background preloader

Article : Téléthérapies, peut-on soigner à distance ? (oct 1999)

Article : Téléthérapies, peut-on soigner à distance ? (oct 1999)
Après le téléphone, Internet : la psy en réseau débarque. Et dérange ! Exit la présence physique, place au transfert virtuel. Thérapie ? Sans doute pas, mais réel soutien psychologique. Erik Pigani Sommaire Psys en ligne ? Branle-bas de combat dans le monde de la psy. Ce n’est pas la première fois que l’utilisation de la technologie par des psys est mise en cause. Allô, Dr Freud ? " A une époque où j’étais déprimée, suite à une rupture sentimentale, une amie m’a donné une liste de psychothérapeutes qui exercent par téléphone, raconte Elise. Parmi les griefs des psys : - Les téléconsultations ne permettent pas de saisir tout ce qui se passe lors d’un face-à-face : larmes, gestes, lapsus, regards, etc. - Il est difficile de donner des conseils à quelqu’un que l’on ne voit pas.On ne peut pas faire l’économie de la relation à l’autre : en général, on est malade d’une relation, et c’est une autre relation qui permet de guérir. Ci-joint, mon rêve par e-mail 1991.

http://www.psychologies.com/Therapies/Toutes-les-therapies/Psychotherapies/Articles-et-Dossiers/Teletherapies-peut-on-soigner-a-distance

Related:  Livres et Articles sur la "e-santé"ionescu_falcitelli_groupe_d_psyThérapie en ligne versus en cabinet

Mener une entrevue par courriel : défis et enjeux Une équipe de recherche a récemment conduit un projet pilote dans l’objectif de créer un guide pour la conduite d’entrevues par courriel. L’étude qui ne porte pas sur la santé, visait à cerner quels sont pour des membres de la génération Y (personnes nées entre 1977 et 2000) les critères d’achats d’une maison ou d’un appartement.[1] L’article est intéressant, car il a le mérite de documenter les usages de l’entrevue par courriel pour la recherche. Dans quel cadre peut-on réaliser une entrevue par courriel ? Problèmes de santé mentale: Internet peut faire partie de la thérapie 19 mai 2009 – Annoncer qu’on souffre d’un trouble de santé mentale par l’entremise d’un blogue? C’est le chemin qu’a emprunté Michelle Blanc pour annoncer qu’elle souffrait de dysphorie d’identité de genre : son corps était celui d’un homme, mais intérieurement, elle était une femme. Spécialiste réputée en commercialisation et gestion des affaires électroniques, Michelle Blanc considère que l’expérience s’est avérée libératrice et thérapeutique. « Lorsque j’ai eu mon diagnostic de transsexuelle de type II, j’avais le choix de ne rien dire à personne ou de faire face à la musique », dit-elle. Elle a choisi la deuxième option. « J’ai fait mon "coming out" sur mon blogue professionnel, en expliquant ce que je vivais et ce qui allait m’arriver. »2 Ce fut le début d’une grande libération. À partir de ce moment, les témoignages et les mots d’encouragement se sont multipliés sur son blogue.

"Je vois mon psy sur Skype" « Cela faisait un moment que je cherchais à réaliser un travail thérapeutique sur la question de l’identité, et plus particulièrement sur celle des enfants d’immigrés. L’année dernière, j’ai ressenti le besoin de partir de chez mes parents pour vivre une expérience nouvelle hors de nos frontières, en Angleterre. Alors que je venais de quitter la France pour Bristol, une amie m’a parlé d’une thérapeute à Nice, qui travaillait justement sur ce sujet. Se rencontrer sur Skype est apparu, pour nous deux, comme une solution naturelle. La voir chaque semaine sur écran m’a énormément aidé à dépasser mes blocages. Je le referais sans hésiter !

Efficaces les thérapies à distance ? Téléphone, chat, e-mail, webcam… Courantes outre-Atlantique, les consultations sans fauteuil ni divan commencent à faire des émules en France. Mais, pour soigner les maux de l’âme, peut-on se contenter de rencontres virtuelles ? Enquête au cœur d’un univers encore méconnu. Isabelle Taubes Sommaire Contenu et utilité d’un forum de discussion sur Internet destiné aux parents d’enfants autistes Le rapport qu’entretiennent les individus aux soins et aux professionnels de santé a subi d’importantes transformations au cours des dernières années. Traditionnellement, dans la perspective du modèle biomédical, il était attendu que l’individu à la recherche de soins consulte un spécialiste et accepte le jugement, le pronostic et les traitements proposés par celui-ci sans les remettre en question. Nous constatons aujourd’hui que les pratiques concernant la recherche d’aide en matière de santé ne débouchent plus inévitablement vers une consultation médicale. Une grande proportion de la population a désormais recours à des services qui se situent hors du secteur formel et professionnel de la santé (Freund et McGuire, 1999). Les parents d’enfants autistes[1] ne semblent pas faire exception à cette tendance.

J’ai décidé de me confier à un site de psychologie en ligne gratuite... - Question / Réponse d'expert - Psychologie Tout dépend de ce que vous attendez d’une consultation en ligne ! Si ce sont des conseils psychologiques, oui. Si vous pensez qu’il s’agit d’une véritable thérapie, l’avis des professionnels est beaucoup plus réservé. Il faut d’abord savoir qu’une consultation psy par téléphone ou sur Internet ne correspond pas au cadre psychanalytique défini par Freud. Il ne s’agit donc, en aucun cas, d’une cure analytique. Des troubles en ligne. Les recompositions des enjeux de « santé mentale » sur internet Des troubles en ligne. Les recompositions des enjeux de "santé mentale" sur Internet. Les problématiques dites de « santé mentale » provoquent de nombreuses interrogations au sein des sociétés contemporaines. Désignant à la fois des normes comportementales et émotionnelles, dont les troubles consisteraient en « un certain dysfonctionnement des pensées, des émotions, du comportement et/ou des relations avec les autres » (OMS, 2001, p. 11), plusieurs acteurs médicaux, politiques et médiatiques, s’emparent de ce sujet et dispensent chacun une définition plus ou moins implicite de ce que serait une « bonne » ou « mauvaise » santé mentale. Ce sont des soupçons, tout d’abord. L’utilisation des nouvelles technologies serait à l’origine de troubles, telles les diverses formes de « cyberaddiction » (Valleur, 2009 ; Young, 1998) assorties de problèmes d’estime de soi, de dépression, d’isolement social (Mohseni et Sohrab,i 2007 ; Sanders et al., 2000).

Agir pour la sante mentale par Internet 3, L’efficacité des outils Internet sur les comportements Les points forts et les points faibles de ces outils méritent discussion. • Les points forts des outils Internet : En matière d'alcool, une remarquable audience est celle du site Alcohol screening qui a reçu plus de 115.000 visites en 14 mois et dont près de 48.000 adultes ont rempli le questionnaire de dépistage.

Je trouve cet article très intéressant, moi aussi, il corrobore d'autres articles sur le même thème que j'avais trouvés sur le net, de quoi faire réfléchir sur notre future pratique en tant que psy ... by ionescu_falcitelli_groupe_d_psy Feb 29

Cet article très intéressant car il donne une bonne vision globale des avantages et inconvénients des consultations en ligne. by demonchaux_psycho Feb 27

Un article qui présente des arguments pour la thérapie en ligne! En effet, celle-ci permet par exemple de s'adapter aux besoins du patient en terme d'horaires... by patterson_groupe1_psy Apr 8

Related: