background preloader

Churchill à Fulton

Churchill à Fulton

http://www.youtube.com/watch?v=k1U80fbBPrE

Related:  Un monde bipolaire au temps de la Guerre froideGuerre Froide

Le Blocus de Berlin (1948-1949) Cette carte fait partie d’un ensemble de 9 cartes animées portant sur La Guerre froide et la confrontation entre les deux blocs 1947-1991 À la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne vaincue est amputée de vastes territoires à l’est de la ligne Oder-Neisse puis divisée en 4 zones d’occupation contrôlées par les Soviétiques à l’est, les Britanniques, les Américains et les Français à l’ouest. Dans la zone soviétique se situe la ville de Berlin elle-même divisée en 4 secteurs d’occupation.

INA La guerre froide parcours pédagogique Benoît Papet et Nicolas Rocher - Enseignants d'histoire-géographie de l'Académie de Grenoble Présentation La guerre froide Voici une série de liens externes à ce blog : Les plans de l'URSS pour envahir l'EuropeLes "guerres secrètes" de la CIALe communisme : la "foi" du siècle ?Un site officiel américain sur la guerre de CoréeLe Mur de BerlinBerlin et le mur entre hier et aujourd'huiLa crise de CubaLa collection d'affiches du mouvement Paix et LibertéDes affiches et dessins soviétiques, une collection d'affiches communistes (Cuba, Tchécoslovaquie, URSS, Pologne), des affiches soviétiques classées par période, des affiches de propagande soviétiques, cubaines, chinoises.Quelques images anticommunistes.Un site sur la guerre froide avec un quizzLe site du Musée de la guerre froide avec des expositions en ligne et un quizz. (en englais)Un site en anglais sur l'histoire parallèle de l'OTAN et du Pacte de Varsovie Voici LA chanson pour réviser la guerre froide et le Bac d'histoire ! "We didn't Start The Fire" de Billy Joel (1989)

1961 : l’édification du « mur de la honte » Alors que la ville de Berlin est divisée en deux, les habitants est-allemands fuient en masse vers l'Ouest. Pour contrer cet exode vers Berlin-Ouest, les autorités soviétiques durcissent les moyens : les éléments d’un mur commencent très vite à être érigés et tous les points de passage sont condamnés... Comment s'est construit le mur de Berlin ? Portail:Guerre froide La guerre froide se caractérise par une organisation bipolaire du monde : les États-Unis, les pays d'Europe de l'Ouest et ses autres alliés essentiellement en Asie et en Amérique latine[1] constituant ce qui a été appelé le monde libre ou le monde occidental ou bien encore le monde capitaliste ou enfin le Bloc de l'Ouest,l'Union soviétique (ou URSS), ses pays satellites d'Europe de l'Est et ses autres alliés[2] formant le monde communiste ou le Bloc de l'Est. Ces appellations montrent la nature géographique, économique et idéologique de cette bipolarisation des relations internationales. Chacun des deux mondes a cherché à renforcer sa puissance et sa cohésion en créant des organisations transnationales de nature politique, économique ou militaire. Le mouvement des non-alignés a constitué la tentative la plus spectaculaire de pays d'Asie et d'Afrique, ayant souvent acquis leur indépendance de fraîche date, pour échapper à cette bipolarisation et faire entendre une autre voix[3]. États-Unis

Guerre froide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La guerre froide (anglais : Cold War, russe : холодная война) est la période de tensions et de confrontations idéologiques et politiques entre les deux superpuissances que furent les États-Unis et l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et, de manière plus large, entre les régimes communistes et l'ensemble des régimes non communistes. La guerre froide débute en 1947 et dure jusqu'en 1989, année de la chute des régimes communistes en Europe, ou jusqu'en 1991, année de l'implosion de l'URSS et de la dissolution du pacte de Varsovie. C’est en 1945, sous la plume de l’écrivain anglais George Orwell, que l’expression « Cold War » apparaît pour la première fois[1]. Elle est reprise en 1947 par l'homme d’État américain Bernard Baruch[2],[3], et très vite popularisée par le journaliste Walter Lippmann[4]. Chronologie globale[modifier | modifier le code]

1989-2019 : les 30 ans de la chute du mur de Berlin Erigé en août 1961, le mur de Berlin a séparé physiquement la ville en Berlin-Est et Berlin-Ouest pendant plus de vingt-huit ans. Il constitue le symbole le plus marquant d'une Europe divisée par le rideau de fer. L'affaiblissement de l'Union soviétique, la perestroïka conduite par Mikhaïl Gorbatchev et la détermination des Allemands de l'Est qui ont organisé de grandes manifestations, ont provoqué le 9 novembre 1989 la chute du mur de Berlin, suscitant l'admiration incrédule du « Monde libre » et ouvrant la voie à la réunification allemande (voir article sur Wikipedia).

Pacte de Varsovie Le pacte de Varsovie est une ancienne alliance militaire groupant les pays d'Europe de l'Est avec l'URSS dans un vaste ensemble économique, politique et militaire. Il est conclu le 14 mai 1955 entre la plupart des pays communistes du bloc soviétique par un traité d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle. Nikita Khrouchtchev, qui en fut l'artisan, l'avait conçu dans le cadre de la guerre froide comme un contrepoids à l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) qui avait vu le jour en avril 1949. L'alliance issue du pacte de Varsovie est dissoute en juillet 1991. Pacte[modifier | modifier le code] Le palais présidentiel de Varsovie, où fut signé le pacte. affiches autour de la guerre froide retour vers sommaire "relations internationales depuis 1945" retour vers sommaire Histoire retour vers page d'accueil affiche pro américaine " par le plan Marshall coopération intereuropéenne pour un niveau de vie plus élevé." caricature soviétique sur la maison, au dessus de la porte, est écrit " l'Europe de Marshall" A quoi peut-on reconnaître l'identité du personnage assis sur la maison ?

La guerre de Corée, 1950-1953 Le 2 septembre 1945, la capitulation du Japon ne redonne pas à la Corée son entière indépendance. Sur place, les règlements de comptes entre résistants et collaborateurs des Japonais dégénèrent en guerre civile. La guerre froide en gestation territorialise le conflit. Lors de la conférence de Potsdam (juillet-août 1945), une ligne de démarcation entre troupes d’occupation soviétiques et américaines est fixée au niveau du 38e parallèle. Le 8 août 1945, l’URSS entre en guerre contre le Japon. Les troupes soviétiques convergent rapidement vers la Mandchourie, puis pénètrent en Corée. Mouvement des non-alignés Le mouvement des non-alignés (ou plus rarement mouvement des pays non alignés)[1] est une organisation internationale regroupant 120 États en 2012[2], qui se définissent comme n'étant alignés ni avec ni contre aucune grande puissance mondiale (17 États et 9 organisations internationales y ont en plus le statut d'observateur). En effet, ce mouvement né durant la guerre froide visait à regrouper les États qui ne se considéraient comme alignés ni sur le bloc de l'Est ni sur le bloc de l'Ouest. Le mouvement des non-alignés comprend plusieurs membres assez importants à l'échelle mondiale, comme l'Indonésie, l'Inde, l'Afrique du Sud, l'Iran, ainsi qu'autrefois la Yougoslavie.

Related: