background preloader

CITOYENNETÉ NUMÉRIQUE

CITOYENNETÉ NUMÉRIQUE

la liberté d’expression sur les réseaux sociaux Suite et fin du chapitre sur les libertés. La deuxième partie concerne les conflits entre les libertés. L’étude a porté sur la liberté d’expression sur les réseaux sociaux avec comme exemple Facebook. Peut-on dire tout ce que l’on veut sur Facebook ? Quelles limites sont posées par Facebook à cette liberté ? Pour commencer, la vidéo d’introduction visionnée en classe. Voici maintenant le diaporama avec tous les documents qui a servi de base au cours et à la correction de l’exercice. Remarque : Une partie des documents a été trouvée par mon collègue E. Les fiches complétées par les élèves sont téléchargeables ici (sous format pptx). La fiche d’information qui donne des conseils pour protéger sa vie privée sur Internet, « Ma vie en numérique », est visible ici. Une vidéo d’une adolescente canadienne, Amanda Todd, qui a raconté les harcèlements qu’elle a subis sur les réseaux sociaux : Un article qui raconte son histoire ici. Enfin, le lien vers le site Internet sans crainte est ici.

Les petites indiscrétions de votre navigateur Web La fonction principale d'un navigateur Web est d'afficher des pages Web aux visiteurs des sites. Pourtant que ce soit Google Chrome, Firefox, Safari, Opera ou tout autre navigateur, ces applications de navigation scrutent en performance ce que font les utilisateurs sans que ces derniers en aient vraiment conscience. Les bougres sont en réalité très indiscrets et savent beaucoup de choses bien au-delà du nom du site sur lequel ils se trouvent. Pour s'en convaincre, il suffit de se rendre sur le site clickclickclick qui montre en temps réel ce qu'un navigateur Web sait exactement du comportement et des actions des utilisateurs qui sont en train de consulter une page Web. Une fois sur clickclickclick, n'oubliez pas d'allumer vos haut-parleurs, car la démonstration va vous parler. L'expérience se présente comme un jeu où le sujet, c'est-à-dire vous, devra réaliser consciemment ou non 100 actions différentes pour aller au terme de la démonstration.

Joe t'explique... les sciences ! La science est un ensemble de connaissances obéissant à des lois et/ou vérifiées par des expériences. Ces expériences reposent sur des méthodes objectives. De l'école au lycée, en passant par le collège, l'enseignement scientifique est divisé en plusieurs disciplines. Alerte résultats examens M'alerter dès que les résultats seront publiés ! video Les jeunes et le VIH au Burundi - Jeanne Gapiya-Nyonzima Jeanne Gapiya-Nyonzima est présidente de l'ANSS au Burundi et vit avec le VIH. EMI 6ème -Séquence 5, séance 2- Classer le Web? Arrive le moment fatidique de l’année où je présente pour la seconde fois cette séance. Pas mal de questionnement suite à l’analyse de celle-ci sur IDBase. J’ai longtemps hésité à la conserver, mais je me suis dit qu’en la présentant autrement, elle pourrait être plus accessible aux élèves. Objectifs de la séance: Appréhender la notion d’indexationComprendre les mécanismes d’une indexation humaine et d’une indexation automatisée et être capable d’en saisir les différences Durée de la séance: 1h30 / 2h en fonction des groupes Notions: indexation (humaine et automatisée) Déroulement de la séance: Dans un premier temps, nous effectuons un rappel de la séance précédente. Introduction (texte à trou) Introduction (corrigé) La première partie de la séance est consacrée à la découverte de l’indexation humaine. Activité 1 A l’issue de cette première activité, nous regardons sur l’OPAC à quoi ressemble cette notice à partir de la réalisation d’un des groupes. Conclusion de l’activité 1 Activité 2 J'aime :

#Danslatoile, une série animée d'éducation au Web | Les MFP 3 questions au sujet de la série à Coralie Pastor, Responsable du service Jeunesse 360° à la RTBF et Présidente de la commission Jeunesse des MFP > Comment est née l'idée de coproduire cette série à l'échelle des MFP ? L’idée a vu le jour en 2015, lors d'une réunion de la commission Jeunesse des MFP, quand s'est manifestée une envie commune de répondre aux interrogations des enfants de la génération digitale. Le concept, proposé par la société Vivement Lundi ! (France) en association avec Nadasdy Film (Suisse), a été sélectionné après à un appel à projets. En tant que présidente de la commission Jeunesse des MFP, il me tenait à cœur d’apprendre à connaître le mode de fonctionnement de nos différents secteurs, en mettant en place avec mes collègues une série 100% originale d’utilité publique sur le monde du numérique. > Comment se sont répartis les rôles entre les partenaires ? > Quels sont les grands thèmes abordés par la série ? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17.

Related: