background preloader

Plaisir au travail: 3 solutions pour les cadres qui ont le blues

Plaisir au travail: 3 solutions pour les cadres qui ont le blues
J’ai répondu aux questions de Gaëlle Picut pour le Monde sur le thème du blues des cadres, de plus en plus éprouvés par les conditions difficiles dans lesquelles ils doivent exercer non seulement leur métier, mais aussi leur fonction. Au delà du constat sinistre, voici trois pistes pour ceux qui veulent revenir aux commandes de leur vie professionnelle. Dans cet article en forme de sonnette d’alarme, Philippe Rodet, Philippe Zawieja, chercheur et auteur du livre Le Burnout (PUF), Denis Monneuse, auteur du livre Le silence des cadres (Vuibert) et moi-même nous accordons à dire que la situation des cadres et managers se dégrade à une vitesse inquiétante sans que les entreprises semblent s’en préoccuper outre mesure. Ce qui se traduit par une explosion des burnouts et une démotivation galopante. Au delà du constat sinistre, quelles solutions pour les cadres à bout de souffle? The working dead: zombies de boulot et management biohasardeux En attendant le burnout 2- Se mettre au job crafting Related:  Coaching Développement persorisques psychosociauxManagement 2

Job crafting: devenir l’artisan de son propre plaisir au travail Le job crafting consiste à mettre les doigts dans le cambouis d’un job imparfait pour le mettre à sa main et le rendre plus agréable et satisfaisant. Au prix d’un peu d’exploration, d’huile de coude et au bénéfice d’un quotidien professionnel remodelé, pimenté, amélioré, devenir l’artisan de son propre plaisir au travail est bénéfique à plus d’un titre. Décodage d’une pratique jubilatoire! Le job crafting consiste à façonner son travail par soi-même, dans plusieurs de ses dimensions, de manière à le mettre à sa main et y trouver davantage de plaisir, d’engagement, de motivation, de résilience, de satisfaction. Les Job crafters peuvent modifier les contours de leur poste de bien des manières, comme le souligne cette étude de l’Université du Michigan What is Job Craftin and Why does it Matter?: L’artisan, c’est celui qui met les mains dans sa matière première, qui la sculpte, qui la modèle, qui la transforme, qui l’agence en choisissant à chaque fois l’outil adapté à ses besoins.

Définir ses valeurs personnelles par la typologie de Schwartz Mais qu’est ce que c’est qu’une valeur ?? Les valeurs sont les convictions que nous considérons comme particulièrement importantes pour nous, celles qui constituent nos repères essentiels, qui nous servent pour effectuer nos choix les plus cruciaux et qui orientent donc pour une large part nos actions et notre comportement. La notion de “vérité” est à considérer ici comme quelque chose de limitatif, de personnel et non d’universel : chacun a sa propre vérité et ses propres convictions. En ce sens, nous pouvons définir notre vérité individuelle comme un ensemble de croyances confirmées par l’expérience vécue. Nos valeurs sont pour une part un héritage, un acquis provenant de notre éducation, de notre milieu socio-culturel, de notre religion, en somme de toutes les personnes ou groupes sociaux ayant eu une influence sur nous. Elles ne semblent pas provenir directement d’un acquis éducatif. La définition de Shalom SCHWARTZ : Pour lui, les valeurs répondent à la définition suivante :

Comment être un bon chef ? En se mettant en retrait, selon Lao Tseu Ly Lam Fung est polytechnicien, ingénieur, et prépare un recueil de traduction et d'analyse des textes du penseur chinois Lao Tseu, permettant "d'éclairer la vie de tous les jours", selon les mots de l'auteur, qui a travaillé en Chine et dans de nombreux autres pays. Voici en avant-première ce que les managers d'aujourd'hui peuvent retenir de la pensée de Lao Tseu, selon Ly Lam Fung. "Celui qui veut mener son peuple doit se placer derrière lui " ("Dao De Jing"). Ces paroles de Lao Tseu font penser aux délires invoqués par le fou de Shanghai dans l'album de Tintin "Le Lotus Bleu". En fait, il s’agit là d’une vraie sagesse confortée par de plus en plus de thèses récentes. Lao Tseu (ou Laozi, selon la transcription chinoise) était un humaniste chinois qui a vécu autour de -550 avant Jésus Christ et avait formulé des enseignements qui ont profondément façonné les esprits. En Chine, le chef reste toujours en retrait Au XXIe siècle, en Chine, le chef en retrait reste un style dominant.

10 petites choses qui mettent de bonne humeur au travail Il y a suffisamment de petites choses qui agacent, qui fatiguent ou qui inquiètent au boulot pour se pourrir consciencieusement le moral. D’ailleurs, on en parle beaucoup, on s’en agace beaucoup, on se fatigue beaucoup etc. Mais quid de ce qui fait du bien, de ce qui met de bonne humeur ? Une multitude de petits choses peuvent nous mettre de bonne humeur, pour peu qu’on les regarde. Les abrutis de service, le matériel défectueux ou obsolète, le chauffage en rideau (ou en grève du zèle), les mauvaises odeurs, qu’elles viennent de la cantine ou du voisin de bureau, l’informatique à activation aléatoire, le manque de lumière, de verdure, d’intimité bref, la consternante liste des petites choses désagréables est aussi longue qu’un dimanche de novembre chez Tante Simone. Dont acte. Alors prenons joyeusement le contre-pied de ces petites choses qui nous mettent de mauvaise humeur au travail: penchons-nous sur les petites choses qui alimentent la bonne et dont nous pouvons nous réjouir.

Being Happy at Work Matters People used to believe that you didn’t have to be happy at work to succeed. And you didn’t need to like the people you work with, or even share their values. “Work is not personal,” the thinking went. This is bunk. My research with dozens of companies and hundreds of people — as well as the research conducted by the likes of neuroscientists Richard Davidson and V.S. And yet, there is an alarmingly high number of people who aren’t engaged. The Gallup report also noted that employee engagement has remained largely constant over the years despite economic ups and downs. Disengaged, unhappy people aren’t any fun to work with, don’t add much value, and impact our organizations (and our economy) in profoundly negative ways. It’s time to finally blow up the myth that feelings don’t matter at work. But it’s not just negative emotions we need to watch out for. If we can agree that our emotional states at work matter, what do we do to increase engagement and improve performance?

Plaisir au travail: comment c'est possible - OSER changer Plaisir au travail… bonheur au travail… Que voilà des mots qui, pour plusieurs, ne vont pas ensemble. Et pourtant, c’est possible quand certains besoins importants sont satisfaits. Qu’est-ce qui vous procure de la satisfaction au travail? Quelles sont vos sources de motivation? Certains répondront que le plaisir au travail, c’est d’avoir une marge de manoeuvre, de pouvoir prendre des initiatives. Pour plusieurs, le bonheur au travail, c’est se retrouver avec des collègues, échanger avec eux, rencontrer des personnes intéressantes. Chacune de ces réponses souligne un des sept besoins dont la satisfaction assure notre motivation au travail, et même notre plaisir au travail. Le confort Nous avons tous besoin d’une zone de confort, c’est la base. Quand des changements importants surviennent dans l’organisation du travail, c’est cette zone de confort qui est menacée. La question à vous poser ici: Jusqu’à quel point suis-je confortable dans mon travail? La variété Être reconnu, valorisé

Blog : S'analyser pour mieux se connaître et réussir Je vous annonçais dans mon précédent article que, désormais, je ne me consacrerai qu’à votre réussite. C’est d’ailleurs pour cela que le nouveau slogan de « etpourtantelletourne.com » est « Pour avoir l’état d’esprit qui vous mènera à la réussite ». J’attire votre attention sur le début de la phrase » Pour avoir l’état d’esprit », deux choses sont donc à prendre en compte : La définition que vous avez de la réussite. Lorsque je démarre un nouveau coaching, il y a deux points primordiaux qui viennent en préambule. Je me servirai beaucoup d’exemples de personnes qui ont particulièrement bien réussi. Lisez cette liste et répondez aux questions à voix haute, de façon à entendre votre propre voix. Ne soyez pas surpris si le test vous prend du temps, il y a tout de même 65 questions. Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous savez que je préconise l’utilisation d’un « journal de bord », en voici une utilisation supplémentaire. Vous plaignez-vous souvent de « vous sentir mal » ?

rhinfo Le contexte organisationnel des industries se dégrade de plus en plus en France. La pression commerciale des produits se mondialise dans une approche client exacerbée. La consommation des clients est devenue progressivement plus volatile et plus exigeante. Les clients intègrent tous plus ou moins une conscience « durable ». C’est-à-dire que les clients-consommateurs veulent des produits moins chers, de bonne qualité insérant une empreinte écologique moindre pour la planète. Puis, l’entreprise est tiraillée par des éléments extérieurs comme les facteurs socioéconomiques et concurrentiels. Retrouver de la motivation au travail : la voi(x)e humaine au cœur de l’organisation La première conclusion est de voir nos contraintes industrielles, sociales ou autres comme des vecteurs d’amélioration « positives » de performance, d’ouverture de marché, etc. L’objectif est de comprendre les mécanismes de la motivation ? Quelles sont les conditions de la réussite ?

Related: