background preloader

Le naturalisme chez Zola

Le naturalisme chez Zola
Dès le début du 18ème siècle, ce dérivé savant de " naturel avait désigné le système symbolique, et notamment mythologique d'interprétation des phénomènes de la nature. Vers le milieu du siècle, le terme naturalisme s'emploie pour dénommer les théories excluant toute causalité surnaturelle. Au 18ème siècle, le mot s'emploie aussi en science pour désigner le caractère naturel de quelque chose, d'un phénomène. Peu à peu, ce terme tombe en désuétude jusqu'en 1857 où la Revue Moderne publie un texte du critique d'art Castagnary qualifiant la peinture de Courbet de naturaliste ; le sens en est ici : peintre traitant de la nature avec réalisme. Zola, au nom de la modernité rejette le romantisme " démodé comme un jargon que nous n'entendons plus " (cf. Mes Haines). Ecran classique : écran qui rend les couleurs que l'auteur veut bien donner.

http://bacfrancais.chez.com/biozola-naturalisme.htm

Related:  Zola et le naturalismeMouvements littérairesNaturalismeMouvements littéraires

Émile Zola. Œuvres. Manuscrits et dossiers préparatoires. Les Rougon-Macquart. La Bête humaine. Dossier préparatoire. Aller au contenu Symbolisme. Encyclopédie de l'Agora EncyclopédiesEncyclopédie de l'AgoraNotre devise: Vers le réel par le virtuel!Encyclopédie sur la mortL’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.Encyclopédie HomovivensEncyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.Encyclopédie sur l'inaptitudeTout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. L'Encyclopédie L’îlot Louis Valcke Index

Symbolisme. Encyclopédie Larousse Courant poétique, littéraire et artistique de la fin du xixe s. et du début du xxe s. Introduction Peu de notions sont aussi controversées que celle de symbolisme et d'école symboliste. Verlaine déjà s'écriait : « Symbolisme ? Connais pas ! ZOLA : THEORIE ET PRATIQUE DU NATURALISME Ces thèmes seront constamment déclinés par Zola tout au long de ses préfaces et de ses nombreux textes théoriques : « Posséder le mécanisme des phénomènes chez l'homme, montrer les rouages des manifestations intellectuelles et sensuelles telles que la physiologie nous les expliquera, sous les influences de l'hérédité et des circonstances ambiantes, puis montrer l'homme vivant dans le milieu social qu'il a produit lui-même, qu'il modifie tous les jours, et au sein duquel il éprouve à son tour une transformation continue.» Ces lignes du (1880) enferment toute la doctrine naturaliste. « Mais Zola n’est pas un réaliste, madame ! c’est un poète ! » dit Mme de Guermantes, s’inspirant des études critiques qu’elle avait lues dans ces dernières années et les adaptant à son génie personnel.

Le surréalisme. University of Hong Kong Ce mouvement littéraire, dont on peut dater les activités entre 1924 et 1939, représente un développement majeur dans la création et l'esthétique contemporaines. Plus qu'un mouvement artistique et littéraire, le surréalisme est aussi une "véritable révolution culturelle, puisqu'il nous propose un bouleversement des idées, des images, des mythes, des habitudes mentales qui conditionnent à la fois la connaissance que nous avons de nous-mêmes et notre engagement dans ce monde." (Robert Bréchon). Le surréalisme est avant tout une réaction contre la société et ses contraintes qui conditionnent l'existence.

LE SURRÉALISME. Magister e mot « surréalisme » a été choisi en hommage à Apollinaire. Celui-ci venait en effet de mourir (1918) et avait signé peu auparavant avec Les Mamelles de Tirésias un « drame surréaliste ». Depuis Alcools (1913), sa poésie aspirait par tous ses pores à l'esprit nouveau, comme ces deux poèmes le clament expressément : Cet esprit nouveau est ce que la jeune génération issue du cataclysme de la Première guerre a décidé d'incarner sous le nom de Surréalisme. C'est dans son premier Manifeste qu'André Breton en propose la définition : Surréalisme, n. m. naturalisme Naturalisme Le naturalisme est un mouvement littéraire qui est né dans la seconde moitié du XIXème siècle, qui s’est attaché à décrire la réalité telle qu’elle est et non telle qu’elle devrait être ; on sait que Zola s’est déclaré disciple de Claude Bernard (l’auteur de « l’introduction à la médecine expérimentale), n’hésitant à écrire « le roman expérimental », livre dans lequel il prétend appliquer à la littérature les principes du grand savant. Par sa description qui se voulait objective de la réalité sociale, le naturalisme a contribué à la prise de conscience des inégalités sociales, à la naissance des droits de l’homme, à l’émergence du droit d’expression. L’art est devenu accessible à tous, une esthétique nouvelle étant créée, la littérature ou la peinture traitant de sujets quotidiens. La place de la science dans le mouvement naturaliste est essentielle : la théorie de l’hérédité, la thermodynamique, comme l’a si bien démontré Michel Serres, sont au cœur de l’œuvre d’Emile Zola.

Naturalisme (littérature) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Origine et définition Le terme est d'abord utilisé par la critique positiviste des phénomènes littéraires où excellent Charles-Augustin Sainte-Beuve et Hippolyte Taine. Cherchant à découvrir les lois qui régissent la littérature, Taine soutient que la race, le milieu naturel, social et politique et le moment au cours duquel est créée une œuvre littéraire définissent ses traits spécifiques et son évolution[1]. Dans une importante étude sur Balzac, publiée d'abord sous forme d'article en 1858[n 1], Taine qualifie ce romancier de « naturaliste » en se basant sur le fait que dans son Avant-propos à La Comédie humaine, Balzac annonce vouloir écrire « l'histoire naturelle » de l'homme[2]. Taine décrit le naturaliste comme intéressé par la description de toute force naturelle, indépendamment du beau ou de l'idéal :

Le Naturalisme (XIXe siècle) Les courants littéraires ► vous êtes ici Courants littéraires XIXe siècle Les courants littéraires – Introduction et sommaire – Une œuvre littéraire peut être appréciée pour elle-même. Mais on la comprend mieux quand on la situe dans son époque, et notamment dans son contexte culturel. Par sa langue, par ses valeurs et par ses idées, elle se rapproche d’autres œuvres au sein d’un même mouvement. Qu’est-ce qu’un courant littéraire ?

LE ROMANTISME. Magister La Révolution a clos un siècle et commencé l'autre. Un ébranlement dans les intelligences prépare un bouleversement dans les faits; c'est le dix-huitième siècle. Après quoi la révolution politique faite cherche son expression, et la révolution littéraire et sociale s'accomplit. C'est le dix-neuvième. Romantisme et socialisme, c'est, on l'a dit avec hostilité, mais avec justesse, le même fait. Souvent la haine, en voulant injurier, constate, et, autant qu'il est en elle, consolide.[...] Le romantisme. Histoire de l'art.net D’abord courant littéraire et musical, le romantisme apparaît en peinture comme mode d’expression de sentiments intérieurs, ceux-là même que le rococo s’appliquait tant à dissimuler, mais désormais assumés au point d’en devenir l’objectif principal de l’artiste, au point de surpasser si besoin l’aspect esthétique de l’oeuvre. L’art romantique est le langage artistique d’une société qui se cherche dans une pensée nouvelle après avoir tué l’ancienne, se reconstruit entre empires, monarchies et républiques, s’affole dans une révolution industrielle sans en maîtriser le développement. La passion du baroque et la frivolité du rococo ont laissé la place au doute et les artistes l’expriment chacun à leur manière, sans style commun, ou plutôt avec chacun son style. Certains privilégient le dessin, d’autres la matière et la touche, d’autres encore la couleur.

Le surréalisme. Histoire de l'art.net Le surréalisme s’inspire des théories psychanalytiques de Freud. À travers une exploration de l’inconscient et l’interprétation des rêves, les surréalistes proposent des images de mondes poétiques empreintes d’une atmosphère énigmatique. Au début du siècle, les nouvelles théories de Freud sur l’inconscient et l’analyse des rêves intéressent et fascine nombre d’intellectuels. LES MOUVEMENTS LITTERAIRES es programmes de lycée remettent à l'ordre du jour l'étude des mouvements littéraires. Dans cette optique, nous proposons ici un parcours à travers les principaux d'entre eux. La définition du terme de "mouvement" peut être sujette à discussion. Les Documents d'accompagnement des programmes de seconde et première en proposent une interprétation assez large : « Le terme "mouvement littéraire" désigne un ensemble d'auteurs et d'œuvres présentant des traits communs affichés, inscrits dans des textes ayant valeur de programme, voire de manifeste.

Related: