background preloader

Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ?

Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ?
La « cyberdépendance » ou « addiction aux jeux vidéo » existe-t-elle ? Un usage immodéré des jeux vidéo/Internet est-il pour autant synonyme d’addiction ? En effet, au regard de la toxicité des substances psychoactives (drogues illicites, tabac, alcool), le positionnement des addictions comportementales (jeux vidéo, travail, jogging…) fait encore débat. Certains psychiatres remettent en cause la notion d'addiction appliquée à autre chose que des drogues, argumentant que dans ce cas, toute passion peut être vue comme pathologique. De plus comme ils aiment à le rappeler, il n’y a pas de mort dans l’addiction aux jeux vidéo ou à Internet, alors que c’est le cas avec les addictions au tabac. De même, le joueur ne ressent pas de phénomène physique, de « craving » ou de sevrage lorsqu’il n’a pas joué. Les jeux vidéo conduisent-ils à des comportements de replis ou les accompagnent-ils ? Des pratiques excessives plutôt qu'une véritable addiction

http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/addiction-jeux/jeux-video/cyberdependance.asp

Related:  les comportement addictif lié à l'usage du numériqueJeu et addictionLES COMPORTEMENTS ADDICTIFS LIÉS A L'USAGE DU NUMÉRIQUEguenoun_grouped_psySITES INSTITUTIONNELS

Des cures de désintox pour les accros d'Internet En Californie, un camp propose à tous les cyberdépendants des séjours pour revenir aux joies de l'enfance, loin des connexions et des réseaux. New York À chaque addiction son remède. Dettes de jeu colossales : Thomas Fabius visé par un mandat d'arrêt aux Etats-Unis C'est confirmé : Thomas Fabius, fils aîné du ministre français des Affaires étrangères, fait l'objet d'un mandat d'arrêt aux Etats-Unis pour le "chèque sans provision" et "vol", après avoir multiplié les chèques en bois dans des casinos de Las Vegas , information du "Point" confirmée jeudi 29 octobre à l'AFP par le bureau du procureur local. D'énormes sommes d'argent Le montant des chèques s'élèverait à 3,4 millions d'euros. Ces énormes dettes de jeu ont été contractées en une seule nuit, celle du 15 au 16 mai 2012, selon l'hebdomadaire "Le Point" qui a révélé l'affaire. A noter : ce même 16 mai 2012, de l'autre côté de l'Atlantique, son père était officiellement nommé chef de la diplomatie française... Et Thomas Fabius est un habitué des casinos.

L’academie de medecine recommande l’utilisation de l’expression “pratiques excessives” et l’abandon de l’expression “addiction aux jeux video” L’académie de médecine a publié le 1er mars 2012 des recommandations sur les jeux vidéo. Elle rappelle qu’il faut traiter différemment les cas des adultes et des enfants. S’agissant des plus jeunes elle recommande l’utilisation du terme “jeu excessif” plutôt que celui d’addiction au jeu vidéo Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée Dépendance ? — Enseigner avec le numérique Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...]

Les cyber drogués «Parfois, je commence à jouer à 6 heures du soir et, soudain, il est 9 heures du matin. Si je pouvais arrêter le temps pour continuer à jouer, je le ferais.» Martin a 35 ans et une allure de garçon sage. Enfant, il a été adopté par une famille aisée. Il vit, à ce jour, de squat en squat. Sevré de son traitement de substitution à l'héroïne, il prend toujours des neuroleptiques et des tranquillisants.

Dépendance aux jeux vidéo : nouvelle crise d'adolescence Les parents redoutent ce comportement alors qu'une étude montre qu'un excès d'écran favoriserait la dépression une fois adulte. «C'est devenu LE sujet de conflit avec mon fils», raconte Christine, encore éberluée d'avoir dû affronter vivement son adolescent pour qu'il lâche après d'interminables heures son jeu en ligne : «Mais je ne peux pas arrêter, j'achète des armes, je vais perdre tout mon argent si je me déconnecte maintenant», hurlait-il excédé, avant qu'elle lui rappelle qu'il était «juste à la maison, et non dans son monde virtuel». Comme elle, des milliers de parents voient ces jeux de rôle absorber leurs enfants, dicter leur comportement, focaliser leur revendication.

Reflexions a propos de la synthèse INSERM 2014 Conduites addictives chez les adolescents L’INSERM vient de rendre une synthèse nommée Conduites addictives chez les adolescents Usages, prévention et accompagnement Principaux constats et recommandations dans laquelle on trouve des mentions sur les jeux vidéo. J’ai avec la synthèse de l’INSERM deux désaccords mineurs et deux accords majeurs 1) Les jeux vidéo sont définis avec imprécision Tout d’abord, le premier jeu vidéo n’est pas produit dans les années 1950. Les jeux vidéo ont été inventés à plusieurs reprises.

Addiction au numérique : peut-on vivre déconnecté ? par Vincent Parizot , Sophie Aurenche Il est parfois difficile de se détacher de la spirale infernale du numérique. En 2014, 28 millions de Français possédaient un smartphone et neuf millions avaient une tablette tactile. De plus, les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter comptaient jusqu'à 32 millions d'inscrits. L'addiction au numérique frappe alors de nombreuses personnes. Celles-ci peuvent consulter leur smartphone 100 fois par jour et se précipiter à la moindre alerte ou notification.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Allez au contenu, Allez à la navigation 14 février 2016 Recherche Recherche avancée Travaux parlementaires > Rapports > Rapports d'information

Related: