background preloader

7 raisons pour ne pas utiliser les tablettes dans l’éducation

7 raisons pour ne pas utiliser les tablettes dans l’éducation
Une récente passe d’armes sur le bien fondé d’offrir des iPad à des collégiens en Corrèze avait fait couler beaucoup d’encre dans les commentaires du Framablog. Nous récidivons aujourd’hui en laissant de côté les arguments du libre pour se concentrer uniquement sur la pertinence de la tablette en milieu scolaire. Trop cool pour l’école : 7 raisons pour lesquelles les tablettes ne devraient PAS être utilisées dans l’enseignement Too cool for school : 7 reasons why tablets should NOT be used in education Donald Clark – 24 février – Blog perso(Traduction : Moosh, Max, DansLeRuSH, CedricA, Sphinx, Mila Saint Anne, Catalaburro, VifArgent, goofy, @paul_playe, Miles, Alpha + anonymes) Est-ce que les élèves en achètent ? J’écris ceci sur un netbook. Est-ce que les étudiants en achètent ? Que ce soit à l’école, au lycée ou à l’université, il semble que les jeunes préfèrent les ordinateurs, que ce soit pour prendre des notes, écrire des devoirs ou autres choses. Et puis il y a l’entreprise. 1. 2. 3.

http://framablog.org/2013/02/27/ipad-tablette-education-non/

Related:  Sujet tablettesIpad négatifTextes scientifiques

E-éducation : du cahier à la tablette La rentrée 2015/2016 sera soutenue par des stratégies pédagogiques innovantes. Michel Barat, recteur de l’académie de Corse réaffirme le cap d’une école adossée aux technologies de l’information et de l’éducation. Un premier pas a d’ores et déjà été franchi. Il appelle de manière irrésistible les suivants. « L’année écoulée a été mise à profit afin de préparer cette évolution. Un séminaire national a été organisé sur le sujet », rappelle le responsable académique. Les prises de position font résonner l’argumentaire insulaire. « Deux des documents ministériels concernant le numérique ont été élaborés dans l’académie de Corse.

Rythmes scolaires: 74% des enseignants jugent leur impact «négatif» Trois professeurs des écoles sur quatre, sondés par le principal syndicat des enseignants de maternelle et de primaire (SNUipp-FSU), s'alarment des effets négatifs de la réforme sur les élèves et sur eux-mêmes. Ils estiment que sa «remise à plat» est un chantier prioritaire. La réforme des rythmes scolaires, un caillou dans la chaussure de Najat Vallaud-Belkacem.

La tablette fait son entrée à l'école ... Une frénésie justifiée ? Nous assistons actuellement à une frénésie mondiale autour de l'usage de la tablette à l'école. Selon le journal Le Monde, en matière d'équipement des écoles, les établissements américains ont déjà dépensé 5 milliards de dollars. La Grande-Bretagne, elle, a dépensé 194 millions de livres (226 millions d'euros) pour offrir 300 000 machines à ses élèves (1). De son côté, le District scolaire de Los Angeles, a signé un contrat de 30 millions de dollars avec Apple pour équiper 47 de ses écoles primaires d’iPad cet automne (2). Depuis cette rentrée scolaire, la Thaïlande (3) a doté chaque élève d'un ordinateur à l'entrée du CP et un million d'enfants sont équipés d'une ardoise tactile qui est devenue l'instrument de base du cartable de l'écolier.

L'école sans livres scolaires par Jules Roy Si vous trainez dans les couloirs de l'institut La Salle à Lille, vous n'entendrez plus les professeurs dire "sortez vos manuels scolaires" mais plutôt "sortez vos tablettes" ! Depuis la rentrée, elles ont pris la place des livres ! Même les 6eme en ont une qu'ils emportent chez eux chaque soir. Touch tablets in the classroom: what are the advantages? Plus de motivation, plus de collaboration, l’acquisition de compétences informatiques… les avantages des tablettes pour les élèves sont soulignés par tous les enseignants qui les expérimentent. Les apports pédagogiques avec l’utilisation de la tablette Les études sur les apports des tablettes dans l’environnement scolaires sont nombreuses mais restent encore appliqués à des corpus restreints.

Médiation, médiatisation et instruments d’enseignement : du triangle au « carré pédagogique » 1Le thème de la médiation proposé pour le 22e colloque du GERAS est au cœur d’une recherche que nous menons depuis bientôt six ans dans le cadre d’un enseignement de type LANSAD1 à l’université de Rennes 2. Cette recherche s’est concrétisée dans une thèse soutenue à Bordeaux en décembre 2001 et intitulée : « Médiatisation et médiation dans l’enseignement des langues en environnement multimédia. Le cas de l’apprentissage de l’anglais en DEUG d’Histoire de l’art à l’université »2. 2Nous résumerons ici l’essentiel de la démarche théorique qui nous a amené à définir et à situer les concepts de médiation et de médiatisation dans le cadre de la situation pédagogique. Il s’agira tout d’abord de revisiter le modèle classique du triangle pédagogique pour y redéfinir la place du processus Enseigner. Dans un deuxième point, nous essaierons de définir et de situer la médiation pédagogique.

Utiliser une tablette pour faire ses devoirs : bonne ou mauvaise idée ? Atlantico : A l'heure des devoirs, sur le bureau des écoliers, on peut trouver en plus du cahier et de l'équerre des tablettes numériques, comme outil pour étudier : pourquoi les élèves se sont aussi rapidement approprié les outils numériques? Alain Sotto : Aujourd’hui, grâce au Web, on a en deux clics une profusion de ressources pédagogiques sur tous les sujets. L’élève entre instantanément en intéraction avec des images et des mots qu’il va devoir trier en cherchant au plus vite réponse à sa question. La richesse et la variété des contenus que l’on peut obtenir est un réel avantage pour l’accès au savoir. De plus, l’élève retrouve ce qui a été à la base de ses activités d’apprentissage de son jeune âge : être actif, manipuler et maîtriser un appareil, tapoter sur un écran tactile, en obtenir un résultat sans être jugé. Voila ce qui explique l’engouement extraordinaire pour les tablettes.

iPad, tablette: les effets négatifs sur la santé - L'Express L'Expansion Candy Crush - 1. Corps humain - 0. Trop utiliser sa tablette tactile, a fortiori dans des positions pas toujours naturelles, n'est pas sans risque pour la santé. Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie Publié dans Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie Avis de l'Académie des sciences - Éditions Le Pommier - Janvier 2013 - 17,00 € La question de l’impact des écrans sur notre cerveau est au cœur des préoccupations. L’une des questions les plus intéressantes aujourd’hui est de savoir comment la pratique intensive des nouvelles technologies amène les utilisateurs à adopter d’autres façons de penser, de sentir, d’agir. L’Académie des sciences rend ici son premier rapport sur l’effet des écrans sur le cerveau des enfants. Importance de l’interface écrans - cerveau de la naissance à la majorité, limites de cette interface, nouveaux acquis des sciences du cerveau, de la cognition et des comportements liés à la problématique des écrans, effets jugés bénéfiques, effets jugés délétères, recommandations : un point complet – le premier en France – qui intéressera tous ceux qui accompagnent les enfants dans leur découverte du monde numérique.

L’école « passe au numérique » : ça change quoi pour les élèves ? Des établissement pionniers (riches en fibre) 600 collèges et écoles connectées C’est la joyeuse avant-garde du bazar connecté. Le ministère de l’Education annonce près de 600 établissements pionniers dès la rentrée : 220 collèges, dont une partie sont situés en zone prioritaire, ainsi que 350 écoles [PDF]. Les expérimentations ont débuté en 2013 avant une généralisation en 2016.

Related: