background preloader

Égalité filles-garçons : le poids des stéréotypes de sexe

Égalité filles-garçons : le poids des stéréotypes de sexe
A l'école, les attentes des parents et des enseignants ne sont pas les mêmes pour un garçon ou pour une fille. Fortement ancrés, les stéréotypes de sexe pèsent sur l'évaluation, le comportement des professeurs et l'orientation. Teamwork © pressmaster – Fotolia Dans les universités françaises, 53% des chercheurs en littérature sont des femmes, contre à peine 15% en mathématiques. Dans les écoles d’ingénieurs, les élèves sont à 73% des garçons. Pour Françoise Vouillot, enseignante chercheuse à l’Institut national d’étude du travail et d’orientation professionnelle (Inetop) du CNAM, cette situation n’est pas le fruit d’une “loi naturelle”, mais le résultat de la “division sexuée de l’orientation”, qui implique, dès l’école, “des traitements différenciés” et des “discriminations systémiques” s’opérant au quotidien, “de manière inconsciente”. La « bosse des maths » Two schoolkids learning © Halfpoint – Fotolia Infographie – L’égalité filles-garçons Des vocations étouffées dans l’œuf Fabien Soyez

http://www.vousnousils.fr/2015/03/12/egalite-filles-garcons-le-poids-des-stereotypes-de-sexe-564866

Related:  Égalité filles/garçons - HarcèlementEGALITE FILLES GARCONSégalité femmes-hommesValeurs, éthiqueOrientation et ressources Onisep

Les filles peuvent réussir aussi bien que les garçons, mais... Papa scientifique, maman littéraire ? Dans une étude publiée le 5 mars, l'OCDE dévoile les écarts de performance entre filles et garçons et tente d'en comprendre les mécanismes. Car les filles peuvent être aussi bonnes en sciences que les garçons. Prévenir le sexisme , dès la classe de 5<sup>ème</sup> : une action qui favorise l’estime de soi et le sens critique En décembre 2013, notre délégation des Hauts-de-Seine a rencontré 6 classes de 5ème, soit 160 élèves, dans un collège de Malakoff. Des exercices ludiques, alimentés par l’expérience personnelle de chacunE, ont permis aux élèves de déconstruire les mythes sexistes, de mesurer ce qu’il reste à accomplir pour l’égalité Femmes-Hommes, d’acquérir des réflexes utiles pour se protéger des inégalités. Cette intervention participative et résolument positive a bénéficié d’une analyse sociologique, que nous vous invitons à découvrir... Un questionnaire d’évaluation rempli par les élèves ainsi qu’une analyse sociologique de la participation des élèves lors de l’animation permet de mesurer les résultats concrets de cette action. Objectifs de l’action Définir le sexisme : ce qu’il présuppose, ce qu’il implique, en quoi des logiques sexistes peuvent encore entretenir des inégalités dans notre contexte de vie.

Place aux Filles veut en finir avec le sexisme des métiers Femme pilote de chasse, homme assistant-maternel... Les cas existent mais sont encore trop rares. Les stéréotypes sur les métiers dits masculins et ceux réservés aux femmes ont la vie dure. "De plus il existe une forte autocensure des jeunes filles dans leur choix d'orientation : le public féminin s'interdit quantité de métiers", constate Anne Fournier, présidente d'Euro France association, dont la mission est de promouvoir les métiers d'avenir et d'améliorer l'orientation des jeunes. Le Laboratoire des stéréotypes Ce document doit permettre à chacun et chacune de prendre conscience des stéréotypes, les débusquer et contribuer à limiter leurs effets. Il est l’aboutissement des travaux des ateliers réunis par le Laboratoire de l’égalité en 2013, qui ont mené une réflexion sur les inégalités et les stéréotypes dans l’éducation, au travail et dans les médias. Sommaire Aujourd’hui... De quoi parle-t-on ? Quelques chiffres

Égalité filles-garçons : où en est-on ? 1Les filles réussissent mieux leurs études, comme dans la plupart des autres pays développés (OCDE, 2009) quel que soit le niveau d’enseignement, quelle que soit la filière ou discipline considérée. Les filles sont également plus nombreuses que les garçons à posséder le baccalauréat, elles mènent des études plus longues et elles sont plus souvent diplômées du supérieur. Depuis 1981, le nombre d’étudiantes dépasse en France celui des étudiants. 2Pour Terrail (1992, p. 674), la meilleure réussite scolaire des filles est « en partie profondément liée avec le processus contemporain d’émancipation des femmes sous la forme d’engagements collectifs : mouvements organisés, solidarités informelles, manifestations ponctuelles ».

Problèmes scolaires: Pourquoi les filles et les garçons ne réussissent pas de la même façon à l'école EDUCATION - Des progrès ont été faits, c'est évident. Formation, rémunération, participation au marché du travail, l'écart entre les hommes et les femmes se réduit de plus en plus. "Preuve que les aptitudes n'ont pas de sexe", rappelle l'OCDE ce jeudi 5 mars en dévoilant les résultats de son étude sur les inégalités entre filles et garçons à l'école.

Egalité filles/garçons Introduction Genre et sexeLa notion de ‘sexe’ renvoie aux caractéristiques purement biologiques qui différencient hommes et femmes : comme les différences liées au système reproductif (par ex. les femmes allaitent) ou corporelles (par ex. les hommes ont un cerveau plus lourd). La notion de ‘genre’ renvoie aux différences sociales entre hommes et femmes. Il renvoie à l’ensemble des règles implicites et explicites régissant les relations femmes/hommes et des obligations distinctes. [1] C’est sur cette optique que le terme genre sera traité dans le présent dossier. Ce petit film montre aux hommes ce que cela signifie parfois que d'être une femme... Et cela va vraiment droit au but ! Voila un petit court métrage qui va certainement changer votre vision du monde... Au moins pour un moment. Tous les jours, des femmes sont confrontées aux petites marques insidieuses du sexisme ordinaire, et parfois malheureusement aussi, à des événements encore plus graves. Mais nous en rendons-nous vraiment compte ?

Le discours des éducateurs spécialisés : réalisme et réalité (au sens de l'article indéfini pluriel) ou d'une activité, et très rarement de L'activité comme concept générique. L'article est important puisque, selon qu'il est défini ou indéfini, il ouvre ou rétrécit le programme du nom qu'il détermine : le projet versus un projet, l'activité versus une activité, indiquent des directions de sens soit générale soit particulière. C'est en ce sens que s'opère une réduction de l'activité à sa représentation parcellisée, atomisée pourrait-on dire en une multitude d'activités.

Tout savoir sur le cybersexisme : comprendre et agir ! > Télécharger au format pdf < en ce moment : 1ère étude en france sur le sujet ! L’Observatoire régional des violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert a mené la première étude en France sur le cybersexisme auprès de 1200 élèves de collèges et lycées franciliens. Accéder à l'étude

Related: