background preloader

Et si on essayait de définir la culture digitale ?

Et si on essayait de définir la culture digitale ?

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-130364-et-si-on-essayait-de-definir-la-culture-digitale-1108920.php

Related:  culture numérique - document numériqueTransformation numériqueDIGITALEMITRANSFO DIGITALE

18-25 ans : génération gonflée... et gonflante ? Je ne les comprends pas. C'est un mystère total, j'ai l'impression d'être face à des extraterrestres. » On imagine une telle sentence dans la bouche d'une septuagénaire aigrie regardant passer des adolescentes en minishort... Pas du tout. Juliette a 31 ans, elle-même ne boude pas les tenues légères, quand la météo s'y prête. « Je me suis sentie vieille », confesse tristement Ninon, à peine trentenaire elle aussi, journaliste dans un quotidien national. « Ils m'ont renvoyé une image terrible de mon travail », déclare Louis, grand brun aux yeux clairs, chef de service dans une entreprise qui conçoit des sites Internet. « Si tu les mouches, ça fait vieux con ; si tu ne dis rien, tu les laisses croire qu'ils ont tout compris. Il n'y a pas d'issue », soupire encore Marie. >>> Retrouvez cette enquête dans le numéro de Marianne en kiosques.

Qu’est-ce que la Transformation Numérique? Je m’inscris gratuitement à la Newsletter Un système conçu par le client Un seul écran doit permettre à l’utilisateur de connaitre toutes les natures d’information qui lui sont mises à disposition : – les accès doivent impérativement être intuitifs (pas de documentation en ligne!) – les systèmes de commandes doivent être attractifs voir ludiques – le client doit pouvoir commencer une opération, « l’oublier » puis la reprendre plus tard – surtout, le système doit lui rappeler ce qu’il a fait les fois précédentes (mémorisation de l’expérience) et lui faire des propositions qui tiennent compte de ses orientations. Comme le système est conçu par le client / l’utilisateur, le client s’attend à ce que le système fonctionne pour lui: exactement comme s’il était sur son application, avec ses favoris, ses habitudes….A lire aussi Le grand saut vers la transformation digitale

0516 Faut-il dire numérique ou digital ? Le débat est récurrent, et il n’est pas un article employant le mot digital sans la réponse tant attendue « digital c’est avec les doigts, en France on dit numérique ». C’est d’ailleurs l’avis de l’Académie française pour qui « l’adjectif digital en français signifie « qui appartient aux doigts, se rapporte aux doigts ». Il vient du latin digitalis, « qui a l’épaisseur d’un doigt », lui-même dérivé de digitus, « doigt ». C’est parce que l’on comptait sur ses doigts que de ce nom latin a aussi été tiré, en anglais, digit, « chiffre », et digital, « qui utilise des nombres ».

Règlement européen sur la protection des données : ce qui change pour les professionnels Le texte adopté est un règlement européen, ce qui signifie que, contrairement à une directive, il est directement applicable dans l’ensemble de l’Union sans nécessiter de transposition dans les différents États membres. Le même texte s’appliquera donc dans toute l’Union. Un champ d’application étendu Le critère du ciblage Le règlement s’applique dès lors que le responsable de traitement ou le sous-traitant est établi sur le territoire de l’Union européenne ou que le responsable de traitement ou le sous-traitant met en œuvre des traitements visant à fournir des biens et des services aux résidents européens ou à les « cibler » (en anglais monitor).

La stratégie digitale de la Société Générale en faveur des clients Culture Banque > Banques > Tout un dispositif digital pour la clientèle Société Générale David Audran Responsable et Fondateur du blog La Société Générale place le digital au coeur de sa stratégie en banque de détail notamment avec des outils de gestion de budget. La Société Générale développe son modèle de banque omnicanale avec réussite : Dominique Cardon : "Nous devons nous armer d’une culture critique des algorithmes" Politique, environnement, médecine... Il ne se passe plus une journée sans que nous n'entrions en interaction avec un algorithme, bien souvent sans même nous en rendre compte. Méconnus, ces rouages façonnent pourtant le Web d'aujourd'hui. Entre code informatique et mathématiques, les algorithmes sont l'objet de nombreux fantasmes, du fait notamment du secret qui entoure leur conception.

Management : les petits chefs On peut, sans grand risque d’erreur, qualifier tout Français moyen de plus de quarante ans de Monsieur [ou Madame, d'ailleurs] le Président : président de séance, président du Rotary, président d’association de parents d’élèves, président des pêcheurs à la ligne, président de la communauté de communes, etc. Il est vrai que chacun d’entre nous a été et sera quelque part et quelque temps « chef » de quelque chose : chef de section, chef de classe, chef de projet, chef de service, chef de bureau, chef de gare, chef de musique ou chef de famille. Le mot « chef » est parfois mal perçu.

0516 Comment convaincre vos collaborateurs réfractaires de communiquer sur les réseaux sociaux ? Dans les différentes entreprises où j’interviens, j’observe une problématique omniprésente dans toutes les entreprises composées de plusieurs dizaines, centaines ou milliers de collaborateurs : les employés n’ayant pas de rapport direct avec le marketing ou la communication sont très souvent peu enclins à prendre la parole sur les réseaux sociaux pour représenter leur entreprise. Plusieurs raisons expliquent cela : la peur de mal communiquerle manque de tempsla peur des réseaux sociaux en général (liée aux problématiques de confidentialité)le manque d’intérêt ou la conviction de l’inutilité

Plaidoyer pour enseigner Wikipédia par Alexandre Hocquet* [À la suite de la publication d’un billet intitulé « Que faire de Wikipédia ? » sur Devenir historien-ne, Alexandre Hocquet m’avait proposé un retour d’expérience. Nous avons tous les deux jugé qu’il avait plus sa place sur la boîte à outils, en particulier par l’accent mis sur certaines considérations techniques trop souvent négligées.] Les 3 étages de la transformation digitale du collaborateur Les remises de prix sur la transformation digitale des entreprises se multiplient: à qui sera le mieux récompensé pour ses hackatons, son approche omnicanal, le déploiement de smartphones pour ses collaborateurs, le lancement d’un service d’auto-uberisation… Mais embarquer 10 000, 100 000 collaborateurs sur la voie de la transformation est un chantier autrement plus complexe sur lequel la plupart des grands groupes continuent de buter. La première difficulté réside déjà dans le fait d’arriver à qualifier des «stades de maturité» dans la transformation digitale du collaborateur. On ne sait d’ailleurs si l’on doit mettre «digitale» derrière transformation tant la succession des mutations auxquelles sont confrontées le collaborateur dépasse le cadre du digital pour accoster sur des sujets de management et d’organisation inévitablement liés. J’aime utiliser un modèle à 3 niveaux de maturité:

Autoformation, guides La chaîne France 24 a mis en ligne au Printemps 2016 deux programmes courts pour sensibiliser les citoyens à reconnaître une fausse information et à déceler une manipulation (voir les 2 vidéos dans cet article). Mener sa propre enquête! Voilà la méthode proposée par France 24 qui, à travers ces deux programmes courts en vidéo baptisés Info-intox, fait une distinction claire entre information et propagande à travers des exemples très précis et des conseils pour apprendre à qualifier, à vérifier et à valider une info sur Internet. (suite…) La place du réseau social et les facteurs de succès : les thèmes forts de Solutions Intranet Cela ressemble à un retour aux sources. Cette année, le salon Solutions Intranet, qui ouvre ses portes demain midi, mardi 24 mars, accorde une large place à l'intranet. Ce ne sont pas les mêmes plates-formes, ni les mêmes enjeux qu'il y a quelques années.

0516 13 freins et obstacles à l’adoption des Réseaux Sociaux d’Entreprise (#RSE) Tout comme les dispositifs de veille, la mise en place d’un réseau social d’entreprise (RSE) ne s’improvise pas, et nécessite un certain nombre de prérequis pour augmenter les chances de sa réussite et sa viabilité dans le temps pour l’ensemble de l’organisation. Plusieurs freins sont en effet à l’origine de blocages dans l’adoption des RSE malgré les efforts fournis, et ils trouvent majoritairement leur origine dans le rapport de l’entreprise à la notion de collaboration. A ce titre, voici une liste non exhaustive des freins et obstacles fréquemment rencontrés lors de la mise en place d’un RSE. Il est à noter que ces freins ne sont pas complètement indépendants, et majoritairement, c’est un ensemble d’obstacles qui justifient l’échec du projet, et non pas un seul et unique paramètre.

Related: