background preloader

Roundup : interdisons ce pesticide maintenant ! – Agir pour l'Environnement

Roundup : interdisons ce pesticide maintenant ! – Agir pour l'Environnement
Related:  Roundup, Dicamba, herbicides et autres -cidesPétitionsPétitions (fr / engl)

Pesticides... le poiSon d'avril ! Stop à la surveillance de masse >>Accédez directement à la pétition Refus massif de la surveillance de masse des Etats-Unis Les « Cinq yeux » En juin 2013, Edward Snowden révélait les agissements abusifs de l’Agence Nationale de Sécurité (NSA).Les États-Unis procèdent une surveillance de masse des communications et partagent ces informations avec l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni au sein de l’alliance dite des « Cinq yeux ». Une majorité contre la surveillance de masse D’après un sondage réalisé dans 13 pays, 71% des personnes interrogées sont opposées à ce que les Etats-Unis surveillent leur usage d’internet. Dans les pays des « Cinq yeux », les personnes s’opposant à la surveillance américaine (70 %) sont plus de trois fois plus nombreuses que celles qui la soutiennent (17 %). Même en France, le pays où l’opposition à la surveillance est la moins forte, la majorité des sondés (56 %) restent hostiles à une surveillance indiscriminée exercée par les Etats-Unis ou par leur propre gouvernement.

cyberaction roundup, pesticides [ 1 658 participations ] cyberaction mise en ligne le jeudi 26 mars 2015 Proposée par Cyberacteurs Elle sera envoyée à En soutien à semaine pour les alternatives aux pesticides, Campagne Roundup Non Merci directeur du magasin situé quai de la mégisserie à Paris, au directeur financier de Vilmorin Elle prendra fin le : mardi 30 juin 2015 La campagne Roundup non merci a besoin de votre soutien pour aider Vilmorin à retirer le glyphosate (pesticide chimique cancérigène) de ses rayons au plus vite. Plus d'infos Le 24 mars, suite à un entretien téléphonique avec un militant de la campagne Roundup Non Merci, Mr Fischer s’était engagé oralement à retirer le glyphosate d’ici à 2017. Il est plus que temps de rappeler l’enseigne Vilmorin à ses responsabilités. En cette semaine pour les alternatives aux pesticides nous vous proposons de vous joindre par cette cyber @ction à la Campagne Roundup Non Merci Alain Uguen Signer ! Récapitulatif Sujet : Retirez le glyphosate au plus vite ! 17 commentaires credible

Pesticide et santé : l’équation sans solution Au milieu des années 1990, des milliers de bovins meurent dans les étables. Malformations des veaux, fausses couches des vaches et problèmes de stérilité déciment les troupeaux. Les agriculteurs eux-mêmes ne sont pas épargnés et rencontrent divers graves problèmes de santé. Un éleveur de porcs danois a comparé sur plusieurs années les taux de pesticide dans l'alimentation de ses animaux et ceux de malformation des porcelets. Des chercheurs français, eux, ont mené une étude méthodique sur le problème. Les très longues et laborieuses analyses entreprises finissent par aboutir : les bêtes malades présentent dans leur organisme un taux très élevé de glyphosate – le désherbant le plus vendu au monde.

HACKNEY COUNCIL: Stop criminalising Hackney's rough sleepers Hackney Council's new "Public Space Protection Orders" will give police and council officers the power to ban "anti-social" activities such as sleeping rough or begging. Those who breach an order could be issued with a £100 fixed penalty notice or a fine of £1,000. As homeless charities have pointed out, this will criminalise the homeless who are already vulnerable. Note that Kay Zell Huxley, a duty manager at a pub in the area was reported to have admitted that the "vagrants hanging around" do "respect the businesses and the pubs and are generally well behaved." We already know that homeless people are amongst the most vulnerable in our society and are already victims of exceptionally high levels of violence, crime and victimisation which is often committed by the general public and largely goes unreported. We have seen public pressure stop similar measures when they were proposed by Oxford City Council. Please take a moment to sign this petition.

Tell the EPA: Ban Monsanto’s Cancer-Causing Roundup Herbicide Sorry, we couldn't find your address. Please correctly spell out the full address, and do not abbreviate (for example, spell out SAINT PAUL instead of St. Paul). Glyphosate, the main ingredient in Monsanto’s Roundup herbicide, is probably causing cancer in humans. That’s according to the World Health Organization’s (WHO) panel of cancer experts, which published its latest review of the cancer risks of glyphosate on March 20, 2015. The timing of this new report couldn’t be better. TAKE ACTION! Monsanto has already rushed to attack this latest science, published by credible international scientists at WHO. And it’s no wonder. At what point will U.S. regulators start believing the scientists, instead of pandering to Monsanto? The U.S. In 2013, the EPA raised the allowed limits of glyphosate residue for various crops, including soybean oil and potatoes. Driving the increase in glyphosate use are GMO crops that have been engineered to tolerate the constant, direct application of the herbicide.

Le Roundup favoriserait la résistance aux antibiotiques Trois pesticides (glyphosate, 2,4-D et dicamba) modifient la façon dont les bactéries répondent à des antibiotiques courants. En mars dernier, l’OMS a classé le glyphosate, l’ingrédient actif du pesticide Roundup, comme probablement cancérogène chez l’homme. Maintenant, une étude parue dans le journal mBio lie le glyphosate et deux autres herbicides à la résistance aux antibiotiques. Lire : Les pesticides à l'origine de certains cancers Les pesticides sont des produits phytopharmaceutiques qui visent à éliminer les plantes et animaux nuisibles aux cultures. Ici, des chercheurs néo-zélandais ont voulu savoir si des herbicides pouvaient avoir un effet sur l’apparition de résistances aux antibiotiques chez les bactéries. Lire : Le pesticide Roundup responsable de l'augmentation de l'intolérance au gluten ? Des antibiotiques de 5 classes différentes sont été choisis : ampicilline, ciproflaxine, chloramphénicol, kanamycine et tétracycline. Source

Stoppons la vente des pesticides sans attendre 2022 ! – Agir pour l'Environnement Punish Monsanto for Poisoning Water and Wildlife | ForceChange Target: Hugh Grant, CEO of Monsanto Goal: Demand Monsanto pay reparations for manufacturing chemicals known to be toxic and which continue to contaminate the environment decades after they were banned. Although they are highly toxic to humans and wildlife, for nearly fifty years Monsanto manufactured compounds known as polychlorinated biphenyls (PCBs). The company allegedly hid its knowledge of the dangers, encouraging the chemicals’ use in manufacturing, shipbuilding and even food packaging. Although the United States outlawed production in 1979 the poisonous legacy of Monsanto’s PCBs continues to impact places like the San Diego Bay. The city’s lawsuit charges that Monsanto knew about the impacts its chemicals would have on human health and the environment, yet recklessly continued to make and sell PCBs. “PCBs manufactured by Monsanto have been found in Bay sediments and water and have been identified in tissues of fish, lobsters, and other marine life in the Bay,” states the lawsuit.

Protect our health, Stop Monsanto 183,662 have signed. Let's get to 1,000,000 Top scientists warn the most commonly used herbicide in the world probably causes cancer! Monsanto is demanding the World Health Organisation retract their ground-breaking report. And experts say the only way to ensure the science is not silenced is if the public demands action, now. The regulatory system is renowned for being secretive and captured by the agro-chemical industry. The threat is clear -- this poison is used on our food, our fields, our playgrounds, and our streets. Join the urgent call on the right and tell everyone. Sources Ne laissons pas les entreprises dicter l’info. Stop Directive Secret des Affaires #Tradesecrets Bientôt, les journalistes et leurs sources pourraient être attaqués en justice par les entreprises s’ils révèlent ce que ces mêmes entreprises veulent garder secret. A moins que nous ne réagissions pour défendre le travail d’enquête des journalistes et, par ricochet, l’information éclairée du citoyen. Sous couvert de lutte contre l’espionnage industriel, le législateur européen prépare une nouvelle arme de dissuasion massive contre le journalisme, le "secret des affaires", dont la définition autorise ni plus ni moins une censure inédite en Europe. Avec la directive qui sera bientôt discutée au Parlement, toute entreprise pourra arbitrairement décider si une information ayant pour elle une valeur économique pourra ou non être divulguée. Notre métier consistant à révéler des informations d’intérêt public, il nous sera désormais impossible de vous informer sur des pans entiers de la vie économique, sociale et politique de nos pays. Signez la pétition et partagez la vidéo.

Monsanto's next target: India India's food crops are currently GMO-free -- but that's about to change very soon, if we don't act now and stop Monsanto's latest attack. Monsanto wants to introduce its genetically engineered food crops, starting with its pesticide-resistant corn, despite facing local opposition. Monsanto's pesticide-soaked, monoculture corporate agriculture is awful for farmers and the environment. And once Monsanto gets control of a country's food system, it's virtually impossible for farmers to get free. It's not too late. Monsanto's business model is simple: Get farmers hooked on its genetically engineered, pesticide-resistant seeds. That's why, once Monsanto gets its foot in the door, it's able to almost completely take over a country's agricultural system. We've seen it all happen before in India. And Monsanto has the same plan for India's food crops. Wrecking ecosystems, selling toxic chemicals, and driving small farmers out of business are all in a day's work for Monsanto.

Related: