background preloader

Éducation aux médias et à l'information - L’EMI dans la loi de du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République

Éducation aux médias et à l'information - L’EMI dans la loi de du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République
La place de l'EMI dans la loi de refondation « Il est impératif de former les élèves à la maîtrise, avec un esprit critique, de ces outils qu'ils utilisent chaque jour dans leurs études et leurs loisirs et de permettre aux futurs citoyens de trouver leur place dans une société dont l'environnement technologique est amené à évoluer de plus en plus rapidement. Les professeurs-documentalistes doivent être particulièrement concernés et impliqués dans les apprentissages liés au numérique. Cela passe notamment par l'inscription dans la loi du principe d'une éducation numérique pour tous les élèves, qui doit permettre aux enfants d'être bien formés et pleinement citoyens à l'ère de la société du numérique. La formation scolaire comprend un enseignement progressif et une pratique raisonnée des outils d'information et de communication et de l'usage des ressources numériques qui permettront aux élèves tout au long de leur vie de construire, de s'approprier et de partager les savoirs. Dans l'annexe

2015-372 du 31 mars 2015 relatif au socle commun de connaissances, de compétences et de culture Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture couvre la période de la scolarité obligatoire, c'est-à-dire dix années fondamentales de la vie et de la formation des enfants, de six à seize ans. Il correspond pour l'essentiel aux enseignements de l'école élémentaire et du collège qui constituent une culture scolaire commune. Précédée, pour la plupart des élèves, par une scolarisation en maternelle qui a permis de poser de premières bases en matière d'apprentissage et de vivre ensemble, la scolarité obligatoire poursuit un double objectif de formation et de socialisation. Elle donne aux élèves une culture commune, fondée sur les connaissances et compétences indispensables, qui leur permettra de s'épanouir personnellement, de développer leur sociabilité, de réussir la suite de leur parcours de formation, de s'insérer dans la société où ils vivront et de participer, comme citoyens, à son évolution. Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer La règle et le droit

Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Texte adressé aux recteurs, aux inspecteurs d'académie et aux chefs d'établissement. Références : circulaire n° 77-070 du 17 février 1977 et circulaire n° 79-174 du 9 mai 1979 RLR 523-3b (cédérom 1999-3)BO n°12, 27 mars 1986 La mise en œuvre, dans les collèges et les lycées, d'une rénovation pédagogique qui tienne compte à la fois des objectifs et des contenus des nouveaux programmes, du recours à de nouvelles technologies notamment dans le domaine de l'audiovisuel et de l'informatique, de la nécessité d'ouverture des établissements sur le monde et la société, implique une contribution accrue des centres de documentation et d'information. 1. Il organise, à cette fin, au début de chaque année scolaire, une présentation du centre de nature à instaurer entre les professeurs, les élèves et lui-même, un dialogue permanent sur les ressources disponibles, les modalités de leur classement et les méthodes de recherche documentaire. 2. 3. 4.

L'éducation prioritaire Mon stage de troisième : un site pour proposer des stages aux élèves de troisième des quartiers prioritaires 30 000 stages - 15 000 dans le secteur public et 15 000 dans le secteur privé - sont proposés aux collégiens de 3e situés en réseau d’éducation prioritaire renforcée (REP+) pour l’année scolaire 2018-2019. Un portail met à leur disposition les informations et les conseils nécessaires. www.monstagedetroisieme.fr Les principes de l'éducation prioritaire La politique d'éducation prioritaire repose sur des principes clairement affirmés. Une priorité pédagogique Les réussites observées montrent que c'est principalement dans le quotidien des pratiques pédagogiques et éducatives que se joue la réussite scolaire des élèves issus des milieux populaires. Le travail en équipe, la réflexion et la formation soutenus Dans ces REP+, le temps enseignant est organisé différemment grâce à une pondération dans le second degré et à 18 demi-journées remplacées dans le premier degré. Ce site rassemble :

Projet de loi pour la refondation de l'École : une École juste pour tous et exigeante pour chacun La loi d’orientation et de programmation constitue une étape majeure de la refondation de l’École qui a été érigée en priorité par la Nation. Découvrez les mesures clés du projet de loi. © MEN / Délégation à la communication Télécharger l'infographie au format Pdf Une loi qui s'inscrit dans un projet global Télécharger l'infographie au format Pdf Des débats et des actes pour refonder l'École Télécharger l'infographie au format Pdf Les objectifs fixés par le projet de loi Télécharger l'infographie au format Pdf La programmation des moyens Télécharger l'infographie au format Pdf Mettre en place une nouvelle formation initiale et continue aux métiers du professorat et de l'éducation et faire évoluer les pratiques pédagogiques Donner la priorité à l’école primaire pour assurer l’apprentissage des fondamentaux et réduire les inégalités La scolarité d’un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années : les bases y sont posées et, trop souvent, l’échec scolaire s’y forme.

MENE1506516D Publics concernés : élèves en cours de scolarité obligatoire des écoles élémentaires, des collèges et lycées publics et privés sous contrat de l'éducation nationale et de l'enseignement agricole, et, pour l'annexe, les enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat. Objet : publication du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur à compter de la rentrée scolaire de septembre 2016. Notice : le décret prévoit un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture destiné à remplacer le socle commun de connaissances et de compétences actuellement en vigueur. Références : le présent décret est pris en application de l'article L. 122-1-1 du code de l'éducation dans sa rédaction issue de l'article 13 de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République. « Art. « Art. « Art. Annexe

Climat scolaire et prévention des violences Climat scolaire et réussite : le climat scolaire pour et par les apprentissages La recherche scientifique prouve qu’un climat scolaire serein fait diminuer les problèmes de violence, l’absentéisme et le décrochage. Il contribue également, à côté de la qualité des pratiques pédagogiques, aux résultats et à la réussite des élèves : favorisant le bien-être de tous, il permet la disponibilité des enfants et des adolescents pour les apprentissages et celle des professeurs pour l’enseignement et l’accompagnement des élèves. Mais la relation est à double sens : si un bon climat scolaire est une condition des apprentissages, il est essentiel de considérer que les apprentissages contribuent aussi à la qualité du climat scolaire. Il s’agit des apprentissages disciplinaires, mais aussi des compétences transversales, aussi bien à l’école, au collège et au lycée (professionnel, général et technologique). Tout cela aide les élèves à donner du sens à ce qu’ils étudient. Le climat scolaire : définitions

Onze mesures pour une grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République Après les attentats qui ont visé le cœur des valeurs républicaines, Najat Vallaud-Belkacem a présenté onze mesures issues de la grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, jeudi 22 janvier 2015. Transmission des valeurs républicaines, laïcité, citoyenneté et culture de l'engagement, lutte contre les inégalités et mixité sociale, mobilisation de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sont au centre de ces mesures. La grande mobilisation pour les valeurs de la République est celle de toute l'École, y compris l'enseignement agricole et l'enseignement privé sous contrat. [En vidéo : le discours de Najat Vallaud-Belkacem] Présentation de la grande mobilisation pour l'École pour les valeurs de la République Retrouvez en vidéo le discours de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, sur les onze mesures de la grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, jeudi 22 janvier 2015.

Du « bon fonctionnement » de la circulaire de missions des professeurs documentalistes 1- Le professeur documentaliste, un enseignant sous conditions Le titre même de la nouvelle circulaire tranche nettement avec ceux des précédents textes de missions qui s'adressaient aux « responsables » (1977) ou aux « personnels exerçant dans les CDI » (1986). La mission était alors principalement définie au regard du lieu d'exercice qu'il fallait desservir, lequel était, depuis sa création, au centre des préoccupations1. En 2017 donc, le professeur documentaliste fait l'objet d'un traitement distinct bien qu'il conserve, dans le développement, un rapport privilégié avec le CDI. . L'affirmation du titre de « professeur » se voit d'ailleurs consolidée à plusieurs reprises par l'emploi de termes renvoyant à la fonction enseignante, comme « enseignant » (1 fois) , « enseignement » (3 fois) et « co-enseignement » (1 fois). … et flexibilité . . « Le professeur documentaliste peut exercer des heures d'enseignement ». Plus préoccupantes sont les conséquences à tirer des deux repères suivants.

Loi pour l'égalité des chances Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La loi pour l'égalité des chances (loi n° 2006-396 du 31 mars 2006), instaure en France diverses mesures relatives à l'emploi et à l'éducation, proposées par le ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement, Jean-Louis Borloo[1],[2]. Elle a été annoncée par Matignon comme réponse aux révoltes sociales de l’automne 2005 dans les banlieues françaises. L'amendement le plus polémique de la loi (retiré depuis), qui créait le contrat première embauche (CPE) [3], avait été adopté par l'Assemblée nationale dans la nuit du 8 au 9 février. Il a fait l'objet de nombreuses manifestations dont le but était d'obtenir son retrait. Contenu de la loi[modifier | modifier le code] Cette loi contient parmi ses principales dispositions, outre le CPE : Le CV anonyme : mesure prévue mais non appliquée[modifier | modifier le code] Procédure législative[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pratique Sensée l'EMI Et La Publicité La sexualisation de la publicité : comprendre ses procédés et ses enjeux pour la mise en place d’une éducation aux médias et à l’information Le sexe dans les médias est très présent. Plus utilisé que jamais dans la publicité, il estplus qu’une simple stratégie commerciale. Les Frères Scott Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture et l'évaluation des acquis scolaires des élèves Les connaissances acquises par les élèves et les compétences qu'ils développent pendant la scolarité obligatoire constituent une culture scolaire commune. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture identifie ces éléments et les organise en domaines et objectifs. L'évaluation de leur maîtrise doit se faire parallèlement à leur acquisition, progressivement pendant la scolarité en école élémentaire et au collège. Le livret scolaire unique de l'élève permet un suivi de ses acquis et de ses progrès. Le socle commun Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture identifie les connaissances et compétences qui doivent être acquises à l'issue de la scolarité obligatoire.

Bulletin officiel n°18 du 5 mai 2005 L. n° 2005-380 du 23-4-2005. JO du 24-4-2005 NOR : MENX0400282L RLR : 190-1 à 190-9 MEN - DESCO L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Vu la décision du Conseil constitutionnel n° 2005-512 DC du 21 avril 2005 ; Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Article 1Les livres Ier, II, III, IV, VI, VII et IX du code de l’éducation sont modifiés conformément aux dispositions des titres Ier et II de la présente loi. Chapitre Ier - Principes généraux de l’éducation Article 2 I - Après le premier alinéa de l’article L. 111-1 du code de l’éducation, sont insérés deux alinéas ainsi rédigés : “Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l’école de faire partager aux élèves les valeurs de la République. “Chapitre préliminaire - Le Haut Conseil de l’éducation Art. Article 15 L’article L. 311-5 du code de l’éducation est abrogé à compter de l’installation du Haut Conseil de l’éducation. haut de page

Publicité et éducation aux médias : pourquoi ? comment Les contextes d’étude possibles de la publicité sont nombreux dans les programmes, en collège, lycée général et technologique et en lycée professionnel. Mais ce thème peut également être abordé dans le cadre de dispositifs transversaux tels que l’histoire des arts, l’éducation à l’orientation ... Une multitude de supports d’analyse et d’observation... Quels que soit le type de média (presse, télévision, radio, internet), les supports d’analyse, d’observation ou d’apprentissage (pour les langues vivantes par exemple) ne manquent pas. ... De nombreux scénarios pédagogiques sont possibles et imaginables. Dans le cadre de l’enseignement des SES en lycée, il est possible d’aborder la publicité sous l’angle économique. On peut également choisir d’aborder la publicité sous l’angle de la lecture d’image.Découverte du langage de l’image publicitaire, du lien entre texte et image, analyse de l’image sont autant de portes d’entrées. Quelques liens vers des scénarios pédagogiques Collège : 3ème 4ème :

[APDEN] Former sans programme, ce qui est le cas pour l’information-documentation, relève d’apprentissages contingents, ponctuels, non systématiques, impliquant un temps de conception très important. En 2010, l’IGEN Établissement Vie Scolaire a souhaité apporter une réponse à ce manque, avec la publication des « Repères pour la mise en œuvre du parcours de formation à la culture de l’information » (PACIFI) [1]. Mais, comme le démontre l’analyse de Pascal Duplessis, ces repères, sous forme de « fiches » structurées à partir de dix compétences procédurales, ne présentent, en termes de parcours, que des « exemples d’actions », sans contenus didactiques qui permettent aux professeurs documentalistes de véritablement construire leur progression pédagogique [2]. Plutôt que de partir des objets d’étude, l’IGEN s’est surtout appuyée sur le Socle commun pour développer ces fiches. Cette situation pourrait évoluer.

Related: