background preloader

Étrusques

Étrusques
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne le peuple étrusque. Pour la langue étrusque, voir Étrusque. Zones d'influence en Méditerranée aux environs du Ve siècle av. Origine[modifier | modifier le code] Comme dans le cas de beaucoup d'autres peuples, les avis des historiens,antiques et modernes, diffèrent à propos des origines des Étrusques, exogènes (Lydiens) et autochtones (Villanoviens), sans que l'une soit nécessairement exclusive de l'autre. Une autre hypothèse suggérerait que les Étrusques auraient eu pour foyer d'origine, le nord-est de l'Italie, soit un territoire correspondant approximativement à l'actuelle Vénétie. Selon Jean-Paul Thuillier, « le caractère mythique, fantaisiste ou idéologique de ces théories antiques a conduit aujourd'hui les chercheurs à laisser quelque peu de côté la question des origines », le débat restant donc ouvert et « loin d'être clos »[4]. Langue[modifier | modifier le code] Alphabet Numération étrusque Le panthéon étrusque. Related:  ÉtrusquesEtrusque

Etrusques - Histoire du Monde Les Étrusques (Latin:Tuscii) sont un peuple qui vivait en Étrurie, territoire correspondant à peu près à l’actuelle Toscane et au nord du Latium, soit le centre de la péninsule italienne, avant la période de la royauté romaine. Leurs voisins Grecs les appelaient Thyrrhenoi, c’est-à-dire Tyrrhéniens, mais ils s’appelaient eux-mêmes Rasna. Leur alphabet d’origine grecque, légèrement modifié, a donné naissance à l’alphabet latin que vous êtes en train de lire. Origine Selon la tradition, rien n’est certain quant à leur origine et leur provenance. Tradition, représentée tout d’abord par Hérodote, ils auraient selon lui émigré de Lydie en Asie mineure, en Toscane, de Troie ravagée comme le veut l’Énéide ; selon une autre tradition, soutenue par Tite-Live, ils seraient au contraire venus du nord ; selon une troisième tradition, soutenue par Denys d’Halicarnasse, ils seraient autochtones. Langue La langue étrusque utilise un alphabet dérivé de l’alphabet grec qui a inspiré l’alphabet latin. Art

Origine des Étrusques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Comme dans le cas de beaucoup d'autres peuples, les avis des historiens, antiques et modernes, diffèrent à propos de l'origine des Étrusques, exogène (Lydienne) ou autochtone (Villanovienne), sans que l'une soit nécessairement exclusive de l'autre. Selon Jean-Paul Thuillier, dès l'Antiquité, les différentes traditions se réfèrent très majoritairement à une origine orientale anatolienne[1], mais « le caractère mythique, fantaisiste ou idéologique de ces théories antiques a conduit aujourd'hui les chercheurs à laisser quelque peu de côté la question des origines », le débat restant donc ouvert et « loin d'être clos »[2]. Hypothèse orientale[modifier | modifier le code] Selon Hérodote, ils auraient émigré de Lydie, en Asie Mineure, à cause d'une longue famine qui aurait poussé leur roi Atys à envoyer la moitié de son peuple à Smyrne, d'où ils se seraient embarqués pour l'Ombrie sous l'autorité de son fils Thyrrénos[1],[3].

Les Etrusques - Histoire, origines, balade en étrurie On peut dire de la civilisation étrusque, que par sa splendeur florissante et pluriséculaire, elle était non seulement la première grande, bien organisée et pleinement consciente civilisation italienne, mais par son ascendance et son curieux rapport à la civilisation grecque, elle fut aussi le premier pont vers l'introduction du développement en Italie. Les Étrusques sont entre les Grecs et les Romains, pour les premiers se sont des imitateurs et des héritiers, pour les seconds des éducateurs et presque des pères. Si les livres sont nombreux, encore plus le sont les musées. Les richesses de la civilisation étrusque, ses œuvres artistiques étonnantes, sont le témoignage d'une civilisation extraordinaire dont personne d’autre au monde ne peut se vanter.

Avant Rome étaient les Étrusques Ce peuple venu on ne sait d'où, à la religion terrifiante, à l'écriture mal déchiffrée, intrigue toujours les historiens. Cet automne, deux superbes expositions traquent le mystère fascinant de cette civilisation apparue à la fin du IIe millénaire avant notre ère. Source Le Figaro Magazine En avril 1836, deux archéologues amateurs découvrent à Caere, l'actuelle Cerveteri, sur la côte tyrrhénienne, une tombe dont le riche mobilier, miraculeusement intact, est fabuleux: des pièces d'orfèvrerie, des bijoux, du mobilier, de la vaisselle, intégralement en or le plus pur. Le matériel mis au jour est tellement étonnant et somptueux que le pape Grégoire XVI décide de créer un édifice pour l'exposer. Ce sera le premier musée étrusque de Rome. Les Étrusques fascinent. Ce peuple surgit brusquement dans l'histoire à la fin du IIe millénaire avant notre ère. Tout cela, nous le savons par les historiens grecs. Les Étrusques enterraient leurs morts à l'extérieur des centres d'habitation. «Etrusques.

La civilisation Etrusque : origines et histoire Peuple habitant l'Italie dans l'Antiquité et qui prospéra au VIIe siècle, les Étrusques restent un mystère sur bien des points. D'où viennent-ils ? Comment vivaient-ils ? Pourquoi ont-ils disparus ? Origines et implantation de la civilisation Etrusque L'origine des Etrusques est aujourd'hui encore assez floue. Les Etrusques vont d'abord fonder Tarquinie, une cité proche la mer Thyrénienne, puis se développer sur la zone côtière et l'intérieur des terres. Organisation politique et religieuse Les Etrusques forment des cités-états, parfois regroupées par 12 (dodécapoles), unies par des liens religieux, mais non politiques. Jusqu'au Ve siècle avant J. Non loin des villes se trouvaient les grandes nécropoles. Il ne nous est pas parvenu beaucoup d'éléments concernant la religion Etrusque, si ce n'est le nom de quelques Dieux qui pourrait s'apparenter aux Dieux grecs : Aïta, roi des Enfers (Hadès) ou encore Tinia, Dieu suprême (Zeus). Sciences La langue et les arts L'armée La fin d'une civilisation

Origine des Etrusques On sait encore peu de chose des étrusques, les éléments sur lesquels se base l'histoire de cette civilisation remontent à l'antiquité grecque et romaine. Hérodote, le grand historien grec offre une reconstitution des origines, mais les Etruscologues et les archéologues remettent aujourd’hui fortement en cause les seules interprétations d'Hérodote, dont la théorie est très diffusée parmi les écrivains classiques. Son récit semble en effet trop s’inspirer des mythes et des légendes, qui dans l'antiquité tendaient à relier les origines des Etrusques, peuple occidental, à une migration venue de l'Orient, de Lydie, sous le guide d’un grand chef Thyrrénien, après la grave famine d’une époque mythique ayant suivi la guerre de Troie. Hérodote rappelle la légende des peuples venus de Lydie : « Les coutumes de Lydie sont semblables aux grecques, sauf qu'elles font des prostituées de leurs filles. Ils avaient tous les trois en partie raison, même si leurs théories sont erronées.

Matriarcat étrusque (Italie) : génie urbain et amazones libertines à l’origine de Rome Les Étrusques (du latin « Etrusci ») sont un peuple qui vivait depuis l’âge du fer en Étrurie, territoire correspondant à peu près à l’actuelle Toscane et au nord du Latium, soit le centre de la péninsule italienne, jusqu’à leur assimilation définitive comme citoyens de la République romaine, au ier siècle av. J.-C., après le vote de la Lex Iulia (-90) pendant la guerre sociale. Les Romains les appelaient « Etrusci » ou « Tusci » et les Grecs les nommaient « Τυρρήνιοι » (Tyrrhēnioi, c’est-à-dire Tyrrhéniens, nom qui a été donné à la mer des côtes occidentales de l’Italie), mais ils s’appelaient eux-mêmes « Rasna » (forme syncopée de « Rasenna »). Des autochtones qui maîtrisaient le fer Culture de Villanova ou villanovienne est le terme consacré par les archéologues pour l’espace sur lequel va se former la future Étrurie qui est déjà nettement dessiné au début du Ier millénaire av. Les indigènes confédérés de l’Italie Une langue non-aryenne Les civilisateurs de Rome sont matriarcaux

Histoire des Étrusques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Histoire des Étrusques, depuis la redécouverte de ce peuple au XVe siècle, n'a pas cessé d'alimenter des controverses dont l'une des plus importantes est sans conteste la problématique d'origines discutées depuis l'Antiquité. L'histoire des Étrusques marque aussi l'Italie en ce sens qu'elle constitue la première puissance organisée que celle-ci connaît sur son territoire. Les sources primaires dont nous disposons sont très pauvres, essentiellement archéologiques, les textes étrusques étant peu nombreux et encore mal compris, même si des progrès doivent être notés[1]. La phase d'ascension des Étrusques dure jusqu'à la fin de la monarchie à Rome, qui en marque un brutal coup d'arrêt. Origines[modifier | modifier le code] Une origine très discutée[modifier | modifier le code] 3 thèses antiques : Hypothèse orientale : Hérodote[2]. Une origine autochtone, « miracle de l'acculturation » ? Apogée[modifier | modifier le code]

Histoire des Etrusques : L'antique civilisation toscane VIIIe-Ier siècle avant Jésus-Christ hist035 Un ouvrage de Jean-Marc Irollo Longtemps laissée dans l’oubli, la civilisation étrusque bénéficie d’une réhabilitation depuis la Renaissance européenne. Jean-Marc Irollo dresse un portrait vivant d’une civilisation quasiment millénaire. L'époque archaïque européenne voit la naissance d'une civilisation dans l'actuelle toscane, la civilisation étrusque. Mais ces nécropoles abritaient aussi des œuvres d'art et des bijoux qui suscitèrent une véritable course au trésor. Bibliographie -(...) © Canal Académie - Tous droits réservés (moyenne de 3,6 pour un total de 14 votes) Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission, devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. Déjà abonné ?

Related: