background preloader

03. Le langage technique du journalisme écrit

03. Le langage technique du journalisme écrit
Parler le même langage permet de partager un savoir-faire Le langage de la forme L’article (« papier », « copie ») : texte rédigé pour parution. L’angle : façon d’aborder un sujet. L’accroche : première phrase, premiers mots conçus pour « accrocher » l’attention du lecteur. Le corps : texte d’un article, ensemble des pages intérieures, grosseur d’un caractère. La chute : conclusion de l’article, phrase finale, derniers mots. Le langage du genre Billet : petit d’article d’humeur. Brève : information très concise, sans titre. Bulletin : commentaire non signé exprimant la position du journal. « Chiens écrasés » : rubrique des faits divers Chronique : article d’auteur, de style original, à parution régulière. Correspondance : article transmis par un correspondant de presse. Dépêche : information diffusée par une agence. Echo : petite nouvelle mondaine. Edito (éditorial) : commentaire signé du directeur ou du rédacteur en chef du journal. Marronnier : Traitement cyclique d’un même sujet. Pied : bas de page.

http://www.24hdansuneredaction.com/presse/3-le-langage-technique-du-journalisme-ecrit/

Related:  MédiasJournalmédias

séquence sur la presse : descriptif général Séquence 4è Travailler les formes de la presse à travers deux séquences 3 ressources en ligne pour suivre l’actualité à travers la presse mondiale – Les Outils Tice La presse écrite reste une référence pour prendre un peu de recul sur le flux de l’actualité qui se déverse en permanence des réseaux sociaux et des chaines d’info en continu. La presse écrite a ce temps de décalage salutaire qui permet de prendre un peu de recul. Il existe de nombreuses ressources en ligne pour utiliser la presse en classe. Voici trois d’entre elles qui permettent d’élargir la vision d’un événement à l’ensemble de la presse internationale. NewsPaper Map. Eduquer aux et par les médias et l’information (dossier - OCCE) Eduquer aux et par les médias et l’information : saura-t-on -enseignants, éducateurs, professionnels de la presse- relever ce défi citoyen majeur du XXIème siècle ? Les études réalisées sur les terrains [1] amènent à s’interroger sur l’écart entre la nécessité impérieuse d’une telle éducation et le manque de déploiement, à l’échelle nationale, de l’EMI malgré les dispositions du gouvernement qui en a fait une priorité au cœur de la mobilisation de l’École pour les valeurs de la République. Force est de constater que les enseignants, dans leur grande majorité, se sentent insuffisamment concernés par l’EMI. Les raisons sont culturelles, voire historiques. Les enseignants priorisent le programme disciplinaire (2nd degré) ; la responsabilité de ce type d’enseignement est diffuse, sur la base du volontariat souvent, avec une absence d’obligation de résultats.

Pourquoi il faut arrêter de parler de « fake news » Le terme s’est répandu depuis quelques mois dans le vocabulaire des médias et le débat public. Mais il recouvre des réalités très différentes, et a déjà été récupéré. « La France fait la chasse aux fake news avant l’élection présidentielle » ; « Les médias et Facebook montent au front contre les fake news » ; « Présidentielle et fake news : les autorités veulent rencontrer Facebook, Google »… Il n’est pas besoin de chercher très loin pour voir le terme de « fake news » mis à toutes les sauces. Mais paradoxalement, tout le monde n’en a pas la même définition, ce qui pose un problème important pour une tendance supposée majeure de ces derniers mois. Un anglicisme trompeur La notion de « fake news » pose d’abord un problème de traduction : à strictement parler, le terme anglais ne désigne pas un article faux, au sens d’inexact, mais plutôt un faux article, une publication qui se fait passer pour un article de presse sans en être un.

prOjet Actualité 4è 26 novembre 2014 prOjet Actualité 4è Avec ma collègue d'histoire-géographie-éducation-civique-préférée-que-j'aime, on a décidé de faire cette année un petit projet Actualité avec ses deux classes de quatrième. Ces photos trompeuses qui circulent après les attentats du 13 novembre à Paris Certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler des images sur les réseaux sociaux. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie. En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire Situations de crise : 7 conseils pour déjouer les rumeurs

Info ou intox (séquence menée en école primaire) - progression, exercices... Comment apprendre aux élèves, dès le primaire, à distinguer le vrai du faux sur internet ? Professeure des écoles dans l’académie de Grenoble, Rose-Marie Farinella a tenté de relever le défi avec ses CM2 de l’école Primaire de Taninges. Au programme de cette séquence : des recherches en ligne, des comparaisons, des décryptages, des débats, des créations … Et, au final, la conviction de s’être confrontée à un problème majeur : « D’avoir suscité tant de questionnements et d’analyses pertinentes de leur part me semble déjà un bon point de départ pour qu’ils deviennent plus tard des cyber-citoyens responsables. » Rose-Marie Farinella a reçu le prix du public Education aux Médias et à l’Information au Forum des Enseignants innovants 2016. Qu’est-ce qui vous a motivée à bâtir une telle séquence d’EMI pour des écoliers ?

l'article de presse Une critique, une réaction, un conseil... Je suis preneur ! duronquarre@wanadoo.fr Page mise en ligne en novembre 2006, dernière actualisation en décembre 2015. Questions fréquemment posées concernant les journaux d’école et de collège - Journaux et magazines scolaires et lycéens - Productions médiatiques scolaires L’information n’est pas gratuite. Ne serait-ce que pour la reproduire, le matériel a un coût (ordinateur, traitement de texte, scanner, papier, photocopies,...) Trois moyens de financement sont envisageables : 1. Débusquer les photos mensongères et les fausses infos sur internet : Conseils pratiques et méthodologiques (netpubic) Le quotidien Suisse Le Temps a lancé en décembre 2016 une série de vidéos thématiques gratuites consultables en ligne sur la vérification des sources et les photos mensongères sur le Web. 2 vidéos sont déjà disponibles avec analyse, conseils et outils par Catherine Frammery, journaliste qui expose clairement une méthodologie pour exercer son esprit critique sur Internet et dans les productions médiatiques (photos, vidéos, textes…). Des vidéos pour comprendre, apprendre et agir! 3 conseils pour débusquer les photos mensongères sur Internet

Fiche de préparation (séquence) Observation plus précise des élements qui composent la "UNE" et de leur organisation dans la page. Quel choix des articles ? Quels titres ? Publier un journal scolaire Un article pour vous aider à vous lancer dans la belle aventure de la publication d’un journal. Si elle peut sembler chronophage et lourde à mettre en place, cette activité de longue haleine apporte cependant motivation et satisfaction pour tous ses acteurs ! 1. Un projet pédagogique Faire faire un journal à nos élèves est l’occasion de travailler en équipe, professeurs et élèves, et même parents, à l’école, au collège ou au lycée. Les heures d’accompagnement ou consacrées à l’éducation aux médias sont particulièrement propices à ce travail qui met en jeu nombre de compétences.

Cadre et cadrage, angles, plan (cours de Love Communication) Le cadrage est défini par l’artiste. Il correspond au choix du contenu de l’image, de ce qui doit être montré et de ce qui doit être laissé de coté. Voyons quels sont les principes du cadrage, l'échelle des plans ou encore les angles de prises de vue... C'est dans la boîte !!! comment réaliser un journal scolaire La réalisation d'un journal à lécole Le démarrage Pour démarrer le projet, il faut constituer un comité de rédaction dans lequel le rôle des élèves et des enseignants doit être défini. Nommer un rédacteur en chef et un secrétaire.

Related: