background preloader

#IoT : 18 chiffres à connaître pour comprendre le potentiel du marché des objets connectés

#IoT : 18 chiffres à connaître pour comprendre le potentiel du marché des objets connectés
A l’occasion du prochain Maddy Talk qui se tiendra le 9 juin prochain à la Gaité Lyrique (Paris) sur le thème de l’internet des objets, la rédaction de Maddyness s’est intéressée à ce que sera le monde connecté dans les prochaines années. Et sans surprise, la demande d’objets connectés devrait exploser et toucher quasiment tous les secteurs d’activité. Une infographie publiée il y a quelques mois par nos confrères des Echos, révèle les potentialités gigantesques de l’internet des objets (IoT) et de son impact sur notre quotidien et notre société. Entre les opportunités et les risques liés à l’utilisation de ces objets connectés, les camps sont partagés. Seule chose certaine, notre monde de demain sera ultra-connecté et nous devrons apprendre à mieux protéger nos données. Les objets connectés seront partout Avec 50 milliards d’objets connectés d’ici 5 ans, les acteurs du secteur ont de quoi sourire. L’IoT devrait booster de nombreux secteurs en difficulté

http://www.maddyness.com/prospective/2015/05/12/objets-connectes-securite/

Related:  ESS, Social business, Enjeux sociétaux de l'économieCulture CyberData - Données

La société coopérative d’intérêt collectif : l’entreprise de demain ? Julien Besnard a franchi le pas en 2011. Il a choisi une structure de l’économie sociale et solidaire pour lancer son entreprise d’autopartage, Citiz IDF Ouest. Le jeune homme s’est ainsi tourné vers le statut de SCIC (société coopérative d’intérêt collectif). Une évidence. Créé par la loi du 17 juillet 2001, ce n’est que depuis 2012 que ce statut connaît une montée en puissance avec une centaine de SCIC créées chaque année.

Black Mirror (série télévisée) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En France, la série est diffusée sur France 4 depuis le 1er mai 2014. Au Canada, elle est diffusée sur Super Channel. Plus d'épargne pour l'économie sociale et solidaire ? François Hollande l'avait annoncé en janvier : une partie de l'épargne des ménages sera redirigée vers le secteur de l'économie sociale et solidaire. Cette promesse a été intégrée dans le projet de loi relatif à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique, présenté ce matin par le ministre des Finances Michel Sapin. Concrètement, il prévoit de consacrer une part des encours du livret de développement durable (LDD), le frère jumeau du livret A, aux entreprises de l'économie sociale et solidaire. « Les banques proposeront annuellement à leurs clients détenteurs d'un LDD d'en affecter une partie au financement d'une personne morale relevant de l'économie sociale et solidaire comme par exemple une association ou une entreprise de l'ESS », est-il indiqué ainsi dans le projet de loi Sapin 2. Une proposition de longue date Encore loin d'atteindre les objectifs Difficile de rediriger l'assurance vie

Bouygues Télécom lance son propre réseau pour l'Internet des Objets > www.linformaticien.com : Actualités informatique, Réseau, Sécurité, Technologie, Développement Le troisième opérateur annonce la création d’un réseau bas débit dédié aux objets connectés, basé sur la technologie LoRa, qui couvrira 500 villes françaises d’ici la fin de l’année. Bouygues Télécom cherche à prendre le virage des objets connectés et concrétise ses ambitions avec l’annonce de la création d’un réseau bas débit pour les connecter. Il utilise la technologie LoRa pour « Long Range », qui est dite LPWAN (Low Power Wide Area Network). Définition : Qu’est-ce que le Big Data ? Le phénomène Big Data L’explosion quantitative des données numériques a obligé les chercheurs à trouver de nouvelles manières de voir et d’analyser le monde. Il s’agit de découvrir de nouveaux ordres de grandeur concernant la capture, la recherche, le partage, le stockage, l’analyse et la présentation des données. Ainsi est né le « Big Data ». Il s’agit d’un concept permettant de stocker un nombre indicible d’informations sur une base numérique.

Livret de développement durable : pourquoi Sapin veut créer un LDD solidaire Accueil > Actualité > Epargne Par Vincent MIGNOT - Publié hier à 17h30 - Réagir Livret développement durableLoi, texte et décretMichel SapinLivret A © obiahman - Fotolia.com Parmi les mesures périphériques incluses dans le projet de loi anti-corruption dit « Sapin II », le gouvernement envisage d’ajouter une option solidaire au Livret de développement durable (LDD). Comment fonctionnerait cette option ?

L’antipolitique, péché originel de la Silicon Valley Spécialiste de l'histoire intellectuelle des nouvelles technologies, Fred Turner déplore le mépris qu'affichent les géants du Web pour le politique. Leurs valeurs inspirées de la contre-culture des années 1960 traduisent un froid conservatisme. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Marc-Olivier Bherer Historien des idées, Fred Turner consacre ses recherches à l'impact des médias de masse et des nouvelles technologies depuis la fin de la seconde guerre mondiale aux Etats-Unis. A travers deux ouvrages largement remarqués, Aux sources de l'utopie numérique, (C/F éditions, 2012), puis The Democratic Surround, (University of Chicago Press, 2013, non traduit), il a mis au jour l'histoire intellectuelle du Web et des nouvelles technologies.

Invoquer le respect de la vie privée n’est peut-être pas le meilleur moyen pour s’opposer à la dérive de la surveillance… Six mois maintenant que dure l’affaire Snowden et toujours aussi difficile de la penser globalement, philosophiquement. Le chercheur Evgeny Morozov (@evgenymorozov) a proposé il y a quelques semaines, dans le magazine du MIT la Technology Review, une interprétation que je vous propose parce qu’elle me semble tout à fait intéressante. Le premier temps de sa réflexion consiste à replacer l’affaire des écoutes de la NSA dans une histoire longue. Pour Morozov, les questions d’espionnage, de surveillance et d’atteinte à la vie privée n’ont pas commencé avec les écoutes de la NSA, elles sont même consubstantielles à l’informatique. Et il ressort un texte de 1967, écrit par le mathématicien et informaticien Paul Baran, The Future Computer Utility qui, avant Internet et même avant les ordinateurs personnels, invite à anticiper les problèmes de vie privée que va bientôt poser l’informatique. Morozov propose trois voies :

PIA dédié à l'économie sociale et solidaire : un bilan positif, mais pas sur tous les plans Dotée de 100 millions d'euros, l'action du programme d'investissement d'avenir dédiée à l'économie sociale et solidaire a permis de financer quelque 650 projets entre 2010 et 2015. Si le bilan, notamment en termes de mobilisation de cofinancements, est positif, le nombre d'organisations bénéficiaires est cependant largement inférieur à ce qui était prévu. Depuis 2010, le volet du programme d'investissements d'avenir (PIA) consacré à l'économie sociale et solidaire (ESS) a "permis de soutenir plus de 650 dossiers". Dans un communiqué commun du 9 avril 2016, Martine Pinville, secrétaire d'Etat en charge de l'ESS, Louis Schweitzer, commissaire général à l'Investissement, et Odile Renaud-Basso, directrice générale adjointe de la Caisse des Dépôts, se félicitent du "bilan positif" de ce premier PIA en faveur de l'ESS. Doté de 100 millions d'euros, le programme a permis de lever au total "plus de 400 millions d'euros de concours financiers impliquant également des partenaires privés".

Le choix politique face aux algorithmes Régulation algorithmique, gouvernementalité algorithmique, … petit retour sur ces différents concepts. Le Groupe numérique de Terra Nova Étudiants reçoit le 14 avril prochain Henri Verdier, Directeur d’Etalab et Administrateur général des données, et Bernard Stiegler, philosophe et Directeur de l’IRI (Institut de Recherche et d’Innovation), pour une conférence sur le choix politique face aux algorithmes. L’occasion m’est alors donnée de revenir, rapidement, sur ces notions ; une précision me semble néanmoins nécessaire : ce texte n’a pas vocation à être la note de proposition du groupe. Régulation algorithmique, un solutionnisme appliqué à l’Etat ?

Crédit Coopératif : le nouveau livret épargne Coopération pour ma région : Actualités Epargne Crédit Coopératif : le nouveau livret épargne (...) Le Crédit Coopératif lance le livret d’épargne « Coopération pour ma région » pour accompagner le développement de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) dans la région de son choix Le Crédit Coopératif élargit sa gamme de produits engagés en créant le livret d’épargne « Coopération pour ma région ». Grâce à ce livret, les épargnants peuvent choisir de soutenir le développement de l’économie sociale et solidaire, dans la région métropolitaine de leur choix.

Erreur informatique, 800 étudiants persuadés d'être admis à l'université, alors que non ! Voici une bourde informatique qui s'est révélée douloureuse pour 800 étudiants américains... Ils ont tous été informés qu'ils avaient été admis dans l'université Carnegie Mellon via un courriel et on imagine d'ici leur contentement. Seulement, ils ont ensuite reçu un second e-mail leur indiquant que leur candidature était en réalité rejetée et que cette erreur était due à un problème informatique.

Related: