background preloader

L'Écho des Sorcières

L'Écho des Sorcières

http://lechodessorcieres.net/

Related:  Justice sociale & FéminismeFeminisme/rapeculturegenre/sexualite/etcDroitsSites de référence

Chrysalide - Nos Documents Un événement merveilleuxPMA & Transidentité20 pages, format A5 Devenir FlorenceUne vie dont vous êtes le héros84 pages, format A5 Travaille ton genre!Petit cahier d'exercices pratiques sur le genre36 pages, format A5 Féminisation de la langue: quelques réflexions théoriques et pratiques Les personnes lisant régulièrement ce blog auront sûrement remarqué que j’essaie au maximum d’éviter d’employer le masculin universel (j’explique ci-dessous ce que j’entends par là). Je voudrais tenter d’expliquer pourquoi (c’est le côté théorique) et surtout comment, par quelques réflexions liées à mon parcours sur cette question et à ma pratique comme féministe, blogueuse, mais aussi comme prof de français langue étrangère. Cette pratique est en évolution constante.

Pour être qualifié de génie, mieux vaut être un homme Si vous êtes professeur et que vous aimeriez être qualifié de «génie», vous feriez mieux d’avoir un pénis. Dans le cas contraire, le terme pourrait bien venir moins spontanément à l’esprit de vos étudiants, selon une étude américaine relayée par New Republic. Un assistant de recherches de l’université Northeastern à Boston (Massachusetts), Benjamin Schmidt, a effectivement conçu un algorithme pour classer les termes employés par les étudiants, qui notent anonymement leurs profs sur RateMyProfessors.com. Quelque 14 millions de commentaires, émis par 3 millions d’étudiants, ont été analysés en plusieurs mois. Résultat, les professeurs hommes ont au moins trois fois plus de chances que les femmes d’être qualifiés de «génie», et les profs de musique hommes ont sept fois plus de chances d’être dépeints en virtuoses.

Dur de voir le noir et le bleu ? 1 femme sur 6 en est pourtant victime Début 2015, le web mondial était en effervescence pour savoir si « la robe » était bleue / noire ou or / blanche. Une association qui lutte pour les Droits des Femmes rebondit sur ce buzz pour livrer un message nettement plus engagé… « Pourquoi est-ce si difficile de voir le noir et le bleu ? » Grâce à la magie des réseaux sociaux, plusieurs millions de messages se sont échangés ce février 2015 pour déterminer la couleur d’une robe. Bleue ?

Lesbeton Depuis ce fameux vendredi 13, je ne sais plus quelle attitude adopter. Est-ce que je publie comme d’habitude un témoignage pour dénoncer le harcèlement lesbophobe ou est-ce que je prends le temps de parler des attentats deux minutes ? J’espère que vous avez deux minutes. En tant que féministe, lesbienne et personne racisée, j’ai ressenti un grand malaise à la lecture des textes partagés en masse sur les réseaux sociaux. Dans ces textes, on pouvait lire parfois qu’en France les femmes étaient libres de leur sexualité, de parler, de s’amuser, d’agir et de penser. Je me suis sentie mal, car écrire ça, c’est balayer d’un revers de main le sexisme, les inégalités salariales, les violences conjugales, la culture du viol, le harcèlement de rue, la lesbophobie, l’objectivation sexuelle constante de nos corps, le féminicide et j’en passe.

As Clemmie Wonders “Non mais qu'ils ne respectent pas les femmes chez eux, c'est leur problème, mais ici, on est en France” “ Je suis pas raciste, mais j'en ai marre de me faire draguer dans la rue! ” La misogynie tue J’ai l’impression qu’il faut que je parle des événements récents ici, je sens que c’est nécessaire, et pourtant je ne sais pas par où commencer. Depuis mercredi, je me prends en plein fouet la triste réalité : c’est pas demain la veille qu’il fera bon être une femme en ce monde. Ca sonne drama queen et tout, mais c’est comme ça que je le perçois, ça reste assez confus mais si je n’en parle pas maintenant, il sera trop tard et tout le monde aura oublié. On oublie vite, quand ça nous arrange… Vendredi 23 mai, Elliot Rodger a tué six personnes près de Santa Barbara. Je lis partout des articles qui parlent de qui il est : le fils d’un assistant-réalisateur sur le tournage de Hunger Games.

Harcèlement de rue ou compliment ? — Je veux comprendre — Publié le 16 février 2015 #TuVoisCestFacile, une vidéo édifiante Des cerveaux géniaux de Marion Seclin & Ivan est sortie cette vidéo à haut potentiel pédagogique (mais aussi rigolo) montrant par a+b que harcèlement de rue n’est pas drague.

Voilà ce que je refuse de voir le 8 mars Chaque 8 mars, depuis 1975, nous célébrons la journée internationale des droits des femmes. Ou la journée internationale du droit des femmes. Ou la journée internationale de la femme. Ou la journée internationale des femmes. Slate avait décrit ici les raisons pour lesquelles ce «foutoir syntaxique» n'a rien n'anodin. On racontait aussi ici que cette journée est «née d'une réunion antiféministe».

Related: