background preloader

INSTAURER UN REVENU D'EXISTENCE INCONDITIONNEL ET EGAL POUR TOUS

INSTAURER UN REVENU D'EXISTENCE INCONDITIONNEL ET EGAL POUR TOUS
Related:  Théorie & pédagogie

Association pour l'Instauration du Revenu d'Existence Zoom sur le Revenu d'existence | L'actualité du site Jeudi, 24 Mars 2011 15:04 Nous avons rencontré Yoland Bresson, économiste, professeur émérite à l'Université Paris 12 et président de l'Association pour l'Intauration d'un Revenu d'Existence, dont il prône une mise en place progressive. Yoland Bresson est un pragmatique. Il estime que tout changement trop brusque, trop radical est voué à l'échec. Pour qu'une idée révolutionnaire ait toutes les chances de s'installer durablement dans les esprits, il faut aussi qu'elle soit, dès le départ, bien ficelée. Il ne s'agit pas de faire de la redistribution, mais de modifier en profondeur l'organisation de cette distribution. L'amorce est modeste : dans un premier temps ce revenu, distribué à tous de la naissance à la mort et dont le montant n'excèderait pas 400 €, n'aura pas vocation à se substituer à l'existant mais à lui apporter un "plus". A vous de juger : <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! Pour en savoir plus, voir :

Five Reasons Why Libertarians Shouldn't Hate Government - Reason When we tell our limited-government friends that we have written a book titled If We Can Put a Man on the Moon: Getting Big Things Done in Government, about how government can better accomplish what it sets out to do, the reaction is often horror. “I don’t want to make government work better, I want it to go away" is the typical response. Government, in their view, is the enemy. This way of thinking is deeply misguided, a troubling blind spot that keeps libertarians on the fringe of many policy debates. If you reflect only scorn for government, it’s hard to get anyone who hasn’t already drunk the Kool-Aid to take your opinions on the topic seriously. This is not to disparage the argument that government is too large, for which the case is strong. Our Founding Fathers, fondly quoted by limited-government advocates, didn’t view government as evil, but as a flawed institution with some important jobs to do. [Article continues below Reason.tv interview with Eggers and O'Leary] 1. Wrong. 2.

Le revenu d'existence : Utopie ou nécessité ? Imaginez, imaginez un monde où chacun pourrait choisir son activité indépendamment du revenu qu’elle lui rapporte... Imaginez, Imaginez que chaque enfant, à sa majorité puisse partir dans la vie avec d’une part, un revenu d’existence inconditionnel jusqu’à sa mort lui permettant de satisfaire ses besoins de base et d’autre part, avec un petit capital pour démarrer sa vie d’humain. Imaginez, imaginez, en face de cette demande solvable enfin durable, tous nos producteurs, les vrais ceux qui produisent de biens et des services respectueux des hommes et de la nature, ne plus obligés de se battre en permanence pour ce partager les miettes (3%) d’une économie moribonde, de baisser leur prix au point de mettre en danger l’environnement et la société de laquelle ils tiennent leurs ressources et leur légitimité... oui, imaginez ... utopie ou nécessité ? Approchons nous d'un peu plus près ... chaque citoyen dès sa naissance s'est vu ouvert par ses parents un compte bancaire d'existence (CBE).

Il ne faut pas sauver le système des retraites | Mouvement des Libéraux de Gauche Nos régimes de retraite ont deux défauts majeurs : ils sont structurellement déficitaires et outrageusement injustes. Dans l’espoir , sans doute vain, d’en limiter à moyen terme les déficits, le gouvernement a choisi de les rendre un peu plus injustes encore. Plutôt que de réformer à la marge ce système en déroute, le MLG propose de lui substituer une logique nouvelle, à la fois plus solidaire, plus efficace et plus respectueuse des choix de vie de chacun. Conçu après la seconde guerre mondiale pour des salariés qui travaillaient à plein temps et faisaient carrière à vie dans leur entreprise ou administration – dont un tiers seulement atteignait l’âge de toucher une pension – notre système de retraites est désormais inadapté, face à l’évolution démographique et aux mutations de l’organisation du travail. L’allocation universelle : un revenu garanti tout au long de la vie Financée par l’impôt, cette allocation pourrait être indexée sur le revenu médian.

10 (mauvaises) raisons de ne pas croire au revenu de vie Marc Vasseur a tristement raison : le « revenu citoyen de Villepin fait pour l’instant quasi lettre morte. Pourquoi ? Parce que le revenu de vie n’est pas une idée de loi de plus pour législateur ennuyé. Bref, afin de mieux expliquer tout cela, je me suis lancé dans une petit « FAQ » visant à répondre aux 10 objections que j’entends le plus souvent. 1. Pour certains, le revenu universel est une idée libérale qui vise uniquement à se débarrasser de l’état providence. Face à l’échec de l’état providence dans sa forme actuelle, le revenu universel s’impose donc comme une évidence aux yeux de certains libéraux. De plus, contrairement à ce que certains sont tentés de penser, le revenu universel n’est pas seulement une opportunité pour les libéraux de redorer leur blason face aux dégâts présumé du libéralisme au XXème siècle… Cette idée, aussi paradoxal que cela puisse paraitre, s’inscrit au contraire parfaitement dans la philosophie libérale. 2. 3. 4. 5. 6. Oui, et alors ? 7. 8. 9. 10.

La guerre du travail D'où une montée de l'angoisse populaire alors que les chiffres du chômage (et de l'emploi précaire son corollaire) explosent et que le gouvernement prit en flagrant délit de ratage de progrès en minimise la portée derrière des catégories cache-misère.Challenges, magazine de droite néo-conne catapultant le Fig Mag au rayon livre d'images pour gauchistes, publie dans un récent numéro un article titré "le grand soir attendra" et reproduisant un extrait de la note conjoncture de l'association de DRH Entreprise et personnel (en collaboration avec l'institut Supérieur du Travail) qui infirme celle alarmiste de 2008 : " L'insurrection sociale promise par certains à fait pschiit." (sic) Le rapport se félicite de la collaboration active des organisations syndicales dans la gestion de la crise en 2009. La pulsion de révolte du travailleur moderne est donc liée à son sentiment de sécurité. Il y quarante ans dans une galaxie lointaine avec une croissance très, très éloignée de la nôtre. 1967. 1973.

Dividende Universel, John Locke, et Libertarisme de gauche Dans « les 4 arguments du Dividende Universel » je défendais en argument premier le fait que chaque zone économique, définie par la monnaie commune qui l’anime est la co-propriété globale de ses citoyens. Ceci exprime le fait que chaque nouveau né en tant que co-propriétaire en hérite, et qu’à ce titre il est en droit d’en percevoir un Dividende, qui n’a de sens qu’en regard de la mesure de sa richesse globale, qui est en rapport avec la masse monétaire. Or, je ne me doutais pas que cette notion était déjà abordée au sein de la « clause lockéenne« . John Locke En quelque sorte le libertarisme de gauche qui affirme la liberté et la propriété individuelle, comprend aussi que la globalité ne saurait être la propriété exclusive de quelques uns au détriment des autres sans compensation. France Culture a enregistré une émission complète sur ce sujet, qui résume et explique parfaitement l’ensemble de ces notions fondamentales. www.creationmonetaire.info – Creative Common 3.0

L'argent fait le bonheur. Mais à partir de combien d'euros ? En se plongeant dans les statistiques de l’organisme de sondage Gallup, portant sur 450 000 Américains, deux chercheurs ont découvert le revenu à partir duquel l’argent ne faisait plus trop le bonheur : 75 000 dollars par an et par ménage (55 000 euros). En deçà, les sondés ne sont pas satisfaits ; au-delà, leur bonne humeur plafonne. L’étude, publiée dans la revue Proceeding of the National academy of sciences, a été conduite par un psychologue et un économiste : Daniel Kahneman et Angus Deaton, de l’université de Princeton. Une mesure subjective : « Etes-vous satisfait de votre vie ces jours-ci ? Les résultats de leurs recherches sont très différents selon ces deux mesures. Sur le graphique ci-dessous, deux courbes. D’après Daniel Kahneman et Angus Deaton Commentaire des deux chercheurs : Ce n’est pas la première fois que des économistes se penchent sur ce « chiffre magique », seuil à partir duquel nos besoins seraient satisfaits. L’envie du « mieux » et l’envie de surpasser le voisin

Le projet réel pour 2012 - Avenir de la Lorraine 25 avril 2010 Le projet réel pour 2012 par Denise Devauchelle, Sommaire 1. Introduction 2 2. 2.1. 2.2. 2.3. 2.3.1. 2.3.2. 2.3.3. 2.3.4. 2.3.5. 2.3.6. 3. 3.1. 3.2. 3.3. 4. 4.1. 4.2. 4.3. 4.4. 4.5. 4.6. 4.7. 5. 6. 6.1. 6.2. 7. 8. 9. Diffusion des automatismes, tertiarisation des emplois, délocalisation des activités, mondialisation des marchés, intensification de la concurrence internationale : telles sont les données relativement nouvelles de l’économie, auxquelles font écho de récentes inquiétudes sur la société. Le sens du travail change, le puissant intégrateur qu’il était jadis s’effrite, et l’on se demande comment accompagner la grande transition : comment assurer nos sociétés contre les risques que l’exclusion fait courir à la cohésion sociale et à la civilisation elle-même ? Du plein emploi Nous continuons à prôner, espérer, promettre un retour au plein emploi. Il est illusoire de croire qu'une croissance économique retrouvée serait le moyen de parvenir au plein emploi.

C'est quoi l'argent? - Vos suggestions de thèmes - FORUM Ce soir L'argent, la monnaie est un phénomène social total, qui prend ces temps-ci une tournure totalitaire. A côté des salles de marché et des politiques gouvernementales orthodoxes mais de plus en plus impuissantes, l'argent est repensé de multiples manières. L'enjeu est ni plus ni moins de franchir le "mur de l'argent" pour aller vers une société d'abondance, capable d'accueillir tout le monde... En gros, il existe trois voies : 1. la voie de la création monétaireC’est par exemple l’idée d’un “Dividende Monétaire” (DM) émis par la BCE au profit de tous les citoyens de l’Union, ou bien celle de l’ “Unité Monétaire Sociétale” (UMS) gérée par les Etats, qui dans certains cas pourrait inclure un revenu inconditionnel. 2. la voie de la refonte du système socialC’est par exemple le “Revenu d’Existence” (REX) ou bien l’ “Allocation Universelle” Quelques références: The Money Fix d'Alan Rosenblith (interview de Chomsky, etc.) Quelques invités possibles:

Création Monétaire

Related: