background preloader

Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910

Splendeurs et misères. Images de la prostitution, 1850-1910
Related:  Zola l'oeuvreExpo30 Octobre 2015Paris31 octobre 2015

Bienvenue sur le site officiel de la ville de Bennecourt - Accueil > La commune > Histoire et Patrimoine > Histoire Le nom de Bennecourt trouve son origine à l'époque gallo-romaine, il proviendrait de l'altération de « BANNECURIA » ou de « BARENECURTIS », le domaine de Barenus. On note la présence d'un Fanum (sanctuaire gallo-romain) qui a fait l'objet de fouilles pendant 7 années consécutives. Le blason de Bennecourt est : « Au champ d'azur, chargé d'une grappe de raisin accostée de deux épis de blé, le tout d'or, au chef de gueules cousu de trois étoiles d'or ». La grappe de raisin et les épis de blé rappellent les deux cultures principales de Bennecourt, et les trois étoiles symbolisent le village de Bennecourt, et ses hameaux, Gloton et Tripleval. Au Moyen-Age : Bennecourt connaît les invasions des vikings qui résident dans l'île de la flotte (près de 600 drakkars). Ensuite, elle sera propriété des seigneurs de la Roche Guyon jusqu'en 1774. La Renaissance : C'est à cette époque que fut construite notre église. Emile Zola : Zola vient à plusieurs reprises séjourner à Gloton. Parc Leclerc

"Prisons", une exposition de Grégoire Korganow la MEP L’exposition à la Maison Européenne de la Photographie présente une centaine de photographies et montre pour la première fois le travail réalisé par Grégoire Korganow dans une vingtaine de prisons françaises. Sans pathos et loin de l’aspect anecdotique de l’histoire personnelle, c’est un travail à la fois sensoriel et très précis sur l’enfermement que livre Grégoire Korganow. « En 2010, je réalise mes premières photographies dans les prisons françaises pour le film de Stéphane Mercurio, À l’ombre de la République (production Iskra). Je rencontre alors le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean Marie Delarue, qui me nomme quelques mois plus tard contrôleur. De janvier 2011 à janvier 2014, je pénètre au cœur de l’enfermement en France. La prison, espace inaccessible au regard, suscite le fantasme. Je saisis l’indicible, le temps qui s’arrête, la vie qui rétrécit, qui s’efface. Grégoire Korganow Grégoire Korganow s’intéresse aussi aux supports de diffusion des images.

Élisabeth Louise Vigée Le Brun | Grand Palais Élisabeth Louise Vigée Le Brun est l’une des grandes portraitistes de son temps, à l’égal de Quentin de La Tour ou Jean-Baptiste Greuze. Issue de la petite bourgeoisie, elle va trouver sa place au milieu des grands du royaume, et notamment auprès du roi et de sa famille. Elle devient ainsi le peintre officiel de la reine Marie-Antoinette. L’exposition, qui est la première rétrospective française à lui être consacrée, présente près de 130 oeuvres de l’artiste, construisant un parcours complet à travers un oeuvre pictural majeur et une grande page de l’histoire de l’Europe. Commissaires : Joseph Baillio, historien de l’art, Xavier Salmon, directeur du Département des Arts Graphiques du Musée du Louvre Exposition organisée par la Rmn-GP, le Metropolitan Museum of Art de New York et le Musée des Beaux-Arts du Canada à Ottawa. L'exposition bénéficie du généreux soutien de La Vallée Village. Découvrez l'offre adultes et familles pour groupes et individuels autour de l'exposition

Site officiel du musée du Louvre Picasso.mania | Grand Palais Cent chefs d’œuvre de Picasso, dont certains jamais montrés, confrontés aux plus grands maitres de l’art contemporain, David Hockney, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat… À la fois chronologique et thématique, le propos retrace les différents moments de la réception critique et artistique de l’œuvre de Picasso, les étapes de la formation du mythe associé à son nom. Aux grandes phases stylistiques, à certaines œuvres emblématiques de Pablo Picasso, telles que Les Demoiselles d’Avignon et Guernica, répondent les œuvres contemporaines de Hockney, Johns, Lichtenstein, Kippenberger, Warhol, Basquiat ou encore Jeff Koons. Commissaire général : Didier Ottinger, directeur adjoint du Musée national d'Art moderne - Centre PompidouCommissaires : Diana Widmaier-Picasso, historienne de l'art ; Emilie Bouvard, conservatrice au Musée national Picasso-ParisScénographie : agence bGc Studio

L’Amitié littéraire d’Émile Zola pour Gustave Flaubert | Les Amis de Flaubert et de Maupassant Les Amis de Flaubert – Année 1953 – Bulletin n° 4 – Page 11 L’Amitié littéraire d’Émile Zola pour Gustave Flaubert [Le texte de cet article est celui de la conférence faite par M. Gabriel Reuillard, à la Société des Amis de Flaubert, le dimanche 21 décembre 1952.] À l’occasion du cinquantième anniversaire de la mort d’Emile Zola, célébré en septembre dernier, célébration qui s’est longtemps prolongée par une très riche exposition inaugurée à la Bibliothèque Nationale, les Amis de Gustave Flaubert m’ont fait l’honneur de me demander de venir vous parler de l’amitié de Flaubert et Zola. Ce sera donc le propos de cet entretien. Flaubert appartenait à la génération précédant celle de Zola. Aux yeux de ses cadets, il représentait la Littérature dans ce qu’elle avait de plus définitif et de plus haut : une sorte de sacerdoce. Flaubert injustement et durement attaqué, n’avait cessé de batailler pour que la beauté de la forme fût mise, dans le roman, au service de la vérité. » Je vous embrasse ».

Velázquez | RMN - Grand Palais Velázquez Figure majeure de l’histoire de l’art, Diego Velázquez (1599- 1660) est sans conteste le plus célèbre des peintres de l’âge d’or espagnol. L’exposition met son oeuvre en dialogue avec de nombreuses toiles d’artistes de son temps qu’il a pu connaître, admirer ou influencer. Elle se penche également sur la question des variations de styles et de sujets dans les premières compositions de Velázquez, le passage entre naturalisme et caravagisme, ainsi que son égale habileté à exécuter paysages, portraits et peintures d’histoire. Commissaire : Guillaume Kientz, conservateur au département des peintures du musée du Louvre.Scénographie : Atelier Maciej Fiszer Cette exposition est organisée par la Réunion des musées nationaux - Grand Palais et le musée du Louvre, Paris en collaboration avec le Kunsthistorisches Museum, Vienne. L'exposition bénéficie du soutien du groupe sanef et de Credit Suisse. Découvrez l'offre adultes et familles pour groupes et individuels autour de l'exposition

Take Me (I'm Yours) | EXPOSITION | Monnaie de Paris Après s’être transformée, à l’occasion de sa réouverture en octobre 2014, en usine de chocolat avec la Chocolate Factory de Paul McCarthy, puis en Musée d’Art Moderne – Département des Aigles de Marcel Broodthaers, la Monnaie de Paris invite, une nouvelle fois, les visiteurs à redécouvrir ses espaces grâce à un projet artistique hors norme : Take Me (I’m Yours) transforme ses salons XVIIIe siècle en un lieu d’échange libre et inventif, destiné à bouleverser les rapports traditionnels entre l’art et son public. Vingt ans après son immense succès à la Serpentine Gallery, l’exposition conçue par Christian Boltanski et Hans Ulrich Obrist, Take Me (I’m Yours) est récréée. Ainsi chaque visiteur sera invité, pour ne pas dire encouragé, à toucher, utiliser ou emporter avec lui les projets et les idées des artistes invités. Les commissaires de l’exposition Christian Boltanski et Hans Ulrich Obrist reprennent ce principe fondateur tout en le renouvelant.

Informations pratiques - Paris Réouverture le 12 novembre 2015. Ouverture partielle du musée pendant les travaux. Les œuvres de Camille Claudel ne sont actuellement pas présentées. Nouvelle tarification à partir du 12 novembre. Tarif Plein : 10 €, tarif réduit : 7 € Accès Musée Rodin, 77 rue de Varenne, 75007 Paris Téléphone : 01 44 18 61 10 Métro : Varenne (ligne 13) ou Invalides (ligne 13, ligne 8) RER : Invalides (ligne C) Bus : 69, 82, 87, 92 Vélib' : 9 boulevard des Invalides Stationnement : Boulevard des Invalides Pour préparer votre itinéraire jusqu'au musée Rodin, consultez le site www.ratp.fr (link is external). Plan Agrandir le plan (link is external) Ouverture Le musée Rodin est ouvert tous les jours sauf le lundi. Le jour de nocturne est le mercredi : le musée Rodin est ouvert jusqu'à 20h45. Fermeture Le musée Rodin est fermé le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre. Tarifs (du 6 janvier 2015 jusqu'au dimanche 8 novembre) Tarifs des activités culturelles Groupe : plein tarif 100 €, tarif réduit (étudiants) 80 €

WARHOL Unlimited - Musée d'Art Moderne Conservée à la Dia Art Foundation, les Shadows, étonnant ensemble de 102 toiles sérigraphiées de 17 couleurs différentes se déploient sur une longueur de plus de 130 mètres. Elles rappellent de façon magistrale la capacité de Warhol à ébranler les conventions de l'art, depuis la conception des oeuvres jusqu'à leur mise en scène. A la question de savoir si elles étaient de l’art, Warhol répondait non : « ... on passait de la disco durant le vernissage, je suppose que ça en fait un décor disco ». L’art de Warhol se présente comme un défi que l’exposition du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris étend à plusieurs séries comme les Electric Chairs (1964-1971), les Jackies (1964), les Flowers (1964-1965), les Maos (1972-1973). Aussi encensé que critiqué, l'artiste possède toujours la capacité de bouleverser les attentes du visiteur et cela malgré la surmédiatisation à laquelle il a pratiquement toujours été exposé. Commissaires de l’exposition : Sébastien Gokalp Hervé Vanel

Aux dîners Magny | Les Amis de Flaubert et de Maupassant Les Amis de Flaubert – Année 1960 – Bulletin n° 17 – Page 68 Aux dîners Magny Le restaurant Magny se trouvait rue Contrescarpe-Dauphine (aujourd’hui rue Mazet). Le nombre des membres du « Cercle » augmenta beaucoup et les dîners devinrent bruyants. La toilette, naissance de l’intime La toilette, naissance de l'intime Du 12 février au 5 juillet 2015 Après avoir célébré les quatre-vingts ans de l’ouverture du musée au public à travers les deux expositions temporaires « Les Impressionnistes en privé » et « Impression, soleil levant », le musée Marmottan Monet présente du 12 février au 5 juillet 2015 la première exposition jamais dédiée au thème de La Toilette et à La Naissance de l’Intime. L’exposition réunit des œuvres d’artistes majeurs du xve siècle à aujourd’hui, concernant les rites de la propreté, leurs espaces et leurs gestuelles. C’est la première fois qu’un tel sujet, unique et incontournable, est présenté sous forme d’exposition. Des musées prestigieux et des collections internationales se sont associés avec enthousiasme à cette entreprise et ont consenti des prêts majeurs, parmi lesquels des suites de peintures qui n’avaient jamais été montrées depuis leur création. Télécharger le dossier de presse

Foire d’Automne : 24 octobre – 02 novembre - Foire d'automne Spectacles et Sorties à Paris

Related: