background preloader

La pornographie c’est ce à quoi ressemble la fin du monde (Chris Hedges)

La pornographie c’est ce à quoi ressemble la fin du monde (Chris Hedges)
Article original publié en anglais sur le site de truthdig.com, le 15 février 2015. Christopher Lynn Hedges (né le 18 septembre 1956 à Saint-Johnsbury, au Vermont) est un journaliste et auteur américain. Récipiendaire d’un prix Pulitzer, Chris Hedges fut correspondant de guerre pour le New York Times pendant 15 ans. Reconnu pour ses articles d’analyse sociale et politique de la situation américaine, ses écrits paraissent maintenant dans la presse indépendante, dont Harper’s, The New York Review of Books, Mother Jones et The Nation. Il a également enseigné aux universités Columbia et Princeton. Il est éditorialiste du lundi pour le site Truthdig.com. BOSTON— « Cinquante nuances de Grey », le livre comme le film, est une glorification du sadisme qui domine quasiment tous les aspects de la culture américaine et qui repose au coeur de la pornographie et du capitalisme mondial. « La pornographie », écrit Robert Jensen, « c’est ce à quoi ressemble la fin du monde. » Chris Hedges

http://partage-le.com/2015/03/la-pornographie-cest-ce-a-quoi-ressemble-la-fin-du-monde-chris-hedges/

Related:  PornographiePornographiePerso

L’envers du X Tribune libre | Texte signé par Isabelle Sorente, ancienne élève de l’école Polytechnique, romancière et auteur de théâtre. Elle a, entre autres, publié “180 jours” (JC Lattès, 2013), “Transformations d’une femme” (Grasset, 2009), “Le Coeur de l’ogre” (JC Lattès, 2003), “La Prière de septembre” (JC Lattès, 2002), “L” (JC Lattès, 2001) et “Hard Copy” (Actes Sud, 2001) et a co-fondé la revue Ravages avec Frédéric Joignot et Georges Marbeck. Notes en fin de page.

La porno est entrée dans les mœurs Ce texte ne peut être que difficile, voire impossible à lire. Je le comprends. J’aimerais simplement suggérer aux personnes qui ne pourront/voudront pas en supporter la lecture, qu’elles pensent peut-être un instant que des millions d’autres femmes - moins sensibles qu’elles ? - vivent dans leur chair tous les jours ce qui est écrit ici. Le porno féministe n'existe pas Le porno féministe est un label vendeur visant à nous faire croire qu’il existerait un «bon» porno (égalitaire, consensuel) par opposition à un «mauvais» porno (une industrie mainstream dominée par des hommes). Manque de pot, le porno féministe ne plaît pas à toutes les femmes… «Les filles ont une consommation de porno assez différente des mecs : elles regardent des choses plus violentes. Plus intenses, en tout cas.» S’il faut en croire Stephen des Aulnois, fondateur du magazine en ligne Le Tag Parfait, ce sont les tags SM qui ressortent lorsqu’on examine les statistiques de recherche pour les femmes qui fréquentent les sites de X.

Vive l'érotisme, pas la prostitution ni le porno hard ! - Le blog de JJ Lakrival 5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 17:37 Vive l'érotisme, pas la prostitution ni le porno hard ! L'érotisme n'interdit pas, à la différence des conservateurs en moeurs et des intégristes religieux, la masturbation par la visualisation de photos ou de vidéos de femmes sexy ou d'hommes quasiment nus ou nus. Reste que l'érotisme ce n'est pas le porno hard . Cacoon - Espace suspendu - Be-Wellness.ch Qu'est qu'un Cacoon ? Il peut être défini comme un espace de vie à suspendre, un concept innovant de détente et de plaisir absolu.Conçu pour les adultes comme pour les enfants, il est synonyme de retour au nid.Il peut se transformer en abri, en tanière, en hamac, en siège de jardin suspendu ou en tout ce que vous voulez qu'il soit.A l'intérieur comme à l’extérieur, le Cacoon se veut relaxant après une dure journée de travail et amusant pendant le week-end. Un véritable espace de cocooning pour le bonheur de toute la familleLe Cacoon est sûr et solide, simple et original.Il est assez petit pour être transporté et assez grand pour être partagé. Résistant aux intempéries, il supporte le vent, la pluie et le soleil. Il a été testé et suspendu dans tous les types d'environnements, dans les jardins, lors de randonnées dans les bois, près de la côte, au bureau, dans les centres sportifs et de loisirs, dans les chambres, dans des hôtels.

« Le porno n’existe pas » et autres mensonges Il paraît que « Le porno féministe n’existe pas« , c’est ce que j’ai découvert estomaquée en lisant un article publié sur le site de Libération. L’occasion d’y répondre de manière argumentée et de démonter un part un tous les clichés et mensonges qui circulent à ce sujet. J’ai longuement hésité à réagir.

Viol : j’ai signé le manifeste des 313 car la honte doit changer de camp Certains m’ont dit que c’était du courage. Je ne suis pas sûre que ce soit le bon mot. Signer ce manifeste « Je déclare avoir été violée » n’est qu’une péripétie dans mon parcours. « Je déclare avoir été violée » : le manifeste des 313 J’ai contacté Rue89, non pas pour parler de mon viol, mais plutôt pour parler de ce qu’il y a après, ce qui me constitue aujourd’hui, et qui fait que je ne pouvais que signer. Making of

Soutenez Raconte-moi l'Histoire Si je décide de passer par Tipeee, ce n'est pas pour rien. Je n'ai pas envie de mettre d'encarts publicitaires sur le blog. Pourquoi ? - Parce que c'est très moche. - Parce que je ne veux pas vous transformer en machines à clics. Pornographie Comment la loi X a introduit une scission entre cinéma castré et cinéma porno et ce qui en découle. L'éducation sexuelle n'est pas assurée par l'école et rarement dans les familles, résultat : elle se fait par la pornographie : un conditionnement des fantasmes. Mais surtout le problème, c'est qu'il y a une scission, une coupure entre d'une part des films ordinaires dans lesquels les scènes de sexe sont toujours châtrées et d'autre part des films classés X où on ne voit que des organes en action sans le reste (la vie, l'amour...).

Parcours Didactique des langues et ingénierie pédagogique numérique (Dilipem) - Catalogue des formations Présentation Atouts de la formation Le parcours DILIPEM est une formation pluridisciplinaire de haut niveau, bien inséré dans le vaste réseau des entreprises, organismes et laboratoires du domaine des TICE et du e-learning. « Pour survivre à la prostitution, il est vital d’être quasi-morte  (Rebecca Mott) Je parle souvent ici de Rebecca Mott, femme écrivaine sortie de la prostitution et qui tient un blog salutaire. Aujourd’hui encore, alors que le débat sur l’abolition de la prostitution se poursuit ici, et qu’on n’a même pas commencé à aborder la question de la pornographie et ses conséquences, j’ai lu son dernier billet. Et encore une fois j’ai la chair de poule et la plus profonde reconnaissance envers son courage.

Regarder sous les jupes devient un délit  Web Figaro Par Stéphanie ALEXANDRE Mis à jour le 09/08/2018 à 17:10 Publié le 09/08/2018 à 15:39 Recevez toutes les actualités Justice La pratique dite du « upskirting » qui consiste à regarder sous les robes des femmes sans leur consentement devient un délit puni d’un an de prison et de 15 000 € d’amende. C’en est terminé de l’impunité pour les voyeurs qui se rincent l’œil en faisant un trou dans une cabine d’essayage, en regardant sous la porte des toilettes ou depuis le bas des escalators ou en accrochant leurs smartphones à une perche pour voir sous les jupes des femmes.

Related: