background preloader

Selfstarter

Selfstarter

http://www.selfstarter.us/

Related:  logiciel de crowfundingCrowdfundinglaluli79

Crowdfunding : YouTube va permettre de financer Norman et Cyprien, Médias Immobilier Immobilier : un effondrement brutal des prix est-il possible ? Alors que certains évoquent l’éclatement de la bulle immobilière, le président de MeilleursAgents.com mise sur une scénario d’érosion lente des prix. Europe Les "FinTech" : ces start-ups qui veulent bousculer les banques Les grandes opérations se multiplient dans les FinTech. Yodlee, une société américaine fondée en 1999, qui développe une solution d’agrégation des données bancaires – 40 millions de personnes utiliseraient ses solutions dans le monde – espère lever 75 millions de dollars en s’introduisant en Bourse (mise à jour : 500 millions de dollars selon le document remis à la SEC en août, ndlr). Lending Club, une plate-forme de prêts entre particuliers fondée par le Français Renaud Laplanche, est déjà valorisée plus de 1,5 milliard de dollars et va aussi se lancer dans une IPO. Toutes ces entreprises ont un point commun : la volonté de bousculer le secteur bancaire et financier à coup d’innovations technologiques ou d’usage.

CrowdtiltOpen permet une personnalisation du crowdfunding en open source La société Crowdtilt a lancé une solution de crowdfunding en open source qui permet aux particuliers et professionnels de financer des projets via crowdfunding, sur leurs propres sites. Les plateformes de crowdfunding se positionnent aujourd’hui comme un moyen privilégié pour le financement de lancement de startups et de projets créatifs. Cependant, elles sont limitées en termes de personnalisation, ne proposent pas de solution de financement directement intégrée dans d’autres sites internet, et s’adressent difficilement aux entreprises ayant une activité établie et qui postulent pour une 2eme ou 3eme vague de financement. En réponse à cette limite, l’entreprise de crowdfunding, Crowdtilt, basée à San Francisco a lancé ce jeudi 20 février, une solution de crowdfunding en open source qui permet à quiconque de financer via crowdfunding, quoi que ce soit sur leurs propres sites. Des campagnes de crowdfunding personnalisées Permettre aux entreprises d’héberger leur page de crowdfunding

Panorama des plateformes de crowdfunding françaises via 01net le 19/02/14 à 16h41 sommaire Apparues au début des années 2000, les plateformes de crowdfunding (ou financement participatif) aident des porteurs de projet à réaliser celui-ci en récoltant de l’argent auprès d’internautes. Ces plateformes sont orientées soit don d’argent, soit prêt, soit fonds propres (investissement dans le capital de l’entreprise). Le crowdfunding immobilier prend son envol en France Le crowdfunding a explosé en France ces dernières années. En 2013, 65 millions d'euros ont été recueillis sur les diverses plateformes de dons, de prêt et d'equity contre seulement 25 millions un an plus tôt. Et plus de 66 millions d'euros ont été levés au premier semestre 2014, soit près de 85% du montant collecté en 2013 (Lire : "Panorama et résultats des plateformes de crowdfunding françaises", du 23/10.14). Le financement participatif touche de nombreux secteurs, depuis l'industrie de la musique jusqu'aux PME et start-up de tous domaines. Mais une nouvelle tendance commence à émerger : le financement participatif destiné à investir dans la pierre.

Crowdfunding : qui a savonné la planche de Fleur Pellerin ? Le gouvernement a proposé lundi dernier un projet de réforme pour favoriser le développement du crowdfunding en France. La réforme s'annonçait historique pour le financement des start-up et PME. On est proche du fiasco. Les acteurs n'ont plus que cinq semaines pour trouver des solutions. Voici la tribune de Benoît Bazzocchi, président de SmartAngels.fr, plateforme de crowdfunding dédiée aux PME de croissance, rapporteur du groupe "Finance participative" de l'association PME Finance et membre de l'association Financement participatif France. Panorama et résultats des plateformes de crowdfunding françaises Voici un état des lieux du financement participatif en France et de ses principaux acteurs, selon notre partenaire Xerfi. Entre janvier et juin 2014, les plateformes de crowdfunding françaises ont collecté plus de 66 millions d'euros, rapporte notre partenaire Xerfi. Un montant qui représente près de 85% de la collecte réalisée sur l'ensemble de l'année 2013, preuve de l'explosion du phénomène. Les plateformes de prêts, pourtant plus récentes que celles de dons, sont celles qui parviennent à lever le plus de fonds. Difficile toutefois d'évaluer avec précision le nombre de plateformes de crowdfunding. En 2013, les professionnels s'accordaient à estimer à une soixantaine le nombre des acteurs actifs.

Fleur Pellerin veut euthanasier le crowdfunding en France Édito Publié le 3/10/2013 Tous les jours, nous frôlons la catastrophe. Et tous les jours, le gouvernement, par son action décisive et intelligente, nous en protège. Le crowdfunding connaît un essor fulgurant en Europe Sur les trois dernières années, ce marché encore naissant s'est développé de 146% par an en moyenne. Il pourrait atteindre 7 milliards d'euros cette année. La finance participative gagne très vite ses galons en Europe, selon le premier rapport paneuropéen du crowdfunding, réalisé par EY et la Judge Business School de l'Université de Cambridge. Ce marché a bondi de 487 millions d'euros en 2012 à près de 3 milliards d'euros en 2014. Soit un taux de croissance annuel moyen de 146%.

Panorama du crowdfunding par l’un de ses pionniers Vincent Ricordeau, co-fondateur de la plateforme de financement participatif KissKissBankBank a publié cet été chez Fyp Crowdfunding, le financement participatif bouscule l’économie ! Préfacé par Joël de Rosnay, ce court ouvrage propose un panorama du financement participatif en France et dans le monde, doublé d’une analyse du marché et de ses perspectives, par l’un de ses entrepreneurs pionniers. Par Flore Berlingen L’ouvrage de Vincent Ricordeau s’ouvre assez logiquement sur un panorama du marché du crowdfunding sous toutes ses formes, via une sélection des données de l’étude annuelle de la plateforme Crowdsourcing.org. Des chiffres et une segmentation de marché retranscrite ci-dessous sous forme de schéma, en suivant la sélection et typographie de Vincent Ricordeau.

Crowdfunding sans licences libres = piège à gogos J’ai déjà écrit à plusieurs reprises sur le financement participatif (crowdfunding), notamment pour montrer qu’il pouvait constituer un modèle économique intéressant pour financer la création d’oeuvres placées sous licences libres ou de libre diffusion. Le financement en amont permet en effet de lever tout ou partie de la réservation des droits, le créateur s’engageant à mettre en partage son oeuvre si l’opération est réussie. C’est un modèle équitable où le public reçoit en retour de ce qu’il donne et on trouve déjà des cas extrêmement intéressants d’articulation entre les licences Creatives Commons et des plateformes de crowdfunding comme Kickstarter ou Ulule.

top 5 des banques d'images gratuites et libres de droits Beaucoup de sites internet utilisent des images trouvées sur Internet sans vérifier les droits liés à cette image. Or, à l’instar des droits d’auteurs, il existe des droits d’images même sur Internet. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs sites d’images gratuites et libres de droits. On appelle ces sites communément des banques d’images. Trouver une image gratuite, pertinente et utilisable n’est pas chose facile.

Le financement participatif offre aux investisseurs et aux porteurs de projet une alternative aux circuits traditionnels de financement. Pour un épargnant, être donateur, prêteur ou investisseur en financement participatif peut être un moyen de donner du sens à son argent. Ce billet présente le fonctionnement général du financement participatif et ses avantages par rapport aux circuits traditionnels de financement.

Related:  Programming