background preloader

Quels sont les engagements des Etats pour le climat ? (avant la COP21)

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard A un mois du début de la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre, 155 pays ont désormais remis leur « contribution », c'est-à-dire leur engagement de réduction d'émission de gaz à effet de serre (ou d'autres mesures pour certains). L'ONU s'est dite vendredi 30 octobre « confiante » quant à l'objectif annoncé de maintenir la hausse globale des températures sous les 2°C, quand des ONG comme le WWF ou la Fondation Nicolas Hulot estiment que ces engagements conduiront à un réchauffement plus proche des 3°C, insuffisant donc. Lire : COP21 : les engagements des Etats ne permettront pas de limiter le réchauffement climatique à 2 °C 89 % A fin octobre, les Etats qui ont rendu leurs contributions représentaient 89,3 % des émissions mondiales. 1. Lire : Protocole de Kyoto : dix ans après, tout reste à faire 2. 3. Qu'est-ce que le marché carbone ?

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/04/11/climat-ou-en-sont-les-engagements-des-etats-avant-la-conference-de-paris_4613786_4355770.html

Related:  #COP21 #AEFESciences #SVTCOP 21textsQI 2

IFREMER sur Éduthèque Présentation de l’offre Ifremer – Éduthèque L'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer met à disposition des enseignants, du premier et du second degré, des ressources téléchargeables gratuitement pour l’enseignement des sciences, des technologies et de la géographie. Ces ressources sont issues des principaux domaines de recherche en sciences marines. La recherche de ressources pourra s’effectuer, par thématique (« biodiversité marine », « ressources marines biologiques », « géosciences marines », « océanographie physique et climat », « pollutions marines », « techno- logies marines », « métiers de la mer »), par type (photographies, vidéos, animations, graphiques, schémas, articles) ou par mot-clé à l’aide d’un moteur de recherche. Toutes les ressources d’Ifremer pour Éduthèque bénéficient des Conditions Générales d’Utilisation du portail. L’Ifremer sur Internet

Les meilleurs sites pour enseigner le climat Quelles ressources pour enseigner le climat ? Découvrez sur cette page de nombreux sites pour enseigner le climat dans les établissements. COP 21 : Quelles ressources pour l’événement ? Comprendre la COP 21 En Arabie saoudite, le prix du carburant augmente d’au moins 50 % Une hausse massive du prix de l’essence, dans l’un des pays où il est le moins cher au monde. Quelques heures après avoir annoncé un déficit budgétaire record en 2015, l’Arabie saoudite a décidé, lundi 28 décembre, d’augmenter d’au moins 50 % le prix des carburants. Les subventions du diesel et des produits pétroliers, mais aussi de l’électricité et de l’eau, vont être révisées. Confronté à la chute des cours du pétrole, en baisse de plus de 60 % depuis l’été 2014, le royaume saoudien a adopté son budget 2016 avec un déficit prévu de 79,3 milliards d’euros. Cette année, le premier exportateur mondial de pétrole a indiqué avoir enregistré un déficit budgétaire record de 89,2 milliards d’euros. Lire aussi : « C’est le pétrole, idiot !

Développement durable Le développement durable regroupe les pratiques et les idées pour améliorer la qualité de vie des humains en préservant la Terre et donc l'environnement dans le présent mais aussi dans le futur. L'éducation au développement durable prend en compte les liens qui existent entre l'environnement, la société, l'économie, etc. Alerte résultats examens M'alerter dès que les résultats seront publiés ! topic #maplanète2050 : 1000 collégiens, 5 continents, des solutions pour la COP21 Sur le plateau de franceinfo, plus de 1000 collégiens des 5 continents sont venus échanger autour d’un... COP 21 : comprendre la conférence sur le climat en 5 questions INFOGRAPHIE - Pour lutter contre le réchauffement climatique, la France accueille du 30 novembre au 11 décembre la 21e Conférence des parties (COP 21). Voici cinq questions pour en comprendre les enjeux. Qu'est-ce que la COP21? La COP21, est la 21e «Conference of the Parties» ou Conférence des Parties.

Le Conseil de sécurité rend hommage au Tribunal pénal international pour le Rwanda dont le mandat s'achève 31 décembre 2015 – Le Conseil de sécurité des Nations Unies a marqué jeudi, dans une déclaration à la presse, la fermeture du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), mis sur pied par le Conseil en novembre 1994 à la suite du génocide survenu la même année dans ce pays. Les quinze membres du Conseil « reconnaissent l'importante contribution du TPIR au processus de réconciliation nationale et à la restauration de la paix et de la sécurité, ainsi qu'à la lutte contre l'impunité et au développement d'une justice pénale internationale, en particulier en ce qui concerne le crime de génocide », dit cette déclaration. Le TPIR, qui a rendu son dernier jugement le 14 décembre, est le premier tribunal pénal international ad hoc à avoir accompli son mandat. Les membres du Conseil « réaffirment fermement leur attachement à la justice et à la lutte contre l'impunité », conclut la déclaration.

Accéder à l'eau potable Les fiches pédagogiques de l'Education Nationale Elles permettent d’approfondir en classe les thèmes abordés dans l’exposition. Elles concernent tous les âges (primaire, collège ou lycée) et ont été élaborées par des professeurs délégués par le Ministère de l’éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Consulter les fiches concernant l'affiche de l'opération : L’édition 2008/2009 propose aux écoles et aux établissements scolaires de construire de nouveaux projets autour de thématiques renouvelées.

COP21 : les Etats-Unis rappellent qu’un accord ne sera pas juridiquement contraignant Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le La prochaine conférence de L’ONU sur le réchauffement climatique, aussi connue sous le nom de « COP21 », aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre. Une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement chercheront à y obtenir un accord pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter à 2 °C la hausse des températures par rapport aux niveaux de l’ère préindustrielle.

L’exécution du cheikh Al-Nimr creuse la cassure confessionnelle du Moyen-Orient Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant) Les défenseurs du cheikh Al-Nimr redoutaient le pire depuis que les forces de sécurité saoudiennes avaient été mises en état d’alerte il y a quelques jours. Leurs craintes se sont révélées exactes. Le célèbre prédicateur chiite a été exécuté samedi 2 janvier, avec quarante-six autres personnes condamnées pour « terrorisme », dont des militants d’Al-Qaida. Sa mise à mort promet d’attiser les haines sectaires au Moyen-Orient, d’accroître les tensions entre l’Iran et le royaume wahhabite, qui se combattent déjà, par alliés interposés, en Syrie et au Yémen, et donc de nuire aux efforts, récemment relancés, pour régler ces deux conflits. Lire aussi : L’Arabie saoudite exécute 47 personnes, dont le cheikh chiite Al-Nimr

Réchauffement climatique : du constat à l'action octobre 2015 13 octobre 2015 | 20H30 Mardis de l'Espace des sciences Philippe Ciais Les émissions de CO² par les activités humaines, l’utilisation des sources d’énergie fossile et la déforestation, sont la principale cause du... COP21 : les astuces des Etats pour tricher sur leurs objectifs de réduction de gaz à effet de serre Par Julie Rasplus Mis à jour le , publié le Ils s'engagent pour le climat et le font savoir. Les 195 pays doivent avoir rendu, jeudi 1er octobre, leurs lettres d’intention avant la conférence de Paris sur les changements climatiques, qui débute le 30 novembre. Ces INDC (pour Intented nationally determined contributions), comme on les appelle dans le vocabulaire obscur de l'ONU, consistent en un résumé de ce que compte faire chaque pays pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, et permettre ainsi de limiter le réchauffement global à 2 °C d'ici à la fin du siècle.

L’escalade qui a conduit à la rupture diplomatique entre Arabie saoudite et Iran LE MONDE | • Mis à jour le | Par Louis Imbert, Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant) et Ghazal Golshiri L’Arabie saoudite a rompu ses liens diplomatiques avec l’Iran, dimanche 3 janvier, après l’incendie et le sac partiel de son ambassade à Téhéran, et une manifestation violente devant son consulat dans la ville orientale de Machhad, dans la nuit de samedi à dimanche. Le ministre saoudien des affaires étrangères, Adel Al-Joubeir, a annoncé que les personnels diplomatiques iraniens devraient quitter le pays sous 48 heures. Il a cité à l’appui de la décision de Riyad, une première depuis 1988, la « longue histoire de violation de missions diplomatiques étrangères » en Iran, et a accusé le pays de fournir armes et explosifs à des cellules terroristes dans le royaume.

Related: