background preloader

Nations sans État, minorités nationales, culturelles et linguistiques, peuples autochtones européens

Nations sans État, minorités nationales, culturelles et linguistiques, peuples autochtones européens

Permanent Media War: The Strategic Provocation of Bloc Identitaire & an Interview with Fabrice Robert » Digital Crusades As a researcher into political communication my current research interest is the mainstreaming of peripheral parties via ownership of salient issues, and their strategic dissemination. My doctoral research uses the democratic nationalist populist parties of Western Europe and their criticism of Islamism as case studies. Whilst doing research into the Front National (FN) I came across a movement seemingly unknown in the English-speaking world – the Bloc Identitaire (BI) . Considering my background reading into the Flemish Vlaams Belang , and the northern Italian (Padanian) Lega Nord I was interested in another manifestation of a political tendency I will refer to as Europeanist ethno-regionalism (EET). Unlike the FN or the Sweden Democrats for example, the BI were different in their focus on the primacy of the regional identities that composed France, and perhaps more importantly their guerrilla media tactics, more typical of the Anarchist movement. BI Symbol Adopted from the Film 300 1.

Agence Bretagne Presse YEN - Youth of European Nationalities Fondation Yann Fouéré Bretagne, la guerre des frontières Temps de lecture: 9 min La guerre entre les régions Bretagne et Pays de la Loire est relancée. L’Assemblée nationale a adopté le 21 décembre un amendement déposé par neuf députés (majoritairement bretons) qui vise à simplifier la procédure de rattachement du département Loire Atlantique à la Bretagne. Dorénavant, pour que la réunification soit effective, seuls les habitants de la région Bretagne et de Loire-Atlantique doivent se prononcer majoritairement par référendum. Cet amendement vient modifier la réforme de 2008 qui spécifiait que les habitants des deux régions devaient être consultés. De ce fait, le principal obstacle à la réunification de la Bretagne est levé. Ce vote de l’Assemblée a de quoi surprendre car il intervient un an après la réforme territoriale du 16 décembre 2010 qui confirmait les limites administratives existantes. Deux jours plus tard, le conseil général du Morbihan a voté à l’unanimité en faveur du retour de la Loire-Atlantique en Bretagne. Quel est le problème?

Babel Folk Advance – folkadvance.org En Bretagne, un projet fou : une île de Pâques locale mais artificielle (De Carnoët, Côtes-d’Armor) On arrive à Carnoët par une départementale, sans vraiment s’en rendre compte. A 38 kilomètres de Morlaix, 14 kilomètres de Carhaix, dans les hauteurs de la Basse-Bretagne. Au pied de l’église du village, un modeste panneau indique « la Vallée des saints » à droite ; après quelques lacets, la route s’ouvre sur une chapelle, un terre-plein, une colline. Vingt mégalithes s’y dressent sous la pluie de décembre. Des masses granitiques de 3 à 4 mètres de hauteur, d’où surgissent des visages et des corps. 1 000 de ces statues toutes neuves réalisées par des sculpteurs de la région sont prévues d’ici 25 ans, réunies sur 37 hectares : de quoi fonder l’« île de Pâques bretonne ». « Notre mythologie à nous » Un « projet fou pour l’éternité » lancé en 2008, dont l’ambition « est de donner une nouvelle visibilité à un patrimoine en voie d’extinction : le Haut Moyen Age en Armorique, aux sources même de l’identité culturelle et territoriale de la Bretagne ».

Solidarité Identites Éditions Yoran Embanner Non, je n’irai pas pleurer Wissam El Yamni ni tous les autres d’ailleurs ! , par Erwan Ollivro [tribune libre]  11/01/2012 – 18h00 PARIS (NOVOpress) – Non, je n’irai pas pleurer Wissam El Yamni, cet homme de trente ans, arrêté le soir du Nouvel An par la police pour cause de violences, d’ivresse manifeste et de consommation de drogue et décédé par la suite (bavure ou surconsommation de substances illicites, seul l’avenir le dira). Étrange d’ailleurs, qu’un homme décrit par ses proches comme un “bon musulman” ait été retrouvé en état d’ivresse, violent et drogué. Non, je n’irai pas pleurer Wissam El Yamni aux côtés des journalistes qui cherchent, comme d’habitude, à attiser les violences, à provoquer les révoltes de ces “chances pour la France” qui exaspèrent de plus en plus toute une partie des Français, y compris des policiers. Non, je n’irai pas pleurer Wissam El Yamni avec Claude Guéant qui, comme à son habitude, enlève ses vêtements d’homme de droite à la moindre incartade, pour redevenir un gauchiste patenté. Mais pourquoi donc avoir suspendu les deux policiers ? Erwan Ollivro

Ce n'est pas Vichy qui a séparé Nantes de la Bretagne Récurrent lors du débat sur le redécoupage, l'argument de ceux qui veulent rattacher la Loire-Atlantique à la région voisine est faux. Il n’était pas question de mariage pour tous ou de hiérarchie entre les civilisations, et pourtant un point Godwin a réussi à se glisser dans les débats sur le redécoupage territorial à l’Assemblée. Très remonté contre la décision de la majorité de ne pas former une grande région Bretagne incluant la Loire-Atlantique, le député UMP des Côtes-d’Armor Marc Le Fur a provoqué un incident de séance, le 20 novembre: «C’est quand même un paradoxe que ce gouvernement confirme la décision de Vichy!» En 2014, le Parlement serait donc en train de commettre un nouveau crime à l’égard de la Bretagne. Une décision du gouvernement Clemenceau Nous confirmons des décisions républicaines. Sébastien Denaja, député PS L’argument est un classique parmi les défenseurs de la Bretagne à cinq. Une erreur historiographique Charles Donati, préfet régional d'Angers, en 1943

Related: