background preloader

« Au moins, dans un système totalitaire, on sait à quoi on a affaire » - Rue89 - L'Obs

« Au moins, dans un système totalitaire, on sait à quoi on a affaire » - Rue89 - L'Obs

Pourquoi le projet sur le renseignement peut créer une "surveillance de masse" Les défenseurs des libertés sur Internet ont peur. Depuis la , dans Le Figaro, que le gouvernement voulait installer des "boîtes noires" chez les opérateurs télécom afin de pouvoir surveiller, "en temps réel" et "de manière totale et systématique" les personnes représentant une "menace" et de réactions . Etrangement, et à l' de NextInpact, aucun n'explique ce que recouvrent précisément les nouveaux articles 851-3 et 851-4 dont il est question. Pour comprendre, il faut distinguer la surveillance des suspects et de leurs proches, classique, d'une véritable innovation : la traque aux "comportements suspects". révélation, ainsi que les "comportements suspects", on ne compte plus le nombre d'articles criant au scandaleanxiogènesexception Or, ce projet de loi ouvre une brèche dans le dispositif existant, afin de permettre, non seulement de mettre sur écoute les "cibles" des services de renseignement, mais surtout de surveiller... ceux qui n'ont pas encore été identifiés comme "cibles".

Peut-on accueillir tous les réfugiés syriens ? L'Europe fait face à un afflux massif de réfugiés. La France est à la traîne de la plupart de ses voisins pour l'accueil de ces demandeurs d'asile. Un manque de solidarité injustifiable malgré les difficultés du pays. Dans les années 1990, les guerres qui avaient suivi le morcellement de la Yougoslavie avaient déjà provoqué un afflux historique de demandeurs d'asile en Europe. C'est cependant à une crise humanitaire d'une ampleur très supérieure qu'est aujourd'hui confronté le Vieux Continent, du fait en particulier du conflit qui fait rage en Syrie et en Irak : le nombre de demandeurs d'asile avait déjà atteint en 2014 son record d'il y a vingt-deux ans. Cash Investigation Le magazine « Cash Investigation« , en partenariat avec le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), a enquêté dans le plus grand secret sur les implants. Ces dispositifs médicaux entrent dans votre corps, servent à vous soigner, mais ne sont pas des médicaments. En France, des millions de patients en portent… Implants mammaires, prothèses de hanches ou vaginales, stents, valves cardiaques… Marie Maurice et Edouard Perrin ont ausculté, en collaboration avec plus de 250 journalistes du monde entier, cette industrie du dispositif médical qui génère 316 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an. Le magazine d’investigation présenté par Elise Lucet est allé à la rencontre de patients dont la vie a tourné au cauchemar après avoir été implantés. Dans ce numéro exceptionnel, « Cash » révèle également comment la loi du marché et la course à l’innovation prennent souvent le pas sur la santé des patients. Présenté par Elise Lucet France 2#cashinvestigation

l'actu autrement ! Comment les entreprises surveillent notre quotidien Vous croyez tout savoir déjà sur l’exploitation de nos données personnelles ? Parcourez plutôt quelques paragraphes de ce très vaste dossier… Il s’agit du remarquable travail d’enquête procuré par Craked Labs, une organisation sans but lucratif qui se caractérise ainsi : … un institut de recherche indépendant et un laboratoire de création basé à Vienne, en Autriche. … Il a été créé en 2012 pour développer l’utilisation participative des technologies de l’information et de la communication, ainsi que le libre accès au savoir et à l’information – indépendamment des intérêts commerciaux ou gouvernementaux. Bien sûr, vous connaissez les GAFAM omniprésents aux avant-postes pour nous engluer au point que s’en déprendre complètement est difficile… Mais connaissez-vous Acxiom et LiveRamp, Equifax, Oracle, Experian et TransUnion ? Il existe une industrie très rentable et très performante des données « client ». L’article est long, vous pouvez préférer le lire à votre rythme en format .PDF (2,3 Mo)

Related: