background preloader

L’apprentissage actif expliquerait les effets positifs de la classe inversée

L’apprentissage actif expliquerait les effets positifs de la classe inversée
La classe inversée, modèle pédagogique qui vise à ce que les élèves réalisent les activités pratiques en classe et assimilent la portion théorique en dehors des heures de cours, jouit d’une certaine popularité actuellement. Pour plusieurs intervenants du milieu de l’éducation, au primaire comme au secondaire, ce modèle aurait des impacts positifs sur la réussite et la motivation des élèves. Mais le succès de la classe inversée relève-t-il du modèle lui-même ou des implications qu’il sous-tend? Une étude publiée dans le dernier numéro de la revue Life Sciences Education s’est intéressée à cette question. Les chercheurs ont par la suite analysé différentes données, dont les notes des étudiants et les taux de réussite, et ont mesuré des attitudes. Selon les auteurs, cette étude met en relief l’importance de l’apprentissage actif. --Par Dominic Leblanc, L'École branchée

La classe inversée, un véritable bouleversement pédagogique ? #1 Est-ce si nouveau ? Depuis plusieurs mois, les classes inversées s'immiscent dans pratiquement toutes les conversations. Schématiquement, il s'agit de faire travailler les étudiants en amont du cours, pour consacrer le temps où ils sont présents avec le professeur à d'autres activités : approfondissement de certaines notions, réponse aux questions des étudiants, mais aussi mise en commun des productions, échanges et débats. Présentée de la sorte, cette pédagogie n'est pas franchement nouvelle : professeur à l'université catholique de Louvain, Marcel Lebrun, notamment, raconte avoir lui-même eu un enseignant qui pratiquait cette méthode lorsqu'il était étudiant. Comment expliquer un tel engouement ? #2 Est-ce forcément numérique ? Si les enseignants n'ont pas attendu le web, les podcasts et les réseaux sociaux pour expérimenter la classe inversée, les outils numériques en facilitent largement la mise en pratique. #3 Faut-il inverser tous les cours ? "Il faut alterner !

How My Flipclass Room Runs...Until I Change It Again! It seems like some of the most beneficial posts I've written are the posts where I share how I'm making the flipped classroom work in my 5th grade room. Since this is the beginning of a new year, I figured it would be a good time to share exactly how I'm running flipclass this year. For the first unit (which we just finished last week), we did most of the videos together, so my students could see exactly what I was looking for in their WSQ's. Not sure what a WSQ is? Here's the video my cohort & I put together explaining it. So here's the gist of how my math block runs: Before Class Watch assigned video & complete WSQ In Class 5 minutes Them: Set a goal for what they want to accomplish during the math session Me: Check in with everyone 15 minutes Them: Discussion of assigned problems from videos and guiding questions...my discussions follow the "math circles" discussions I talked about here. So there you have it, my math block in a nutshell.

L’apprentissage actif expliquerait les effets positifs de la classe inversée Pour plusieurs intervenants du milieu de l’éducation, la classe inversée est un modèle qui aurait des impacts positifs sur la réussite et la motivation des élèves. Mais le succès de la classe inversée relève-t-il du modèle lui-même ou des implications qu’il sous-tend? Une étude s’est penchée sur la question. La classe inversée, modèle pédagogique qui vise à ce que les élèves réalisent les activités pratiques en classe et assimilent la portion théorique en dehors des heures de cours, jouit d’une certaine popularité actuellement. Une étude publiée dans le dernier numéro de la revue Life Sciences Education s’est intéressée à cette question. Ils ont voulu répondre à la question suivante : étant une forme d’apprentissage actif, la classe inversée produit-elle des résultats supérieurs quant à la réussite des élèves et le développement d’attitudes positives face au processus d’apprentissage que les autres formes d’apprentissage actif?

Classe inversée : un mur de capsules lancé par Marie Soulié. Participez ! « Le blog de Philippe Liria Voici le lien vers le Padlet lancé par Marie Soulié, professeur de français au collège d’Orthez, qui invite les professeurs de français (FLE compris…) à coller leurs capsules pour les partager et les proposer aux enseignants qui utilisent la classe inversée en cours. C’est aussi l’occasion de voir d’autres manières de faire des capsules, de partir à la pêche aux nouvelles idées. Merci Marie pour cette formidable initiative ! WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème Formation capsules, Itunes U et Appsmashing par Marie Soulié : souvenirs Samedi dernier nous avons reçu Marie Soulié, professeur de Lettres et formatrice Lettres et Clemi. Dans "Classe inversée"

Numérique et travail collaboratif : des élèves « acteurs » Avec des outils numériques, les élèves de Jean-François Tavernier, prof d'histoire-géo, décryptent ensemble des documents iconographiques. Et deviennent acteurs. Marqueed permet aux élèves de travailler ensemble autour de l’oeuvre de Hans Holbein, “Les Ambassadeurs” (1533) “Les études sur l’intérêt du travail collaboratif et de l’échange entre pairs pour l’apprentissage sont aussi anciennes que l’école, on en parlait déjà bien avant le numérique.” Ainsi Jean-François Tavernier, professeur d’histoire-géographie au collège de Barr (Bas-Rhin), introduisait-il la présentation de son atelier, “Quelle plus-value du numérique dans le travail collaboratif”, lors des Net Journées, les 25, 26 et 27 mars 2015. « De nouvelles situations d’apprentissage » “Que change le numérique ? Framapad est un logiciel d’écriture collaborative, qui permet aux élèves de rédiger ensemble un seul et même texte. Qu’apportent les outils numériques au travail collaboratif ? Plus loin que les photocopies Fabien Soyez

L'Agence nationale des Usages des TICE - La classe inversée : que peut-elle apporter aux enseignants ? par Isabelle Nizet * et Florian Meyer * La classe inversée exerce un attrait indéniable sur les enseignants qui souhaitent diversifier leurs approches pédagogiques et tenter de nouvelles expériences avec leurs élèves. Il semble cependant nécessaire de bien comprendre en quoi cette approche offre des bénéfices réels, alors que peu de recherches scientifiques ont démontré son efficacité à l’aide de données probantes, comme le soulignent Steve Bissonnette, professeur à la TÉLUQ, et Clermont Gauthier, professeur à l’Université Laval au Québec. Une définition souple La classe inversée est souvent perçue comme la simple inversion d’activités typiques d’un enseignement traditionnel : au lieu d’écouter l’enseignant en classe et de faire ses devoirs seul à la maison, l’élève réalise des apprentissages de manière autonome à l’aide de matériel numérique à la maison et fait des exercices en classe avec l’enseignant. Aux origines de la classe inversée Au carrefour de plusieurs tendances Pour conclure

Le 5ème sommet de l'iPad est annoncé ! - Padagogie Le sommet mondial de l’iPad annonce sa cinquième édition ! Cet événement international ainsi que les ateliers et conférences qui y sont offerts ont bien évolué depuis la première session. Il y a eu 40 pays représentés et quelques 1200 exposants à la quatrième édition ! Tous peuvent bénéficier d’un autre colloque en simultané et c’est une chance ! Avec cette édition la maturité est au rendez vous. En effet, après le déballage de l’appareil, la formation offerte aux enseignants, l’embauche d’une ressource dans l’école, la mise en place d’une politique et de règles, que reste-t-il de l’élan de départ?

L'Agence nationale des Usages des TICE - La pédagogie inversée Carole Christophe est professeure des écoles et enseigne au CE1 dans l’école élémentaire de Saint Rémy sur Bussy. Lors d’une séance de français consacrée à l'acquisition de la phrase négative, elle nous décrit comment elle met en œuvre des activités d'apprentissage basées sur la pédagogie inversée. L’origine du projet Enseignante en classe de CE1 à l’école élémentaire de Saint Rémy sur Bussy. Depuis 2011, l’école utilise un ENT. A la rentrée 2012, sur proposition de la circonscription, je suis entrée en expérimentation dans le protocole de pédagogie inversée. En pratique Ma classe est divisée en trois groupes hétérogènes de 7 à 8 élèves. Un groupe visionne une capsule puis fait un test rapide en évaluation formative (ce test servira pour proposer des exercices de réinvestissement lors d’une prochaine séance). La capsule : petite vidéo d’environ 2 minutes que j’ai réalisée avec le logiciel du TNI. L’entrainement se fait lors d’une prochaine séance. Le déroulement de l’activité Intérêts

Pour bâtir des scénarios pédagogiques intégrant les TIC Dans le domaine littéraire, un Scénario est un canevas, le plan détaillé d'une pièce de théâtre, d'un roman. Au cinéma, c'est la trame écrite et détaillée des différentes scènes d'un film, comprenant généralement le découpage et les dialogues. C'est cette démarche d'écriture et de préparation que l'on peut vouloir transposer pour en faire une méthode dans l'enseignement et la formation : un scénario devient alors un travail préparatoire où un projet (de cours, de séquence, de module) est décrit, raconté, mais aussi découpé, structuré avant d'être réalisé de façon réelle. En fait, dans l'enseignement, il y a toujours eu quelque part cet acte de scénarisation de par le fait même que l'on pense le déroulement d'une séance, la répartition horaire, l'alternance de la théorie et de la pratique, etc. Mais la notion de scénarisation pédagogique s'est peu à peu imposée quand les enseignants ont commencé à intégrer l’audio visuel à leurs pratiques, dans les années 80.

Related: