background preloader

Futur : Le magasin doit devenir sensationnel !

Futur : Le magasin doit devenir sensationnel !
Les Français veulent s'émerveiller ! Face aux grandes évolutions du commerce jumelé au numérique, les consommateurs attendent plus du point de vente. L’étude STOR’eBOARD de Dentsu Aegis se projette sur les attentes de nos compatriotes. Je t’aime toujours mais tu ne me donnes pas assez… C’est un peu le sentiment des Français qui expriment une très grande frustration à l’égard du point de vente physique tout en soulignant leur attachement. Le cahier prospectif sur le futur des magasins, réalisé par Dentsu Aegis indique entre autre que 40% des Français pourraient se passer de magasin physique si le numérique proposait les mêmes services. Ce qui est évidemment impossible car chacun, malgré les passerelles entre on et off line, a son propre territoire d’expression. D’autres chiffres prouvent que nos compatriotes sont devenus très exigeants et que malgré les moyens mis en jeu pour améliorer le point de vente et le changer en lieu de vie numérisé, beaucoup reste à faire.

http://www.influencia.net/fr/actualites/in,etudes,futur-magasin-doit-devenir-sensationnel,5210.html

Related:  Comportement d'achatretail

A quoi sert un smartphone dans un magasin ? Pour quatre shoppers sur dix, le téléphone est incontournable pour comparer les prix dans un lieu de vente… Un changement de comportement qui fait du mobile un outil d’information et de transformation d’achat. On ne consulte plus uniquement son téléphone portable en amont de ses achats. Désormais, c’est dans le point de vente que le second écran, en passe de devenir le premier, va faire la différence. L’institut d’étude GFK a demandé à des mobinautes de vingt-trois pays comment ils utilisent leur smartphone sur le lieu de vente. En France, les shoppers sont loin d’être les plus actifs sur leur mobile quand ils sont dans un magasin. Ils préfèrent laisser le prescripteur les conseiller comme les amis ou la famille (32%).

Le retail français peut mieux faire sur les réseaux sociaux Au royaume de l'engagement et de la relation client, les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans le secteur du retail. Quels sont les principes à respecter et comment satisfaire sa communauté ? A l’occasion du HUBDAY Future of Retail & Ecommerce, Sprinklr, solution de Gestion de l’Expérience Client, et l’agence, Just Amazing, ont mené une analyse sur les réseaux sociaux et les bonnes pratiques à adopter. Si l’expérience en magasin est une chose, garder le contact avec ses clients en est une autre. Créer de la conversation, attiser la curiosité de sa communauté, répondre aux interrogations… Les réseaux sociaux sont essentiels pour créer de l’engagement, favoriser la proximité, et à ce petit jeu, c’est l’oiseau bleu qui remporte la palme : en France, 75 % des mentions se font sur Twitter pour 79 % aux USA. Au niveau de la réactivité, nos commerçants tricolores ont encore du pain sur la planche puisqu’ils ont besoin de 13 h 53 pour répondre aux messages.

La fin des files d’attente… ou presque Chez Apple, « le temps des longues files d’attente est révolu » Le 24 avril dernier, l’arrivée des Apple Watch dans les magasins de la marque s’est faite sans les interminables files d’attente, qui étaient devenues emblématiques des lancements de produits Apple. Cette montre est pourtant un succès : les ventes ont dépassé, et de loin, toutes les prévisions. Mais tout s’est joué en ligne, les clients ne pouvant acheter l’Apple Watch en magasin. Dans un mémo interne, Angela Ahrendts, la nouvelle responsable du retail chez Apple (ci-dessus en photo), avait donné le ton : « Le temps des longues files d’attente devant l’Apple Store, en croisant les doigts pour que le produit soit toujours disponible, est révolu pour nos clients.

Observatoire du Shopping : Comment répondre aux attentes des Français en matière de shopping ? L’attente des Français en matière de services est très forte. Cela passe principalement par les nouvelles technologies, présentes à chaque étape du parcours shopping, afin de le rendre encore plus simple et plus fluide. Les nouvelles technologies permettront aux Français d’alléger certaines contraintes matérielles pour gagner du temps et ne faire ainsi du shopping qu’un moment de plaisir. Rapidité et personnalisation de l’information Fête des mères : quelle structure de consommation Plus de 80% des enfants vont offrir un cadeau à leur maman – cela tombe bien, la même proportion de mères envisage d’en recevoir un ! – avec, en tête des cadeaux, les fleurs et plantes (maman est une belle plante) et les bijoux et montres (maman est si précieuse). Cette infographie Bpeek révèle aussi les cadeaux les plus redoutés (le gros électroménager) – si j’avais offert à ma mère une plante à repasser, j’aurais été mis aux fers – les lieux d’achat et les prix moyens. Notons que les promotions pilotent la demande et que le prix est une donnée-clé, menant à des cadeaux groupés dans 55% des cas.

Le commerce local a droit aussi à ses shoppers Répondre aux désirs des Shoppers écolos de Wiesbaden opposés aux « géants » de la distribution afin de tirer des enseignements utiles pour les… multinationales. C’est l’ambition du site kiezkaufhaus créé par l’agence allemande Scholz & volkmer*. Explication de l’un des créateurs Daniel Sieben. IN : quelles raisons vous ont encouragé à lancer Kiezkaufhaus ? Daniel Sieben : nous souhaitions créer une plateforme qui permette de mettre en contact des commerces de proximité avec les consommateurs qui font leurs courses sur la Toile. Si Amazon poursuit un développement rapide, son impact sur l’environnement est réel et suit la même courbe.

Parcours d’achat : du multicanal au cross canal… - le magazine des points de vente C’est logique, le parcours d’achat a évolué avec l’avènement de l’e-commerce. Le consommateur d’aujourd’hui est multicanal et combine avec habilité ses achats on-line et off-line. Pour autant, le modèle de l’e-commerce actuel va devoir évoluer, tout comme celui du commerce physique qui doit s’adapter à l’ère du digital. Parcours d’achat : une évolution inattendue Il y a à peine 20 ans, tous les médias s’emparaient de la révolution à venir : la vente en ligne. Elle devait signer l’arrêt de mort du commerce traditionnel, mais force est de constater, en 2015, qu’il a su résister !

L'interview du Siècle : Claude Nahon, Président de Mood Media Mood Media est une agence spécialisée dans la création d’expérience pour le retail. Son histoire a commencé il y a plus de 80 ans sur un marché sur lequel Mood Media reste leader en Europe : l’ambiance musicale des points de vente. À présent Mood Media est leader dans le design d’expérience en fournissant une expertise sur l’ambiance sonore, la signalétique numérique, gestion des flux, ambiance olfactive, l’audiovisuel intégré, mais aussi les solutions de marketing mobile. L’agence a déjà réalisé des expériences sur-mesures pour Nespresso, Nissan, Renault, Gucci, Hollister ou encore New Look. L’interview de Claude Nahon, Président International de Mood Media. • L’expérience client devient un sujet de plus en plus important pour les marques ayant des points de vente en propre.

déclinaisons de l'expérience client : l'exemple de Starbucks Trivial. Simple. Voilà comment l’on pourrait décrire le parcours client. Nous savons que la simplicité est la raison première pour le choix d’un canal pour 88% des clients. Et pourtant, sa création et la proposition d’une expérience client unique relèvent d’un véritable challenge pour les entreprises.

L’invention du showping Malaise dans les malls ! Le shopper cherche la sortie… quelles raisons à cette fuite ? Si ce n’est le désaveu des money centrics sans saveur et leurs vieillots atouts fonctionnels, pour les atours émotionnels de sites commerciaux d’un genre nouveau. Le shopping se meurt, vive le showping !

Related: