background preloader

Comment mettre en place le BYOD dans une classe?

Comment mettre en place le BYOD dans une classe?
(suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) Enseigner et apprendre dans un environnement BYOD demande des adaptations. Il est nécessaire de poser des règles et de prendre des moyens afin de permettre une utilisation optimale de cette approche. Le but est de permettre aux apprenants de développer des compétences disciplinaires et transversales, mais aussi de construire leur culture numérique, et ce, en faisant usage de leur(s) outil(s) technologique(s) personnel(s) en salle de classe. Pour cela, nous avons vu dans le chapitre précédent que l’établissement scolaire doit mettre en place des moyens et des règles appropriés dans ce que nous pourrions considérer comme l’aspect macro de la gestion du BYOD. De son côté, l’enseignant doit agir au niveau de la microgestion de l’environnement d’enseignement-apprentissage. Globalement, il est nécessaire de favoriser la collaboration et le partage entre les élèves. Comment intégrer le contenu numérique disponible?

http://www.ecolebranchee.com/2015/02/27/comment-mettre-en-place-byod-dans-une-classe/

Related:  BYOD (Bring Your Own Device) : perspectives et recommandationsBYOD en classeBYOD

Comment intégrer le BYOD dans un établissement scolaire? (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) Intégrer le BYOD suppose des modifications dans le rôle de l’enseignant, mais également au niveau de l’institution elle-même. Permettre l’utilisation d’outils multiples au sein d’un établissement scolaire demande des adaptations structurelles dans l’administration et la gestion de l’établissement. L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ». Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000. Il est contemporain de la multiplication des équipements personnels et mobiles, de la diffusion des pratiques connectées dans les divers contextes sociaux (personnels, famille, école, travail…). Concrètement, il s’agit pour l’individu de recourir à ses équipements propres, en contexte professionnel ou scolaire, afin de poursuivre des objectifs professionnels ou scolaires (Alberta Education, 2012).

Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation. Illustration par Mélanie Leroux Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN) en français. Ce nouveau type de configuration est de plus en plus présent dans les salles de classe, car il répond à des besoins financiers, mais également éducatifs, dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation.

Quelles ressources pratiques pour le BYOD? (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) Plusieurs types de ressources sont disponibles pour l’approche BYOD en fonction du public visé. Dans cette section, nous présentons une sélection de vidéos, d’articles et de blogues qui portent sur différents aspects pratiques du BYOD : Vidéos à propos du BYOD BYOD : AVAN, c’est pour maintenant! : une vidéo comique résumant le BYOD produite par le consultant pédagogique Marc-André Lalande.

Préparer son premier projet d’utilisation des BYOD en classe 1- Définition des BYOD « Bring Your Own Device » autrement dit, « apportez vos objets personnels ». Certains tentent de franciser l’acronyme, il devient donc AVAN « Apportez vos appareils numériques ». Les BYOD sont au nombre de trois : l’ordinateur portable, la tablette, le smartphone 2- L’intérêt pédagogique Utiliser à bon escient les réseaux sociaux à l'école - Guide Les réseaux sociaux font partie de nos vies depuis maintenant une décennie et il semble que l'utilisation n'en diminue pas. Et pourtant, l'école a encore un rapport trouble avec les réseaux sociaux. D'un côté, il y a un désir de voir disparaître ces distractions des établissements scolaires et de l'autre, il faut absolument apprendre aux jeunes à utiliser convenablement les réseaux tout en évitant les erreurs qui pourraient les affecter toute leur vie. Interdire les réseaux sociaux dans l'enceinte de l'école est donc en partie irresponsable. C'est, du moins, ce qu'a conclu la Fédération Wallonie-Bruxelles qui a décidé sur son site Enseignement.be de produire un document à l'intention des professionnels des établissements scolaires afin d'aborder le thème des réseaux sociaux avec eux. Aborder les réseaux sociaux

BYOD : Conclusion et références (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) L’idée derrière le BYOD est que les établissements scolaires se servent des appareils utilisés au quotidien par les élèves afin d’appuyer l’apprentissage. Toutefois, l’école devra également trouver les moyens d’introduire ces outils et de les rendre accessibles à tous, notamment en prévoyant des solutions pour les élèves qui ne peuvent se procurer d’outils technologiques. L’implication des parents dans le choix de l’outil, mais également dans le suivi de l’élève est donc primordiale, d’une part pour l’aider dans son appropriation de l’outil, mais également dans l’utilisation responsable de celui-ci. En résumé, nous constatons que le BYOD encourage l’apprentissage à travers le temps et l’espace. Cependant, la formation, le soutien technique et pédagogique, tout comme les outils disponibles, sont des éléments essentiels à considérer dans l’implantation du BYOD en contexte scolaire.

L’éducation musicale à l’âge du BYOD Du 20 au 22 octobre se déroule à Lyon le congrès bi-annuel de l’APEMU, l’association des professeurs d’éducation musicale. Plusieurs ateliers de pratique sont programmés pour les 200 enseignants inscrits, et notamment une présentation d’étonnantes d’applications musicales sur smartphones. La suite d’applications SmartFaust, déjà utilisée par plusieurs enseignants en France, permet de transformer les smartphones des élèves en véritables instruments de musique contemporaine. Rencontre avec Catinca Dumitrescu, chargée de médiation au GRAME centre national de création musicale de Lyon, le centre qui a développé les applications SmartFaust, et animatrice de l’atelier de découverte pour les enseignants. Pouvez-vous nous expliquer le principe des applications SmartFaust ? Ce sont des applications musicales pour smartphones iOS et Android, qui exploitent les capteurs de mouvement des téléphones et transforment ces derniers en véritables instruments de musique.

Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet Infobourg, portail réputé sur l’éducatif et le numérique au Canada a mis en ligne fin février 2015 un dossier sur la thématique du BYOD autrement dit le Bring Your Own Device ou en français l’AVAN (« Apportez Votre Appareil Numérique ») : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Le BYOD : Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que ça change ? Ce type de configuration est de plus en plus prisé dans des contextes d’apprentissage, de formation et bien évidemment dans le monde scolaire et éducatif. Si le fait de travailler avec ses outils personnels confère certains avantages, il reconfigure grandement l’environnement d’apprentissage et la relation apprenant – enseignant/formateur/animateur.

Pourquoi utiliser le BYOD dans une classe? (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) L’idée est intéressante, mais est-ce aussi facile qu’on le dit? Le BYOD représente-t-il une ouverture technologique de l’école ou plutôt une complexification pédagogique? Selon plusieurs études récentes, l’utilisation d’un outil précis dans une salle de classe présente déjà des difficultés de gestion au quotidien. Les différents modèles d’intégration du BYOD - École branchée (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) L’enseignant a le choix des outils et des plateformes qu’il veut (et peut) utiliser dans sa salle de classe. En fonction de la liberté qu’il donne aux élèves, différents modèles d’intégration du BYOD se dessinent. Un guide du ministère de l’Éducation de l’Alberta initie cette réflexion en mettant en évidence les différentes configurations possibles d’une infrastructure BYOD. Dans le cadre de ce chapitre, nous avons ajusté ce modèle en fonction de nos constatations et de nos recherches afin de créer un modèle d’intégration du BYOD (figure 1).

Related: