background preloader

BYOD et SVT

BYOD et SVT
Your report has been submitted. There was a problem submitting your report. Please contact Adobe Support. Report Abuse If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form. To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use. Embed

http://voice.adobe.com/v/4rCCMoQZje8

Related:  BYOD (Bring Your Own Device) : perspectives et recommandationsExemplesDes utilisations pédagogiques

Évaluer avec son téléphone portable Plickers Principe Plickers est une application servant à faire des QCM en ligne auxquels on répond avec des cartes. L’enseignant conçoit son QCM (questionnaire) sur le site Plickers, il importe sa liste d’élèves et leur affecte un numéro de carte. Il affecte ensuite des questions à ses classes. Il imprime ensuite les cartes sur papier et les distribue aux élèves selon le numéro qui leur est affecté sur le site. BYOD, d’une idée à un projet ! Depuis le début de l’année scolaire 2015-2016, un projet a vu le jour à l’école de la Seigneurie de Mascouche. Chantal Thériault, une enseignante de 4e année, vit un projet BYOD ou AVAN avec les élèves de son groupe. Cette approche est la première du genre à la Commission scolaire des Affluents; elle permet aux élèves d’apporter en classe leur appareil numérique. Le 21 avril dernier, l’enseignante a présenté son expérience aux directions des écoles primaires de la commission scolaire lors d’une Table de concertation. La mise en place du projet est née d’une idée innovante que l’enseignante a proposée à l’équipe de direction de son école primaire. Par la suite, Chantal Thériault a présenté son projet au Conseil d’établissement pour qu’il prenne vie.

TIC et réussite : grille d’analyse d’un scénario pédagogique TIC La grille d’analyse d’un scénario pédagogique faisant appel aux TIC est issue des travaux de Christian Barrette sur les conditions d’une intégration pédagogique réussie des TIC. Voici quelques pistes d’utilisation de la grille qui peuvent se combiner : Individuellement ou en équipePar des professeurs, des REPTIC et d’autres conseillères et conseillers pédagogiques, ensemble ou nonÀ des fins de diagnostic sur une activité ayant déjà eu lieu ou encore à des fins de pronostic sur une activité en cours de planificationD’une manière explicite, alors qu’on répond à chaque question d’une manière suivie et explicite, ou d’une manière implicite, alors que la grille sert de canevas à une entrevue semi-dirigée

Le BYOD à l’école en 5 questions Le BYOD à l’école, peu importe le niveau des élèves, est un sujet particulièrement intéressant. Sur ce blog, nous avons d’ailleurs publié de nombreux articles sur cette thématique : Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur un document diffusé par l’Académie de Toulouse (Haute Garonne) et centré sur le BYOD et la pédagogie. Mettant de côté l’aspect purement technique du phénomène, l’académie pose cinq questions que l’on peut considérer de fondamentales et qui devraient intéresser plus d’un DSI. 1. La démarche BYOD est-elle équitable ?

Sors ton smartphone de ta poche ! « Monsieur, on fait un Socrative demain ? » Cette petite phrase, je l’entends de plus en plus souvent en fin de cours en ce moment. Alors que le PowerPoint de calcul mental, personne ne le réclamait avant ! Exemple de question Comme déjà présenté dans cet article, je suis passé lentement mais sûrement au BYOD. Comment intégrer le BYOD dans un établissement scolaire? (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) Intégrer le BYOD suppose des modifications dans le rôle de l’enseignant, mais également au niveau de l’institution elle-même. Permettre l’utilisation d’outils multiples au sein d’un établissement scolaire demande des adaptations structurelles dans l’administration et la gestion de l’établissement. Les considérations des directions sont basées sur les caractéristiques techniques, mais également sur la gestion du personnel et des élèves. La politique interne de l’école doit être revue ainsi que les règles d’utilisation des technologies. Nous pouvons mettre en évidence différents points qu’il est nécessaire de prendre en considération pour la direction d’une école ou d’une commission scolaire qui souhaite intégrer le BYOD :

Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) ». Ce nouveau type de configuration répond à des besoins financiers, mais également éducatifs dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation. En pratique, des enseignants utilisent cette configuration en salle de classe lorsqu’ils permettent à leurs élèves d’amener leurs outils technologiques personnels afin de réaliser des tâches spécifiques.

Travaux pratiques en mode "live TP" avec ENTBox Fait ce matin avec mes élèves : Voici un exemple d'une séance de travaux pratiques en classe de 1ère S sur les dissolutions de solides ioniques et dilution de solutions en interaction complète avec ENTBox Après avoir proposé un protocole expérimental validé par le professeur, les élèves commencent la mise en oeuvre expérimentale. A l'aide de tablettes ou smartphones, dans la partie BLOG d'ENTBox, les élèves peuvent trouver 3 vidéos pour rappeler les conditions de sécurité et l'utilisation de certaines verreries. Ils se connectent ensuite sur la partie réseau social avec les comptes de groupes group1, group2, etc... et effectuent un live TP comme on pourrait faire un "live tweet", ceci sans connexion Internet et dans un environnement complètement maîtrisé par le professeur.

Inverser la classe, pas à pas, retour d'expérience. L'interaction fait partie des compétences que les élèves doivent développer. C'est d'ailleurs une compétence beaucoup plus complexe qu'elle n'y paraît au premier abord. En classe, on pratique les dialogues, mais cela reste de l'interaction fictive. Les différents modèles d’intégration du BYOD 3 Shares Share Tweet Email Delphine Roux-Bellicaud : Qui a peur du méchant smartphone ? « Dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, stipule le Code de l’Education, l'utilisation durant toute activité d'enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d'un téléphone mobile est interdite. » Communication, recherche web, écriture, appareil photo, enregistrement audio ou vidéo … : pourquoi se priver du potentiel du « téléphone intelligent » ? objectent de plus en plus d’enseignants et d’élèves. Dans l’académie de Poitiers, selon un cadre bien négocié, les élèves de Delphine Roux-Bellicaud ont par exemple utilisé leur propre matériel connecté, et les réseaux sociaux, pour réaliser collectivement un webmagazine : une réécriture moderne du Petit Chaperon Rouge de Perrault.

Periscope : du cauchemar aux usages pédagogiques Cette application qui fait jaser depuis un an. Achetée en janvier 2015 pour un montant non déterminé (oscillant entre 50 et 100 millions) par Twitter, Periscope a été lancé le 26 mars 2015 dernier. Disponible sur les appareils intelligents Apple et Android, ce logiciel diffuse en direct de la vidéo qui peut être regardée par tous les abonnés. L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ». Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000. Il est contemporain de la multiplication des équipements personnels et mobiles, de la diffusion des pratiques connectées dans les divers contextes sociaux (personnels, famille, école, travail…).

Related: