background preloader

Collection Enquêtes : Permaculture : une solution d’avenir dans un grand bout de jardin

Collection Enquêtes : Permaculture : une solution d’avenir dans un grand bout de jardin
Un documentaire de Lucie Sarfaty et François Teste Prise de son : François Rivalan La ferme du Bec Hellouin Lucie Sarfaty © Radio France La permaculture s’inspire du fonctionnement de la nature pour concevoir des installations économes en ressources permettant de cultiver la terre et produire des récoltes diverses. La Ferme biologique du Bec Hellouin, en Haute Normandie, est l'un des rares lieux de production maraîchère en Europe conçu selon ces principes. « Nous avions juste un grand jardin… » racontent Charles et Perrine Hervé Gruyer. En cultivant sur une terre peu fertile dans la vallée normande, comment cette ferme expérimentale est-elle devenue une référence en matière de micro agriculture naturelle ? Avec : Charles et Perrine Hervé-Gruyer, propriétaires et exploitants de la ferme du Bec Hellouin en Normandie François Léger, Enseignant-chercheur à AgroParisTech Teddy Perez, maraîcher à la ferme du Bec Hellouin Sacha Guégan, ingénieur et membre de l'équipe à la ferme

http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-collection-enquetes-permaculture-une-solution-d%E2%80%99avenir-dans-un-grand-bout-de-

Related:  Avantages permacultureCultiver autrement

La permaculture au sein de l’agriculture urbaine : Du jardin au projet de société 1Stimulée par une recherche contemporaine de relations environnementales et collectives plus harmonieuses, l’ambition d’une agriculture intégrée à des cycles écologiques durables rencontre un souhait citoyen de réinvestir la ville. Les expériences présentes de permaculture et leurs développements dans le mouvement des villes en transition tendent vers ces objectifs. Cet article, prolongeant les potentialités d’aménagement de l’agriculture urbaine au travers de la permaculture se propose de décrire les possibilités de mise en œuvre de production de « cultures alternatives » dans leurs sens le plus large.

Bien marier les légumes entre eux Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies. Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent. La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner. Les miracles de la permaculture La productivité insoupçonnée de la terre Faites le test autour de vous. Affirmez haut et fort que nous pourrions nous passer des engrais et des pesticides. Ajoutez que l’utilisation de l’espace agricole en France pourrait être optimisée et que les monocultures défigurent une grande partie de nos paysages. Décoctions, macérations, infusions, purins Conseils de préparation On distingue les macérations, les décoctions, les infusions et les purins par leur mode de fabrication. Le but est toujours le même : extraire les principes actifs des plantes sauvages aux propriétés intéressantes comme l'ortie, la prêle, la consoude... Pour cela, coupez tiges et feuilles en gros morceaux et faites les tremper, dans de l'eau de pluie de préférence, non calcaire et non chlorée. On privilégiera les plantes fraîches pour les préparations "stimulantes", et les plantes sèches pour les curatives.Lorsqu'il s'agit de traiter une plante en préventif ou en curatif, il est nécessaire d'intervenir plusieurs fois à intervalle régulier (en général, une application par semaine à renouveler 4-5 fois).Seul le purin peut être stocké pour une longue durée, n'hésitez pas à en préparer de grande quantité. Stockez-les dans un récipient en plastique opaque, pour protéger la préparation de la lumière.

La permaculture peut-elle faire vivre des agriculteurs Ni pollution, ni pétrole, ni pesticide. La permaculture apporte des réponses détonantes aux critiques faites à l’agriculture conventionnelle. Elle permet de cultiver beaucoup sur une petite surface, le tout en créant de véritables éco-systèmes cohérents et auto-fertiles. En Australie, en Autriche et en Amérique du Nord les exemples se sont multipliés ces dernières années. Oui, mais cette permaculture permet-elle aux agriculteurs de vivre convenablement de leur travail ?

Le compostage en surface ou comment faire foisonner la vie dans votre sol Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. Vous connaissez déjà le mulching ou le paillage des cultures au potager. Peut-on vivre de la permaculture ? Pro­logue (facultatif) Un soir de la fin jan­vier, dans le cadre des jeu­dis en ques­tions –un cycle de conférences-débats men­suels et mi­li­tants dans le voi­si­nage de Mar­cillac– le café de Pruines re­ce­vait la vi­site de Lin­néa Lind­stroem pour par­ler de per­ma­cul­ture. On a compté entre 70 et 80 par­ti­ci­pants, ce qui était pour le moins in­at­tendu pour un thème si spé­cia­lisé et pour une contrée si re­cu­lée. Pour moi, c’est la preuve que ça bouge en France du côté de la per­ma­cul­ture et de la transition. Dans le dé­bat qui a suivi la pré­sen­ta­tion, une ques­tion m’a par­ti­cu­liè­re­ment in­ter­pellé, à la­quelle ni l’intervenante ni nous autres pauvres as­pi­rants per­ma­cul­teurs n’avons pu ap­por­ter de ré­ponse en­tiè­re­ment sa­tis­fai­sante.

LA NATURE EST MON JARDIN. Balade. Le chien fouille du museau les feuilles mortes. Le parfum léger de l’ail des ours monte du sous-bois. La nature en ce début avril m’est comme un jardin infini, ma leçon de jardin, tout y abonde sans que nous n’ayons notre mot à dire, surtout sans que nous intervenions . JARDIN SANS TRAVAIL DU SOL: Sans engrais ni produits chimiques, ni bêcher ,labourer, biner, sarcler etc -Sans engrais ni produits chimiques, récolter dans son potager de beaux et bons légumes sans s'être donné la peine de le bêcher ,labourer, biner, sarcle -Masanobu Fukuoka et l'agriculture du non-agir Sa méthode d'agriculture ne nécessite pas de labour, pas de fertilisants ni de pesticides, pas de désherbage ni d'élagage ainsi que très peu de travail! > > photo:unwelcomeguests.net

Comment identifier et lutter contre le mildiou de la tomate ? Lorsque le mildiou arrive sur vos plants de tomates le désastre à venir est de circonstance. Cette année 2012 a grandement favorisé cette maladie et si vous débutez au potager vous vous posez à tous les coups ces questions : Comment reconnaître le mildiou ? Que faire pour lutter ? C’est ce que nous allons voir dans cet article ! Dans ce précédent article : 15 points pour éviter le mildiou de la tomate, je vous ai surtout présenté des techniques préventives pour limiter l’entrée du mildiou en renforçant notamment les défenses de vos plants. Ces techniques prouvent leur efficacité mais lors d’une mauvaise année elles peuvent ne pas être suffisantes, surtout pendant les quelques semaines qui suivent la plantation, à ce moment nos jeunes plantes sont encore très fragiles.

DOSSIER : Le potager synergique Emilia Hazelip La gestion d’un potager peut se faire sans effort, dans le respect de la nature et des synergies entre le terrain et les plantes, même si c’est difficile à croire. L’agriculture synergique est une méthode de culture révolutionnaire élaborée à partir des années 80 par Mme Emilia Hazelip, une agricultrice espagnole qui a adapté au climat méditerranéen les principes de l’agriculture naturelle de l’agronome japonais Masanobu Fukuoka. Emilia Hazelip a défini ce type d’agriculture comme « la forme de culture la plus naturelle connue, car elle travaille avec les dynamiques de la fertilité naturelle du sol. C’est-à-dire que le sol s’améliore, et maintient par la suite sa fertilité, si on y laisse un épais tapis de nombreuses plantes différentes et si on imite la couche de feuilles et de “compost” qui se forme spontanément dans la nature. Partant de l’observation de ce qui se passe spontanément dans la nature, Masanobu Fukuoka a extrapolé quatre principes à appliquer dans le soin de la terre.

Related: