background preloader

Questions à Jean-Charles Nayebi

Questions à Jean-Charles Nayebi
1. Depuis quand observe t-on un phénomène de cyberdépendance ? A quelle vitesse ce problème se propage-t-il ? Le terme « addiction à Internet » a été utilisé pour la première fois à Toronto en 1996, lors du colloque de l’American Psychological Association (APA). À cette occasion, la psychologue américaine, Kimberly Young, présentant ses recherches dans un article intitulé « Internet Addiction : The emergence of a New Clinical Disorder », a démontré que certains consommateurs manifestent une dépendance à Internet, de la même façon que certaines personnes deviennent dépendantes de substances toxiques, de l’alcool ou du jeu. De fait, comme pour les autres formes d'addictions, celle à Internet conduit à une diminution de la performance au travail et provoque des désordres conjugaux pouvant aller jusqu’à la séparation. Il y aurait une ressemblance plus spécifique entre la dépendance à Internet et le jeu pathologique. 2. Les auteurs citent de multiples formes de la cyberdépendance. 3. 4. 5.

http://www.editions-retz.com/actualites/questions-a-jean-charles-nayebi.html

Related:  wallet_groupe2_psyLes comportements addictifs liés à l’usage du numérique

Espace Pluriel Jeunes La cyberdépendance ou cyberaddiction est un fait ! Même si elle est souvent diabolisée, de nombreuses personnes sont touchés de bien des façons. C'est pourquoi nous nous sommes engagés le plus tôt possible dans la prévention contre ce nouveau phénomène. Michel Lejoyeux : "Internet est un moyen de plus de satisfaire une addiction" Depuis dix ans, des services d’addictologie se sont ouverts à la cyberdépendance. Accros aux jeux vidéo ou d’argent sur Internet, ou encore aux sites pornographiques, les « toxicomanes 2.0 » y trouvent un accueil spécifique pour se débarrasser d’une dépendance pas si virtuelle. Propos recueillis par Cécile Gueret A découvrir Michel Lejoyeux est chef du service de psychiatrie et d’addictologie à l’hôpital Bichat, à Paris et l'auteur de Changer… en mieux (Plon, 2011). Qu’est-ce que la cyberdépendance ?

Comment s’en sortir ? - cyber dépendance et isolement, la grande inquiètude Surement prétentieux de ma part…je le reconnais mais bon, c'est le but des blogs: donner son avis Enfin, la meilleure façon, à mon avis, est de faire prendre conscience aux joueurs, de leurs comportements abusifs face aux jeux vidéo. Puis, une fois que l’individu à la volonté de « guérir », l’aider par le biais de thérapie cognitives et comportementales, il y a quelques établissements, en France. Pas en suivant l’exemple chinois, des camps de redressement, où les jeunes accros aux jeux vidéo sont sevrés brutalement par la discipline, la violence, par des méthodes militaristes. Chacun doit apprendre à gérer son temps de connexion à internet.

L'addiction à internet, un mal moderne Une étude commandée par le ministère de la Santé allemand, parue le 26 septembre, révèle que plus d'un demi-million d'Allemands seraient dépendants à internet. Un mal qui se traduit, selon les chercheurs, par une consommation moyenne de quatre heures du média internet chaque jour. «Le temps passé sur internet est un facteur peu fiable, nuance tout de même Elizabeth Rosset, psychologue à l'hôpital Marmottan de Paris. Une personne peut passer peu de temps sur internet mais être obnubilée toute la journée par ce qu'elle va y faire». L'addiction à internet, qui provoque l'isolement et le repli social, n'est pas forcément considérée comme une maladie au sens commun du terme, bien qu'elle se soigne. L'addiction à Internet, mythe ou réalité ? Depuis quelques années, nous entendons régulièrement parler d’un sujet qui agace, qui intéresse, qui passionne, qui énerve… bref, qui divise : existe-t-il une addiction au Web ? Suite aux posts de blog par Fab L’impossibilité d’une coupure et Vacances déconnectées, le bilan, j’ai eu envie de faire un tour du sujet avec vous, ce qui nous permettra de répondre à une question qui nous taraude tou-te-s : le Big Boss est-il malade des Internets ? Ou bien accro au flamboyant magazine madmoiZelle ? Plus sérieusement : peut-on être accro à Internet ? Figurez-vous que la réponse à cette question est bien complexe et que nous pourrions commencer par expliquer qu’en sciences humaines, on pourrait dire que oui… il existe une addiction à l’Internet, et qu’en même temps, il n’en existe pas vraiment.

Comment se sortir d'un monde virtuel !! [Aide!] - Cyberdépendance Bonjour, Je vais vous expliquez ma situation....Je suis un gars de 18 ans désespérer qui cherche une solution pour sortir du système de la cyberdépendance... Je suis totalement accro à un MMORPG bien connu maintenant... Dofus! Cela fait 5 ans que j'y joue en permanence sur mon temps libre, j'ai commencé je pouvais y jouer environ 4h-5h par jour. Puis au fûr et à mesure que je me développer dans le jeu je devais y passer de plus en plus de temps j'ai dû sacrifier mes activités extra scolaire, en commençant par le sport (10h par semaine) ensuite la musique (2h par semaine) et ainsi de suite, plus je joue, plus je sacrifie "ma vie" en quelque sorte. Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller Enfermé dans sa chambre, votre enfant est accroché à son ordinateur, les yeux rivés sur son écran, hermétique à toutes remarques ou demandes tant son attention est retenue par son jeu vidéo et par les autres jeunes qui «en ligne» évoluent dans le même monde virtuel que lui… Est-ce grave docteur? Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu. Des études contradictoires «Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Allez au contenu, Allez à la navigation 14 février 2016 Recherche Recherche avancée Travaux parlementaires > Rapports > Rapports d'information Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? La cyberdépendance qu'est-ce que c'est ? - Les Addictions La cyberdépendance, c'est le besoin incontrôlable d'utiliser internet sans pouvoir s'en passer. L'individu est donc dépendant d'internet. L'explosion de internet en 1990 est un phénomène sans précédent dans le monde des communications cependant malgré les nouvelles possibilités que nous offre cette technologie son utilisation quotidienne fait naître de nouveaux problèmes psychologiques. Il y a plus de 250 millions personnes dans le monde qui utilisent internet et plus de 13 millions de personne souffrent d'une forme de dépendance à internet. La personne cyberdépendante est consciente de son obsession mais peut difficilement sortir de cette dynamique qu'il a lui même crée.

Comment devient-on accro au numérique ? Les nouvelles technologies sont partout au point qu'on ne peut pas y échapper, ou presque. Ainsi, entre usage régulier et vraie addiction au numérique, la frontière est mince. Premier épisode de l'addiction numérique, demain : Comment s'en sortir. Nouvelles addictions Les nouvelles technologies sont de plus en plus performantes et intrusives Crédit Reuters

Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans Alors que le nombre d’écrans équipant les foyers français ne cesse d'augmenter (ordinateurs, smartphones, tablettes,...) le ministère de la Jeunesse et des sports vient d’annoncer qu’une étude allait être menée par des experts des sciences neurologiques et des sciences sociales au sujet des « conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». Même si aucun calendrier n’est évoqué, l’exécutif songe déjà à la mise en place d’un programme de prévention afin de lutter contre l'excès de temps passé devant les écrans. Interrogée par un député au sujet du développement des addictions chez les jeunes, la ministre de la Jeunesse et des sports a annoncé cette semaine l’organisation prochaine « d'une étude portant sur les conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ». « Une étude institutionnelle sera conduite avec l'appui d'experts des sciences neurologiques et des sciences sociales.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Effectivement , simple et clair. De plus, il fait autorité !! by benhamou_groupe1_psy Apr 7

Bonjour, bon article. Mr Nayebi a toujours des avis trés interessant et sur ce sujet là il est intarissable... by kucharski_gp2_psy Mar 28

Related: