background preloader

Atlas mondial des émissions de CO2

Atlas mondial des émissions de CO2
Related:  Développement durable, énergies renouvelables, climatDéveloppement Durablealicia1912

Captage et stockage du CO2 Décrié par certains, soutenu par d'autres, le CSC compte parmi les solutions envisagées par la communauté internationale pour réduire les émissions de carbone. La France soutient les travaux de recherche visant à valider cette technologie. Alors que les négociations sur le climat s'intensifient, à l'approche du sommet de Copenhague en décembre 2009, le stockage et le captage de CO2 suscite un vif intérêt. Associée au marché carbone ETS, cette technologie pourrait, selon ses partisans, permettre d'atteindre les objectifs du facteur 4. Une technologie d'avenir ? Destinée à capter les émissions des grands sites industriels, cette technologie permettrait de les réduire en les séquestrant dans le sous-sol, idée qui séduit les acteurs de l'industrie. Trois procédés de captage et de stockage Cinq projets en cours de validation L'ADEME, qui a lancé un appel à manifestation d'intérêt en septembre 2008, a reçu cinq dossiers, dont la plupart sont en cours d'instruction.

Calcul du contenu CO2 d’'un réseau de chaleur Comment sont calculés les contenus CO2 des réseaux de chaleur figurant dans l’annexe 7 de l’arrêté du 15/09/2006 ? Les analyses proposées dans cette rubrique Questions/Réponses n’engagent que le PCI Réseaux de Chaleur du CETE de l’Ouest et sont basées sur sa connaissance de la situation et des textes au moment de la publication de la réponse. Sous chaque article, un lien "Réagir à cet article" permet aux visiteurs de compléter ou interroger l’analyse proposée. Question posée L’annexe 7 de l’arrêté du 15/09/2006 présente les contenus CO2 de nombreux réseaux de chaleur. Réponse du PCI Réseaux de Chaleur publiée le 12 octobre 2010 Les contenus CO2 qui figurent dans l’annexe 7 de l’arrêté du 15/09/2006 sont issus de l’enquête de branche annuelle du chauffage urbain, réalisée par le syndicat national du chauffage urbain pour le compte du ministère en charge de l’énergie. Module de calcul du contenu CO2 d’un réseau de chaleur (format xls - 92 ko) SNCU/SOeS, version 2009 Notes :

Disponibilité de la ressource bois-énergie : études ADEME et MAAP Deux études nationales concernant la disponibilité de la biomasse ont été publiées en 2009, l’une par l’ADEME, l’autre par le Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et de la pêche. Ces études permettent de mettre en avant l’importance du potentiel disponible, actuellement inexploité, et qui pourrait l’être dans des conditions techniques et économiques réalistes, notamment pour une utilisation comme source d’énergie de réseaux de chaleur. Disponibilité supplémentaire en bois-industrie et bois-énergie par région Source : étude ADEME/IFN/Solagro/FCBA. L’ADEME d’une part, et le Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et de la pêche (MAAP) d’autre part ont publié en 2009 deux études nationales concernant la disponibilité de la biomasse. Étude ADEME : Évaluation du gisement de bois pour l’énergie Étude MAAP : Évaluation des volumes de bois mobilisables à partir des données de l’IFN L’étude ADEME est disponible sur un site dédié : Evaluation du gisement de bois pour l’énergie.

Comment expliquer que l'Antarctique gèle un peu plus chaque année? Dans le cadre de l'opération "Le Climat et Moi", vous nous avez posé vos questions sur le climat. L'un ou l'une d'entre vous s'est demandé comment expliquer que l'Antarctique, comme le prouvent les photos de la NASA, gèle un peu plus chaque année ? Avant de répondre à cette question qui peut paraître paradoxale au premier abord. Pôle Sud, Pôle Nord de quoi perdre la boussole La situation n'a rien à voir avec celle de l'arctique: 14 millions de kilomètres carrés en hiver, 7 millions en été. Réchauffement global de la planète et banquise en extension, un paradoxe? Des vents violents mais aussi un océan plus chaud L'autre explication, c'est que les plateformes de glaces flottantes fondent au contact des eaux de plus en plus chaudes de l'océan.

Energies Renouvelables How Much CO2 Is Created By… Every action, every event, every person, everything emits a certain amount of carbon. This interactive visualization examines some of those scenarios. Play around to learn some interesting and surprising information about how much carbon is released during various activities. About this data The data leveraged in this application is derived from a number of sources, including: “How Bad Are Bananas?” Share Downloads Download the Application Design Partner David McCandless

De 1970 à 2009, histoire d'une prise de conscience 1970. Le club de Rome commande le rapport Meadows («Halte à la croissance ?»), publié deux ans plus tard. Juin 1972.Conférence de StockholmC'est la première conférence des Nations unies consacrée aux questions d'environnement. Le 4 août 1987. 1988. Les experts rendent leur premier rapport en 1990 qui sera ensuite mis à jour en 1992 pour le sommet de Rio. Juin 1992. - L'adoption de la Déclaration de Rio sur l'environnement et le développement, où sont notamment affirmés le principe de précaution en matière d'environnement et le principe pollueur-payeur. - L'Agenda 21 liste de 2 500 recommandations d'action pour le 21ème siècle. - Sont aussi adoptées deux conventions-cadre: l'une sur les changements climatiques, dont l'objectif est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation d'origine humaine du système climatique. Décembre 1997. Il s'agit du premier traité international de lutte contre les changements climatiques.

Magnétosphère Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La magnétosphère est la région entourant un objet céleste dans laquelle les phénomènes physiques sont dominés ou organisés par son champ magnétique[1] . La magnétosphère terrestre est située au-delà de l'ionosphère, c'est-à-dire au-dessus de 800 à 1 000 km d'altitude. S'il n'y avait pas de vent solaire, le spectre magnétique de la Terre serait semblable à celui d'un aimant droit isolé. Vue artistique de la magnétosphère déviant le vent solaire (l'échelle n'est pas respectée) Histoire du concept[modifier | modifier le code] La magnétosphère de la Terre a été découverte en 1958 par la sonde Explorer 1 durant les recherches de l'année géophysique internationale (IGY, International Geophysical Year). En 1959 Thomas Gold proposa le terme de « magnetosphere », quand il écrivit : — Thomas Gold, Journal Geophysical Results LXIV. 1219/1 Structure[modifier | modifier le code] Structure de la magnétosphère terrestre. Annexes[modifier | modifier le code]

Réchauffement climatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En 1988, l'ONU crée le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) chargé de faire une synthèse des études scientifiques sur cette question. Dans son dernier et quatrième rapport, auquel ont participé plus de 2 500 scientifiques de 130 pays[1], le GIEC affirme que le réchauffement climatique depuis 1950 est très probablement[c 1] dû à l'augmentation des gaz à effet de serre d'origine anthropique. Les projections des modèles climatiques présentées dans le dernier rapport du Giec indiquent que la température de surface du globe est susceptible d'augmenter de 1,1 à 6,4 °C supplémentaires au cours du XXIe siècle. Des incertitudes sur la hausse de température globale moyenne subsistent du fait de la précision des modélisations employées, et des comportements étatiques et individuels présents et futurs. Observations liées au réchauffement climatique actuel[modifier | modifier le code]

Contenu CO2 des réseaux de chaleur et de froid - Arrêté 2010 L’arrêté du 11 octobre 2010 modifiant l’arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à la vente en France métropolitaine indique les niveaux de rejets de CO2 (en kg par kWh d’énergie distribuée) par les réseaux de chaleur et de froid en France. L’arrêté du 11 octobre 2010 modifiant l’arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à la vente en France métropolitaine indique les niveaux de rejets de CO2 (en kg par kWh d’énergie) par les réseaux de chaleur et de froid en France. Ces valeurs remplacent celles de l’arrêté du 4 mai 2009 et ont été remplacées par celles de l’arrêté du 7 février 2012. Carte interactive > Ouvrir la carte interactive des contenus CO2 des réseaux de chaleur et de froid Mode d’emploi de la carte : et cliquer sur le point pour ouvrir une fenêtre d’information et tracer le contour de la sélection. En savoir plus

Related: