background preloader

Google Art Project : vision critique - Compteurdedit

Google Art Project : vision critique - Compteurdedit
Depuis deux jours, le web (et notamment le web « culturel », mais pas seulement) s'enthousiasme pour le dernier-né des projets développés par Google, Google Art Project. Le principe est compréhensible facilement : Google Art Project, sur le modèle de Google Street View, permet de visiter virtuellement des musées en offrant aux visiteurs une vue à 360°, un déplacement dans les salles. On peut aussi zoomer sur quelques œuvres photographiées avec une très haute résolution et pouvoir en apprécier tous les détails, certainement mieux que ce qu'on pourrait faire en visitant réellement le musée. Et donc, tout le monde s'extasie devant ce nouveau projet, qui permet de se promener au musée Van Gogh d'Amsterdam, au château de Versailles, à l'Hermitage, à la National Gallery de Londres, etc. En effet c'est surprenant, intéressant, on peut s'amuser à se promener dans les musées. 1- d'une part, la qualité n'est pas toujours là. Are the images on the Art Project site copyright protected? Yes.

ratsdeville Google flatte l'exception culturelle française avec son institut culturel mais se fait boycotter par Filippetti CULTURE - Promis, Google avait assuré que l'on ne l'y reprendrait plus. En ouvrant les portes de son Institut mardi, le géant a pris le soin de caresser le monde culturel dans le sens du poil pour ne pas reproduire les erreurs du passé. Et tous les acteurs du secteur ont été conviés pour cet événement majeur. Une façon de témoigner sa bonne volonté à une sphère qui n'a jamais été folle du moteur de recherche. Sauf qu'au dernier moment, son principal représentant a fait faux bond. Si Aurélie Filippetti a bien été invitée, la ministre de Culture a boycotté le rendez-vous à la dernière minute, "pour ne pas servir de caution à une opération qui ne lève pas un certain nombre de questions que nous avons à traiter avec Google". Sont visés par la ministre, la question de l'équité fiscale, la protection des données personnelles, la protection de la diversité culturelle et enfin le dossier des droits d'auteurs. Contenu de marque Proposé par la Mutualité Française

Quand les Net artistes hackent Google Maps » Article Loin de n'être qu'une cartographie numérique de la Terre, Google Maps et ses bébés Street View et Google Earth sont aussi une ressource au service de la créativité des artistes. Comment les artistes détournent-ils les outils du web ? Silicon Maniacs inaugure une nouvelle série consacrée au braconnage artistique sur Internet. Depuis la seconde moitié des années 1990, des artistes utilisent le web comme un matériau à part entière. La cartographie n’a jamais été une opération neutre et objective. Issu du collectif Frères Ripoulin, Claude Closky travaille autour des supports immatériels et du numérique. Avec Imaginary landscape (2008), Sylvie Ungauer propose une visualisation des flux d’informations de source française qui circulent sur la toile. Mardi Noir est un artiste issu de la scène graffiti rennaise. Circulation des “Trucs”, au cours de la semaine du 05 mars au 12 mars, le 06 mars, à 10h19 Les Net artistes Microtruc s’interrogent de leur côté sur la géolocalisation.

Related: