background preloader

Welcome - PublicData.eu

http://publicdata.eu/

Related:  PLATEFORMES OPEN DATA

L’initiative open data belge Public cible Les développeurs et personnes à la recherche d’open data. Recherche d’open data Actuellement, le nombre d’ensembles de données est assez limité, mais il grandira rapidement. Participants - Développeurs Ontologie (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Par analogie, le terme est repris en informatique et en science de l'information, où une ontologie est l'ensemble structuré des termes et concepts représentant le sens d'un champ d'informations, que ce soit par les métadonnées d'un espace de noms, ou les éléments d'un domaine de connaissances. L'ontologie constitue en soi un modèle de données représentatif d'un ensemble de concepts dans un domaine, ainsi que des relations entre ces concepts. Elle est employée pour raisonner à propos des objets du domaine concerné.

Open Data (4/4) : Le monde de l’entreprise face au défi de l’ouverture… Par Hubert Guillaud le 07/06/12 | 4 commentaires | 3,246 lectures | Impression Le mouvement de l’Open Data a été initié dans le secteur public. Sa volonté, dès l’origine, était claire : ouvrir à la réutilisation des données publiques qui ne soient pas personnelles pour en faire un levier d’innovation public à la fois pour l’administration et les usagers. Aujourd’hui, c’est au monde de l’entreprise de s’intéresser à ce mouvement. Le monde des affaires commence à s’interroger pour savoir s’il pourrait tirer partie de l’ouverture des données. Le partage des données est-il un levier d’innovation pour l’entreprise ?

Les 3 révolutions de l’administration numérique La France a franchi en 2011 trois étapes majeures vers une administration réellement numérique. Avec la création de trois nouvelles instances : la direction interministérielle des systèmes d’information et de communication, le Conseil national du numérique et le projet Etalab. Par Antoine Laurent En Suisse aussi, l´Open Government Data a le vent en poupe La conférence opendata.ch 2011 a été ouverte par Edith Graf-Litscher, conseillère nationale et co-présidente du Groupe parlementaire pour une informatique durable et par Andreas Kellerhals, directeur des Archives fédérales suisses, l’office qui accueillait les invités dans ses murs. C’est ensuite Nigel Shadbolt, professeur à l’Université de Southampton et membre du Public Sector Transparency Board UK qui a pris la parole. Son exposé a montré l’important potentiel de changements que présente et présentera encore l’Open Government Data à la fois pour la population et pour le gouvernement. L’après-midi, six ateliers se sont penchés sur les divers aspects de ce vaste sujet.

Open Data : Strasbourg ouvre 64 jeux de données (Photo Justin Grimes / FlickR / CC) La Ville de Strasbourg a annoncé aujourd’hui mettre à disposition sur son site web 64 jeux de données au format Open Data, c’est à dire réutilisables automatiquement. Horaires d’ouverture des piscines, budgets, résultats des élections… Un concours est lancé pour récompenser la meilleure application réalisée avec ces données. Les horaires des piscines, les taux des taxes locales, les statistiques sur les prénoms inscrits à l’acte civil, le palmarès des titres les plus empruntés dans les médiathèques… La CUS et la Ville de Strasbourg ont identifié les données disponibles dans leurs services et qui pouvaient être rapidement mise à la disposition du public. 64 jeux de données

Extrait de veille Open Data Octobre 2011 « Extrait de Veille Open Data Octobre 2011 Etalab Après plusieurs mois de travaux participatifs avec les acteurs de l’open data, Etalab sort sa licence nationale pour les données publiques. Etalab continue par ailleurs les rencontres autour des données (dernier atelier sur le datajournalism) et a également ouvert son compte twitter. Sénat Pour la première fois, le Sénat a publié les résultats des élections sénatoriales ainsi que les listes de candidats en temps réel sur le site du Sénat. Open Data (3/4) : L’enjeu de la coproduction Par Hubert Guillaud le 06/06/12 | 3 commentaires | 2,747 lectures | Impression Au-delà des producteurs de données et d’un public de geeks à la recherche de moyens de développements, la question de l’Open Data ne mobilise pas les foules, malgré l’effort de mobilisation et d’animation autour de la question qui anime tous les acteurs publics qui ont publié des jeux de données. Comment élargir le cercle de ceux qui s’intéressent aux données ? Comment mettre les habitants, les associations en capacité d’agir avec les données ?

Open Database License Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une licence orientée bases de données[modifier | modifier le code] La licence Open Database permet à chacun d’exploiter publiquement, commercialement ou non, des bases de données; à condition néanmoins de maintenir la licence sur la base de données, et éventuellement, sur les modifications qui y sont apportées, et de mentionner expressément l’usage, s’il génère des créations à partir de celles‐ci. Data Journalism : par où commencer (Part. 1/2) Ce guide en deux parties présente des éléments de réponse aux développeurs et journalistes désireux de se lancer dans le monde du Data-Journalism . Pas question ici de produire un cours de programmation ou de base de données, ma démarche est plus celle d’un retour d’expérience sur les caractéristiques très précises de ce métier. Pour commencer, cette première partie s’adresse aux développeurs (mais ne partez pas, je serai doux). Vous vous en doutez peut-être déjà, il ne suffit pas de savoir coder pour faire du Data Journalism dans de bonnes conditions. Outre des techniques, certes singulières et indispensables, en visualisation de données et data-mining, le développeur qui veut se frotter aux journalistes doit avant tout recueillir des qualités humaines auxquelles son métier ne l’a pas préparé. 1.

Related:  PortailsDataSources for VisOpen Data#opendata63Otwarte zasobyOpen DataEurope