background preloader

OiRA - Outils d’évaluation des risques pour les TPE - Votre métier

OiRA - Outils d’évaluation des risques pour les TPE - Votre métier
Chaque outil est élaboré en associant des organismes de prévention (INRS, CARSAT…) et des acteurs du métier concerné (organisations professionnelles…). Généralement, les contenus sont issus et adaptés de guides papiers existants. Cela permet à l’utilisateur d’utiliser soit la version papier, soit la version informatique, soit les deux conjointement. Les applications numériques sont régulièrement actualisées. Qu’est-ce que OiRA ? OiRA (Online interactive risk assessment) est une application informatique permettant de réaliser de façon interactive l’évaluation des risques professionnels en ligne, via une connexion internet. Comment utiliser ces outils ? Il suffit que l’employeur ou toute personne chargée de la prévention dans l’entreprise ouvre une session. Y-a-t-il une installation informatique à faire sur l’ordinateur de l’utilisateur ? Non, il s’agit d’un outil en ligne, il ne nécessite aucune installation particulière. 4 types de rapports peuvent être téléchargés et imprimés : Related:  Outils de prévention et de communicationSSTsanté au travail

Risque chimique site suisse avec quizz +++++ cheminfo.ch: Nouvel étiquetage - nouvelles dispositions Vous voici sur www.infochim.ch. Ce site Internet, qui traite de la campagne SGH, s'adresse aux consommateurs. Les fabricants et les importateurs de produits chimiques trouveront dans notre dépliant et sur les pages correspondantes de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) toutes les informations essentielles concernant la mise en place du SGH. Dépliant « Etiqueter correctement les produits chimiques selon le SGH » Ce dépliant contient toutes les informations importantes destinées aux fabricants et aux importateurs concernant le nouvel étiquetage relatif aux dangers des produits chimiques. Vous trouverez ici des informations complémentaires sur l'étiquetage et des informations sur possibles dérogations pour l'étiquetage. Produits chimiques - artisanat, commerce et industrie La législation sur les produits chimiques réglemente de manière spécifique la production, l'importation, le commerce et l'utilisation de ces produits. Mise en place du SGH

Affiches INRS Thème : Bruit Support des documents recherchés : Affiche (/accueil/pages-contact/FormulaireEnvoyerLien.html?currentUrl=http%3A%2F%2Fwww.inrs.fr%2Faccueil%2Fproduits%2Fmediatheque%2Fdoc%2Fcomplement-autres-ressources.html%3Ftypedocument%3DAffiche%26skipMod%3Dtrue%26planClassement%3D3d2¤tTitle=Compl%C3%A9ment%20autres%20ressources) ( (/accueil/pages-contact/Choixformulaire.html? Liste des résultats de la recherche "typedocument=Affiche; planClassement=3d2" Pagination des résultats Par page : tous(#) | 10 | 20(#) | 50(#) ( ( ( ( Page1 | Page2(#) | Page suivante(#) Dernière page(#) Réunions causerie sécurité quart d’heure sécurité toolbox meeting safety Dialogue sécurité Nous avons préparé pour vous des supports pour causeries sécurité (aussi appelées quart d’heures sécurité ou toolbox-meeting). Les fiches d’action que nous vous proposons apportent une aide précieuse à l’animateur de la causerie sécurité. Elles se caractérisent par le côté pratique, direct et percutant du message à transmettre. Elles permettent d’animer une causerie sécurité réellement participative et constructive sur la sécurité. Car le but de l’animateur c’est de faire parler, de faire participer les membre de son équipe. Contactez-nous pour découvrir nos nouvelles fiches ! Grâce à l’option «Toolbox Vidéo», vous débutez chaque réunion sécurité de façon innovante en montrant une « capsule vidéo » illustrant divers bons ou mauvais comportements en relation avec le thème du mois.

Risques psychosociaux. Ce qu’il faut retenir - Risques Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non : du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ; des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ; des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…). Ce sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail. L’exposition à ces situations de travail peut avoir des conséquences sur la santé des salariés, notamment en termes de maladies cardio-vasculaires, de troubles musculosquelettiques, de troubles anxio-dépressifs, d’épuisement professionnel, voire de suicide. Pour en savoir plus

Site suisse de prévention EKAS +++ Dans son message relatif à la LAA, le Conseil fédéral a défini la Commission fédérale de coor-dination pour la sécurité au travail CFST comme la centrale d’information et de coordination pour la sécurité au travail et pour la protection de la santé au lieu de travail. Elle coordonne les mesu-res de prévention, les tâches des organes d’exécution et l’application uniforme des prescriptions. Les décisions de la CFST ont caractère obligatoire. La CFST, qui s'occupe avant tout de la prévention des accidents et des maladies professionnels, a publié un autoportrait électronique (CFST 6235) afin de répondre à cette question et de mieux se faire connaître. Autoportrait électronique (CFST 6235) Service des commandes Exposé Bases légales de la sécurité au travail et de la protection de la santé en Suisse La surveillance de l’application des prescriptions en matière de sécurité au travail et les activités de conseil destinées aux entreprises relèvent pour leur part des «organes d’exécution».

Protection individuelle contre le bruit Le bruit en milieu de travail est à l’origine de nombreuses surdités mais aussi d’autres pathologies (stress, fatigue…). L’exposition au bruit handicape aussi parfois l’exécution de la tâche à effectuer. De multiples protections peuvent être adoptées pour limiter l’exposition au bruit des salariés, et notamment le port des protecteurs individuels. Il faut bien les choisir pour éviter l’inconfort ou encore la difficulté de communiquer quand on les porte… Le nombre de cas de surdités professionnelles reconnues est supérieur à 1 000 cas par an. Protecteurs individuels contre le bruit Les protecteurs individuels contre le bruit (PICB) sont classés de 2 façons. Conditions d’efficacité Pour qu’un PICB joue bien son rôle de protection, il doit être porté en permanence, affaiblir suffisamment le bruit auquel est exposé le sujet, être le plus confortable possible. Réduction de l’exposition au bruit par le port d’un protecteur individuel contre le bruit Information et formation du personnel

Le 1/4 d'heure sécurité - Graphito Prévention Notre approche Graphito prévention vous permet de passer d’une approche descendante et théorique à une approche participative et active. L’objectif d’un 1⁄4 d’heure sécurité n’est pas de parler de prévention mais de faire parler de prévention. La formation des managers Animer un 1⁄4 d’heure sécurité participatif ne s’improvise pas. Découvrez notre formation active : « La formation : animer un 1⁄4 d’heure sécurité ». téléchargez le descriptif de la formation Les outils L'ÉCHANGE PRÉVENTION® est un outil d’animation du 1⁄4 d’heure sécurité, faisant réfléchir les collaborateurs sur une situation donnée et les incitant à formuler des solutions concrètes pour progresser en prévention. L’ÉCHANGE PRÉVENTION® permet de développer la culture sécurité de façon efficace et durable. L’avantage majeur de cet outil réside dans le fait qu’il est basé sur le facteur humain. Je positionne l'affiche photo. Je positionne l'affiche réflexion. Je pose la question 1 et je note les réponses de léquipe.

Aract Aquitaine - Page Carto - PageCarto Aquitaine est un dispositif socio-technique, c'est-à-dire à la fois un outil et une démarche, léger et simple d'utilisation. Il permet d’appréhender l'amélioration des conditions de travail en tenant compte des rel A l’occasion des 30 ans des CHSCT, le Réseau Anact - Aract a conduit, avec le département d’ergonomie ENSC/IPB de l’Université de Bordeaux une étude qualitative sur les pratiques des CHSCT. Sur la base des enseignements de cette étude, le réseau Anact – Aract propose aux CHSCT de réaliser leur « autodiagnostic CHSCT ». Ses objectifs : amener collectivement les acteurs du CHSCT à réfléchir à leurs pratiques au sein de l’instance, identifier les leviers de progrès possibles. L'autodiagnostic CHSCT permet de : situer les pratiques de votre CHSCT en terme de questions investies, de place et de légitimité du CHSCT, de fonctionnement et d'actions mises en œuvre au sein de l'instance, comparer votre point de vue avec celui des autres personnes composant l'instance et d'en débattre ensemble, d'identifier collectivement des axes de progrès possibles. Cet autodiagnostic s'inscrit dans une démarche d'évaluation collective au sein du CHSCT. Une plateforme pour les membres du CHSCT

Outil SEIRICH d'évaluation du risque chimique Avec ce nouveau référentiel (téléchargement automatique avec une connexion internet), des optimisations ont été apportées dans SEIRICH, notamment la modification des mentions de danger prises en compte pour l’évaluation des risques résiduels cutané/oculaire. Pour en savoir plus, consultez le document "Démarche d'évaluation" (dans SEIRICH, onglet Documents). Autres changements : prise en compte de la 8ème ATP du CLP, pour le niveau 1 modification des questionnaires d’évaluation simplifiée, pour les niveaux 2 et 3 changement des libellés des surfaces exposées pour le risque résiduel cutané, ajout du captage « cabines pressurisées à air épuré » et correction d’un bug concernant le paramétrage de la maintenance des ventilations. Des séminaires en ligne de présentation sont organisés par l’INRS : une session d’une heure le 10 janvier 2017 à 10h30 pour le niveau 1, deux sessions complémentaires d’une heure les 26 janvier 2017 et 2 février 2017 à 10h30 pour les niveaux 2 et 3.

Comment évaluer le niveau de stress d’un collaborateur Ce risque psychosocial est désormais un enjeu pour tous les managers. Identifier le problème le plus tôt possible est la clé pour empêcher les drames… et la contagion. Nommé responsable des opérations chez UPM, le leader mondial des adhésifs industriels, Thierry Jean­son s’est trouvé face à un service administratif particulièrement improductif, où nul ne remuait le petit doigt sans un ordre écrit. Glandeurs, ses collaborateurs ? Non, stressés ! «On s’est aperçus, grâce à des questionnaires anonymes, qu’ils vivaient dans un état de stress terrible parce que les deux respon­sables du service se détestaient, raconte Thierry Jeanson. Dépression, démobilisation ou au con­traire surinvestissement dans le travail: les réactions au stress sont loin d’être uniformes. 1. Les signaux les plus faciles à repérer sont les changements de comportement.

Des responsables du bonheur dans les entreprises ? Une mission loin d'être absurde Image d'illustration d'un homme et d'une femme au travail (WEST COAST SURFER/MOO/REX/SIPA). En premier lieu, je pense que la mission du bonheur au travail va de pair avec le métier de responsable des ressources humaines. J’ai toujours envisagé la fonction RH généraliste de cette manière. Un des nombreux chantiers qui sont les miens dans l’entreprise pour laquelle je travaille aujourd’hui consiste à attirer les talents et les fidéliser, ce qui passe nécessairement par la mise en place d’éléments qui favorisent la qualité de vie au travail. Un profil d’entreprises particulier Le terme de "Chief Happiness Officer" (CHO) peut être un peu ronflant, voire en effrayer certains. En France, on aurait du mal à transposer ce poste tel qu’il existe aux États-Unis, parce que cela sous-entendrait que le CHO fait partie du comité de direction. Le bonheur au travail, un outil de captation des meilleurs candidats Une démarche qui s’adresse à toutes les entreprises, même les plus anciennes

Grilles d'autodiagnostic - Risque Machine - Manutention Conçues par les experts de l'ASPHME, ces grilles sont des outils simples d'utilisation, permettant à un employeur, à un contremaître, à un employé ou à un comité de santé et de sécurité d'intervenir sur les situations à risque associées à l'utilisation de certains équipements courants, comme les presses et les ponts-roulants. Les grilles d'autodiagnostic peuvent être utilisées de diverses manières. On peut notamment s'en servir pour procéder à un audit et vérifier la sécurité des installations et des pratiques. Les grilles d'autodiagnostic dressent la liste des situations à risque que l'on peut trouver sur un type d'équipement en particulier et proposent des correctifs pour chacun des types de risque. On peut aussi s'en servir pour prioriser les actions à entreprendre et faire le suivi des améliorations à apporter. Elles peuvent également être utilisées dans la formation des nouveaux travailleurs à qui elles fournissent des consignes de sécurité à respecter.

0616 Comment connaître la charge de travail autrement qu’en nombre d’heures ? Depuis quelques années, la notion de charge de travail s’est largement invitée dans les négociations professionnelles. Plusieurs accords nationaux interprofessionnels (ANI) portant sur le stress, les risques psychosociaux ou la qualité de vie au travail l’ont évoquée. L’obligation de mesurer la charge de travail est ainsi devenue l’un des piliers de la prévention des risques psychosociaux, en plus d’être une obligation pour tout employeur. Mais comment mesurer et évaluer la charge de travail ? Un livre blanc réalisé par le groupe Silamir, spécialisé dans l’accompagnement de la transformation métier et digitale des entreprises et le cabinet Lusis Avocats, et publié le 12 mai, tente de contribuer à la réflexion. La surcharge de travail, le non-respect de la durée du travail ou encore la non-évaluation régulière de la charge de travail sont régulièrement invoqués par les tribunaux ou les caisses primaires d’assurance maladie. Indicateur insuffisant Trois variables Qu’est-ce qu’une surcharge ?

Related: