background preloader

Une France avec 100 % d'électricité renouvelable : pas plus coûteux que le nucléaire

Une France avec 100 % d'électricité renouvelable : pas plus coûteux que le nucléaire
Une étude pilotée par l'Ademe conclut qu'un scénario « 100 % électricité verte » est possible en France, à un coût comparable à celui d'un mix conservant 50 % de nucléaire. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir C'est un véritable brûlot que vient, à son corps défendant, d'allumer l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), établissement public placé sous la tutelle des ministères de l'écologie et de la recherche. Une étude, qu'elle a commandée et pilotée, conclut qu'à l'horizon 2050, la France pourrait tirer la totalité de son électricité de ressources renouvelables, sans nucléaire. Et cela, à un coût comparable à celui de l'atome. La présentation de ce document avait été déprogrammée d'un colloque organisé les 14 et 15 avril à Paris, l'agence expliquant qu'il « n'était pas finalisé » et qu'il serait rendu public dans les prochains mois. Lire : Le scénario escamoté d’une France « 100 % énergies renouvelables » Trois fois la demande « Ouvrir le débat »

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/04/09/une-france-avec-100-d-electricite-renouvelable-pas-plus-couteux-que-le-nucleaire_4613278_3244.html

Related:  écologieÉnergieEcologie

De jeunes français créent les toilettes-sèches urbaines De jeunes français créent les toilettes-sèches urbaines Qui a dit que les toilettes sèches étaient réservées aux écologistes loin dans la campagne ? Certainement pas ces quatre Montpelliérains qui ont créé des toilettes sèches adaptées à la ville. Objectif : démontrer leurs multiples bienfaits tels que la gestion écologique des déchets primaires, la sensibilisation aux économies d’eau, les bienfaits du compostage et l’importance du recyclage. Pour réaliser leur projet, le groupe de créatifs à ouvert une Scop (Société coopérative et participative) du nom d’Ecosec. Leurs compétences complémentaires -(ingénieur en génie civil spécialisé dans l’assainissement autonome, technicien dans les systèmes de surveillance, ingénieur en Sciences de l’Eau spécialisé dans le cycle de l’azote et jeune diplômé d’une école de commerce) associées à leur passion commune pour la transition écologique, ont poussé ces quatre jeunes à lancer ce projet « propre » dans tous les sens du terme.

Voiture à hydrogène : l'espoir venu d'une enzyme et d'un virus Pour alimenter les piles à combustible de nos futurs véhicules (ici, un modèle BMW), il faudra produire de l’hydrogène en quantité. Les biocatalyseurs imaginés par une équipe de l’université de l’Indiana (États-Unis) pourraient aider à rendre cette production plus simple, meilleur marché et plus verte. © Communications UQTR, Flickr, CC by-nc-nd 2.0 Voiture à hydrogène : l'espoir venu d'une enzyme et d'un virus - 2 Photos Une enzyme modifiée et protégée par la capside d’un virus bactérien, c’est le biomatériau que des chercheurs américains de l’université de l’Indiana (États-Unis) ont imaginé pour optimiser la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau. Selon l’étude qu’ils viennent de publier dans la revue Nature Chemistry, cette nouvelle forme de catalyseur serait 150 fois plus efficace que la forme classique.

5 règles pour se lancer dans la vie « zéro déchet » Fin novembre dernier, (le jour de l’ouverture de la Cop 21 très exactement, c’est une date qui marque!), je suis allée dans une petite salle près de Montpellier, à la rencontre de Béa Johnson, aka miss zéro déchet ! Son livre « Zéro déchet » publié en 2013 a fait grand bruit au moment de sa parution et c’est d’ailleurs à cette occasion que j’avais découvert Béa Johnson et le témoignage de sa vie zéro déchet. L'acidité des océans pourrait entraîner la fin de l'humanité Le monde du silence continue lentement de dépérir. Selon une récente étude menée par une équipe de l'Université d'Edimbourg, la situation est plus qu'alarmante. En cause, l'acidification des océans.

smart escooter, une autre vision de la mobilité urbaine zéro émission Ce n'est que pure logique. Smart est le leader de la mobilité urbaine puisque son modèle est le plus court du marché, et quoi de plus sensé que d'étendre ce leadership avec un engin encore plus urbain : un scooter ? Complément naturel de la Fortwo, voici donc l'escooter. Sa motorisation électrique lui permet d'éviter d'affronter de face les leaders japonais, tout en s'intégrant parfaitement à l'époque en étant zéro émission.

En quoi la consommation d’huile de palme influe sur notre santé et notre environnement ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Amandine Réaux Fin de la polémique. Deux jours après avoir appelé à boycotter la pâte à tartiner Nutella au motif que la production d’huile de palme, utilisée dans sa fabrication, était responsable de la déforestation, la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a dû s’excuser après le tollé suscité en Italie, d’où le groupe est originaire. Lire aussi : Après la colère de Rome, Ségolène Royal s’excuse pour la « polémique Nutella » Qu’est-ce que l’huile de palme ? On obtient l’huile de palme en pressant à chaud la pulpe des gros fruits rouges du palmier à huile.

[ Reportage ] Les Villes du Futur – épisodes 1 à 3 [ Reportage ] Les Villes du Futur – épisodes 1 à 3 Beaucoup rêvent aujourd’hui de retourner vivre à la campagne, loin du bruit et de la pollution des centres urbains. La réalité, c’est que le nombre de citadins ne cesse de croître dans le monde. Il y a même, depuis peu, plus de citadins que de personnes qui vivent en dehors des villes. La crise écologique menaçant, faut-il rendre les villes intelligentes ? Où fuir loin d’elles ? Grâce au soleil et au vent, bientôt, l’électricité sera gratuite Samedi, 9 h 20. Peter regrette d’avoir traîné un peu au lit, car depuis vingt minutes Bristish Gas, son fournisseur d’électricité, ne lui facture pas sa consommation. Programme de la journée : lavage du linge, séchage, repassage, ménage, préparation de plats mijotés pour la semaine et incitation de toute la famille à prendre bains et douches en milieu de journée de manière à ce que la réserve d’eau chaude soit refaite avant 17 heures. Car à 17 heures, le nouveau compteur intelligent installé par British Gas repassera au tarif standard. Si Peter est un personnage fictif, l’offre de British Gas, fournisseur britannique de gaz et d’électricité, est bien réelle. De 9 heures du matin à 5 heures de l’après-midi, le samedi ou le dimanche, l’électricité est gratuite.

Climat : la Banque mondiale prône un monde zéro carbone Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Simon Roger « Comme le montrent les recherches scientifiques, il convient de restructurer l’économie mondiale si l’on veut réduire à zéro les émissions nettes [de gaz à effet de serre] avant la fin de ce siècle. » Ces propos tranchants ne détoneraient pas de la part d’une ONG préparant la Conférence de Paris sur le climat (COP21). Prononcés par Rachel Kyte, vice-présidente du Groupe de la Banque mondiale, ils risquent en revanche de susciter un certain émoi. Ce sont pourtant les termes choisis par l’envoyée spéciale pour le changement climatique de l’institution internationale pour présenter, lundi 11 mai, le rapport « Decarbonizing development » (« décarboniser le développement ») sur les incidences entre le réchauffement de la planète et les politiques de développement.

« Il faut cesser de séparer le climat du monde réel » LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Stéphane Foucart Voilà dix ans, le 16 février 2005, le protocole de Kyoto entrait en vigueur, imposant pour la première fois des réductions d’émissions de gaz à effet de serre aux pays du Nord. La première période d’engagement, qui s’est achevée en 2012, a bel et bien vu une baisse des rejets de certains pays développés, mais elle a connu dans le même temps l’explosion de ceux issus des pays émergents, Chine en tête. Dans un ouvrage publié ces jours-ci (Gouverner le climat ?, Presses de Sciences Po, 750 p., 23 euros) le sociologue Stefan Aykut et l’historienne des sciences Amy Dahan reviennent sur l’histoire du protocole, mais aussi sur deux décennies de négociations climatiques aujourd’hui enlisées et qui attendent un nouveau souffle lors de la conférence climat de Paris organisée en décembre. Comment le protocole de Kyoto a-t-il été négocié ?

Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard (San Francisco, envoyé spécial) Le soleil n'est pas encore levé qu'un étrange ballet commence. Chacun à leur tour, des dizaines de camions viennent déverser des tonnes et des tonnes de restes de nourriture, d'herbe coupée, de branchages. Un mois plus tard, ces déchets organiques ressortiront sous la forme d'un riche compost aussi fin que du sable. Ici, à Vacaville, à une heure de route au nord de San Francisco, se joue quotidiennement une partie essentielle de l'objectif que s'est fixé la ville californienne : parvenir, d'ici à 2020, à zéro déchet non recyclé ou composté, évitant ainsi d'utiliser des décharges ou des incinérateurs, très polluants. Pour parvenir à ce but jamais atteint par une aussi grande ville dans le monde, San Francisco fait preuve de volontarisme politique et multiplie les initiatives législatives.

Découvrez le nouveau « Terra eco » : « Ecologie : pourquoi tout le monde s’en fout Il y a les chiffres. Ceux du thermomètre qui grimpe, des espèces que l’on efface sans ciller des atlas, et du temps qui s’épuise. Il y a aussi la liste croissante des populations qui fuient leur terre et frappent à la porte des nantis en quête de nouveaux horizons. Il y a les glaciales additions des tributs en tout genre que devront payer les générations qui nous suivent pour s’acheter un chemin vers un futur possible. Mais force est de constater que ces diagnostics ne produisent pas l’électrochoc indispensable. L’écologie ? Les fruits et légumes bio, plus riches en antioxydants Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout La consommation de fruits, légumes et céréales bio peut fournir un complément en antioxydants équivalant à une consommation supplémentaire de une à deux portions de fruits et légumes par jour. Autrement dit, choisir des aliments produits selon les normes de l’agriculture biologique peut conduire à une consommation accrue d’antioxydants, bénéfiques pour la santé, sans augmentation de l’apport calorique. Tel est le constat établi par une grande étude internationale coordonnée par l’Université de Newcastle, au Royaume-Uni, et comparant la teneur en éléments nutritifs dans les aliments bio et ceux issus de l’agriculture conventionnelle.

Les Français sont-ils sortis de l'hyperconsommation ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Les Français sont-ils prêts pour l'économie circulaire ? C'est la question à laquelle a tenté de répondre l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), dans une étude commandée au Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc) et publiée mardi 17 juin à l'occasion du lancement des premières assises de l'économie circulaire à Paris. Ce rapport, qui compile et analyse une cinquantaine d'enquêtes menées auprès de la population au cours des vingt-cinq dernières années, montre une prise de conscience écologique des consommateurs et une évolution de leur comportement.

Related: