background preloader

« Je n’ai rien à cacher » : le tracking sur mobile expliqué à mon père

« Je n’ai rien à cacher » : le tracking sur mobile expliqué à mon père
Je ne suis pas exactement technophile. Je n’ai pas de tablette, pas d’objet connecté et j’avais même fini par m’accommoder d’un vieux portable qui n’était doté que d’une fonction, le téléphone, et c’était déjà pas mal. Puis l’équipe de « Do Not Track » – dont Rue89 est partenaire – m’a mis un smartphone de compétition entre les mains et ma vie a basculé. A peu près tout ce que je fais IRL trouve maintenant son prolongement dans mon mobile. Je fais mes courses sur des applis et j’établis ma liste de courses sur un bloc-note numérique. J’écoute des podcasts en marchant pendant qu’une appli compte le nombre de pas que je fais dans la journée. Six mois après avoir reçu mon smartphone, je me réveille les yeux rivés dessus et je ne me couche plus jamais sans. Plus j’utilise mon smartphone, plus je génère de données personnelles. Dans le fond, je me fiche un peu que la trace de mon dernier billet d’avion échoue dans un serveur du fin fond des Etats-Unis. La militante insiste. Do not track

http://rue89.nouvelobs.com/2015/05/12/nai-rien-a-cacher-tracking-mobile-explique-a-pere-259155

Related:  Big data et surveillanceBig data & vie personnelleActualité - Big DataSécurité

Comment Facebook vous suit (même hors ligne) Le réseau social de Mark Zuckerberg a un appétit d’ogre pour vos données : non seulement si vous êtes sur Internet mais pas inscrit à Facebook, mais de plus en plus dans le commerce « physique » aussi. Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, à Barcelone le 2 mars 2015 (AFP PHOTO/LLUIS GENE) On le sait : Facebook collecte une quantité impressionnante d’informations sur le quotidien et le mode de vie de ses 1,4 milliard d’utilisateurs. Ce qu’on sait moins, c’est que Facebook ne se contente pas de collecter les données que vous postez volontairement. Votre navigation sur des millions d’autres sites est également prise en compte. Pour cela, il suffit d’insérer sur n’importe quelle page une touche « J’aime » ou une fonction de connexion, le fameux « login via Facebook ».

#BigData : Un marché qui devrait atteindre 25 milliards de dollars d'ici fin 2016 Si le Big Data a de plus en plus le vent en poupe c’est pour une raison très simple : il va devenir vital pour quasiment toutes les entreprises dans tous les secteurs d’activité d’ici la fin de la décennie. La rédaction de Maddyness vous invite à décrypter les informations clés à connaître sur ce secteur qui devrait atteindre les 25 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici la fin 2016, selon le cabinet IDC. Un potentiel énorme Si le terme de « Big Data » faisait encore peur il y a peu, il est véritablement en train de s’immiscer dans un grand nombre de DSI et plus généralement dans de nombreuses sociétés. Ainsi, les initiatives en Big Data ont été multipliées par 6 en seulement 2 ans.

S01E04 - Do Not Track On ne va pas se mentir, protéger son smartphone, c’est quasiment mission impossible. Mais après quelques semaines à pister les trackers, voici quelques trucs que j’ai appris. Contrôler votre smartphone Internet Sweep day : les sites pour enfants sont-ils respectueux de la vie privée ? - CNIL - Commission nationale de l'informatique et des libertés Les résultats des précédents sweep day avaient démontré que de nombreux sites web et applications mobiles recueillent beaucoup de renseignements personnels, avec une information souvent insuffisante : information incomplète, voire absente, information difficile à trouver ou inadaptée à un écran de smartphone pour les applications mobiles (Voir l'article : "Internet Sweep day : des applications mobiles peu transparentes sur le traitement de vos données"). Or, les sites internet destinés aux enfants impliquent une attention particulière quant aux données collectées et aux mesures de protection mises en place. Cette année, 29 autorités de protection des données dans le monde, rassemblées au sein du GPEN (Global Privacy Enforcement Network)*, ont décidé de s’intéresser au respect de la vie privée par les sites à destination des enfants.

Surveillance: pour une autre politique des algorithmes « Lorsque les algorithmes sont devenus capables de détecter des comportements d’achat en ligne, je n’ai rien dit car je n’achetais que très peu en ligne. Lorsqu’ils ont détecté des comportements terroristes, je n’ai rien dit car je n’étais pas terroriste. Lorsqu’ils ont détecté des comportements de joueurs compulsifs je n’ai rien dit car je n’étais pas un joueur compulsif. Lorsqu’ils ont détecté l’ensemble de mes comportements, il ne restait plus personne pour protester. » Voilà où nous en sommes aujourd’hui, c’est à dire en 2015.

Le Big Data décolle enfin en France ! jeudi 1 janvier 2015 Un véritable changement de perception et une prise de conscience massive des enjeux économiques et structurels du Big Data caractérisent 2014 mais des progrès restent à faire. Tel est le principal constat dressé par EMC et IDC qui ont réalisé cette année la deuxième édition du Big Data Index, leur baromètre visant à appréhender la perception du Big Data et le niveau de maturité des entreprises françaises. La première édition, dévoilée en 2012, avait mis en exergue le manque de compréhension et d'initiatives Big Data au sein des équipes informatiques. 43% des Directions Informatiques ont un projet Big Data en 2014. « Le Big Data n’est pas seulement une révolution technologique mais également une révolution des modèles d’entreprise et des cycles de décision.

Droit à l’oubli : les dix sites les plus gênants En un an, les Européens ont demandé à Google de déréférencer plus d’un million d’URL. Photo gênante en soirée, article défavorable, données personnelles... les requérants ont ainsi pu apercevoir les contours de leur nouveau droit à l’oubli sur Internet. Ouvert par une décision de la Cour de justice de l’Union européenne, ce droit permet à n’importe quel citoyen de l’UE de déposer une demande via un formulaire. Mais le moteur de recherche n’est pas tenu d’accepter toutes les requêtes ; 58% d’entre elles ont été rejetées, selon des données récemment mises à jour. Demande refusée, demande acceptée Google donne ainsi l’exemple d’une demande française :

« Mobile-friendly » : Google dicte sa nouvelle loi à Internet C’est l’histoire d’un petit bidouillage technique qui n’intéresse guère le commun des mortels. Une modification dans l’algorithme du moteur de recherche mobile de Google. Pas de quoi changer votre vie ? Safe Harbor : «L'Europe affirme une identité et une souveraineté numérique» INTERVIEW - Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil et du G29, revient sur les conséquences de l'invalidation du «Safe Harbor», l'accord qui régissait le transfert des données personnelles des Européens vers les États-Unis. Le groupe des autorités européennes de protection des données (G29) a lancé un ultimatum à la Commission européenne et aux États-Unis. Ils ont trois mois pour trouver une alternative au «Safe Harbor», invalidé par la Cour européenne de justice au début du mois d'octobre. Si rien n'avance d'ici à la fin janvier, la Cnil et ses homologues se réservent le droit de passer aux sanctions contre les entreprises.

Cinq étapes pour se préparer au traitement des big data (crédit photo : D.R.) On parle beaucoup de « big bata » ces temps-ci. Un peu trop au goût de certains. Talend : "de nouveaux modèles économiques centrés sur le big data" Talend est un Editeur de solutions dédiées à la gestion des données en masse (big data) , Talend propose d’améliorer leur intégration et leur exploitation dans les systèmes des sociétés clientes. Dans le cadre de ses fonctions de Vice-Président Marketing de Talend, Yves de Montcheuil a acquis la certitude que le big data peut amener les entreprises vers de nouvelles opportunités, tant d’un point de vue opérationnel qu’en faisant évoluer leurs modèles économiques. Rappelons que le salon Big Data ouvre ses portes demain (1et et 2 avril) au CNIT – Paris La Défense. Depuis leur apparition fracassante sur la scène publique, les big data laissent entrevoir progressivement les bénéfices qu’elles peuvent apporter aux entreprises. Au départ, cantonnées à des problématiques de stockage et d’accès rapide à des volumes massifs de données, les big data étaient le Graal des spécialistes du marketing.

Apple : iPhone et Mac "immunisés contre les virus" ? C'est fini "Après tout, la sécurité passe avant tout." Apple a revu son argumentaire marketing. Son slogan "Il est immunisé contre les virus", vantant les mérites de son ordinateur Mac, n'est plus. Et pour cause : les produits de la marque à la pomme sont désormais aussi sensibles aux attaques informatiques que leurs concurrents. iPhone, iPad, Mac...

Related: