background preloader

Le rythme cardiaque

Le rythme cardiaque

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/le-rythme-cardiaque-49.html

Related:  Fonctionnement de l'organisme, besoin en énergRessources ST2SCorps, effort , données généralesCorps, effort, données...

Cœur et vaisseaux Dans le corps humain, l’appareil cardiovasculaire assure le transport du sang riche en dioxygène (O2) et en nutriments, pour alimenter les organes et les débarrasser du dioxyde de carbone et des autres déchets.Il est composé d’artères, de veines et de capillaires, qui forment un système clos.Le sang partant du cœur, arrive aux organes par des artères et les quitte en direction du cœur par des veines. Tous les organes sont entièrement irrigués et les capillaires assurent cette continuité entre les artères et les veines.C’est au niveau de ces capillaires, vaisseaux très fins, que se font les échanges entre le sang et les organes.

La respiration - Corpus - réseau Canopé Ayant pour fonction principale de fournir à l’organisme du dioxygène tout en le débarrassant du CO2, l’appareil respiratoire adulte présente une organisation complexe, comprenant des voies de conduction et des surfaces d’échanges. Il conduit, par le biais des bronches et des bronchioles, le dioxygène atmosphérique jusqu’aux alvéoles, structures pulmonaires tapissées de capillaires sanguins. C’est à leur niveau que le dioxygène diffuse dans la circulation sanguine pendant que le CO2 en est extrait pour être expiré.Transporté par les hématies, le dioxygène est par la suite amené à toutes les cellules actives de l’organisme. L'alimentation du sportif - Corpus - réseau Canopé Manger pour bouger… Toute activité physique, même légère ou modérée, augmente significativement et automatiquement notre dépense énergétique. Il convient donc, pour contrebalancer cette dernière, de veiller à accroître et bien cibler nos apports alimentaires. À l’échelle cellulaire, chaque cellule des organes ou des appareils sollicités par l’exercice augmente son métabolisme pour produire plus d’énergie. Certaines cellules (musculaires, osseuses, tendineuses) doivent aussi réparer les microlésions occasionnées par la pratique sportive. Ainsi, pour produire plus d’énergie ou se réparer, les cellules actives dégradent, en permanence et en grande quantité, des substrats organiques.

Sport et santé - Corpus - réseau Canopé « Bouger… c’est bon pour la santé ! » Notre organisme est une véritable mécanique de précision, conçue pour se mouvoir, se renforcer et gagner en performance. Pourtant, à bien regarder nos habitudes du quotidien, force est de constater que la sédentarisation gagne sans cesse du terrain, plaquant sournoisement certains d’entre nous au fond du canapé. Quel dommage lorsqu’on connaît les bienfaitsqu’une activité physique procure à l’ensemble de nos organes, de nos appareils anatomiques et de nos fonctions métaboliques !Qu’il s’agisse des muscles, des articulations, des os, des poumons, du coeur… mais aussi du cerveau, les études, anciennes ou plus récentes, montrent qu’une pratique modérée et régulière, d’une ou de plusieurs activités physiques et ce quel que soit l’âge du pratiquant, améliore considérablement l’état de vigilance, l’état de santé et donc, la qualité de vie.

Gallerand Partie 1 : Respiration et occupation des milieux de vie Durée conseillée : 15%. Animation en ligne : La respiration du Criquet Animation en ligne : Mesure de la teneur en dioxygène de l'eau Durée conseillée : 45% L'excrétion urinaire La libération d’énergie utilisable par nos cellules nécessite des réactions chimiques. Les élèves ont appris précédemment que ces réactions chimiques génèrent des déchets, rejetés dans le sang. Se pose maintenant le problème de l’évacuation de ces déchets.

Perturbateurs endocriniens : urgence sanitaire dans nos placards Cosmétiques, produits d’hygiène, matières plastiques ou encore résidus de pesticides dans nos assiettes : les perturbateurs endocriniens (PE), ces substances chimiques susceptibles de modifier le système hormonal et d’être à l’origine de diverses maladies, sont à peu près partout. Et nous en sommes tous imprégnés. Ce mardi, la Commission européenne soumet une nouvelle fois au vote sa définition des PE. Le but : mettre en place la première réglementation au monde sur le sujet. Car l’utilisation des PE n’est pour l’instant nulle part encadrée, alors que, comme l’écrivaient en décembre une centaine de scientifiques dans le Monde, «jamais l’humanité n’a été confrontée à un fardeau aussi important de maladies en lien avec le système hormonal : cancers du sein, du testicule, de l’ovaire ou de la prostate, troubles du développement du cerveau, diabète, obésité, non-descente des testicules à la naissance, malformations du pénis et détérioration de la qualité spermatique.» «Etats flottants»

Digestion in vitro Une personne explique qu’au milieu du XVIIIe siècle on pensait que la digestion était le résultat d’un processus mécanique faisant intervenir les dents et les muscles des viscères, permettant ainsi la transformation des aliments en bouillie. Pourtant des biologistes, comme le Français Réaumur et l’Italien Spallanzani, se rendirent compte que des animaux comme les oiseaux ne possédaient ni dents pour broyer ni muscles sur l’estomac pour malaxer, mais que les aliments qu’ils ingéraient subissaient une transformation.Ils ont donc imaginé que le liquide contenu dans l’estomac était capable de dissoudre les aliments et ont fait des expériences pour le prouver.Le journaliste scientifique Éric Hamounou réalise une expérience à partir de l’estomac d’un lapin dans lequel il récupère le liquide qui imbibe la bouillie.

Les meilleures fiches de révisions du Bac ST2S : la mondialisation des territoires en géographie La rédaction de Studyrama a sélectionné pour vous le meilleur des fiches de révisions pour vous aider à réviser efficacement ! Au programme, mondialisation : mobilités, flux et réseaux en géographie pour la série ST2S. Mondialisation des territoires - Cours Plan de la fiche 1. Les territoires intégrés : espaces et pôles majeurs de la mondialisation A/ Les territoires très intégrés B/ Des lieux d’échanges ciblés

1780, Lavoisier et la respiration Depuis le XVIIe siècle, on sait que seule une partie de l’air que l’on respire, nommée « esprit nitro-aérien », est nécessaire à la vie. Son absence provoque la mort par étouffement. On doit à Antoine-Laurent Lavoisier (1743-1794) la caractérisation de l’air ambiant et l’explication du phénomène de respiration.En 1777, Lavoisier utilise une cloche à eau pour montrer que, lors de la respiration, l’air éminemment respirable (on dirait aujourd’hui « oxygène ») est transformé en acide crayeux aériforme (dioxyde de carbone). En 1780, il publie avec le mathématicien Pierre-Simon Laplace (1749-1827) un mémoire sur la chaleur où il montre que la respiration est une combustion lente. Pour cela, il introduit dans un calorimètre de son invention soit un cochon d’Inde, soit un charbon qui brûle.

Regarder une vidéo en ligne - Ressources audiovisuelles Canal - U : la vidéothèque numérique de l'enseignement supérieur Canal U propose des vidéos, des cours filmés, des interventions de congrès et colloques et des vidéos enrichies dans les thématiques telles que : sciences fondamentales, sciences de la santé et du sport, sciences humaines, sociales, de l'éducation et de l'information.Avertissements :Certains films de grande valeur scientifique et médicale peuvent comporter des images choquantes ou agressives pour certains publics, en particulier pour les mineurs et les personnes sensibles.Certains documents sont des archives d’un grand intérêt sur le plan historique, mais ne correspondent plus aux données actuelles de la science."Canal - U

Related:  effort