background preloader

[monB2i.fr] Mission B2i en ligne et en autonomie

[monB2i.fr] Mission B2i en ligne et en autonomie
Voici 6 mois de travail qui s’achèvent pour moi, et je suis très fier de vous présenter la toute nouvelle version des Missions B2i que certains connaissent peut-être. Ce travail s’appuie dorénavant sur un site internet dédié : monB2i.fr et propose un livret en complément pour les élèves. Plus de détails ci-dessous : Les missions B2i permettent aux élèves de cycle 3 de valider les items du B2i en réalisant des missions en autonomie entièrement en ligne. – J’apprends – Je m’entraîne – Je valide Voici le site internet support du projet : monB2i.fr Les supports numériques permettent aux élèves de découvrir ou d’approfondir leurs connaissances puis de valider leurs compétences facilement. Seuls les enseignants ont accès aux codes de validation pour corriger rapidement. (à imprimer en mode « livret » A5) Pour valider chaque mission, dans les petits ronds de validation, j’utilise les tampons auto-encreur, très pratiques (au choix): Sur le même thème [Mission B2i] missions en ligne 15 avril 2014 Related:  Intégration du numérique

« Détourner » les technologies pour développer la créativité Détournez-vous les fonctions d’une application pour en faire un autre usage? Pouvez-vous développer la créativité des élèves en les incitant à le faire? Les conseillers pédagogiques Alexandre Lanoix et Maude Labonté, du service national du RÉCIT du domaine de l’univers social, ont proposé, lors du dernier colloque de l’AQUOPS, de réfléchir à des usages non conventionnels de plusieurs outils technologiques actuels afin d’ouvrir ses horizons. Le développement de la compétence TIC était au cœur de cette animation d’Alexandre Lanoix et de Maude Labonté, tous deux au service national du RÉCIT du domaine de l’univers social. Leur point de départ? « Évidemment, on ne peut pas être en redéfinition (NDLR : l’une des étapes du modèle de référence SAMR en intégration pédagogique des TIC) tout le temps, précise Alexandre Lanoix. Les deux animateurs ont proposé de « détourner » plusieurs outils technologiques pour répondre aux besoins des enseignants et des élèves. Sur le même thème

Faire une recherche sur internet sans risques Faire face aux difficultés du numérique En rencontrant enseignants et élèves, il est aisé de percevoir les difficultés dans les établissements pour utiliser le numérique. Après plus de trente années de pratiques, le fonctionnement des moyens informatiques reste encore trop souvent aléatoire et est encore souvent dissuasif pour nombre d'enseignants. Pour les élèves, c'est aussi souvent une déception qu'ils transforment parfois en joyeux ennui ou récréation impromptue, en attendant que ça fonctionne, merveilleuse occasion de sortir le smartphone et de constater que lui, au moins, il fonctionne. Les enseignants l'ont bien compris et cette année on observe la multiplication des usages des matériels personnels des élèves dans les classes. Le BYOD (Bring Your Own Device), appelé aussi AVAN (Apportez Vos Appareils Numériques) ou AVEC (Apportez Vos Equipements personnels de Communication), est devenu en peu de temps une vision possible de l'évolution des équipements. Pour le numérique le dysfonctionnement est intolérable

Page protégée par mot de passe - Code Décode Tralalere Connexion Login Page protégée par mot de passe Nos partenaires Code-Décode Mon compte Aide et Support Contact Le rêve fou d’un numérique éducatif déconnecté d’Internet ! On avait vu venir le coup. Déjà, le premier rapport si décalé du Conseil national du numérique nous avait mis la puce à l’oreille, en nous proposant d’enseigner l’informatique en mode débranché, sans ordinateur, donc non connecté bien évidemment : « On peut d’ailleurs aussi enseigner la pensée informatique en s’appuyant sur l’informatique “débranchée”, sans ordinateur ». Ce serait bien si certains informaticiens s’arrêtaient de penser, parfois. Tant pis, je l’ai dit ! Le président de la République, sans doute très mal conseillé, comme d’habitude dès qu’il s’agit de numérique éducatif, en avait remis une couche, trouvant sans doute l’idée particulièrement brillante d’apprendre le numérique (ou l’informatique, on ne sait plus !) de manière débranchée : « … on va faire que dans les rythmes scolaires, on puisse apprendre ce que c’est que le codage, c’est-à-dire l’informatique, le numérique… sans qu’il n’y ait besoin d’un ordinateur ». Comment a-t-on pu en arriver là ? La peur de quoi ? 1.

Webetic - Communiquer Vue d'ensemble de tous les moyens de communication possibles grâce aux Technologies de l'Information et de la Communication (TIC). Les enfants surfent, envoient des mails, chattent, téléchargent, utilisent les réseaux sociaux via Internet ou leur GSM, ils s'en donnent à coeur joie. Le tout en même temps, de préférence. Internet est un véritable outil d'enrichissement pour les jeunes. Il n'est toutefois pas dénué de risques. Il vous revient en tant que parent d'apprendre à vos enfants comment réduire ces risques. Vous trouverez dans cette rubrique un aperçu des activités que vos enfants affectionnent en particulier sur le Net. ...pour communiquer sur la toile Montrez de l'intérêt pour les moyens de communication que votre enfant emploie.

Grandir connectés : Les adolescents face à Internet Que sait-on de l'impact d'internet et du numérique sur la culture des adolescents ? Surtout ce que nous disent les mythes urbains, comme celui des Digital Natives. Maitre de conférence à l'université de Rouen et formatrice Espe, Anne Cordier y est allé voir de plus près. Une enquête ethnographique auprès de collégiens et de lycéens lui permet de proposer un autre rôle pour les enseignants. Face aux jeunes qui "grandissent connectés" , le professeur a encore toute sa place pour peu qu'il veuille la prendre... L'ouvrage d'A Cordier a une qualité rare pour un livre de sociologie de l'éducation : il se lit très facilement. Son premier point de départ c'est de confondre les mythes urbains sur les rapports au numérique des adolescents. Si le numérique fait totalement partie de la vie des adolescents, elle montre que son accès e négocie en famille et s'ouvre avec l'âge. Toute la dernière partie est consacrée à l'action. François Jarraud

Violence à l'école : "Sanctionner les harceleurs, ça ne sert à rien !" Belgique Les victimes de harcèlement se retrouvent dans une impasse. Pour les écoles, la gestion est difficile. C’est un cauchemar qu’ils n’auraient jamais pu imaginer. Le défi de la sensibilisation La vie de famille est devenue infernale, expliquent-ils. C’est un sentiment de solitude extrême que l’on ressent en les écoutant. "Le grand problème , confirme Pierre , c’est que personne n’est réellement sensibilisé au harcèlement." Le 9 décembre dernier, prise dans une telle tempête, Laura, une jeune adolescente de Durbuy, mettait fin à ses jours. Combattre le harcèlement en amont, via la sensibilisation, et en aval, via des dispositifs proposant des solutions globales est désormais aussi le combat de Pierre et Françoise, auprès de leurs enfants. L’école tout entière s’implique dans le projet "Ecout’Emoi" Comme toutes les écoles, La Providence est confrontée au harcèlement entre élèves. La victime et le méchant ? Ce n’était pas le cas avant. Comment en sortir ? Cahin-caha Voir le site

Quels impacts ont les technologies sur l’enseignement, l’apprentissage et le développement de compétences au primaire et au secondaire Home Outils numériques et classe inversée en langues vivantes au collège La classe de 3ème A est une classe avec un effectif élevé : 30 élèves. Le niveau est très hétérogène et certains élèves présentent un profil particulier (une élève dyslexique et dyspraxique ayant droit d'utiliser un ordinateur portable en classe, deux élèves bénéficiant d'un parcours personnalisé et n'assistant qu'à deux heures d'anglais par semaine au lieu de trois, une élève anglophone, ....). Cette grande hétérogénéité se traduit par des différences de besoins, de rythme, de degrés d'autonomie, de niveaux aussi bien dans les activités de réception que de production. Plusieurs élèves manquent de confiance en eux et se montrent ainsi très réservés dans les activités de classe. Pour ce qui est du travail à la maison, plusieurs élèves ne font que survoler leurs leçons et parfois ne font même pas les exercices demandés. - utilisation conjointe des lecteurs mp3 et des tablettes. - les élèves ont dû consulter des comptes-rendus effectués par leurs camarades de classe à l'aide de Padlet .

Les technologies ont-elles un réel impact sur la réussite scolaire? Par Thierry Karsenti, Ph. D. - éducO - le blogue d'innovation pédagogique Les gens ne cessent de dire qu’il est beau d’avoir des certitudes. Il semble qu’ils aient complètement oublié la beauté bien plus subtile du doute. Croire est tellement médiocre. Douter est tellement absorbant. Rester vigilant, c’est vivre; être bercé par la certitude, c’est mourir. – Oscar Wilde Depuis la publication des principales conclusions du rapport de l’OCDE [1] paru en septembre 2015, Connectés pour apprendre? L’importance de nuancer les travaux qui brossent un portrait négatif de l’intégration des technologies à l’école Globalement, le rapport de l’OCDE révèle que les pays qui se sont lancés dans une informatisation rapide de l’enseignement obtiennent de mauvais résultats. Quant aux travaux de John Hattie (2009), dans son ouvrage phare Visible learning: A synthesis of over 800 meta-analyses relating to achievement, il faut aussi considérer qu’il cite des études publiées à partir de 1977. La présence nécessaire des technologies à l’école? [2] Hattie, J. (2009).

8 compétences indispensables aux élèves dans le futur Traditionnellement, l’éducation a toujours mis l’accent sur 3 compétences de base : la lecture, l’écriture et l’arithmétique. Cependant avec les profondes mutations que connait notre monde, grâce notamment à la prolifération des innovations technologiques, les enseignants doivent se poser la question de savoir si les compétences qu’ils transmettent à leurs élèves, leur garantissent toutes les chances pour réussir à l’école, dans leur futur travail et dans la vie en général. Quelles sont donc les compétences transversales les plus indispensables aux élèves pour assurer leur réussite ? Il est aujourd’hui légitime de se poser la question et de réfléchir sur le plan transversal plutôt qu’uniquement académique. Et bien qu’il puisse exister de nombreuses propositions, généralement, on identifie 8 compétences comme étant nécessaires pour réussir au 21e siècle. Il est donc utile pour l’école d’aujourd’hui de comprendre ces compétences et de savoir comment les enseigner. Leadership Communication

CHAPITRE 1 : INTEGRATION DES TIC DANS L’EDUCATION - STRATEGIE D ACCOMPAGNEMENT DU CHANGEMENT changer, voire améliorer les pratiques pédagogiques ». L’Intégration des TIC à l’école pourrait donc être l’un des leviers de la transformation de l’acte éducatif. Mais, qu’est-ce que l’intégration pédagogique ? Plusieurs auteurs procèdent par la négative pour tenter de cerner le phénomène de l’intégration des TIC. Placer les équipements dans les classes (Bray, 1999 ; Dockstader, 1999) ; encore moins aller au laboratoire 40 minutes par semaine (Dias, 1999) ; ni utiliser les ordinateurs comme une feuille d’exercice électronique ou une récompense pour les élèves qui ont terminé leur travail (Dias, 1999) ; ni utiliser des logiciels sans but précis (Dockstader, 1999) ; non plus enseigner comment utiliser les TIC (Bailey, 1997). Ce type de discours par la négative, sans vouloir en minimiser la valeur, ne permet pas de définir précisément ce qu’est l’intégration des TIC puisqu’il met plutôt l’emphase sur ce qu’elle n’est pas. Le modèle de Moersch (1995,2001) * Critique du modèle de Moersch

TIC et décrochage scolaire, un lien discuté par les syndicats européens de l'éducation affiliés au CSEE Le Comité Syndical Européen de l'Education (CSEE) rassemble 24 syndicats européens de l'éducation -dont l'UNSA Education- pour échanger sur la façon dont les TIC peuvent remotiver les exclus de l'éducation formelle. Cet atelier est le second volet de ce projet du Comité Syndical Européen de l'Education (CSEE) soutenu par les fonds de la Commission Européenne L'expertise scientifique est assurée par un consortium de représentants syndicaux de l'enseignement et par des experts dans les domaine des TIC en l'éducation et dans l'abandon scolaire en Europe. Les résultats de leurs travaux ont été présentés en pleinière et les propositions émanant de cet atelier d'Athènes vont permettre la rédaction de lignes directrices qui seront validées lors de la conférence finale en novembre 2013. Durant cet atelier, l'UNSA Education a présenté “l’entrée de l’école dans l’ère du numérique” en France ainsi que les positions que nous défendons (cf. diaporama ci-dessous)

Related: