background preloader

Climat : à quoi les Etats se sont-ils engagés avant la COP21 ?

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard A un mois du début de la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre, 155 pays ont désormais remis leur « contribution », c'est-à-dire leur engagement de réduction d'émission de gaz à effet de serre (ou d'autres mesures pour certains). L'ONU s'est dite vendredi 30 octobre « confiante » quant à l'objectif annoncé de maintenir la hausse globale des températures sous les 2°C, quand des ONG comme le WWF ou la Fondation Nicolas Hulot estiment que ces engagements conduiront à un réchauffement plus proche des 3°C, insuffisant donc. Lire : COP21 : les engagements des Etats ne permettront pas de limiter le réchauffement climatique à 2 °C 89 % A fin octobre, les Etats qui ont rendu leurs contributions représentaient 89,3 % des émissions mondiales. 1. Lire : Protocole de Kyoto : dix ans après, tout reste à faire 2. 3. Qu'est-ce que le marché carbone ?

Les meilleurs sites pour enseigner le climat Quelles ressources pour enseigner le climat ? Découvrez sur cette page de nombreux sites pour enseigner le climat dans les établissements. COP 21 : Quelles ressources pour l’événement ? Comprendre la COP 21 Qu’est ce que l’effet de serre ? Des ressources pour enseigner le climat Comment enseigner le climat ? Le climat sous surveillance via IRD Educapoles Site de Météo France Site du CNRS Projets Dans le Café pédagogique : Sébastien Pardonneau emmène ses lycéens sur un glacierLaurence Bariller : Préparer COP 21 au lycéeLes sentinelles du climat de Gwénaëlle Paugam-KervellaQuand les lycéens débattent des changements climatiquesDes jeunes des Mureaux préparent la négociation climatique mondiale COP21 Une Plateforme « Océan et Climat » Touche pas à mon climat! Logiciels en ligne pour enseigner le climat Un logiciel pédagogique de simulation du climat Tweeter Aucun commentaire Soyez le premier à réagir ! Patientez... Laissez votre commentaire

Moyen-Orient - Esplanade des Mosquées : Israël opposé à l'idée française d'une présence internationale Esplanade des Mosquées : Israël accuse Paris de "récompenser le terrorisme" En savoir plus Les Égyptiens aux urnes pour élire un Parlement pro-Sissi En savoir plus Un spectacle en hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon En savoir plus Vidéo : réélection d'Alpha Condé confirmée, calme relatif en Guinée En savoir plus Euro-2016 : la Suède de Zlatan affrontera le Danemark en barrage En savoir plus Face à l'afflux de migrants, la Slovénie fait appel à l'armée En savoir plus Humiliés par les All Blacks, les Bleus quittent le Mondial la tête basse En savoir plus Une femme politique allemande poignardée par un anti-migrants En savoir plus Exploit des volleyeurs français qualifiés en finale de l'Euro En savoir plus L'armée syrienne gagne du terrain dans la province d'Alep En savoir plus Vidéo : malgré la croissance, la pauvreté reste inquiétante en Côte d'Ivoire En savoir plus États-Unis : Detroit se relève de la faillite En savoir plus

Timeline: the Paris agreement's 'ratchet mechanism' PARIS SUMMIT 2015 | January 19. 2016. 17:11 Timeline: the Paris agreement’s ‘ratchet mechanism’ The UN climate agreement signed in Paris last year is designed to improve over time. Current climate policies will not achieve the aims of the agreement: keeping global temperature rise to “well below” 2C, and achieving net zero emissions in the second half of the century. But that doesn’t render these targets impossible. This is one of the many ongoing processes established within the UN climate deal, which commits each country to submitting targets on a five-year cyclical basis, each of which must be be progressively more ambitious than the last. Stage one: NDCs 1.0 Even though the agreement has not yet come into force, this cyclical process is already underway. In the nine months before Paris, countries submitted their “intended nationally determined contributions”, which are regularly abbreviated to INDCs. Stage two: Facilitative dialogue Stage three: NDCs 2.0 Stage four: Global stocktake

COP21 | United nations conference on climate change Quand l’Europe voit les migrants en double ou en triple Par Nando Sigona, University of Birmingham Frontex, l’agence européenne chargée de coordonner la gestion des frontières extérieures, a récemment annoncé que 710 000 migrants étaient entrés en Europe entre janvier et septembre 2015. Selon cette agence, ce chiffre révèle ainsi un « afflux sans précédent » en comparaison avec l’année dernière, où 282 000 arrivées avaient été comptabilisées. Quand j’ai découvert ce chiffre sur Twitter, j’ai tout de suite su que quelque chose clochait. Car le chiffre avancé par Frontex ne témoigne pas seulement d’une augmentation considérable par rapport à 2014, il est également bien plus élevé que ceux publiés récemment par l’ONU et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Or ces données sont cruciales. Depuis quelques temps déjà, je nourrissais des doutes sur la façon dont Frontex collectait, agrégeait et présentait des données issues de diverses sources. Je décide alors de questionner l’agence via Twitter.

The carbon counters: tracking emissions in a post-Paris world | Environment Michael Gillenwater is so tired he is mixing up his words, worn out from weeks of conference calls with the United Nations, the German government, and more. “I’m exhausted,” he says. In the wake of the Paris climate agreement last December, everyone wants advice from the Greenhouse Gas Management Institute (GHGMI) – Gillenwater’s non-profit organization based in Washington, DC – on how to step up the developing world’s capacity for counting carbon. The institute offers online courses in greenhouse gas monitoring to practitioners around the globe, and since the Paris agreement was reached, business has been brisk. The work of these new, green accountants may not sound very sexy – calling them “accountants” conjures up the old image of bespectacled bean counters pushing oversized calculator buttons with the back of a pencil. The Paris agreement mandates that every nation make a commitment for its ‘nationally determined contributions’ of greenhouse gases. “It’s really a transformation.

COP 21 : comprendre la conférence sur le climat en 5 questions INFOGRAPHIE - Pour lutter contre le réchauffement climatique, la France accueille du 30 novembre au 11 décembre la 21e Conférence des parties (COP 21). Voici cinq questions pour en comprendre les enjeux. Qu'est-ce que la COP21? La COP21, est la 21e «Conference of the Parties» ou Conférence des Parties. Elle est l'organe majeur de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), adoptée en 1992 à l'issue du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, au Brésil. L'édition française est plus médiatisée que les précédentes. Ces conférences sont-elles utiles? Oui et non… Les résultats divergent d'une année sur l'autre. Quel est l'objectif cette année? Pour les représentants de 195 pays l'objectif est simple: trouver un accord pour limiter à 2 degrés le réchauffement climatique par rapport à l'ère préindustrielle. Un accord est-il envisageable? Pour la France, il est possible de parvenir à la conclusion d'un accord sur le climat. Combien va coûter la conférence?

« Drone Papers » : dix révélations sur le programme américain d’assassinats ciblés Le site d’investigation The Intercept a publié jeudi un très long dossier sur le programme d’assassinats ciblés de l’armée américaine et de la CIA. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Des milliers de tirs de missiles et de morts, sur une demi-douzaine de théâtres d’opération… Le programme d’assassinats ciblés mené par les Etats-Unis en Afghanistan ou au Yémen, dans le cadre de sa lutte contre le terrorisme, est vaste — et très secret. L’enquête du site The Intercept, « The Drone Papers », lève le voile sur de nombreux aspects inconnus de ce programme, et confirme des informations déjà connues, à l’heure où la France commence elle aussi à procéder à des frappes ciblées en Syrie avec l’aide des services de renseignements américains. Lire notre enquête : Syrie : Salim Benghalem, la cible des frappes françaises à Rakka 1) Jusqu’à neuf personnes tuées sur dix n’étaient pas visées 2) L’ordre de tuer est validé par le président des Etats-Unis

European diplomats criticise UN plan to curb airline emissions | Environment A draft UN plan to offset the air industry’s surging growth in emissions contains too many exemptions to be credible and too little detail to be trustworthy, European diplomats say. Aviation is one of only two sectors not covered by the Paris climate agreement and many diplomats are optimistic that the UN International Civil Aviation Organisation (ICAO) blueprint can be whittled into shape before a Montreal conference this September. But several loopholes in the text present serious obstacles to a signing ceremony, with China and other countries still dragging their heels over core concepts such as “carbon neutral growth” in the industry after 2020. If an adequate deal is not done, the EU will be obliged to restart its “stopped clock” on bringing international airlines into its more punitive Emissions Trading System (ETS). Without a pact, this will happen automatically at the end of the year.

COP21 : les Etats-Unis rappellent qu’un accord ne sera pas juridiquement contraignant Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le La prochaine conférence de L’ONU sur le réchauffement climatique, aussi connue sous le nom de « COP21 », aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre. Une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement chercheront à y obtenir un accord pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter à 2 °C la hausse des températures par rapport aux niveaux de l’ère préindustrielle. Les Etats-Unis, qui figurent parmi les principaux pays émetteurs de CO2, ont rappelé que tout accord obtenu ne sera pas juridiquement contraignant et n’obligera donc pas les pays à réduire leurs émissions. « Ce ne sera certainement pas un traité. […] Il n’y aura pas d’objectifs de réduction juridiquement contraignants, comme cela avait été le cas à Kyoto. » Hollande : « L’accord sera juridiquement contraignant » A travers le protocole de Kyoto de 1997, les pays signataires s’engageaient à limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. « J’ai eu mon ami Kerry hier.

Les détroits et canaux internationaux : des voies de passage stratégiques pour l’énergie Anne-Claire Poirson En raison de l’’éloignement géographique des zones de production des zones de consommation, on considère qu’environ 50% de la production d’hydrocarbures est échangée dans le monde, dont 80 % par voie maritime. Le transport maritime est essentiel pour l’acheminement des hydrocarbures et permet d’assurer environ 50% des besoins des Etats-Unis, 70% de l’Europe et pratiquement la totalité pour des pays comme la France ou le Japon. Les canaux et les détroits sont, à ce titre, des voies de passages privilégiées voire incontournables pour les flux énergétiques, et ce, pour plusieurs raisons : ils permettent de raccourcir considérablement les trajets maritimes et les délais ; ils constituent souvent le seul point de sortie maritime pour l’évacuation des ressources énergétiques ; les flux énergétiques y sont denses et le trafic maritime croissant ; ils bénéficient d’une surveillance accrue. Qu’en est-il des flux maritimes gaziers ? L’implication des moyens militaires étrangers

US and China lead push to bring Paris climate deal into force early | Environment The US and China are leading a push to bring the Paris climate accord into force much faster than even the most optimistic projections – aided by a typographical glitch in the text of the agreement. More than 150 governments, including 40 heads of state, are expected at a symbolic signing ceremony for the agreement at the United Nations on 22 April, which is Earth Day. It’s the largest one-day signing of any international agreement, according to the UN. But leaders will really be looking to see which countries go beyond mere ceremony and legally join the agreement, which would bind them to the promises made in Paris last December to keep warming below the agreed target of 2C. So far, the US, China, Canada and a host of other countries have promised to join this year - boosting the hopes of bringing the Paris deal into force before the initial target date of 2020 – possibly as early as 2016 or 2017, according to officials and analysts. “It’s likely it could come into effect in 2017.

Related: