background preloader

Le FMI a fait 2,5 milliards € de bénéfice sur ses prêts à la Grèce

Le FMI a fait 2,5 milliards € de bénéfice sur ses prêts à la Grèce
Le FMI FMIFonds monétaire international Le FMI a été créé en 1944 à Bretton Woods (avec la Banque mondiale, son institution jumelle). Son but était de stabiliser le système financier international en réglementant la circulation des capitaux. À ce jour, 187 pays en sont membres (les mêmes qu’à la Banque mondiale). Cliquez pour plus. applique un taux d’intérêt effectif de 3,6 % sur ses prêts à la Grèce. Ceci est beaucoup plus que le taux de 0,9 % dont l’institution a actuellement besoin pour couvrir ses frais. Tim Jones, économiste à Jubilee Debt Campaign, a déclaré : « Les prêts du FMI à la Grèce n’ont pas seulement renfloué les banques qui ont prêté imprudemment, ils ont en fait ponctionné encore plus d’argent au pays. Traduction Yvette Krolikowski et Christine Pagnoulle.

http://cadtm.org/Le-FMI-a-fait-2-5-milliards-EUR-de

Related:  Grèceles BANQUESConscience sociale et politique

Nous sommes tous des Grecs européens Quelle claque ! Alors que les sondages annonçaient un résultat très serré, alors que tous les médias néo-libéraux répandaient la peur, les Grecs ont choisi, sans crainte : "Oxi" ! Non ! Non au chantage de la peur. Non à l’humiliation. Non à l’absurdité. Juncker au centre d'un scandale fiscal impliquant 340 multinationales Que dire du comportement de la France dans les pays de l’Afrique sub-sahérienne ! L’état français persiste à faire utiliser une monnaie, le franc CFA coloniale, qui n’a cours nulle part dans le monde et qui ne s’échange dans aucune banque à l’éxtérieur, ni même en France mais uniquement dans les zones où elle est utilisée. Même les réserves indiennes d’Amérique n’ont pas été dotée d’un tel moyen de change innique ! Ceux qui en profitent ? - les firmes françaises établies là-bas qui, qui moyennant quelques "enveloppes" bien placées, n’ont rien à payer puisque leur monnaie garantie cette triste monnaie.

Comment le groupe Total va financer la réforme de l'Éducation nationale A court d’argent et d’idées, le gouvernement a signé un accord avec le groupe Total, qui s’engage à verser plusieurs millions d’euros pour soutenir la réforme des rythmes scolaires, concoctée par le ministre de l’Education nationale. L’entreprise aidera financièrement les associations qui prendront le relai lorsque les enfants ne seront plus en classe. Les municipalités auront-elles également recours au mécénat d’entreprises pour financer leurs politiques éducatives ? Promu grand mécène d’État, Total semble en tout cas bien décidé à s’impliquer dans les politiques à destination de la jeunesse. Explications.

22. Yannis Androulidakis (anarcho-syndicaliste grec) : « La politique ne change pas par les gouvernements » Yannis Androulidakis, de l’Initiative anarcho-syndicaliste Rocinante, nous parle de la situation politique et sociale en Grèce, du gouvernement Syriza et de l’état du mouvement social et libertaire grec. Quel est le climat politique général depuis l’élection de Syriza, quelles mesures ont été prises et comment qualifier leur politique ? Yannis Androulidakis : Au tout début, nous avons assisté à une grande montée d’enthousiasme d’une partie de la société, mais cela se fondait surtout sur la défaite de l’odieux gouvernement Samaras (coalition d’union nationale droite/socialistes) et de quelques actions de communications spectaculaires de la part du ministre des Finances Yannis Varoufakis.

De Bretton Woods à Oufa - Chroniques du Grand jeu Bretton Woods, 1944 Alors que la poussière du débarquement de Normandie venait à peine de retomber et que la guerre contre l’Allemagne était loin d’être terminée, les Etats-Unis réunirent une quarantaine de pays à Bretton Woods pour préparer leur domination future. Contrairement à la Première guerre, leur intervention dans le second conflit mondial n’avait rien de débonnaire. Nous ne sommes pas en démocratie. Le pouvoir de manipulation des mots. Quand le mensonge prend l’ascenseur , la vérité prend l’escalier. Elle met plus de temps mais ne t’inquiètes pas, elle finit toujours par arriver. Voici une vidéo sur le pouvoir des mots. L’utilisation malhonnête de mots détourne le sens des mots et ils sont utilisés pour manipuler les gens.

Grèce : « Mes immondices », par Franz-Olivier Giesbert Le Point se réjouit : « Grèce : Twitter se déchaîne contre Leparmentier et Quatremer ». C’est vrai. Mais Le Point oublie de célébrer ses propres « plumes ». Comme si, en effet, Bernard-Henri Lévy dont Le Point publie le bloc-notes, avait été épargné, alors que Leparmentier et Quatremer ne sont que des apprentis en infamies comparé au célèbre BHL-Moi-Je. Et comme si Le Point n’avait pas déversé les immondices – également conspuées – de son patron, l’omniprésent Franz-Olivier Giebert, à l’image de cette puissante analyse, extraite d’un éditorial du 2 juillet subtilement titré « Debout, la France neuneu ! » (sic) :

#GAME OVER Le gouvernement américain a « perdu » 7 audits de Fort Knox (important pour comprendre la suite des évènements ...) Chaque année, l’or de Fort Knox fait l’objet d’un « audit » qui consiste en une vérification des sceaux officiels qui ont été placés sur les coffres durant les audits de l’or américain effectués entre 1974 et 1986, durant lesquelles 97 % des réserves d’or auraient été inspectées. Cependant, lorsque j’ai demandé une copie de tous les rapports d’audit via le Freedom Of Information Act, ma demande ne put être honorée. 7 rapports sont manquants. (…) Officiellement, les réserves d’or des États-Unis sont les plus importantes du monde, totalisant 8134 tonnes. C’est notamment cet or qui a permis au dollar de devenir la monnaie de réserve mondiale. Le fait que 7 rapports d’audit sont manquants alors qu’ils doivent prouver l’existence de ces réserves d’or est problématique. Durant les auditions au congrès du Gold Transparency Act, l’inspecteur général du trésor a déclaré en 2011 que tout est en ordre, mais ce n’est pas le cas.

« EuroGendFor » – l’armée privée de l’UE, prête au départ pour la Grèce « EuroGendFor » – l’armée privée de l’UE, prête au départ pour la Grèce hd. Il y a des articles après lecture desquels le lecteur se dit : « Ce n’est pas possible, je m’informe régulièrement et je pense être au courant des actualités la plupart du temps, pourquoi je ne sais rien de cela ? » Le présent article est un tel article. Ceux qui pensent qu’il s’agit dans le contexte d’Euro-Gend-For d’un terme lié à la notion anglaise « gender » ­– définition artificielle et très à la mode du « genre », du « sexe social » – se trompent.

Related: