background preloader

L'am nagement linguistique dans le monde: page d'accueil

L'am nagement linguistique dans le monde: page d'accueil

Les divers langages des choses | Sens et signe du monde et du vivant Sens et signes de la création L'humanité, le vivant, l'homme Qu'est qu'un philosophe ? C'est un homme qui oppose la nature à la loi, la raison à l'usage, sa conscience à l'opinion et son jugement à l'erreur. Chamfort La plupart des grandes interrogations philosophiques humaines dérivent de quelques grandes questions métaphysiques. L'homme peut-il être véritablement libre ? Toutes ces questions accompagnent la philosophie depuis ses débuts. hasard ou nécessité L'évolution nécessaire Évolution de la vie vers l'amour Le hasard est donc le mécanisme se comportant comme s'il avait une intention. Au principe atomiste cher à Épicure, d'un monde produit par l'agrégation d'atomes qui tombent de toute éternité dans le vide et se rassemblent au hasard pour constituer les choses, nous pouvons opposer le livre X des lois de Platon, ramenant ce hasard dans le giron de la nécessité. La mecaniqueuniverselle, comme une bonne vieille tour de Pise, penche. Du big bang à l'humain Il n'y a pas de hasard Le signe

Wikiversité Archéologies en chantier James Elkins: The Most Beautiful Painting in the World This month I am going to write about the painting that means the most to me, Giovanni Bellini's Ecstasy of St. Francis in the Frick Collection in Manhattan. By a stroke of luck it is included in the Google Art Project, so I can reproduce it in detail. When I was young--maybe from the age of ten or twelve--I was entranced by this painting. I used to love it (I was sort of obsessed by it), but now it is largely ruined for me, and the reason is that I have read too much about it. This month I am going to introduce the painting, and see if I can convince you how absolutely astonishing it is, and next month I will explain how too much reading can undermine your experience of the visual world. The painting shows Saint Francis, dressed in his monk's robes, looking up into the sky. They're hypnotic, those rocks. Immediately above the saint's head, the cliff face divides and flows around him, as if he were a boulder in a stream. The color is a mystery. Clearly something mysterious is happening.

La conjugaison des verbes français | vatefaireconjuguer.com Cahiers de praxématique Citations - 107 000 citations proverbes et dictons - Dico citations Prose, prosaïque, prosaïsme 1 Voir G. Dessons, « Le négatif de la prose », dans Crise de prose, J.-N. Illouz, J. 1On sait que la notion de prose est définie traditionnellement d’une manière négative1. 2 Richelet ajoute : « Le mot de prose en ce sens n’a point de pluriel ». Ce mot se dit du langage & veut dire tout ce qui n’est pas vers2 2se répète jusqu’à aujourd’hui. 3 Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, 1863. 3Cette définition de la prose, censée relever du pur constat, sans engendrer de jugement a priori, se charge d’une valeur esthétique négative dans l’adjectif prosaïque. 4 Littré relève « stille prosal » chez Christine de Pisan. 4Ces exemples témoignent de la généralisation d’emploi, au XIXe siècle, d’un adjectif que les siècles classiques avaient cantonné au domaine des vers, restreignant par là même l’usage antérieur. 5 Victor Hugo, lettre à Wilhelm Ténint, 16 mai 1843. 6 Wilhelm Ténint, Prosodie, Didier, 1844. 112 - C’est un « ternaire syntaxique » mais sans prégnance métrique.

Oranger, citronnier, mandarinier, pamplemoussier, clementinier, agrumes, bergamotier Citrus Le citron jaune Origine: Chine, Inde, Indonésie Période de floraison: de mars à juillet Couleur des fleurs: blanc Exposition: soleil Type de sol: mélange de terreau et de terre de jardin, léger, drainé Acidité du sol: neutre à légèrement acide Humidité du sol: frais Utilisation: isolé, bac, verger Hauteur: 500 cm Type de plante: arbre fruitier, agrume Type de végétation: vivace Type de feuillage: persistant Rusticité: de 0 °C à -15°C selon les espèces Plantation, rempotage: automne Méthode de multiplication: semis au chaud, greffe en fente sur citronnier ou bigardier en août ou en septembre, ou greffe en écusson en mai ou en août. Taille: à l'intérieur, pincez les extrémités en mars des rameaux pour limiter le développement Espèces, variétés intéressantes: Maladies et ravageurs: les pucerons, les mouches blanches, les acariens, les cochenilles, la gommose Toxicité: ce sont des petits arbres souvent épineux. Le terme agrumes regroupe des espèces des genres Citrus, x Citrofortunella et Fortunella. Le saviez-vous ?

Langue et parole : dichotomie ou dualité ? Rossitza KyhengUniversité Paris 10 SOMMAIRE : 1. La formule langage = langue + parole2. Parole effective et parole potentielle3. Parole potentielle et langue4. Parole ou discours ? La description du langage en tant que système complexe [1] se heurte aujourd'hui au lourd héritage de la tradition logico-grammaticale, qui - après Benveniste (1964 [2]) - pose le niveau de la proposition comme palier supérieur du système de la langue et renvoie brutalement la phrase dans le domaine du discours, en instaurant ainsi une barrière quantitative, et surtout qualitative entre langue et discours. 1. Le langage n'est pas une somme mécanique de deux systèmes autonomes « langue » et « parole » comme essaie de nous le faire croire l'approche analytique propre aux courants structuralistes. Au sein du structuralisme lui-même, Hjelmslev et Guillaume se sont insurgés contre l'interprétation mécanique et simpliste de la formule saussurienne. langage = langue + parole Avant d'aller plus loin, soulignons que :

ISIDORE - Accès aux données et services numériques de SHS D'où vient le sens des mots ? Tout le monde sait qu’un mot peut avoir des interprétations différentes et être employé pour désigner des choses différentes : le mot « souris » désigne aussi bien un petit mammifère qu’un dispositif de manipulation de l’ordinateur. Mais le fait qu’un même mot présente des interprétations variables ne signifie pas pour autant qu’il s’agit de sens différents, sauf à certaines conditions précises. L’assimilation souvent faite entre variation interprétative et variation sémantique (1) est à l’origine de nombreuses équivoques. Il faut donc démêler ce qui est réellement variation sémantique et ce qui ne l’est pas. Premièrement, il faut écarter les variations interprétatives personnelles ou subjectives.

Related: