background preloader

Uniting Conservation, Communities, and Sustainable Travel

Uniting Conservation, Communities, and Sustainable Travel
Related:  Eco-tourisme au JaponGlobal tourism

L'écotourisme au Japon: une courte introduction L'écotourisme a pour objectif de développer les économies locales en promouvant un tourisme centré sur la découverte de la nature, la préservation de l'environnement, du patrimoine historique, des ressources et populations locales. Guidé par un professionnel, l'écotouriste a pour principale motivation d'observer et comprendre la nature mais aussi les cultures traditionnelles. Le "tourisme vert" connaît un succès grandissant au Japon et à travers le monde. Le Pays du Soleil levant regorge de ressources naturelles propices à l'écotourisme: 30 parcs nationaux recouvrant 5,5% du territoire nippon, montagnes, volcans, sources thermales (onsen), lacs, plages, récifs de coraux.. Lors d'un voyage au Japon, vivez des expériences uniques tout en respectant l’environnement: nature à vous couper le souffle, rencontre d'animaux sauvages (écureuils volants, dauphins, baleines) et activités sportives inoubliables (randonnée dans la jungle à Iriomote ou dans le désert de Tottori) !

GCSE Bitesize: Ecotourism Le Code mondial d’éthique du tourisme | Éthique et responsabilité sociale Pour voir cette page dans d'autres langues cliquez Español English Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble complet de principes destinés à guider les principaux acteurs du développement touristique. Le code, qui s’adresse aussi bien aux autorités publiques et aux professionnels du secteur des voyages qu’aux communautés et aux touristes, vise à contribuer à maximiser les effets bénéfiques du tourisme tout en limitant à un minimum toute incidence potentiellement négative sur l’environnement, le patrimoine culturel et les sociétés partout dans le monde. Le code a été adopté en 1999 par l’Assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme. Les dix principes énoncés dans le code couvrent largement les composantes économiques, sociales, culturelles et environnementales des voyages et du tourisme: Voir également : Pour de plus amples informations, prière de contacter ecsr@unwto.org

Ecotourisme au Japon L'écotourisme a pour objectif de développer les économies locales en promouvant un tourisme centré sur la découverte de la nature, la préservation de l'environnement, du patrimoine historique, des ressources et populations locales. Guidé par un professionnel, l'écotouriste a pour principale motivation d'observer et comprendre la nature mais aussi les cultures traditionnelles. Le "tourisme vert" connaît un succès grandissant au Japon et à travers le monde. Le Pays du Soleil levant regorge de ressources naturelles propices à l'écotourisme: 30 parcs nationaux recouvrant 5,5% du territoire nippon, montagnes, volcans, sources thermales (onsen), lacs, plages, récifs de coraux... Lors d'un voyage au Japon, vivez des expériences uniques tout en respectant l’environnement: nature à vous couper le souffle, rencontre d'animaux sauvages (écureuils volants, dauphins, baleines) et activités sportives inoubliables (randonnée dans la jungle à Iriomote ou dans le désert de Tottori) !

Global Tourism - geobecks.net This unit will investigate how global tourism has evolved. It will start with a look at the importance of tourism as an industry then take a historical perspective on the development of tourism from 'The grand Tour' to the first commercial flight from Southampton (UK) to Cape Town (South Africa). Modern tourist journeys are studied through inquiry into the changing popularity of tourist resorts, redeveloping tourism, sustainable tourism and tourism in Antarctica. Key Concept Global Interactions - individuals and communities are increasingly connected through travel and the media, which has caused a rise in tourism. Sustainability and networks - How have links between countries encouraged travel? Globalisation and Sustainability

Tourisme Solidaire | Solidaire Contexte Qu’est-ce que le tourisme solidaire ? Le tourisme solidaire regroupe les formes de tourisme « alternatif » qui mettent au centre du voyage l’homme et la rencontre s’inscrivant dans une logique de développement des territoires. D’après le réseau d’information et de documentation pour la solidarité et le développement durable Ritimo, les fondements du tourisme solidaire sont : l’implication des populations locales dans les différentes phases du projet touristique les rencontres et le respect de la personne, des cultures et de la nature une répartition plus équitable des ressources générées une sensibilisation des voyageurs et la préparation au voyage (gestion des déchets, gestion des ressources) les retombées économiques locales. Un exemple concret ? Il existe des agences de voyages solidaires et équitables : l’agence Vision du Monde a par exemple été créée dans ce but. Evolution Acteurs On peut distinguer 3 catégories d’acteurs : les professionnels du secteur du tourisme. Métiers

VOYAGE VERT AU JAPON: Qu'est-ce que l'écotourisme ? Un éco-tour ? Qu'est-ce que l'écotourisme ? Fondamentalement, l'écotourisme est un type de tourisme visant à protéger et promouvoir l'environnement naturel (idéalement avec une symbiose entre vie humaine et vie de la planète). Pour le ministère de l'environnement japonais, l'écotourisme couvre en plus la protection et la promotion des cultures locales; l'écotourisme au Japon est donc un tourisme vert et social. La protection est directement accomplie grâce à l'application de règles tandis que la promotion est directement accomplie grâce à des apprentissages basés sur des expériences concrètes. L'écotourisme est un concept attractif mais difficile à réaliser... ce qui a mené à la création au Japon de la 日本エコツーリズム協会 (Société japonaise d'écotourisme) dans les années 90. Qu'est-ce qu'un éco-tour ? CLIQUEZ pour voyager au Japon en train plutôt qu'en avion... ... ou préparer un séjour avec éco-tour au Japon L'agence de voyage pour le Japon Omni Links Europe S.A.

Gorillas suffer as eco-tourists get too close, warn researchers | Environment Gorillas are being dangerously stressed by tourists whose attentions are disrupting the animals' feeding routines and making them aggressive. The discovery – made by researchers who have just completed a year-long study of the great apes at Bai Hokou in the Central African Republic – has important implications for the tourism industry. Eco-tourism has become extremely popular, providing travellers with opportunities to get close to rare species, including tigers, polar bears and gorillas. Gorilla tourism in particular has boomed, providing jobs and business opportunities in several African countries. But now scientists warn that greater care will be needed. "We got a lot of warning barks from the male silverback in a band of gorillas if we went too close," said Michelle Klailova of Stirling University. Great apes are known to be vulnerable to human diseases. Authorities have so far insisted that humans remain at least seven metres away.

Voyages Pour la Planète - ecotourisme, tourisme durable, solidaire Masaru Takayama, Directeur de la Japan Ecolodge Association Masaru Takayama, Samouraï de l’écotourisme J’aurais pu rencontrer Masaru Takayama dans un restaurant japonais ou dans un Dojo d’arts martiaux… Nous avons fait finalement connaissance lors de l’atelier “Leçons sur l’écotourisme et le développement communautaire” au cours de l’ESTC12 en Californie en septembre dernier. Fantastique rencontre avec un véritable Samouraï de l’écotourisme dans son pays, respect ! Masaru est le Directeur Général de la première association d’écolodge fondée au monde, ECOLA, the Japan Ecolodge Association, qui vise à diffuser le concept d’écolodge en préconisant un standard international de l’hébergement responsable reconnu par le GSTC, l’ESAIS (Environmentally Sustainable Accommodations International Standard) et son programme de certification. ECOLA est fermement convaincue que les éco-lodges opérés localement avec des programmes éducatifs d’interprétation de l’environnement peuvent conduire à la préservation de la nature, tout en dynamisant l’économie locale.

Tourism overwhelms vanishing Venice | Europe | DW.DE | 09.11.2012 Each day, more than 60,000 people visit Venice - more than the entire population of the city. Of those, an increasing number are from cruise ships; with a 439 percent increase in cruise dockings in the past 15 years, according to statistics from the Venice Passenger Terminal. The fabled Italian port is now the most popular cruise destination in Europe. It is feared that the sheer number of visitors are damaging the city whose economy is based around them. "Tourism is a double-edged sword," said Peter Debrine, head of the World Heritage and Sustainable Tourism Programme at UNESCO, in an interview with DW. Fragile city Groups such as UNESCO claim that cruise ships in Venice are particularly damaging because of the fragile structure of the city. "Venice is a small place, without a lot of space," said Matteo Secchi, spokesperson for Venessia, the largest citizen's advocacy group in Venice. The MSC Divina, which visited Venice in June, is bigger than the Titanic Exodus Disneyland?

Tourisme durable, écotourisme, tourisme solidaire : comment s’y retrouver ? / Success! Développée dans les années 90, la notion de « tourisme durable » se veut être autant un moteur pour l'économie des zones concernées qu'un élément ludique, tout en respectant les personnes et leur environnement. En France, plusieurs organisations proposent de découvrir ce tourisme qui, d'alternatif, est devenue une forme de plus en plus en vogue. Pour l’Organisation Mondiale du Tourisme, « Le développement touristique durable satisfait les besoins actuels des touristes et des régions d’accueil tout en protégeant et en améliorant les perspectives pour l’avenir. Il est vu comme menant à la gestion de toutes les ressources de telle sorte que les besoins économiques, sociaux et esthétiques puissent être satisfaits tout en maintenant l’intégrité culturelle, les processus écologiques essentiels, la diversité biologique, et les systèmes vivants. ». Définitions Il existe des milliers de façons de faire du tourisme tout en respectant des valeurs, un lieu et des personnes. Tourisme responsable

Archipel Yaeyama : le dernier paradis terrestre Centré sur l’île d’Ishigaki, l’archipel Yaeyama occupe la partie la plus méridionale du Japon, au cœur d’une zone maritime parsemée de récifs coralliens qui figurent parmi les plus beaux du monde. Les insulaires y mènent une vie toute simple, tout en préservant les anciennes traditions. La flore et la faune comptent aussi de nombreuses espèces rares, à commencer par le fameux chat sauvage Iriomote, faisant de ces îles le dernier paradis terrestre du Japon. Iriomote, île d’écotourisme Une jungle de végétation subtropicale recouvre 90 pour cent de l’île d’Iriomote. Les nombreux visiteurs y succombent au charme d’une nature imposante et inaltérée depuis des temps immémoriaux. « Autrefois cette île était jugée inhabitable. Auberge Takemori Adresse : 36-5 Haeminaka, Taketomi, Yaeyama, Okinawa Tél.: 0980-85-5357 Accès : un minibus assure la navette entre l’auberge et le Port Ohara d’Iriomote. À l’île de Yubu, les gens vivent avec les buffles Le chat sauvage Iriomote, un miracle biologique En bref

Related: