background preloader

Le droit de la presse écrite - Reporters sans frontières, sentinelle de la liberté de la presse - Liberté d’expression, liberté de la presse - Je suis Charlie

Le droit de la presse écrite - Reporters sans frontières, sentinelle de la liberté de la presse - Liberté d’expression, liberté de la presse - Je suis Charlie
La liberté d’expression et la liberté de la presse font partie des droits fondamentaux de notre démocratie. Pour autant, elles comportent certaines limites. A - Fondements de la liberté de la presse et de la liberté d’expression Le fonctionnement de la démocratie repose sur une libre expression de leurs opinions par les citoyens. Toujours en vigueur, ces dispositions ont été modernisées et complétées, afin de pouvoir s’appliquer aux nouveaux médias apparus au XXe siècle : la télévision et Internet (1). B - Les limites de la liberté de la presse et de la liberté d’expression Il existe des limites pour éviter une utilisation abusive de la liberté d’expression, afin que les médias, très puissants par leur audience, ne véhiculent pas des fausses nouvelles ou des rumeurs infondées qui nuiraient à la réputation d’un individu, ou encore qu’ils ne propagent pas des messages de haine ou d’intolérance. 1°) Principales infractions pénales par voie de presse 2°) Les sanctions applicables Notes 1. Related:  Liberté d'expression, liberté de la presse

Lire l'actualité avec les affiches de RSF Accueil > Services de la MDE > Édition du Val-d’Oise > Lire l’actualité Lire l’actualité avec les affiches de Reporters sans frontières, cédérom, Éric Vigo, Cédric Gervet & Sylviane Devilette, Marie-jo Hecht, Alain Faucher, Clemi/CRDP de l’académie de Versailles, 2007 Vingt affiches de Reporters sans Frontières, commentées et analysées. Ce cédérom présente vingt affiches de Reporters sans frontières illustrant le combat de cette association. Réalisé en partenariat par Reporters sans frontières et des enseignants, il a été produit par le Clemi et le CRDP de l’académie de Versailles et diffusé grâce au soutien financier des entreprises Epson France et GTCO Callcomp.Les établissements franciliens du second degré peuvent se procurer ce cédérom auprès des CRDP et CDDP des académies de Versailles, Paris et Créteil. > Téléchargez le contenu du cédérom (20,1 Mo)Ce fichier est au format pdf et peut être visionné avec Adobe® Reader® sur tout ordinateur PC, Mac ou Linux. Un message, un commentaire ?

Turquie : procès des journalistes de Cumhuriyet, dont le dessinateur Musa Kart Le procès des journalistes de Cumhuriyet, détenus depuis 9 mois dans la prison de Silivri, s’est ouvert lundi 24 juillet pour dix jours. Accusé d’avoir aidé et soutenu une organisation terroriste, le dessinateur Musa Kart risque une peine d’emprisonnement de 29 ans. De nombreux médias et organisations internationales se mobilisent : Le Monde et Reporters sans frontières lancent un appel à soutenir la liberté de la presse en Turquie, tandis que Libération ouvre les portes de son journal à Cumhuriyet. La Scam, en partenariat avec le prix Albert Londres, prend l’initiative de la campagne « Turquie : le journalisme n’est pas un délit » afin que douze personnalités s’engagent et interpellent les autorités turques, en parrainant symboliquement un journaliste emprisonné. Cartooning for Peace consacre cette semaine son éditorial hebdomadaire au procès de Cumhuriyet et propose le regard des dessinateurs internationaux sur le sujet. Télécharger la déclaration de Musa Kart en format pdf ici.

Quelques pistes pour parler de liberté d'expression. Mise à jour mars 2019 Après l’émotion, la réflexion et l’éducation : comment répondre aux élèves qui s’interrogent sur l’assassinat des journalistes caricaturistes de Charlie Hebdo le mercredi 7 janvier 2015 ? Beaucoup de professeurs documentalistes ont abordé la question avec leurs élèves dès le lendemain de l’attentat et partagé leurs expériences sur la liste de diffusion e-doc. Quelques ressources /supports de séance signalés sur la liste e-doc et sur les réseaux sociaux ont été repris dans l’article d’EduScol en particulier les numéros spéciaux de Mon Quotidien, Petit quotidien, l’Actu. Je suis Charlie Une page du CLEMI - aujourd’hui archivée - avec sélection de sites pour en parler dans les classes, dans les familles et dans la presse jeunesse : des ressources pédagogiques pour la classe sur la liberté de la presse et la liberté d’expression. . La revue Charlie Hebdo et les caricaturistes Eduquer, notre arme contre la terreur Education à l’image et EMI Où est Charlie ? Rappel

Soutien au dessinateur Ramón, détenu en Guinée Equatoriale « Reporters sans frontières (RSF) est solidaire de Cartooning for Peace pour réclamer la libération du dessinateur Ramón, abusivement détenu en Guinée équatoriale. Le pays figure déjà à la 171ème place du Classement mondial de la liberté de la presse, et cette détention assombrit encore l’image du régime de Teodoro Obiang Nguema. » Le dessinateur et activiste Ramón Esono Ebalé a été arrêté à Malabo, en Guinée Equatoriale, le 16 septembre 2017. Emmené au poste de police centrale puis à la prison de Playa Negra, où il est détenu depuis, il n’a à ce jour toujours pas été formellement inculpé. Durant le premier interrogatoire, le dessinateur a notamment dû s’expliquer sur la parution de sa bande-dessinée, Le Cauchemar d’Obi, très critique à l’égard de Teodoro Obiang, président de Guinée Equatoriale depuis près de 40 ans. Lire l’article de Reporters sans frontières (RSF) ici. Découvrir le site Free Nse Ramon de EG Justice ici.

Liberté de la presse : fondements juridiques majeurs La Déclaration de 1789 C'est l'article 11 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 qui proclame la liberté de la presse, inspirant en 1948 la Déclaration universelle des droits de l'homme (articles 19 et 29.2) et en 1950 la Convention européenne des droits de l'homme (article 10). Selon cet article 11, "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi". La presse y gagne sa puissance politique, même si elle devra affronter diverses entraves à sa liberté jusqu'à la stabilisation de la IIIe République, qui promulgue la loi sur la liberté de la presse en 1881. La loi de 1881 sur la liberté de la presse Comme en témoigne son premier article, qui dispose que "L'imprimerie et la librairie sont libres", la loi de 1881 est fondamentalement libérale. Une liberté appliquée aux médias audiovisuels

« Charlie », Dieudonné… : quelles limites à la liberté d'expression ? « Pourquoi Dieudonné est-il attaqué alors que Charlie Hebdo peut faire des “unes” sur la religion » ? La question est revenue, lancinante, durant les dernières heures de notre suivi en direct de la tuerie à Charlie Hebdo et de ses conséquences. Elle correspond à une interrogation d'une partie de nos lecteurs : que recouvre la formule « liberté d'expression », et où s'arrête-t-elle ? La liberté d'expression est encadréeLa particularité des réseaux sociauxLe cas complexe de l'humourCharlie, habitué des procèsDieudonné, humour ou militantisme ? 1. La liberté d’expression est encadrée Le même principe est rappelé dans la convention européenne des droits de l'homme : « Toute personne a droit à la liberté d'expression. Cependant, elle précise : La liberté d'expression n'est donc pas totale et illimitée, elle peut être encadrée par la loi. Dernier cas particulier : l'apologie du terrorisme, plus durement sanctionné depuis la loi de novembre 2014 sur la lutte contre le terrorisme. 2. 3. 5.

Semaine de la presse à l'école 2015 : des archives sur la liberté d'expression et l'histoire du « Monde » « La liberté d'expression, ça s'apprend ! » C'est par cette invitation enjouée que s'ouvrira, lundi 23 mars, la 26e édition de la semaine de la presse et des médias à l'école, organisée par le Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information. 15 500 établissements scolaires y participent, soit 3,5 millions d'élèves de la maternelle au lycée et 210 000 enseignants. Le thème a été modifié après les attentats de janvier en région parisienne. Lire : La liberté d'expression, thème de la 26e Semaine de la presse dans l'école Cette semaine doit permettre de se pencher sur les métiers de la presse, d'apprendre à analyser, hiérarchiser et vérifier l'information et les différentes formes que prennent sa transmission. A cette occasion, Le Monde.fr Campus propose, avec l'aide du service documentation du Monde, une sélection d'articles et autres liens, portant à la fois sur la liberté d'expression, sur l'histoire du journal et sur les médias collégiens et lycéens. Le démon du collège

Etat d’urgence en France : menace sur nos libertés ? | Amnesty International France Contre la surveillance illégale Les révélations d’Edward Snowden, en juin 2013, ont permis au monde de découvrir l’ampleur des programmes de surveillance de masse des communications des États-Unis et du Royaume-Uni. Malgré le scandale provoqué, les techniques de surveillance illégale, qu’elles soient de masse ou ciblées, sont de plus en plus utilisées par des États et des entreprises pour espionner et intimider les voix qu’elles jugent contraires à leurs intérêts. Ces technologies de surveillance, sans contrôle suffisant, rendent de plus en plus illusoire le droit à la vie privée dans de nombreuses régions du monde. Ce que demande Amnesty International Parce que la liberté d’expression permet de vivre librement et de faire valoir l’ensemble des droits humains, nous faisons de sa défense un combat prioritaire. Les gouvernements doivent faire respecter le droit de s’exprimer ou de s’associer librement. Les gouvernements doivent renoncer aux programmes de surveillance illégale.

La liberté d’expression doit impérativement s’enseigner La liberté d’expression est décidément une chose trop précieuse pour ne pas faire l’objet d’un enseignement. On l’a encore vu aujourd’hui : oublier de la défendre, mettre un frein au rappel de ce qu’elle porte d’essentiel, de fondamental, c’est prêter le flanc aux obscurantistes et aux lâches, c’est leur permettre d’exister, de porter leurs messages d’intolérance et de mort. Il ne faut jamais renoncer à l’enseigner, dans toutes les disciplines, et à tout mettre en œuvre pour en garantir l’exercice, en tous lieux, en toutes circonstances, à l’école comme ailleurs. Internet lui a ouvert les portes de l’universalité et c’est peut-être ce qui vaut aujourd’hui que des crétins ignares veuillent les assassiner, Internet et la liberté d’expression, comme ils ont assassiné ceux qui en usaient et à qui je pense très fort aujourd’hui. La prochaine Semaine de la presse et des médias à l’école devra la célébrer, pour rendre l’hommage qui convient aux journalistes qui la défendaient.

Liberté d’expression et ses limites | Internet responsable Page mise à jour le 04 octobre 2016 En France, la liberté d’expression est consacrée par l’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. En revanche, la liberté d’expression n’est pas un droit absolu et elle se trouve affectée de nombreuses limites que les internautes ne doivent pas ignorer. Présentation La liberté d’expression est un droit fondamental. Il n’est donc pas ici question de brider la liberté d’expression de quiconque, enseignant, personnel non enseignant, chef d’établissement, élève ou parent, mais d’effectuer un rappel des limites fixées par la loi. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 énonce : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme, tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. » Le principe est ainsi posé mais encore faut-il connaître les limites. Illustration En savoir plus...

Les lois sur la liberté de la presse En raison de l'attentat à Charlie Hebdo et de la Journée spéciale « Parler contre la terreur », nous vous proposons ce jeudi une émission consacrée aux lois sur la liberté de la presse Intervenants : Christian Delporte : historien des médias, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Versailles-Saint Quentin, Directeur de l'Institut d'études culturelles (IEC) et du Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC) Jacqueline Lalouette : professeur émérite à l'université Paris XIII Quentin Deluermoz : maître de conférences en histoire à l’Université Paris 13/Nord (CRESC), spécialiste de l’histoire sociale et culturelle des ordres et des désordres au XIXe siècle, à travers notamment deux chantiers : les relations police-société dans les Jean-Yves Mollier : historien à l’Université de St Quentin en Yvelines et spécialiste de l'histoire de l'édition

liberté de la presse Liberté de créer un journal, de publier ses opinions dans un journal ou dans un livre. La liberté de la presse est l’une des principales libertés publiques. C’est une condition nécessaire à l'exercice de la démocratie. Elle participe du droit d'expression et de critique dont disposent tous les citoyens vivant dans les pays démocratiques. Mais l'obtention de ce droit a demandé de longs combats. 1. La liberté de la presse n'a pas été conquise en un jour. 1.1. Depuis l'invention du livre, les médias sont au centre du combat pour l'exercice de la vie démocratique. La Suède est le premier pays au monde à instituer le droit de la presse dès 1766 ; l'interdiction de toute limitation du droit de publication fait partie de la Constitution du pays. En 1776, l'État de Virginie se place dans la logique de la Suède : la section 12 du Virginia's Bill of Rights, la Loi fondamentale de l'État, indique qu'aucun gouvernement ne peut empêcher l'expression de la liberté de la presse. 1.2. 2. 2.1. 2.2.

Related: