background preloader

Consommer-local.fr - Les Acteurs des Circuits Courts de Distribution

Consommer-local.fr - Les Acteurs des Circuits Courts de Distribution
Bertrand Menu 59237 Verlinghem Producteur de légumes et confitures topinambours, radis, épinards, thym/laurier. Poireaux-Mache-Thym-Topinambour -Radis -Epinard etc...SelonSaison Confiture Pomme /pomme Cannelle 55130 Chassey Beaupré

http://www.consommer-local.fr/

Related:  Consommer local

Cinq applis pour consommer local Vous êtes locavores ou souhaitez le devenir ? Voici cinq applications sur lesquelles vous pourrez compter dans n’importe quelle situation pour trouver les meilleurs producteurs locaux ! Keldelice, les bons plans du terroir du Crédit Agricole Cette application propose un très grand choix d’endroits où trouver les meilleurs produits du terroir avec pas moins de 10 000 producteurs, tous géolocalisés. Vous avez également la possibilité de visionner des photos de l’exploitation, de savoir quels sont les produits vendus et un détail, néanmoins important, de voir si les producteurs sont présents sur les marchés du coin. Le plus ? Une voie étroite pour la sécurité alimentaire d'ici à 2050 Face aux effets conjugués de la croissance démographique et du retard au développement, entre une somme de solutions venant de techniques du vivant, souveraines mais pour longtemps inaccessibles aux déshérités, et des affrontements pour les ressources de survie en terres et en eau, parfois sous couvert de conflits ethniques ou religieux, il reste un passage le plus souvent ouvert, mais quelquefois hasardeux et très dangereux: Une voie étroite pour la sécurité alimentaire d'ici à 2050 Philippe COLLOMB Publié par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Avertissement concernant les termes géographiques:

Disco Soupe : le repas collaboratif qui fait du bien Idée importée d’Allemagne - »Schnippel Disko« -, la Disco Soupe est un repas collaboratif qui requiert les ingrédients suivants: des personnes munies de leur économe et de préférence leur bonne humeur (mais sinon elles trouveront cette dernière sur place)des provisions de fins de marché sauvées d’une fin triste et inutileun DJ Disco Soupe #4 au Palais de Tokyo, juillet 2012

La licence est dans le pré ? Intérêt et limites des licences libres appliquées aux semences La semaine dernière, Numerama a consacré un article à des "graines open source" produites dans le cadre du projet américain Open Source Seeds Initiative, lié à l’Université du Wisconsin. 22 variétés végétales de plantes et de légumes produites par des sélectionneurs participants à l’initiative ont été placées sous une licence libre, inspirée de celles que l’on trouve dans le monde du logiciel libre, afin de garantir leur libre réutilisation. La démarche peut paraître au premier abord incongrue , mais elle ne l’est pas dans la mesure où les variétés végétales peuvent faire l’objet de droits de propriété intellectuelle, sous la forme de brevets aux États-Unis ou de Certificats d’Obtention Végétale en Europe (COV). Vectored Vegetables.

Trois astuces pour limiter notre gâchis alimentaire Le paquet de pâtes oublié depuis trois ans au fond du placard + la banane qui a lentement noirci et dont plus personne ne veut + le fond de soupe aux poireaux qui a fait dire « beurk » aux enfants… Faites le calcul. Chaque Français jette 7 kg d’aliments même pas sortis de leur emballage par an, nous dit l’Ademe. Ajoutez 13 kg de restes de repas, fruits et légumes abîmés, pain rassis, etc. Et le poids du gaspillage s’élève au final à près de 20 kg par habitant et par an. Pour la Commission agriculture de l’Union européenne, cette question est même devenue « une urgence ».

Je mange LOCAL - Dispositif national de valorisation des productions locales : Le locavore L’incroyable enjeu du « local » Comment ne pas se réjouir du développement de ce nouveau rapport à l'alimentation, qui redonne au « consomm’acteurs » le pouvoir sur son assiette ! L’éthique du Petit Producteur a toujours contenu, au-delà de l’identification du producteur sur ses étiquettes (traçabilité et transparence) le « manger local et de saison » (« je mange local », ou « direct producteur », etc.) Les consommateurs, peu ou prou éco-responsables , souhaitent aujourd’hui privilégier et manger des produits locaux et de saison (tous les aliments, ou presque, doivent avoir parcouru moins de 160 km pour arriver dans les assiettes).

Marre du chou ? Pourquoi j'ai changé de panier bio Un cageot de légumes bio aux Etats-Unis (Thebittenword.com/Flickr) En trois ans d’expérience dans la livraison des paniers bio, je fais presque figure de vétéran de ce nouveau mode de consommation et je pense avoir quelques réflexions -forcément subjectives- à partager. Témoignage.

Engaging ideas - La Sharing Economy s’attaque aux gâchis Publié le 20 mai 2014 L’économie collaborative touche décidément tous les secteurs. Elle lutte désormais contre le gâchis alimentaire. Dans quelques semaines, l’application nord-américaine PareUp permettra aux consommateurs de faire leurs emplettes en piochant dans les excédents invendus des restaurants et des supermarchés. Vivement la même en France ! Consommation : manger local partout en France Chers lecteurs, Nous tenons à remercier les amis de la société solidaire et durable pour le gros travail qu’ils ont fait afin de relever toutes les initiatives du manger local en France ! Ce dossier a pour but de faire un tour de France, non exhaustif, des initiatives locales, régionales, nationales qui valorisent les circuits courts, pour favoriser une consommation et une économie locales. Sur cette page, régulièrement mise à jour, vous trouverez un tour de France – non exhaustif – des initiatives qui valorisent les productions locales, les circuits courts. Parce que les consommateurs sont de plus en plus attentifs à ce qu’ils mangent – selon le cabinet Natural Marketing Institute, 71% des Français préfèrent acheter des produits locaux – le circuit court et le local répondent à une demande évidente : éviter de nombreux intermédiaires.

Related: