background preloader

Égalité filles-garçons / femmes-hommes

Égalité filles-garçons / femmes-hommes
La Mission Égalité Filles-Garçons/Femmes-Hommes de l'académie de Toulouse a pour but de promouvoir l'égalité entre les filles et les garçons et les hommes et les femmes dans le système éducatif. Il s'agit de définir une politique globale d'égalité entre les sexes en direction de tous les acteurs et actrices, du préélémentaire à l'enseignement supérieur, de la formation initiale à la formation tout au long de la vie. L'(in)égalité filles-garçons en quelques chiffres Les chiffres nationaux La Convention interministérielle sur l'égalité filles-garçons dans le système éducatif (2013-2018) prévoit 3 grands axes d'action : la transmission d'une culture de l'égalité entre les sexesl'engagement pour la mixité dans toutes les filières de formationla promotion du respect mutuel entre les sexe Les chiffres nationaux sur les inégalités filles-garçons Les chiffres académiques La voie générale et technologique La voie professionnelle L'académie de Toulouse s'engage donc notamment à : Auprès des élèves

http://www.ac-toulouse.fr/cid74565/egalite-filles-garcons.html

Related:  Egalité filles / garçons2nde C : Egalité et discrimination

Filles/garçons : égalité des genres Filles/garçons : égalité des genres Les stéréotypes sur les hommes et les femmes vont bon train ! Les « stéréotypes », ce sont des idées toutes faites. Qu’on ne remet jamais en question et qui nous enferment. Enseignement supérieur et recherche : à quand l'égalité des carrières entre femmes et hommes ? Les femmes pèsent 48 % des doctorants mais seulement 22,5 % des professeurs d'université (PU) © imagewell10/fotolia Chaque année, la journée internationale des femmes est l'occasion, depuis maintenant 103 ans(1), de faire le point sur les inégalités femmes-hommes, notamment professionnelles. Pas plus tard que le 8 mars dernier, une note de l'Insee(2) rappelait qu'en 2010, dans le secteur public, « l'écart de revenu salarial entre hommes et femmes [était] de 18 % ».

Outils égalité filles-garçons Le site internet des « Outils pour l'égalité entre les filles et les garçons » à l'école a pour objectif de rappeler les grands enjeux de la transmission, à l'école et par l'école, d'une culture de l'égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes. Il est conçu selon une approche transversale qui engage l'ensemble des disciplines enseignées et les actions éducatives qui les accompagnent. Lire la suite Dans chaque académie, une personne est nommée par la rectrice ou le recteur comme chargé-e de mission égalité filles-garçon. Sa mission est de mettre en œuvre, en relation avec la Mission nationale « Prévention des discriminations et égalité filles-garçons », la convention interministérielle avec les personnels de l'éducation nationale, d'une part et les partenaires locaux (associations, entreprises, autres services de l'État), d’autre part. Trouvez votre référent académique

La discrimination à l'embauche: une réalité en France INTERVIEW - Une enquête commandée par le ministère du Travail et menée auprès de 40 sociétés met en lumière un taux de réponses positives de 36% pour les noms à consonance maghrébine, contre 47% pour les autres. Quelles mesures prendre pour mettre fin aux discriminations à l'embauche ? Le point avec Stéphanie Delestre, entrepreneure. Entre avril et juillet 2013, une enquête de «testing» commandée par le ministère du Travail a été menée auprès de 40 entreprises françaises. Conduite par la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) et l'association ISM Corum, spécialisée dans la prévention des discriminations, cette campagne a révélé qu'un nom à consonance maghrébine pouvait être un frein, lorsque l'on recherche un emploi.

Égalité des filles et des garçons Une politique éducative en faveur de l'égalité à l'école La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'École rappelle que la transmission de la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l'école primaire. L'apprentissage de l'égalité entre les garçons et les filles est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s'estompent et d'autres modèles de comportement se construisent. France: les discriminations au travail restent très fortes Un test a été réalisé dans 43 entreprises de plus de 1 000 salariés. Le principe est simple : envoyer des « faux CV » avec des noms à consonance maghrébine et voir si ces gens étaient convoqués pour des entretiens. Le bilan est donc peu glorieux. Preuve que la première série de mesures instaurées il y a un an et demi par ce groupe de travail composé d'associations, des syndicats et jusqu'à septembre dernier, des organisations patronales qui ont fini par claquer la porte, n'est pas suffisante. Si les campagnes de sensibilisation ont donné de bons résultats, en revanche, tout ce qui visait à favoriser le dialogue social en entreprise n'a guère avancé. De nouvelles mesures

représentations sexuées dans l'audiovisuel ——————Donner à lire aux élèves cette dépêche de l’AFP à propos du baromètre de la diversité à la télévision et sélectionner dans le rapport complet (pdf) les données les plus pertinentes. Noter : • la forte représentation des catégories socio-professionnelles aisées, • la presque absence des femmes dans les programmes sportifs, • la faible présence des personnes « non blanches » dans les programmes de fiction, sauf dans les rôles secondaires, • l’absence de personnes présentant un handicap, • la parité femme/homme non respectée. Il est par ailleurs relevé que la diversité ethnique est présente grâce aux fictions américaines et aux actualités internationales.

Egalité et discrimination - 2nde — Enseignement Moral et Civique Il s'agit de s'interroger sur le rapport qui existe, en France, entre les inégalités sociales et les parcours scolaires. Cela doit permettre également, par le questionnement sur les solutions possibles, de s'interroger sur les différentes acceptions du terme égalité, et sur les principes qui sous-tendent ces différentes acceptions. Une remarque liminaire s'impose. Un tel thème, s'il n'est abordé que sous l'angle d'un déterminisme social total, peut se révéler aussi violent que désespérant. La démarche se veut donc prudente, en montrant certes que l'influence du milieu social reste grande sur les parcours scolaires, mais qu'il ne s'agit pas là d'une loi d'airain. Les différents documents permettent ainsi de montrer la diversité des parcours scolaires, la possibilité de parcours particulièrement brillants quel que soit le milieu (cf.

Égalité filles-garçons - Ressources nationales et européennes Ressources nationales Le site "Outils pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'École" Réalisé par Réseau Canopé, l'opérateur de création et d'accompagnement pédagogiques du ministère, ce site est structuré autour de quatre rubriques : « Fondements et enjeux », « Agir en classe », « Agir dans l'école », « Se former et s'informer ». Il a été conçu pour s'adresser à tous les publics : les personnels enseignants, qui y trouvent des pistes et des outils pour leur permettre de développer, en classe, des séquences pédagogiques enrichies ;les parents, qui peuvent s'informer et comprendre les fondements et enjeux de l'égalité en termes de réussite scolaire de leur enfant. Ils peuvent aussi voir comment être associés ;les personnels de direction et les cadres, qui sont invités à inscrire la démarche dans les projets d'école et d'établissement, en fédérant tous les acteurs de la communauté éducative.

Prévention contre les discriminations Les comportements discriminatoires vont à l'encontre du principe d'égalité et portent atteinte à la dignité de la personne. La prévention des discriminations est un objectif prioritaire d'éducation. Une grande campagne contre le harcèlement à l'École a été lancée en janvier 2012. Dossier pédagogique du N°40 - Garçon ou fille, ça change quoi ? Feuilletez le dossier pédagogique 24-phileas_autobule_pistes_pedagogiques 40-8 Sommaire

Le statut de la femme: textes de loi En 1804, le code Napoléon revient sur toutes les avancées de la Révolution française en matière de droit des femmes. La femme est considérée comme mineure sa vie durant. Elle passe de la tutelle de ses parents à celle de son mari. Il faudra aux femmes plus d’un siècle pour reconquérir points par points leur liberté :1882 : L’école primaire est obligatoire pour les filles comme pour les garçons1907 : La femme mariée obtient le droit de disposer de son salaire1924 : Les programmes scolaires du secondaire sont identiques pour les filles et les garçons.

Related: