background preloader

Liste des réseaux d’enseignants

Dans la plupart des disciplines scolaires, des enseignants en exercice se sont regroupés en structures associatives (déclarées ou non) avec comme objectifs principaux : La défense d’une discipline et sa représentation auprès du ministère de l’Éducation NationaleLes réflexions pédagogique et didactiqueL’aide aux enseignants dans l’exercice de leur métierLa promotion des technologies numériques dans l’enseignement Ces différentes structures associatives produisent à la fois de l’information (espaces de communication descendantes et / ou espaces d’échanges entre pairs) et des ressources professionnelles (banques de ressources pédagogiques et / ou conception d’outils ou de logiciels pour enseigner). Des entreprises ou des associations s’inscrivent également dans ce créneau et proposent des outils ou des plateformes qui permettent aux enseignants de travailler en réseau. Il en manque sûrement, merci par avance de votre aide pour m’aider à compléter ! Les journaux et les revues en ligne Related:  Coopération / collaboration...RESEAU

Du smurtz à Paris ! Des profs de lycées créatifs pour une rentrée sous le signe de l’innovation pédagogique | De la créativité à l'innovation Peut-on organiser une rentrée scolaire sous le signe de l’innovation pédagogique ? Peut-on proposer à des professeurs de lycée la veille de leur premier cours d’imaginer, non seulement de pouvoir enseigner différemment, mais aussi d’inventer ensemble de nouvelles matières, qui plus est qui n’existent pas ? Insensé, non ? Et pourtant, le défi a été relevé le 1er septembre 2015 par les lycées Paul Claudel et Hulst de Paris (7ème arrondissement) lors d’un atelier co-élaboratif qui a réuni plus de 150 personnes, animé par Jean-Charles CAILLIEZ (Directeur du Laboratoire d’Innovation Pédagogique de l’Université Catholique de Lille). Le défi qui a été proposé aux participants a été celui d’inventer ensemble de nouvelles matières transdisciplinaires, baptisées pour l’occasion cours de « smurtz », ce qui ne veut rien dire, mais dont on peut faire ce que l’on veut. Les cartes mentales se sont donc enrichies. Notes de Jean-Charles Cailliez, le 15 février 2016

La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques Reverdy Catherine (2016). La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques. Dossier de veille de l’IFÉ, n° 114, décembre. Lyon : ENS de Lyon. Disponible au format PDF : 114-decembre-2016. À l’heure où le travail en équipe, l’intelligence collective et le travail collaboratif en projet sont ancrés dans le monde du travail, que les idées de collectifs citoyens, de fablabs et d’échanges de savoirs se développent, que se passe-t-il à l’école ? Ce Dossier interroge la manière de mettre en œuvre la coopération dans les classes, à l’appui des recherches en éducation. Côté enseignement, pour mettre en place cet apprentissage coopératif, l’enseignant.e peut organiser les situations de coopération selon différentes modalités qui dépendent des objectifs d’apprentissage visés : ce peut être le tutorat, où un.e élève est expert.e, l’autre novice ; ou encore l’aide spontanée entre les élèves, pour pallier aux difficultés ponctuelles. [Retour au sommaire] Au niveau du contexte de la classe

Utiliser Twitter Twitter en classe : la force d'un projet, la valorisation de l'élève Laurence Juin, professeur d’Histoire-Géographie au lycée professionnel Doriole de La Rochelle, utilise régulièrement Twitter pour interagir avec ses élèves et enrichir sa pratique pédagogique... Blog de Laurence Juin La valorisation de l'élève a évolué depuis le début de l'expérience : 1. 2. 3. 4. Twitter en classe: des freins à un tel usage ? 1. La non adhésion de certains élèves à Twitter ou plus généralement à Internet [Il fallait que cela] vienne d'eux par choix et non par contrainte. [...] L'accès au matériel et à la connexion pour tweeter au lycée est plus ardue [L'enseignante] déploie beaucoup d'énergie à réussir à utiliser Twitter en classe. [...] Twitter dans l'enseignement : une autre façon de communiquer L'École numérique n° 2, décembre 2009

Comment construire une « société apprenante » : les réponses de François Taddei En quelques années François Taddei a fait du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) la référence française en termes d’innovation dans l’éducation. Il vient de remettre un rapport à ce sujet et explique ce qu’est une « société apprenante ». François Taddei Olivier Rollot : Vous avez remis il y a quelques semaines le rapport Apprendre demain au ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. François Taddei : Le Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI) travaille sur la transmission du savoir, sur la construction d’une « société apprenante » de la maternelle au lycée. Autre sujet crucial : l’apprentissage des enfants de milieu défavorisés hors périodes scolaires. De la même façon les passages entre les différents niveaux éducatifs, du primaire au collège, du lycée à l’enseignement supérieur, sont un obstacle pour beaucoup de ces enfants. O. F. O. F. Notre smartphone est un matériel scientifique de haut niveau. O. O. F. O. F. O. F. O. F. O.

Communautés d’amélioration en réseau (NIC : Network Improvement Community) 1 Cet article a été adapté de l’AERA distinguished lecture donnée le 6 avril 2014 lo (...) 2 En essayant de m’adresser à un large public de professionnels de l’éducation, je m’appuie (...) 1Cet essai1 présente une argumentation relative à la façon dont les membres de la communauté éducative pourraient accélérer les progrès dans leurs efforts pour améliorer les possibilités d’éducation offertes aux enfants de notre pays2. Je commence par définir un peu le contexte. i NDT : la notion d’accountability est difficile à traduire, en particulier parce qu’elle est (...) ii NDT : dans son texte, A. 2À la fin de l’automne 2007, j’ai accepté l’invitation du Conseil d’administration de la Carnegie Foundation for the Advancement of Teaching à devenir son neuvième président. 3 Nous pourrions également ajouter à cette liste que le moral professionnel est à un nivea (...) 3Nous voulons que nos écoles soient plus efficaces pour beaucoup plus d’élèves et d’étudiants qu’auparavant.

Utiliser Twitter en classe B.Formet Cette démarche ne peut s'improviser. En créant une Twittclasse, j'expose mes élèves hors du cadre fermé de la classe. Il est donc quelques préalables à suivre. Avant d'utiliser un nouvel outil en classe, il est logique de se l'approprier.Pour reprendre la métaphore utilisée par L. 1. La première étape est donc de se créer un compte. S'essayer à Twitter, c'est surtout se frotter à la limite des 140 caractères. une obligation de concision qui oblige à la reformulation,synthèse et précision sont de rigueur,les liens sont forcément raccourcis pour ne pas dépasser les 140 caractères,les photographies sont hébergées et leur lien est inséré au message. 2. De nombreux enseignants utilisant Twitter en classe ont partagé et continuent de partager leur expérience sur leur blog. 3. Comme pour tout autre projet de classe, la formalisation permet une certaine clarté. 4. 5. Montrer la pertinence de l'outil permettra aux élèves de s’engager dans le projet avec motivation. 6. 7. 8.

Le coworking, une offre qui se réinvente Créer du lien, parfois même du business : tels sont les attentes des adeptes du coworking. Et cela, les concepteurs d'espaces dédiés à cette nouvelle pratique de travail l'ont bien compris. S'il en a fleuri plus d'une quarantaine en quelques années en Paca, chacun toutefois a mitonné sa recette propre pour faire de ses membres des coworkers heureux. Est-ce à dire pour autant qu'il émerge autant de philosophies que de lieux différents ? Tenir compte du tissu La configuration de Make it Marseille, espace axé makers comme son nom l'indique, donne une consonance particulière à cet aspect des choses. Comment cultiver sa différence ? A l'instar de Make it Marseille, chaque espace de coworking entend se démarquer. Autre proposition, celle du World Trade Center de Marseille, qui a créé son espace de coworking tout en restant fidèle à son ADN : le business. Mix intelligent Quid du modèle économique ?

Groupe Viaéduc "COLLABORATION & CRÉATIVITÉ" tweeterenclasse.wordpress FabLab, LivingLab, espace de coworking…: des nouveaux lieux créatifs ? | Les Notes du Pôle Auteur : Christine Cuenca, Economiste, Aix-Marseille Université – Courriel : cuenca.christine@neuf.fr Des lieux créatifs (Cantines numériques, espaces de coworking, Fab Labs, Hacklabs, Living Labs…) émergent dans le cadre des nouvelles logiques urbaines (smart city, open data, dynamiques du « Do It Yourself »…) mais aussi en milieu rural (La Mutinerie Village en région parisienne, La Cordée à Morez, La Fruitière Numérique à Lourmarin, le FuvLab à Fuveau…). Ces « Tiers lieux », entre espaces privés (« premiers lieux ») et espaces de travail (« seconds lieux »), « représentent […] des points d’ancrage de la vie communautaire qui favorisent des échanges plus larges et plus créatifs au niveau local et permettent ainsi d’entretenir la sociabilité urbaine » (Genoud & Moekli, 2010 d’après le sociologue Ray Oldenburg). Ces lieux sont-ils le nouveau moteur de l’innovation sociale et technologique, le creuset de nouvelles compétences, d’une forme d’intelligence collective ? OLDENBURG Ray, 1989.

Climat scolaire - Mémento pour la coopération entre élèves au collège et au lycée La coopération entre élèves est une entrée qui promeut des élèves acteurs de leur scolarité, de leur citoyenneté et de leurs apprentissages. Les onze mesures sur les valeurs de la République, le projet de collège rénové ou encore la diffusion des usages du numérique nous y invitent. Le mémento « Agir sur le climat de classe et d'établissement par la coopération entre élèves au collège et au lycée » s’adresse aux enseignants et à tous les personnels désireux de comprendre, développer et installer durablement un climat de classe et d’établissement de qualité. Pourquoi un mémento ? L'objectif de ce mémento est de rappeler et ordonner quelques principes pour constituer et faire vivre un groupe classe dans de bonnes conditions dans toutes les circonstances : en classe entière, en travaux pratiques, en accompagnement personnalisé, en atelier, en équipes projets… Trois objectifs complémentaires sont présentés. Pour qui ? Ce mémento s'adresse à tous les acteurs de l'enseignement et partenaires.

Fonctions et valeurs du territoire apprenant Les valeurs sociales, économiques et identitaires des territoires apprenants L'approche de territoire apprenant est souvent limitée, d'une part à l'imbrication des dispositifs scolaires et universitaires sur une géographie et d'autre part, à l'ensemble des processus associés à ce codéveloppement. Au-delà des seuls enseignements formels, c'est toute une gamme d'apprentissages informels qui sont facilités ou inhibés sur le territoire. L'appréciation du caractère apprenant d'un territoire peut reprendre les modes d'analyse des organisations apprenantes. Cependant, le territoire se distingue d'une organisation par un niveau de complexité supérieur qui intègre une multitude de représentations plus ou moins partagées ou conflictuelles. Le parti pris d'explicitation du territoire apprenant est ici d'identifier ce qui circule, qui est vivant et procure des transformations sources de réinterprétation des valeurs du territoire. Preuves de vie / croissance Respiration / circulation / liquidités

Related: