background preloader

Cannabis Sans Frontières

Cannabis Sans Frontières

Eva Joly Cannabis thérapeutique De nombreux États autorisent l'usage du cannabis thérapeutique : Belgique, Australie, Canada, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Nouvelle-Zélande, Espagne, ou encore certains États américains (Californie, Arizona, Alaska, Hawaii, Maine, Nevada, Oregon, Washington). Des essais sont parfois tolérés en Suisse, en particulier dans la partie germanophone, néanmoins le cannabis reste une drogue illégale pour d'autres usages dans ce pays. Le cannabis ne soigne pas mais permet de soulager les effets secondaires, de la maladie ou du traitement. Le cannabis existe sous plusieurs formes médicales :- Dronabinol : prescrit pour les traitements des nausées et des vomissements liés à la chimiothérapie, ainsi que pour stimuler l'appétit chez les malades du sida.- Nabilone : prescrit pour les traitements des nausées et des vomissements liés à la chimiothérapie.- Cannabidiol : prescrit comme anti-douleur pour la sclérose en plaques.

Principes actifs – Association d’information et de prévention concernant l’usage du cannabis thérapeutique [RBH]²³ | La Gazette du Chanvre[RBH]²³ | La Gazette du Chanvre Le cannabis thérapeutique : herbe médicinale ? : : Bonjour docteur Encyclopédie Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 2 décembre 2008, mis à jour le 4 décembre 2012 Illégal mais thérapeutique, quels sont les effets du cannabis dans le cadre d'un traitement médical ? Autorisé en prescription médicale au Royaume-Uni ou en Espagne, il reste interdit en France. Sommaire On l'appelle herbe ou marijuana quand on désigne ses fleurs, hash ou haschich quand il s'agit de sa résine... A l'origine, cette plante poussait naturellement en Inde et au Sri Lanka. Son effet psychotrope est le résultat d'un principe actif, le TétraHydroCannabinol ou THC, qui agit dans le cerveau, en se fixant sur les récepteurs impliqués dans les émotions et l'humeur. Le cannabis est donc reconnu comme une drogue mais il peut être utile aussi pour soulager certaines maladies. C'est sûrement ce contrôle de la douleur qui a d'abord été recherché. Ce n'est pas le cas en France, où l'usage thérapeutique du cannabis est interdit. En Suisse, bientôt des médicaments à base de cannabis

Le nouveau site du CIRC et du 18 Joint Cannabis - Consommation 3 résultat de la recherche Cannabis Estimation du nombre de consommateurs de cannabis en France métropolitaine parmi les 11-75 ans en 2011 - Expérimentateurs : personnes ayant consommé au moins une fois au cours de leur vie - Actuels : consommateurs dans l’année - Réguliers : au moins 10 consommations de cannabis dans le mois Accès rapide : Consommation en population adolescente : - parmi les jeunes collégiens - à la fin de l'adolescence - en comparaison avec les autres pays européens Consommation en population adulte (18-75 ans) L'usage problématique En population adolescente Parmi les jeunes collégiens [retour menu] Le cannabis est la première substance illicite consommée par les adolescents. À la fin de l'adolescence En 2011, 41,5 % des jeunes de 17 ans déclarent avoir fumé du cannabis au cours de leur vie (50,2 % en 2002) [3]. En comparaison avec les autres pays européens En population adulte [retour menu] L'usage problématique [retour menu] Tendances, n°80, 2012, 6 p.

Cannawatch | Legalise It Cette rubrique vise à combattre les horreurs de la « guerre au cannabis » et les exactions auxquelles elle donne lieu tous les jours de la part du système judicaire, douanier et policier. On connait la logique de toute guerre : la fin justifie les moyens. Pour la gagner, il ne faut pas s’embarrasser des principes. Cannawatch dénonce publiquement les auteurs de ces décisions et de ces pratiques, où l’on viole la loi, en prétendant l’appliquer Des abus que l’on retrouve au sommet de la hiérarchie judicaire (Conseil Constitutionnel, Cour de cassation…), au niveau des juges du fond (juges d’instruction, tribunaux, Cours d’appel…) comme à celui du Parquet (Procureurs, substituts, Procureur généraux…) ou des agents de la force publique (police, gendarmerie, douanes…). Si vous êtes dans ce cas, et si vous êtes en mesure de prouver vos affirmations, contactez nous et nous ne manquerons pas de rendre public votre histoire. Sommaire : A - Les horreurs de la Justice B - Les abus du parquet

Related: