background preloader

La sieste n’est que bienveillante envers vos capacités cérébrales

La sieste n’est que bienveillante envers vos capacités cérébrales
Faire une petit somme de temps à autre n’a jamais fait de mal à personne ! Au contraire, c’est une manière de revivre à nouveau, de démanteler le stress pour le dissiper et renaître de ses cendres comme un phénix comme en dit. Le Wall Street Journal parle de la sieste. Mais pour quelle raison ? Si la presse s’y est intéressée, c’est qu’il y a quelque chose que l’on ignore et qui s’avère bénéfique pour nous lorsqu’on dorme peu et qu’on fait une petite sieste pour se détendre. Une sieste qui dépasse une heure doit avoir un effet positif sur la mémorisation des choses qui vous ont échappé, car tant que votre mémoire résiste à vous, impossible de la réveiller ou de la titiller sans vous faire subir une délicieuse sieste allant jusqu’à une heure pour revivifier les souvenirs les plus enfouis dans votre mémoire et prendre l’équivalent d’une douche cérébrale grâce à une bonne sieste d’une heure. La sieste n’est ni paresse ni une mode, c’est un avantage cognitif inégal :

http://www.astucesnaturelles.com/la-sieste-nest-que-bienveillante-envers-vos-capacites-cerebrales/

Related:  fatigue, sommeil, nuit - gestionSommeilprof_m_roigMédicalSanté I

Apprendre à dormir en sept points "L’éducation, c’est l’art de mettre tout en œuvre pour que puisse exercer effectivement sa vision, un organe qui en a la faculté, mais qui n’est pas tourné comme il faut, et qui ne regarde pas là où il faut. »Platon (427 av. J.-C. / 348 av. J.-C.), "La République" (livre VII, 518b-518d). Savoir barrer en course Le manque de sommeil affecte le corps jusque dans nos gènes Ne pas assez dormir plusieurs nuits de suite perturbe, tout le monde s'en rend ou s'en est déjà rendu compte. Ce qui est moins visible, c'est que cela peut avoir des conséquences sur des centaines de gènes essentiels pour être en bonne santé. «Un sommeil insuffisant et des troubles du rythme circadien sont associés à des conséquences négatives sur la santé, telles que l’obésité, des maladies cardio-vasculaires, et des troubles cognitifs, mais les mécanismes impliqués demeurent largement inexplorés [...]», peut-on lire dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences qui publie une étude commentée dans The Guardian publie le 25 février. Pour comprendre ces mécanismes, des scientifiques anglais du Centre de Recherche sur le Sommeil du Surrey, dirigés par le Professeur Derk-Jan Dijk, ont mené une expérience sur 26 personnes âgées entre 23 et 31 ans pendant 12 jours.

Comment le cerveau se nettoie pendant le sommeil Des chercheurs américains pensent avoir compris pourquoi l'homme est programmé pour dormir plusieurs heures chaque nuit, alors que le sommeil le laisse vulnérable aux prédateurs. Le repos permettrait au cerveau de se débarrasser des toxines produites pendant les phases d'éveil, explique l'équipe de l'Université de Rochester (État de New York) dans un article publié jeudi dans la revue Science. «La nature récupératrice du sommeil résulterait de l'élimination des déchets produits par l'activité neuronale qui s'accumulent pendant la période d'éveil», explique le Dr Maiken Nedergaard, le principal auteur des travaux. Le rôle essentiel du sommeil dans l'apprentissage et la mémoire était déjà connu, mais les chercheurs ont cette fois expliqué l'intérêt chimique d'alterner les phases d'éveil et de repos. «Cette recherche a permis de voir que le cerveau a deux états de fonctionnement distincts. Il est soit éveillé et alerte, soit dormant et en mode nettoyage.

Avoir un ventre plat avec une limonade bio Vous avez envie d’avoir un ventre plat pour drainer ce que vous avez accumulé au cours de l’année. Beaucoup de gens désirent comme vous mais il faut savoir que les rondeurs accumulées autour de votre ventre ne sont pas forcément dues à une accumulation de graisse. Cela peut être de la rétention d’eau ou bien simplement un gonflement abdominal tout à fait normal.

Nouvelle vague d'hystérie de la très sérieuse OMS (et des journalistes idiots) à propos de la viande rouge Traduction : SOTT © Wired.com L'Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) vient juste d'annoncer que la viande rouge « est probablement cancérigène pour les êtres humains ». Ouaip - au même titre que le glyphosate, les cigarettes, l'alcool et l'amiante. Cette annonce est grotesquement malavisée et fondée sur les deux formes de science les moins fiables que nous possédions :

Mieux dormir : 7 conseils pour dormir comme un bébé - Bien dormir et vaincre l'insomnie Comment enfin mieux dormir? Si comme 1/3 des français il vous arrive d’avoir des insomnies, que vous cherchez votre position toute la nuit pour finir par vous endormir au moment où votre réveil sonne: cet article est pour vous. - Ayez des horaires de sommeil fixes: Couchez-vous et levez-vous aux mêmes heures. N’obligez pas votre horloge interne à jouer au yoyo. le rythme de sommeil peut perturber l’expression des gènes Chez les mammifères, le cycle circadien est contrôlé par le noyau suprachiasmatique (NSC), une minuscule région du cerveau qui synchronise toutes les cellules du corps au même rythme. Lorsque l’on modifie ce rythme, notre génome se dérègle lui aussi. © gfpeck, Flickr, cc by nd 2.0 En bref : le rythme de sommeil peut perturber l’expression des gènes - 1 Photo Notre organisme règle son rythme en fonction de la luminosité : il est actif la journée et se repose pendant la nuit. Ce cycle circadien contrôle de nombreux mécanismes physiologiques comme la température corporelle, la circulation sanguine, le métabolisme cellulaire et la production hormonale.

La méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau Selon une étude américaine, la pratique régulière de la méditation modifie l'activité de l'amygdale (en rouge ci-dessus), cette zone du cerveau notamment impliquée dans la peur, le stress et d'anxiété. Crédits : Life Science Databases(LSDB) Une étude américaine montre que la pratique régulière de la méditation modifie de façon durable le fonctionnement du cerveau. S'engager dans une pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau, selon une étude menée par par des chercheurs de l'Hôpital Général du Massachusets (Boston, Etats-Unis), et publiée le 1er novembre 2012 dans la revue Frontiers in Human Neuroscience. Si les neurologues savaient depuis longtemps que le cerveau d'une personne en train de méditer a un fonctionnement différent de celui habituel, cette étude vient aujourd'hui montrer que la méditation peut aussi engendrer des modifications neuronales durables, c'est-à-dire subsistant après l'activité de méditation proprement dite.

Recette du lait d’or: cette boisson simple peut changer votre vie. L’ingrédient principal de cette recette est le curcuma. Il contient de la curcumine, le polyphénol identifié comme composant actif principal, et qui présente plus de 150 activités potentiellement thérapeutiques, notamment antioxydantes, anti-inflammatoires et des propriétés anticancéreuses. La recette du lait d’or, la boisson qui pourrait vous changer la vie Autres avantages de la recette: Anti-inflammatoireAntioxydantAntiseptiqueAnalgésiqueRenforce le système immunitaireAide à maintenir le niveau du cholestérolFavorise la santé digestiveDétoxifie le foieRégule le métabolisme et la gestion du poidsHypertension artérielleMémoire et la fonction cérébraleDivers problèmes de peauTroubles neurologiquesRéduit les triglycérides Astuce pour la recette:

Vers une chirurgie du génome Edito : Vers une chirurgie du génome ! Il y a encore quelques années, modifier le génome était un travail long, complexe et coûteux. Mais depuis trois ans, un nouvel outil d’une puissance et d’une précision sans précédent, baptisé CRISPR-CAS9, est en train de révolutionner la génomique. IMMUNITÉ: Pour éviter de tomber malade, dormez suffisamment Actualité publiée hier Sleep Baisse d’immunité et risque accru de maladies et d’infections avec le manque de sommeil ? C’est ce que confirme, à nouveau, cette étude de l’Université de Californie - San Francisco. Ainsi, les petits dormeurs sont 4 fois plus susceptibles d'attraper un rhume. Des conclusions qui rappellent, dans la revue Sleep, un conseil de base : pour éviter de tomber malade, dormez suffisamment.

Obésité, diabète... moins dormir bouleverse l'expression des gènes Les sujets dormant moins de cinq heures par nuit ont un risque d'obésité et de diabète de type 2 deux fois et demi plus élevé que ceux dormant plus de sept heures. Ils ont aussi un risque d'hypertension augmenté. Un sommeil de moins de 6 heures modifie l'expression de 711 gènes... Une équipe menée par Derk-Jan Dijk, de l'université de Surrey (Royaume-Uni) a ainsi démontré pour la première fois (Pnas, 213) que la restriction de sommeil modifie jusqu'à l'expression des gènes. 26 participants de 23 à 31 ans dormant en moyenne 8,2 heures par nuit ont été recrutés. Pendant deux sessions d'une semaine, ils ont pu faire soit de longues nuits, soit de courtes nuits (moins de six heures). A l'issue de celles-ci, ils ont subi une prise de sang et passé des tests.

Comment développer les capacités de mémorisation des élèves ? Varier ce qui est à mémoriserLe maître aide les élèves à repérer les méthodes pour apprendre : un poème une saynète, un dialogue dont il dira l’une des répliques une histoire des événements et leur date un résumé un croquis, un schéma un plan, une carte des tables d’addition, de soustraction, de multiplication, de division des tables de conjugaison l’orthographe des mots d’une liste donnée une règle d’orthographe une autodictée la définition de mots en géométrie, en géographie, etc. une leçon complète en sciences, histoire, géographie, éducation civique, etc. Varier les types de supports et de formalisation des connaissances : mots/phrases/textes/schémas ; dans le cahier/le classeur/un carnet/le manuel/une fiche volante/le dictionnaire, etc. Dans la présentation de ce qu’il faut retenir, on utilisera aussi bien l’oral que l’écrit (pour permettre à l’élève de connaître à la fois la prononciation et l’orthographe). Claire Boniface, IEN Paris.

Dr Weil : le régime anti-inflammatoire En bref Les origines Le régime anti-inflammatoire découle de découvertes (dans les années 1980) de l’impact de certains aliments sur la production de molécules pro-inflammatoires (cytokines, prostaglandines E2 et autres). Par la suite, la découverte d’un marqueur mesurable de l’inflammation dans le sang, la protéine réactive-c, a permis de faire des liens directs entre l’apport de certains nutriments, dont les oméga-3, et le taux d’inflammation. Par la suite, plusieurs auteurs ont proposé des régimes au potentiel anti-inflammatoire, dont le Dr Andrew Weil, qui est certainement l’un des plus grands promoteurs de ce régime, de même le Dr David Servan-Shreiber et, plus récemment, la Dre Serfaty-Lacrosnière.

Related: