background preloader

Kernel (20) - Erreur

Kernel (20) - Erreur
L'Agence pour la création d'entreprise (APCE) présente une méthodologie en vogue au Canada pour faciliter la création d'entreprise. Objectif : supprimer l'étape souvent dissuasive du "business plan". Trop complexe, trop fastidieux, trop rigide… Au placard le bon vieux "business plan". "Ce document né dans les années 70 retarde les projets et bride la créativité des entrepreneurs", assure Claude Ananou, enseignant à HEC Montréal et créateur d'une méthode alternative, nommée SynOpp. Déjà utilisée depuis deux ans au Québec, cette technique a déjà permis à 30.000 porteurs de projet canadiens de se lancer. Pas question de théoriser sur un papier le développement hypothétique d'une entreprise ou de mener une étude de marché comme dans un plan d'affaires classique. Identifier un besoin Pour bâtir sa méthodologie, ce serial-entrepreneur est parti d'un constat : "les plus grands succès tels Microsoft, Facebook ou Google ne sont pas nés d'un business plan pré-établi mais d'une intuition".

Le business plan pour créer sa boîte ? Dépassé ! « Un modèle de planification digne d'un plan quinquennal soviétique ». Jean-Claude Volot, président du conseil de l'Agence pour la création d'entreprise (APCE), et Claude Ananou, chargé de formation au service de l'enseignement du management à HEC Montréal, n'y vont pas de main morte pour qualifier le fameux « business plan » auquel se confronte tout créateur d'entreprise. Les deux hommes réunis ce mercredi 2 janvier au Salon des Entrepreneurs, au Palais des Congrès de Paris, ont voulu convaincre de l'existence d'une alternative : l'approche SynOpp. Développée au Canada par Claude Ananou, lui-même serial entrepreneur, elle est censée révolutionner l'état d'esprit du porteur de projet. « Le business plan est considéré depuis les années 70 comme la meilleure façon de construire un projet d'entreprise, explique-t-il. Mais elle ne convient pas à tous. Avancée intuitive Le principe de la méthode SynOpp ? Les contraintes de la banque

Réclamation et litige avec ma compagnie d’assurance : nos conseils sur Point-assurance.com Il arrive fréquemment que suite à un accident ou un sinistre, les indemnités proposées par les assureurs soient jugées insuffisantes par leurs assurés. Nous vous indiquons les différents moyens de résoudre un litige qui vous opposent à votre assureur. Nous vous recommandons dans un 1e temps de résoudre le litige avec votre conseiller et/ou avec le gestionnaire de votre dossier. Si le litige persiste : Vous avez souscrit une assurance protection juridique, contactez le service protection juridiqueVous n’avez pas souscrit de protection juridique, vous pouvez procéder aux étapes décrites ci-dessous Résoudre le litige à l’amiable 1/ Le service client de la compagnie d’assurance La plupart des assureurs possèdent un service dont le rôle est de traiter les réclamations de ses assurés. La référence de votre contratVotre réclamationUne copie des justificatifs appuyant votre demande est recommandée Conservez l’accusé réception et une copie de votre lettre. 2/ Le médiateur d’assurance A noter que :

Calculer votre besoin de financement pour votre site E-commerce Note de Benoit : Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Augustin Gueldry sur info-ecommerce. Augustin est spécialisé dans la logistique et le transport avec Colicoach et propose de nombreux articles sur la logistique sur le blog livrezfacile. Il nous propose un bilan de l’année 2013 sur la logistique et une prospective 2014. Le transport et la logistique étant souvent les parents pauvres du e-commerce, surtout sur ce blog ou nous en parlons peu, c’est l’occasion de remettre les pendules à l’heure. Rétrospective 2013 et Tendances 2014 pour le transport et la logistique e-commerce A cette période, il est toujours utile de faire un bilan de l’année écoulée pour mieux se tourner vers 2014. Transport : un secteur en profonde mutation. D’un côté des grands groupes qui continuent d’élargir leur rayon d’action sur le plan géographique et/ou des prestations proposées afin de mieux mixer tous les modes de transport et la logistique et dans certains cas le particulier et les entreprises. Colis

CEA : Compagnie des experts agréés - expert d'assurance - sinistre - catastrophe Comment réussir son projet ecommerce ? La réussite d'un projet web est un travail d'équipe Construire un projet ecommerce est une aventure. Au départ, vous avez un projet, une idée, une volonté. Ensuite, un jour, vient le temps de la mise en oeuvre et vous devez construire. A l’arrivée, un site ecommerce peut être une réussite ou un échec. Trois sites : 2 réussites, un demi-ratage Jules.fr, réalisé par l’agence altima a reçu une juste récompense méritée. Retailer, C&A vient enfin de faire son entrée sur le web. Headict, les marchands de chapeaux, m’a encore ébloui par la créativité de son site. Question : pourquoi certains réussissent là où d’autres se ratent ? Prenez Headict, par exemple. A l’inverse, comment comprendre qu’une marque comme C&A puisse démarrer son entrée sur le ecommerce avec un site comportant des défauts de conceptions que même un débutant n’aurait pas fait ? Les facteurs de risque de la conception de site et comment les diminuer Le manque d’expérience Le manque de réalisme Lié au premier facteur.

Assurance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une assurance est un service qui fournit une prestation lors de la survenance d'un risque. La prestation, généralement financière, peut être destinée à un individu, une association ou une entreprise, en échange de la perception d'une cotisation ou prime. Par extension, l'assurance est le secteur économique qui regroupe les activités de conception, de production et de commercialisation de ce type de service. Définition du service[modifier | modifier le code] Les risques couverts[modifier | modifier le code] Les conditions permettant l'assurabilité d'une chose sont l'aléa, c'est-à-dire l'imprévisibilité d'un événement dommageable en tant que tel ou d'une de ses caractéristiques (ex : date du décès), l'indépendance de la volonté de l'assuré (ex : divorce), le caractère licite de l'évènement (ex : impossibilité d'assurer les conséquences d'une condamnation pénale ou d'amendes). Le contrat d'assurance[modifier | modifier le code]

Comment faire un Business-Plan pour le e-commerce ? Un Business-Plan pour le e-commerce est différent des business-plans classique. Il a l’avantage d’être simple et de dépendre d’élément facilement identifiables et quantifiable. On a même la chance de pouvoir identifier les chiffres peu crédible assez facilement. Si vous voulez monter un e-commerce, l’étape du business-plan est incontournable. Elle vous permet d’évaluer rapidement si l’activité que vous allez monter est viable. Si a l’issue du calcul l’activité semble ne pas être rentable vous le savez dés le départ. Le Business-Plan va définir : Vos prix de vente et si votre activité peut être rentableEn combien de temps vous allez rembourser vos investissementsSi la charge de travail généré par votre activité est supportableLe nombre de visiteurs que doit accueillir votre site pour assurer la rentabilitéL’impact des promotions et de la fidélisation sur votre commerceUn tableau de bord économique de votre activité (en faisant évoluer votre BP dans le temps)… Conclusion :

Les mamans fans de l'e-commerce 90 % des mères achètent sur le Web. C’est ce que révèle l’étude que WebMediaGroup a réalisée avec Ipsos(1) sur le comportement de ces “digital mums”. D’après cette enquête, leurs achats sont avant tout motivés par le gain de temps et les horaires illimités offerts par les sites marchands. L’achat en ligne prend une dimension ludique 45 % des mamans estiment qu’acheter sur le Web est un plaisir. De nouveaux canaux de distribution Fait important, l’étude dévoile que l’achat sur Internet n’a rien de compulsif. À noter que si les mamans se sont emparées de la Toile, elles n'en restent pas moins attentives, surtout face aux dangers auxquels peuvent s’exposer leurs enfants.

Adaptez votre site à votre offre produit | weXperience Aujourd’hui faisons un zoom sur une fonctionnalité vue récemment sur la page d’accueil du site Archiduchesse.com. Pour rappel, ce site a fait le choix de présenter une de ses catégories de produit en page d’accueil. Exit donc les sempiternelles offres commerciales et autres constituant la première page du site. Bien sûr c’est un choix qui se justifie par rapport à l’offre produit et qui ne peut pas être adopté à tous les sites marchands. Jusqu’à récemment les produits étaient présentées de la manière suivante sur la page d’accueil. La disposition des tailles, permettant d’ajouter directement une paire au panier, convenait très bien jusqu’à ce que l’offre produit évolue. Des filtres de taille directement sur la page d'accueil Vos yeux experts n’ont pas manqué de remarquer qu’outre la nouvelle disposition des tailles très bien intégrée graphiquement, le site propose désormais un filtre de taille. Comment trouvez-vous cette évolution ?

Réussir son site eCommerce : le Business Plan + la CheckList Se lancer dans l’aventure de l’eCommerce ne doit pas être pris à la légère. En effet ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de boutique physique, que les investissements sont moins lourds, qu’il y a moins d’employés à gérer… qu’il faut penser que c’est simple. Monter une entreprise, sur internet ou dans une ville, requiert la mise en place d’un vrai Projet structuré pour oublier un minimum d’étapes et pour anticiper les problèmes. C’est pourquoi dans ce dossier nous allons aborder 2 points cruciaux dans la réalisation d’un site eCommerce : – Le Business Plan, c’est à dire le calcul de la rentabilité et de la viabilité de son projet. – La Réalisation du Site Internet, avec une Check List des principaux point à ne pas oublier. Cela peut paraître évident, mais ces deux points sont bien trop souvent négligés par les entrepreneurs, car vécus comme une contrainte alors qu’ils sont au contraire d’une aide précieuse… Partie 1 : Réaliser le Business Plan d’un Site eCommerce – Les charges fixes Les Bénéfices

Combien coûte un e-commerce … pour réussir ? Tous les frais détaillés « Enrico Panaï – Consultant Expert Ergonomie Web et Ergonomie Stratégique Home / Strategie web / Combien coûte un e-commerce … pour réussir ? Tous les frais détaillés The project would not have been started if the truth had been told about the cost and timescale. Cette question est l’une des plus récurrentes dans le secteur du web. Un petit site e-commerce peut coûter entre 2000 et 5000 euros. Mais la bonne question est ailleurs : « Combien ça coûte de faire de l’e-commerce ? Et voilà ma réponse : Nouveau E-commerce calculator J’ai créé cet outil pour aider à identifier les coûts cachés. Vous pouvez désormais utiliser vos paramètres, vos annotations et recevoir par mail un document stratégique prêt à l’utilisation. Les personnes préfèrent généralement avoir une boutique en ligne et investir plus, si cela marche. Y croyez-vous vraiment ? C’est comme si un étudiant promettait d’étudier seulement une heure par jour après avoir eu de bonnes notes. Et non ! Pourquoi externaliser tous les coûts ? Ne perds pas de temps à apprendre un autre métier ! Création e-commerce Mailing

8 blogs d'e-commerçants à lire avant de créer sa boutique en ligne : CONSULTANT E-COMMERCE Ludovic Passamonti, blog de conseil e-commerce J'ai toujours été un inconditionnel du partage d'expérience dans le business, car les succès et les erreurs des autres sont une source d'information très précieuse pour apprendre, aller plus vite sans essuyer les platres du démarrage. Depuis quelques temps, je remarque que de plus en plus d'e-commerçants ont pris le virage du blogging, et le font en insufflant cette notion de partage d'expérience. Je pense que l'exemple de Patrice Cassard avec le succès du blog de La Fraise puis celui d'Archiduchesse y est un peu pour quelquechose, avec les nombreux articles de professionnels du e-commerce sur le sujet (Pourquoi créer un blog avant de lancer son e-commerce ?)... Les 8 blogs cités dans cet article sont à lire par tout futur e-commerçant pour plusieurs raisons : Les auteurs racontent leur quotidien d'entrepreneur du e-commerce et partagent vraiment tout, les bons moments et les moins bons. Le Blog d'Archiduchesse.com Forcément... on ne le présente plus. Le blog de Fairepartoo.com

300 conseils pour développer votre e-commerce en 2011 (partie 1/2) : Consultant web et Expert e-commerce - Ludovic Passamonti Peu avant Noël, l'excellent blog américain Get Elastic a publié un document contenant plus de 300 astuces pour améliorer et développer son e-commerce en 2011. Malheureusement, ce document est en anglais, et j'ai bien conscience qu'il a peu de chance de trouver un écho auprès des e-commerçants français, malgré sa grande richesse. Donc, pour bien commencer l'année, je vous propose une traduction intégrale de ce document, légèrement adapté sur certains points qui me semblaient nécessiter un peu plus d'explications. J'ai scindé le document en 2 articles, dont voici le premier de la série. Avec ça, votre todo list de 2011 va être bien remplie ;-) Je vous souhaite une excellente année 2011, pleine de réussites pour vos projets e-commerce. Rendez-vous au prochain article pour les 150 derniers conseils.

Related: