background preloader

Zététique et théorie du complot

Zététique et théorie du complot
Cet article est paru dans notre newsletter n°41 en novembre 2008. L'esprit critique tend à se méfier des théories du complot parce qu'elles naissent de leur propre réfutation. Explication : en règle générale, on considère à juste titre que « l'absence de la preuve n'est pas la preuve de l'absence ». La conséquence logique de ce principe est qu'il est impossible de démontrer l'inexistence de quelque chose, et que l'on doit donc démontrer positivement ce qu'on affirme exister. Une chose qui n'est pas démontrée est ainsi considérée, en science, comme inexistante jusqu'à preuve du contraire (sachant qu'une véritable ouverture d'esprit implique d'imaginer aussi que cette « preuve du contraire » ne vienne jamais parce que le phénomène considéré n'existe pas tout court). Des théories irréfutables Les complotistes, eux, dévoient ce principe. L'absence de données objectives pour supporter la théorie L'utilisation du curseur de vraisemblance Rasoir d'Ockham et rasoir de Hanlon Notes :

http://www.zetetique.fr/index.php/dossiers/256-zetetique-theorie-complot

Related:  Rumeurs et théories du complotAborder le thème de la rumeur et du "complot" #JesuischarlieRumeur et théorie du complotAnalyses, réflexionsDévelopper l'esprit critique

Désinformation : de la médiatisation à l'éthique de l'information Cette séquence est proposée par Florian Reynaud, professeur documentaliste au collège Arthur Rimbaud d'Aubergenville (académie de Versailles). Elle a pour objectif de développer chez les élèves des connaissances sur le phénomène de la désinformation, comprise comme une notion, avec une volonté de partir de ce phénomène pour aborder les notions de médiatisation et d'éthique de l'information. Rédaction : Florian Reynaud, Christine Bretton, Marie NallathambyPour le Bureau national de la FADBEN : contact[at]fadben.asso.fr Contexte Cette séquence est proposée en collège à des classes de 3ème, dans un établissement classé APV. Effet Buzz : Film sur le thème de la rumeur via les réseaux sociaux A découvrir : Effet Buzz ou une rumeur propagée via Facebook par 7 jeunes de la Maison des Jeunes Le Grand Moulin de Neufvilles (Belgique) – une association qui dispose d’un EPN – avec dans la foulée la réalisation d’un documentaire de 18 minutes qui relate l’expérience. Il s’agit d’un projet d’éducation aux médias soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et accompagné désormais d’un livret pédagogique. Fort de cette expérience et suite au succès lors de diffusions en public, l’équipe a souhaité partager aux Centres de Jeunes, aux enseignants, aux parents, aux jeunes, aux seniors… le fruit de leur travail et des méthodes pratiques d’animation. « Effet Buzz » est sorti en janvier 2014 en DVD et est également à visionner sur Internet (cf. ci-dessous). Le DVD est diffusé dans toutes les organisations jeunesse de Wallonie et de Bruxelles. 4 livrets pédagogiques d’éducation aux médias 1.

Théories du complot : 5 façons d'apprendre aux élèves à faire le tri sur internet Par Clément Parrot Mis à jour le , publié le "C'est sûr, le gouvernement nous ment", "Y en a qui disent que c'était un coup monté", "On ne sait pas qui croire"... Ces paroles de lycéens, recueillies par France 2, illustrent bien le malaise qui s'est emparé de l'institution scolaire à la suite des attentats contre Charie Hebdo, à Montrouge et à la porte de Vincennes. Pour y répondre, Najat Vallaud-Belkacem a lancé une concertation sur le numérique à l'école et devrait annoncer de premières mesures jeudi 22 janvier. « Théorie du complot » et coïncidences troublantes Dans le livret « Esprit critique es-tu là ? 30 activités zététiques pour aiguiser son esprit critique », nous proposons de se frotter à l’analyse critique de façon concrète, amusante et réellement constructive. Voici un nouveau support pour envisager les scénarios complotistes basées sur des coïncidences présentées comme « troublantes »… Le thème n°4 du livret propose de traiter des prémonitions, hasards et coïncidences « extraordinaires ». Ce montage de l’émission Le Before sur Canal+ du 30/01/2014, offre un exemple simple, drôle et efficace pour illustrer une présentation orientée de données qui laissent penser à un complot. Cette vidéo peut constituer l’amorce de l’atelier pratique « Quand on cherche, on trouve !

Attentat de Charlie Hebdo: le pari de deux enseignants pour déconstruire en classe les théories du complot EDUCATION - Selon un sondage réalisé deux semaines après les attentats survenus à Paris les 7,8 et janvier derniers, 30% des Français ne souscrivent pas à la version officielle, 2% étant même convaincus d'une manipulation. Dans certains établissements scolaires, défiance et provocations se sont mêlées à ces théories du complot entretenues dans les cours d'école et sur le web. "Un jeune sur cinq adhère aux théories du complot", déclarait Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale, peu après les événements. Contre le poison du doute qui s'insinue jusque dans les classes, deux enseignants de Saint-Denis ont décidé de "prendre au sérieux" les théories du complot pour mieux les démonter.

EMI : Pour combattre le complotisme Inscrite dans la loi d’orientation de 2013, l’Education aux Médias et à l’Information (EMI) est appelée à devenir une finalité essentielle de l’Ecole : cherchant à favoriser conscience critique, maîtrise des outils, usages responsables, elle constitue un plein apprentissage de la citoyenneté. Parmi les compétences à développer, il y a sans aucun doute l’intelligence des fausses informations, des rumeurs, des théories du complot … qui font des ravages, en particulier chez les jeunes, conduisant certains à remettre en cause l’attentat du 11 septembre ou celui contre Charlie-Hebdo. Certaines ressources peuvent nous y aider. France TV Education met en ligne plusieurs vidéos analysant mécanismes et diffusions des théories du complot. « La Fabrique du web » propose un démontage des manipulations de Dieudonné ou un « kit de détection des foutaises ».

Le mythe de l’islamisation Et si les attentats de janvier dernier pouvaient s’expliquer par une islamisation de la société ? Cette question serait pertinente si cette hypothétique islamisation était avérée. Dans le cas contraire, il faudra nécessairement envisager d’autres pistes d’analyse . Une théorie du complot ? « En cas de doute, il y a trois questions à se poser » Prof d’anglais dans un lycée de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Sophie Mazet est l’auteure d’un « Manuel d’autodéfense intellectuelle », fruit d’un atelier organisé dans son établissement. Les jeunes de la Ruche89 l’ont interrogée cette semaine. C’est leur toute première interview. Ruche89 : Comment se déroulent vos ateliers d’« autodéfense intellectuelle » ? « Manuel d’autodéfense intellectuelle » de Sophie Mazet, éd.

Charlie Hebdo : les théories du complot sont «une réécriture des événements en temps réel» Rudy Reichstadt étudie depuis des années les conspirationnistes de tous poils qui sévissent sur le web. Son travail est compilé sur son site, . Sur les attentats à Charlie Hebdo, il ne constate pas (encore) un phénomène massif, mais que les théories du complot se sont développées à une vitesse déconcertante. Entretien. Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes Apprendre à vérifier l’information L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane. Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations.

FRANCE - Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! Conspirationnisme & théorie du complot : les entretiens du SIG font le point Les attentats de janvier 2015 à Paris ont de nouveau mis en exergue la vitalité des théories du complot et du conspirationnisme. A peine les crimes étaient-ils commis que déjà circulaient sur la Toile, des versions mettant en doute les communiqués officiels et la couverture des médias. Le 12 février dernier, le SIG (Service d’Information du Gouvernement) a rassemblé trois experts du sujet pour brosser un tour d’horizon des mécaniques à l’œuvre et des enjeux à relever face au complotisme. Conspirationnisme et théorie du complot ont de tout temps percolé dans les débats sociétaux. A chaque fois, les adeptes d’une « vérité » qui serait ailleurs s’échinent à démontrer que la version officielle n’est qu’une vaste supercherie ourdie par des forces occultes qui sont selon les cas des services secrets, des groupuscules judéo-maçonniques, des financiers, des gouvernements, etc. Quels ressorts ?

Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net Les jeunes sont les plus exposés aux dangers du net. (Balint Szlanko/AP/SIPA) Apprendre à se repérer sur la toile avec un esprit critique pour devenir des e-citoyens avertis, qui consomment et produisent des informations de manière responsable, sans se faire berner ni manipuler : tel est l’enjeu d’un projet inédit d’éducation aux médias que je viens d’expérimenter auprès d’enfants de 10-11 ans. Sur les théories du complot  Le succès actuel des théories du complot, en cette période de crise économique et de repli nationaliste, est un phénomène inquiétant à observer avec l'oeil du sociologue ou de l'historien, un spectacle navrant pour l'humaniste. Au cœur du système de pensée conspirationniste se trouve le "juif", désormais peu habilement dissimulé sous la figure du "sioniste", un manipulateur prêt à tout pour dominer le monde (mais il y a aussi le franc-maçon, l'homosexuel, etc...). Refusant de prendre en compte la complexité des situations historiques et sociales, lesdites théories se caractérisent par d'étranges causalités. Absolument rien, aucune preuve sociologique digne de ce nom, ne permettra de les étayer, si ce n'est par la force de la conviction de ceux qui croient au complot.

Related: