background preloader

Une biologiste explique que le THC tue complètement le cancer

Une biologiste explique que le THC tue complètement le cancer
De l’Université Compultense de Madrid, Espagne, le Dr Christina Sanchez a étudié les effets anti-tumoraux du THC, le principal composant psychoactif du cannabis, pendant plus d’une décennie. Elle fournit de l’information saine qui explique exactement comment le THC tue entièrement les cellules cancéreuses – sans effets nocifs sur les cellules saines. Sa recherche est un complément au travail d’autre, comme le scientifique britannique, Wai Liu, un oncologue de l’Université de l’école de médecine de Saint-George de Londres. La recherche de Liu révèle aussi comment le THC a « une puissante activité anti-cancer, » et peut « cibler et désactiver » les voies qui permettent aux cancers de se développer de manière significative. Liu souligne que les compagnies pharmaceutiques dépensent des milliards sur des médicaments qui font la même chose, alors que la plante de cannabis le fait naturellement. Dans la vidéo suivante: Certes, ils savaient qu’il pouvait traiter le cancer aussi. Sources:

http://srv497.fr.nf/une-biologiste-moleculaire-explique-comment-le-thc-tue-completement-le-cancer/

Related:  raddadiandreecannabisCANCER

Elle remplace 40 médicaments par du jus de cannabis cru Résultats choquants : une femme remplace 40 médicaments par du jus de cannabis cru Même si les résultats peuvent ne pas être choquants pour tout le monde, beaucoup de gens sur la planète commencent tout juste à prendre conscience des avantages médicinaux que peut offrir le cannabis. Une étude récente menée par l’Institut de Psychiatrie Moléculaire à l’Université de Bonn en Allemagne vient de découvrir que le système cannabinoïde du cerveau déclenche la libération d’antioxydants qui agissent comme un mécanisme de nettoyage.

Vidéo > Interview : le cannabis, une substance anticancérigène ? Certaines études avancent que le cannabis serait aussi cancérogène que le tabac, d'autres moins. Selon Paul Hofman, même si les effets du produit font débat, la résine de cannabis serait cancérogène, notamment à cause des produits associés à sa fabrication. En effet, afin d’en augmenter la masse, verre, sable, médicaments et huile de vidange sont parfois ajoutés à la préparation. Difficile de savoir en fin de course ce que contient le produit fini. D'un autre côté, beaucoup d'études montrent que le chanvre peut avoir un effet anticancérigène. Des expériences faites sur des lignées cellulaires avancent ainsi que le produit ralentirait la production des cellules cancéreuses et favoriserait leur mort.

CANNABIS : Propriétés, Bienfaits, Dangers, Effets secondaires ? CANNABIS (Sativa/Indica) : Bienfaits et Vertus du Cannabis (Marijuana ou Chanvre) ? Propriétés médicinales ? Posologie du Cannabis ? Effets secondaires, dangers du Cannabis ? C'est prouvé : le THC "nique sa race" à la forme la plus agressive du cancer du cerveau ! "Nique sa race", pour certains, cela fait vulgaire. Pourtant, tous les jeunes de mon quartier emploient cette expression fleurie à plusieurs occasions. Je me suis dit : "peut-être qu’en utilisant leur langage, ceux-ci se mettraient enfin à lire" ! Mais aussi parce que quand on dit qu’on va "niquer sa race au cancer", cette "saleté", cette maladie sadique et criminelle, je ne trouve pas que c’est vulgaire ! Je trouve même cela beau et poétique, à pleurer de joie, voyez !

Cette Incroyable Herbe tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures Par Superadmin, Esprit science métaphysique (link is external) Des scientifiques ont fait de nombreuses études pour trouver un remède afin de mettre un terme au cancer, sachant que c’est l’une des maladies les plus mortelles. Cette herbe magique est un de ces remèdes dont personne ne parle dans la communauté médicale, car il peut tuer jusqu’à 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. À savoir, selon une série d’études publiées dans « Science de la vie »: l’artémisinine (link is external), de la « Douce vermouth » du dérivé « d’ Artemisia Annua » était utilisée dans la médecine chinoise et peut tuer 98% des cellules cancéreuses du poumon en moins de 16 heures. La plante utilisée seule réduit les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%, mais en combinant avec le fer, « Artemisia Annua »,elle réussit à « effacer » complètement le cancer et en plus, la consommation de cette plante n’a aucun impact sur les cellules pulmonaires saines.

Le cannabis ne provoque pas le cancer des poumons La plus grande étude de ce genre réalisée à ce jour, a livré ses conclusions, pour le moins inattendues : La consommation de cannabis, même régulière et importante, ne conduit pas au cancer des poumons et des voies aériennes supérieures. Ces nouvelles découvertes « ne sont pas du tout celles que nous attendions » nous révèle le professeur Tashkin de l’université de médecine de Californie, un pneumologue qui a étudié le cannabis pendant 30 ans. « Nous avions émis l’hypothèse qu’il devait y avoir une relation entre l’usage de cannabis fumé et le cancer du poumon, relation d’autant plus établie que la consommation était importante » dit il. « A la place de cela, nous n’avons découvert aucune relation de cause à effet et même la suggestion d’EFFETS POSITIFS ».

Des médicaments à base de cannabis bientôt vendus en France Le cannabis est issu du chanvre. Cette plante, exploitée depuis de nombreux millénaires par l'Homme pour ses diverses propriétés, est surtout célèbre pour les effets psychotropes qu'elle procure lorsqu'elle est fumée ou avalée. Ce sont ces mêmes effets qui sont désormais recherchés afin d'atténuer les douleurs ou certains symptômes liés à des pathologies. Patiente miraculeusement guérie par l'huile de cannabis Une femme australienne dans ses années 50, a récemment publié une vidéo sur YouTube expliquant comment a disparu son cancer du poumon stade IV qu’elle souffrait, avec de l’huile de cannabis, après avoir reçu une sentence de mort pour six mois sans traitement. Son oncologue suggéré la chimiothérapie comme une option, mais ne guérira pas son cancer. Prolongera seulement sa vie de quelques mois avec les effets secondaires de la chimiothérapie.

Le cannabis n’a rien d’une drogue douce Le cannabis est d'autant plus délétère et risqué lorsqu'on commence à le consommer jeune. © Cagrimett, Flickr, CC by-sa 2.0 Le cannabis n’a rien d’une drogue douce - 2 Photos Parmi les drogues illicites, le cannabis est la plus consommée par les adolescents. « Beaucoup la considèrent comme peu nocive », expliquent les chercheurs de l’université de Montréal. Pourtant, « les études épidémiologiques révèlent de façon répétée un lien entre la consommation de cannabis et l’accoutumance ultérieure à des drogues dures ainsi que l’apparition de troubles psychotiques (par exemple la schizophrénie) ». Le cannabis, issu du chanvre, a des propriétés psychotropes que recherchent ceux qui le consomment de manière récréative. Ces propriétés peuvent également servir à un usage thérapeutique. © Splifr

Le cannabidiol stoppe la progression du cancer du sein Selon un rapport de l’institut de recherche du California Pacific Medical Center (2008), il a été découvert que le cannabidiol (CBD), un composé non-psychotrope de la plante cannabis sativa, peut limiter la métastase du cancer du sein. La métastase est la capacité des cellules de cancer à se développer et à se répandre. Le cannabidiol peut également empêcher la métastase du cancer du sein chez des souris cobayes. L’activité d’un gène, nommé Id-1, est intimement liée à l’agressivité des cancers du sein humains. La recherche effectuée a démontré que le cannabidiol est un inhibiteur naturel de ce gène Id-1.

De la marijuana contre la dépression Le stress chronique conduit à un comportement dépressif. Il pourrait être soulagé par des molécules présentes dans le cannabis. © Sander van der Wel, flickr, cc by sa 2.0 De la marijuana contre la dépression - 2 Photos Les endocannabinoïdes (ou cannabinoïdes endogènes) sont des composés chimiques naturellement produits dans le cerveau. Les cannabinoïdes et le cancer de la prostate Selon des scientifiques qui ont travaillé sur des cellules cancéreuses de la prostate en laboratoire, certaines substances chimiques du cannabis se sont avérées pouvoir arrêter leur développement. Ces découvertes laissent supposer que des traitements à base de chanvre pourraient un jour aider à combattre la maladie. Des composés semblables à ceux trouvés dans le chanvre ont été prouvés pouvoir empêcher les cellules cancéreuses de la prostate de se multiplier. Deux composés cannabinoïdes, le JWH-015 et le MET, ont stoppé la croissance des tumeurs de la prostate dans des cellules humaines de la prostate sur des plaques Pétri ainsi que chez des souris atteintes de la maladie. Ils ont arrêté le cycle de division cellulaire et ont détruits les cellules cancéreuses.

Le chanvre : ses vertus et ses propriétés médicinales Le chanvre : ses vertus et ses propriétés médicinales de Lucie E. Létourneau

Related: