background preloader

Making learning Visible (John Hattie)

Making learning Visible (John Hattie)
Auckland University Professor John Hattie has recently authored a study, based on research into 83 million students, studying effective teachers around the world and has come up with some reassuring results for creative teachers. It's all about trusting relationships and 'oodles of feedback'. Note - it is not about national testing, our government's highly unoriginal plan. Click here for latest blogA link For more undated thinking about Hattie It seems hard to avoid the brief press releases of Auckland University Professor John Hattie's research in our newspapers. It is a shame that the papers haven't done more in depth research of their own into Hattie's findings. Most teachers by now will know the main findings of Hattie's research from his previous papers and creative teachers will be reassured that his research backs up intuitive ideas gained from their experience. He also says that his book is not about qualitative studies. Five areas covered in Hattie's latest book are;

http://leading-learning.blogspot.com/2009/01/making-learning-visible-john-hattie.html

Related:  Visible Learning

L'accompagnement, nouveau paradigme scolaire ? Le CRAP-cahiers-pédagogiques organisait les 25- et 26 octobre à Paris (mairie du XXe) un colloque portant sur "l'accompagnement, dans et hors l'école". Avant la publication des actes du colloque sur le site du CRAP, je prends le clavier pour vous faire partager quelques notes et réflexions autour de ces questions. Deux interventions nous retiendront particulièrement ici, celles de Jean Houssaye et de Françoise Clerc, qui ont respectivement ouvert et clos le colloque. Cette prise de notes se veut la plus rigoureuse possible, mais je vous conseille bien entendu de lire ultérieurement les actes du colloque ou de consulter les vidéos. Ces deux interventions éclairent sur les politiques actuelles et les enjeux pédagogiques et de société qui y sont liés. Pour le professeur, elles permettent d'agir en connaissance de cause et d'étayer ses choix et actions pédagogiques.

Enseignants, vous ne tiendrez pas longtemps dans une optique de transmission de connaissances ! Je viens d'assister à une conférence organisée pour des collèges de l'agglomération elbeuvienne (du pôle de proximité elbeuvien de la CREA, techniquement parlant pour un prof d'HG...). Je craignais un discours lénifiant sur le socle commun, sa mise en oeuvre, sa validation, mais je n'ai pas été du tout déçu du voyage (qui a consisté à traverser la Seine). Le développement de Dominique Raulin a éclairé, structuré et conforté ma "pensée" et mes (débuts de) pratiques concernant le travail par compétences. Parmi les idées qui m'ont particulièrement plu, celle de distinguer très clairement l'évaluation du socle (le livret personnel de compétences) du travail par compétences, celle d'affirmer que la transmission des savoirs n'est plus au coeur de notre métier, ou encore celle de porter un regard nécessairement nouveau sur les élèves (et on ne parle pas seulement de la bienveillance des professeurs envers les élèves ou de leur souci de les faire réussir). Bonne lecture !

Logiciels éducatifs > Accueil > Chroniques-documents Présentation de différents lieux d’écriture du Web 2.0 et quelques applications pédagogiques Vous désirez amener vos élèves à créer et à produire en collaboration afin de les motiver et de les rendre actifs dans leurs apprentissages! Les ressources du Web 2.0 telles que les éditeurs de texte en ligne, les blogues, les microblogues, la twittérature, les répertoires littéraires, les sites Web, les portfolios, les outils de présentation, les lignes du temps, les bandes dessinées, les idéateurs, les livres numériques, les questionnaires, les gestionnaires de projets, les tableaux blancs et les mots croisés peuvent grandement vous impressionner. Cette chronique vous présentera, de façon globale, certains outils du Web 2.0 à utiliser en classe avec vos élèves et, bien sûr, à l’extérieur de l’école.

John Hattie préfère l'enseignement explicite aux pratiques constructivistes! Dans ce clip vidéo, John Hattie recommande l'enseignement explicite plutôt que le recours aux pratiques constructivistes! Ce livre est l’aboutissement d’un travail d’une quinzaine d’années. Dans la préface, l’auteur relate un événement qui, malgré son côté dramatique illustre bien l’esprit de ce travail. Il s’agit de l’histoire du petit Elliott, atteint de leucémie à l’âge de 5 ans et avec lui du travail très professionnel de l’équipe médicale qui l’a accompagné : tests, analyses, thérapies, tests analyses, évaluations, ajustement de la thérapie, information de la famille etc. Il s’agit d’une approche scientifique, pragmatique comme celle d’une équipe médicale, dans laquelle seule compte la réalité de la réussite (la guérison dans l’exemple cité).

On n’apprend PAS de ses erreurs ?! « Objectif bac En vérité, c’est le cerveau qui n’apprend pas de nos erreurs; il apprend beaucoup mieux de nos succès. C’est ce que semble avoir démontré une étude américaine faite sur des singes (juillet 2009) - Source: Le monde de l’intelligence En effet, selon cette étude, le cerveau apprend beaucoup mieux lorsqu’on réussi à faire quelque chose. Le succès a une influence bien plus forte sur le cerveau que l’échec.

L'approche par compétence Je vous propose un résumé des excellents travaux de M. Henri Boudreault professeur à L’UQAM (Canada). Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. L’écart est souvent grand entre la formation dispensée au sein des établissements de formation et le milieu du travail. Cet article qui n’est qu’un modeste résumé des travaux de M. Bourdreault vous donnera quelques pistes de réflexions.

» L’apprentissage visible Espace TIC J’ai (enfin) pris le temps de lire le livre de John Hattie, Visible Learning: a synthesis of over 800 meta-analyses relating to achievement (paru en 2009), disponible à la bibliothèque du Cégep. Le livre est une synthèse de plus de 800 méta-analyses portant sur la réussite scolaire. Le portrait est global, appuyé et met le doigt sur la profession enseignante et le système scolaire avec une objectivité étonnante et parfois même déconcertante.

Revue éducation et francophonie - Sommaire Au coeur de la réussite scolaire : communauté d'apprentissage professionnelle et autres types de communautés Éducation et francophonie Volume XLI, numéro 2, automne 2013 Martine Leclerc - Université du Québec en Outaouais, Québec, Canada Jean Labelle - Université de Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada Qu’est-ce apprendre avec le numérique ? Jacques Cool, technopédagogue au Canada, livre sur son blog L’espace à Zecool une analyse de l’apprentissage (savoir-faire et savoir être) à l’heure du numérique. Comment l’Internet redéfinit la relation de l’apprenant à l’enseignant – formateur – animateur ? Qu’est-ce qui change aussi bien dans les rôles respectifs et dans les modalités de transmission du savoir ? Apprenant et savoirs

L'école du futur passera par la pédagogie coopérative Dix ans. Pendant dix ans les scientifiques les plus éminents ont échoué à trouver la structure tridimensionnelle de la protéase rétrovirale du virus M-PMV, étape indispensable pour découvrir, peut-être, une molécule qui stopperait la reproduction du VIH - en clair : de soigner le SIDA. En trois semaines, le site Fold-It ("Pliez-le") a résolu le problème. Comment ? En le soumettant aux internautes. Dans le monde entier, des dizaines de milliers d'entre eux se sont "amusés" à essayer de plier cette protéine.

John Hattie et le Saint Graal de l’enseignement  John Hattie, un chercheur néo-zélandais, a publié en 2009 un ouvrage, « Visible Learning », dont l’éditeur a fièrement rajouté sur la couverture de certaines rééditions un extrait d’un article du Times Education (2008) titré « Research reveals teaching’s Holy Grail », ce qui peut être traduit par « une recherche révèle le Saint Graal de l’enseignement ». On ne saurait mieux indiquer comment ce travail et devenu un modèle de « bonne » recherche sur l’éducation, ce qui justifie qu’on lui consacre une série d’articles pour mieux en cerner l’intérêt et les limites. La raison de cet emballement pour Visible Learning réside en premier lieu dans la forme de ce travail, qui synthétise environ 800 méta-analyses, représentant plus de 50 000 études, portant sur des millions d’élèves, dans l’objectif d’identifier les facteurs de la réussite scolaire. Les raisons d’un succès : une masse de données présentée de façon accessible Chaque enseignant doit voir l’apprentissage avec les yeux de ses élèves

Education : pour changer de paradigme, il faut violer la norme… L’éducation est aujourd’hui dans une impasse. C’est non seulement parce qu’elle est intégrée à un système mais c’est aussi parce que ce système est désespérément défaillant et qu’il s’en va en déshérence… Cette fuite est démente puisque l’éducation est supposée être le lieu de l’épanouissement personnel, de l’ouverture à la pensée et à la connaissance, de l’élévation à la culture, et le lieu de l’intégration à l’âge adulte et à la société. Pourtant, le système éducatif est en panne car il échoue à rencontrer ces impératifs premiers. Le problème de l’éducation actuellement c’est que son système est engoncé dans un autre système, celui de l’économie, de la compétition, de la consommation et de la spéculation. L’éducation s’est écartée de son objectif social et sociétal pour intégrer un objectif plus à la mode : l’économie de marché.

L'innovation pédagogique en 10 points Depuis 2012, l'Open University britannique publie à l'automne un rapport sur les plus fortes tendances de l'innovation pédagogique repérées au cours de l'année. La publication est fort attendue, compte-tenu de l'autorité dont jouit l'Open U dans le domaine des technologies pour l'enseignement et l'apprentissage, et de son rôle dans de nombreux projets liés aux sciences de l'éducation. Le rapport dans sa version la plus récente consacre dix tendances et dispositifs éducatifs / d'apprentissage, à l'impact potentiel plus ou moins fort, à brève ou moyenne échéance. Il ne s'agit pas de faire un état de l'art des pratiques éducatives, mais bien de se livrer à un exercice prospectif basé sur l'observation d'indices pertinents. Les auteurs du rapport précisent que les tendances observées sont plus pertinentes pour l'enseignement supérieur que pour l'école et l'enseignement secondaire.

Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie ouverte (organisée autour des trois piliers : coopération, transparence et participation). L’objectif est alors de voir comment ces mêmes principes peuvent se vivre dans un contexte de formation.

Related: