background preloader

ESS-ECONOMIE-SOCIALE-SOLIDAIRE - Vidéos

ESS-ECONOMIE-SOCIALE-SOLIDAIRE - Vidéos
Related:  juliebtscommunicationstmgeconomie sociale et solidaireEconomie circulaire

ESS-ECONOMIE-SOCIALE-SOLIDAIRE - L'économie sociale et solidaire L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier solidarité, performances économiques et utilité sociale. Acteur économique de poids, l'ESS représente 10 % du PIB et près de 12,7 % des emplois privés en France. Ce secteur compte environ 200 000 entreprises et structures et 2,38 millions de salariés. >> Plus de vidéos ► Loi ESS : les mesures déjà en vigueur Modernisation du régime des coopératives, droit d'information préalable des salariés en cas de cession de leur entreprise, création du statut de la SCOP d’amorçage... Cliquer sur l'image pour accéder aux mesures et à leur calendrier d'entrée en vigueur ► L'infographie Cliquer sur l'image pour l'agrandir

La SCOP : une stratégie gagnante sous condition Rappelez-nous quel est le principe de la Scop ? Dans une Scop, chaque actionnaire bénéficie d’une voix ce qui permet un fonctionnement très démocratique. Par ailleurs, la Scop permet de répartir les bénéfices de façon équilibrée et juste entre actionnaires, salariés et entreprise. L’équilibre de cette répartition assure la pérennité de l’organisation. De plus, une Scop est par définition beaucoup plus solide qu’une autre entreprise étant donné que ses fonds propres sont inaliénables, ce qui lui confère une vraie stabilité. Enfin, et c’est un point central, l’entreprise est au cœur des préoccupations de tous et non du seul dirigeant : le principe même de la Scop responsabilise chaque salarié. Comment gère-t-on les RH dans une telle structure ? Conscient de l’importance de son effort, le salarié agit dans une logique d’intérêt général. Comment s’opère la rémunération et le recrutement des salariés dans ce contexte ? La Scop est-elle un modèle à suivre ? Frédérique Guénot

Yoon-wi : regard sur ces jeunes africains qui réinventent leur continent Ayant constaté le manque de médiatisation dont souffrent les jeunes entrepreneurs dans certains pays d’Afrique, deux étudiants de Grenoble sont partis pendant cinq mois à leur rencontre, en Afrique de l’Ouest. Dans une société pleine de contraste, ils nous présentent une jeunesse soucieuse de son avenir, bien décidée à surmonter les difficultés pour améliorer leur vie, celle de leur famille et la société dans laquelle ils vivent, notamment par des projets professionnels à tendance écologique. Le projet Ricochets est porté par Maxime Delacourt et Simon Chaillou, deux étudiants en école d’ingénieur à Grenoble INP – Ense3 et réalisant une année de césure. Une série qui met en lumière des jeunes qui changent le monde À l’image de leur série inspirante, les deux jeunes se sont intéressés dans leur troisième vidéo au projet de Yaye Souadou, une jeune sénégalaise qui s’est lancée dans le recyclage de pneus. Des pays en plein bouleversement Propos recueillis par l’équipe de Mr Mondialisation

Jusqu'où l'uberisation de la société va-t-elle aller De meilleurs services pour un prix plus bas... On a du mal à y croire mais la récente baisse de tarifs du service VTC d'Uber, en réaction aux nouvelles offres commerciales des compagnies de taxis parisiens G7 et Taxis bleus qui cherchent à reconquérir les clients perdus, est un exemple parmi d'autres de la révolution en cours que traverse notre économie, bouleversée par l'Internet. La révolution des applis semble une aubaine pour les consommateurs. A voir son siège parisien, un simple appartement de 200 mètres carrés perché au-dessus d'un vendeur de scooters dans le quartier du Sentier, on imagine mal que Creads puisse faire trembler les empereurs de la publicité. UBERISATION ? Leurs modèles ? Transport, logistique, tourisme, services à la personne, restauration, banque et même industrie du sexe... Tout dépend de quel côté l'on se place ! Vous aviez l'intention de mettre en location sur Drivy l'épave qui dort dans votre garage ? DEUXIÈME AVANTAGE : LE PRIX.

ESS Le terme d’Economie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. Des porteurs de projets font vivre au quotidien l’économie sociale et solidaire partout en France : découvrez-les dans notre présentation d’initiatives inspirantes pour un nouveau modèle... Le Labo de l’ESS porte des réflexions autour des enjeux de cette économie différente à travers ses publications et ses événements. L’Economie sociale et solidaire naît de la synthèse de deux concepts L’économie sociale se définit par les statuts des structures qui la composent : associations, coopératives, mutuelles et fondations. La loi reconnaît l’ESS comme un mode d... par economie-et-finances

L'économie sociale et solidaire, un modèle ? L'économie sociale et solidaire est une alternative au capitalisme actionnarial. Elle n'en doit pas moins rénover ses pratiques et adopter un management plus participatif. Les organisations de l'économie sociale et solidaire - associations, coopératives et mutuelles - offrent-elles un modèle susceptible de se substituer à la corporate governance ? Dans un moment où les excès du capitalisme actionnarial font émerger le besoin d'une meilleure prise en compte des intérêts des différentes parties prenantes à la vie des entreprises (salariés, collectivités locales, etc.), beaucoup se tournent vers l'économie sociale et solidaire (ESS) pour trouver une réponse : les organisations de l'ESS n'ont en effet pas pour objectif de maximiser leur résultat mais, au contraire, de répondre aux besoins de leurs adhérents, associés ou sociétaires, et leur gouvernance se veut démocratique. Scop : le pouvoir aux salariés Un risque de dérive autocratique Deux défis Bon anniversaire ! En savoir plus Commentaires

RSE chez Carrefour Le portail fournisseurs CarrefourNet est une réalité aujourd'hui, vous êtes plus de 100.000 par an à visiter notre site, vous permettant de bénéficier des informations contenues dans les centaines d'articles proposés ou encore d'accéder directement aux nombreux extranets disponibles. Ce portail a pour objectif de faciliter vos collaborations avec le monde Carrefour, aussi bien en termes d'informations utiles, comme la Stratégie BtoB, les standards de codifications ou les spécifications EDI, que des liens vers vos solutions d'appel d'offre ou référentiel. Dans un objectif d'amélioration continue du portail, les informations sont régulièrement enrichies, et de nouvelles fonctionnalités mises en oeuvre. Je vous invite à utiliser quotidiennement le portail CarrefourNet : un moyen simple, rapide, efficace et fonctionnel d'accéder en un seul lieu, en un seul clic, à un ensemble d'informations, de données, d'applications utiles à l'essor de votre activité.

Quand l'économie s'intéresse à l'attention La rareté a toujours été associée à la valeur.Notre économie, auparavant centrée sur la production, s'intéresse désormais à quelque chose de moins tangible et de très éphémère: notre capacité de réception, notre attention. Notre temps est précieux, comme le rappelle la brillante expérience artistique "Value of Art" : des tableaux équipés de capteurs, qui relient la durée du regard des spectateurs à la valeur de l'œuvre sur le marché, symbolisée par un ticket de caisse qui s'imprime en temps réel, aux pieds du tableau. L’information d'aujourd'hui implique la surabondance, l'infobésité.. et parfois la gratuité, l'accès aux contenus étant le plus souvent financé par la publicité.Du côté de l'attention, c'est le déficit, la pénurie... Particularités de l'économie de l'attention Dans notre monde, l'accès à l'information est à la portée de tous (quoiqu'on pourrait admettre une certaine asymétrie dans la capacité de traiter l'information). Quelques pistes de réflexion Différencier l'attentionB.

Accueil Découverte Le Mois de l’ESS se déroule tous les ans au Mois de novembre sur l’ensemble des régions de France. Le Mois de l’ESS est un catalyseur d’identité Il permet le renforcement d’un sentiment d’appartenance des acteurs de l’ESS à travers notamment : la mobilisation des acteurs locaux, régionaux, nationaux ;la co-organisation d’événements par plusieurs entreprises, réseaux, familles de l’ESS (près de 2000 évènements en 2016) ;l’affichage des événements (environ 2000) et des organisateurs sous un logo commun ;l’intégration des événements et des organisateurs dans un programme collectif. Le Mois de l’ESS est un propulseur de notoriété : Il constitue une vitrine de l’ESS et permet d’accroître sa visibilité auprès des acteurs, des partenaires, des institutions, du grand public à travers notamment : L’organisation de l’édition nationale du Mois de l’ESS s’appuie sur un travail en région assuré par les CRESS : Un travail au national assuré par le CNCRESS :

La Scop : pourquoi choisir cette formule ? - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aid CV : Arnoult Boissau est directeur de l'Union régionale des Scop d'Auvergne. Interview : Qu'est-ce qu'une Scop ? La Scop, Société coopérative de production n’est pas un statut juridique en tant que tel. Pour qui est-elle faite ? La Scop est véritablement l’affaire de ceux qui y travaillent. Certainement pas. Comme toute entreprise, la Scop a vocation à réaliser des profits. Non, ce n’est pas une obligation. Que se passe-t-il lorsqu'un associé quitte la société ? Un associé de Scop n'est pas obligé de trouver un acquéreur pour ses parts sociales. En matière de fiscalité, la Scop bénéficie-t-elle d'avantages particuliers ? La Scop étant une société commerciale, elle acquitte la TVA et l'impôt sur les sociétés au taux normal. Mais attention, la création d’une Scop ne peut être motivée par des avantages fiscaux. Le statut des salariés est-il différent dans une Scop ? En matière de reprise d’entreprise, nous avons également de beaux exemples de réussite.

Related: